1. //
  2. // FIFA
  3. // PRÉSIDENCE

L'Italie et l'Asie soutiennent Platini

Modififié
6 15
Difficile de voir un autre vainqueur que Michel Platini pour la présidence de la FIFA.

Car les soutiens autour de l'ancien international français se font de plus en plus nombreux. Après Patrick Kanner, Greg Dyke ou encore Bixente Lizarazu, c'est au tour du président de la Fédération italienne de football, Carlo Tavecchio, et celui de la confédération asiatique de football, Salman Bin Ibrahim Al-Khalifa, de revendiquer leur confiance envers le patron actuel de l'UEFA.

«  Nous soutiendrons la candidature de Platini parce que c'est un dirigeant préparé et capable d'engager les réformes nécessaires pour relancer le très grand organisme footballistique mondial, a déclaré le premier dans un courrier. Le travail réalisé ces années à la tête de l'UEFA représente en effet une garantie supplémentaire de ses capacités et de ce qu'il peut apporter pour rendre sa crédibilité et son prestige à la FIFA. » Dans un communiqué, Salman Bin Ibrahim Al-Khalifa a lui parlé « d'un candidat remarquable qui amènerait de la stabilité et permettrait une transition en douceur vers un fonctionnement normal de la FIFA. »

Sortez la brosse, il y a des souliers à faire reluire. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 4
Putain c'est juste au moment où Platoche allait augmenter le nombre de joueurs formés au pays dans les compet européenne qu il va aller à la FIFA, chier! Manquerait plus qu un anglais a fond de Premiere League-métapognon devienne boss de l UEFA et on oublie l'adoption de toute mesure susceptible de réparer les dégats de Bosman (très heureux d avoir su qu il avait eu une carrière de merde après, aucune pitié).
"L'Italie et l'Asie soutiennent Platini"

Oui, enfin, juste la mafia calabraise et les triades chinoises, mais c'est les appuis les plus importants.
Note : 4
L arret portant son nom le condamne a l infamie éternelle, peut importe qu il ait ete victime ou pas. Il sera connu des generations suivantes, et par les generations suivantes des generations suivantes, et par leur petits enfants sur 10 generations comme "l homme qui a détruit le foot a papa", crime dont on ne peut être absout.
Message posté par groin
L arret portant son nom le condamne a l infamie éternelle, peut importe qu il ait ete victime ou pas. Il sera connu des generations suivantes, et par les generations suivantes des generations suivantes, et par leur petits enfants sur 10 generations comme "l homme qui a détruit le foot a papa", crime dont on ne peut être absout.


Dans dix générations il sera plus connus comme étant le gars qui a détruit le foot à grand papi.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Étant actuellement à Istanbul, je ne peux pas m'empêcher de penser à la pauvre Turquie... déjà que Platini serait prêt à jouer l'euro sur la lune pour ne pas avoir à le donner à la Turquie chaque fois au bord de l'avoir, les turcs vont encore se faire baiser pour un quart de siècle avec Platini à la fifa...

Et les dizaines de drapeaux géants de Galatasaray à Taksim sont très beaux et classe... en tant que français ça fait bizarre mais plaisir de voir cette ferveur footballistique là bas.
Commentaires abjects concernant Bosman, toujours cette vieille rengaine..

Le joueur était pétri de qualité (capitaine des espoirs belges, il me semble), l'homme fut courageux et était même connu pour son extrême gentillesse, correction et sensibilité non-feintes qui d'ailleurs lui coûteraient cher dans ce lupanar géant qu'était déjà devenu le football professionnel.

Des décennies que les footballeurs étaient esclaves d'un système où s'engraissaient sur leur compte dirigeants et managers peu scrupuleux voire mafieux, son combat était des plus justifiés : pouvoir exercer son métier, sa passion.

On ne peut rien pour les suiveurs idiots qui auront ensuite répété, et répètent encore en boucle, les mantras anti-Bosman des médias..

On peut par contre se poser pas mal de questions sur ces mêmes médias, qui ne trouvèrent jamais à s'insurger contre ces pratiques moyennâgeuses, mais trouvèrent par contre à détruire la vie de ce pauvre homme.

