1. // Europa Ligue
  2. // 8èmes de finale

L'Italie en sursis

Les 16èmes ont effectué un premier écrémage avec deux victimes : les équipes des petits championnats et la Roma. Seuls le Standard et dans une moindre mesure Anderlecht apparaissent comme les petits poucets du plateau. Côté tenor, la Vieille Dame affronte, après l'obstacle Amsterdam, Fulham et nourrit les derniers espoirs transalpins de bien figurer en C3.

0 0
Rubin Kazan/Wolfsbourg


Le Rubin Kazan a occupé son début d'année grâce à l'Europa League, le championnat ne reprenant que dimanche. Et Kazan pourrait très bien perpétuer la tradition des bons résultats des équipes de l'Est dans l'antichambre de la C1. Barcelone et l'Inter ont eu toutes les peines du monde à se sortir de leur groupe, la faute à ces maudits Soviets. Ce sera un huitième de finale entre repêchés de la Champion's League, Wolfsbourg, sans Felix Magath, n'ayant pas réussi à confirmer les promesses entrevues la saison dernière. Grafite avait disparu et Dzeko avait des envies d'ailleurs. Mais les états d'âme ont été mis de côté depuis la trêve hivernale. Les Loups ont ressorti les crocs et espèrent bien faire mentir tous leurs détracteurs, question d'honneur.


Pronostic : Rubin Kazan – Wolfsbourg : 3-2



Hambourg/Anderlecht


Les Hamburgers sont de bons sparring-partners cette saison en Bundesliga. Tournant autour de la 4ème place, ils n'auront connu qu'un trou d'air au milieu de l'automne. Mais l'outsider s'est bien repris depuis et a fait un gros coup cet hiver : l'arrivée de Ruud, suppléant Guerrero, qui n'a toujours pas joué depuis qu'il a découvert sa phobie de l'avion.


Anderlecht, après avoir pris une leçon par Lyon en début de saison, se ballade dans le championnat belge et est arrivé tranquillement à ce stade de la compétition. Bilbao, rousté 4-0 au retour, peut en témoigner. Rencontre donc indécise en perspective même si Hambourg souhaite au moins faire mieux que la saison dernière. Cette équipe semble bien armée.


Pronostic : Hambourg – Anderlecht : 3-1


Atletico Madrid/Sporting Portugal


Une affiche entre deux déceptions de l'année. L'Atletico est capable du meilleur : première équipe à battre la Barça en Liga, une toise mise à Valence, une qualif' en huitièmes arrachée dans les derniers instants à Istanbul. Dans le vilain, les pensionnaires de Calderon nous ont servi un parcours indigeste en C1, une irrégularité chronique en Liga, capable de taper Barcelone et de perdre juste après contre Almeria. Bref, le genre d'équipe qui choisit ses matches.


Le Sporting ne peut pas se la jouer non plus. Éliminés en barrages de Champion's par la Fio, largués en Liga Sagres dans la course à la Grande Europe, à 20 points du leader Benfica, devancés par Braga et Porto, les Tug' ne mouillent cette saison que pour l'Europa League. Ils sont sortis sans trop forcer de leur poule et se sont payé au tour précédent Everton, l'équipe en forme de Premier League. Bref, le voisin peut espérer quelque chose de son trip en Espagne.


Pronostic : Atletico Madrid – Sporting Portugal : 2-2


Valence/Werder Brême


On serait tentés de dire l'affiche de ces huitièmes de finale. Bon, ok, Valence n'arrive pas à suivre le rythme du Real et du Barça, mais reste sur le podium de la Liga avec Villa et Silva. Ok, les Valencians s'en sont sortis in-extremis contre Bruges mais ils iront crescendo au fur et à mesure de la compétition. L'adversaire ce jeudi soir est malgré tout de taille, tout simplement le finaliste de l'édition 2009, Brême. Le Werder n'a pas changé d'un iota son style : une attaque à tout-va et une défense qui doit faire avec. Une chose est sûre : Valence ne doit pas s'inquiéter de ce match aller, il aura l'occasion de caler au moins un but au retour. Au moins...


Pronostic : Valence – Werder Brême : 1-0


Juventus/Fulham


La Vieille Dame reprend quelques couleurs depuis l'arrivée de Zaccheroni, malgré un accident de parcours contre Palerme. Triste, non ? Mais les Italiens n'auraient-ils pas préféré tomber contre une des têtes d'affiches de l'édition 2010 plutôt que contre l'équipe la plus chiante à jouer de Premier League, Fulham ? Loin d'être ridicule en défense, la bande à Al-Fayed a quand même réussi à sortir le tenant du titre Donetsk au tour précédent, reste sur neuf matches sans défaite, s'est découvert un buteur avec Zamora. Ne prenant jamais de branlée, les Britons gardent donc toutes leurs chances sur un aller-retour. Suffira de ne pas faire les cons à Turin et de finir le travail à Craven Cottage. De toute façon, la Juve s'en tape de