Quant à ses récents déboires, alcolisme et violence conjugale : c'est peut-être à la diabolisation dont il fut l'objet qu'il faudrait, là encore, probablement demander de comptes..
Eärendil Niveau : CFA2
Message posté par Bota67
Commentaires abjects concernant Bosman, toujours cette vieille rengaine..

Le joueur était pétri de qualité (capitaine des espoirs belges, il me semble), l'homme fut courageux et était même connu pour son extrême gentillesse, correction et sensibilité non-feintes qui d'ailleurs lui coûteraient cher dans ce lupanar géant qu'était déjà devenu le football professionnel.

Des décennies que les footballeurs étaient esclaves d'un système où s'engraissaient sur leur compte dirigeants et managers peu scrupuleux voire mafieux, son combat était des plus justifiés : pouvoir exercer son métier, sa passion.

On ne peut rien pour les suiveurs idiots qui auront ensuite répété, et répètent encore en boucle, les mantras anti-Bosman des médias..

On peut par contre se poser pas mal de questions sur ces mêmes médias, qui ne trouvèrent jamais à s'insurger contre ces pratiques moyennâgeuses, mais trouvèrent par contre à détruire la vie de ce pauvre homme.

Quant à ses récents déboires, alcolisme et violence conjugale : c'est peut-être à la diabolisation dont il fut l'objet qu'il faudrait, là encore, probablement demander de comptes..


nan mais personne critique Bosman, c'est pas lui qui a fait le droit européen ni qui a rendu cet arrêt que tu sembles apprécier

tu parles d'une mafia et d'un système qui engraissait les dirigeants, c'est vrai que maintenant, avec le libéralisme à tout crin, ya plus de système mafieux, ya plus de Mendès qui magouille pour placer ces joueurs où il veut, ya pas de fonds d'investissement qui possèdent des "droits" sur des joueurs, ya pas de Lucien D'Onofrio, bref, tout est parfait!

Merci l'Europe, merci les juges, merci le libéralisme, circulez ya rien à voir
Message posté par Eärendil


nan mais personne critique Bosman, c'est pas lui qui a fait le droit européen ni qui a rendu cet arrêt que tu sembles apprécier

tu parles d'une mafia et d'un système qui engraissait les dirigeants, c'est vrai que maintenant, avec le libéralisme à tout crin, ya plus de système mafieux, ya plus de Mendès qui magouille pour placer ces joueurs où il veut, ya pas de fonds d'investissement qui possèdent des "droits" sur des joueurs, ya pas de Lucien D'Onofrio, bref, tout est parfait!

Merci l'Europe, merci les juges, merci le libéralisme, circulez ya rien à voir


Le fait que ça ait déraillé ne permet en rien d'occulter qu'avant Bosman, et dans bien des pays : les situations contractuelles tenaient de l'esclavagisme au sens strict.

"Personne ne critique Bosman"? Plutôt que de vouloir me faire dire ce que je n'ai pas écrit (libéralisme blablabla) : focalise ton attention sur l'un des premiers commentaires..
Eärendil Niveau : CFA2
ok j'avais pas vu, effectivement c'est débile
ca me fait penser aux mecs qui critiquent Ginola pour 1993 alors que c'est toute l'équipe qui a pas été foutu de gagner l'un des deux derniers matchs

sur l'arrêt Bosman, je dis juste que tu as toujours des mecs qui se font balader et qui ne sont pas maître de leur destin. Je vais pas appeler ça des esclaves, ça serait insultant pour les gens qui ont été victime d'esclavage

un mec comme Falcao, s'il gagnait pas tous ces millions, il me ferait de la peine, je crois pas qu'il est choisi un seul de ces clubs, le mec doit être coté à la bourse de Shanghai et géré par une succursale dans les caraïbes, c'est un simple produit financier
Tu va me dire que c'est pas directement de la faute de l'arrêt Bosman, mais c'est un arret fondateur dans le tournant du libéralisme dans le foot, ca donne plus de liberté aux investisseurs pour faire leur affaire sur le dos des joueurs

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 15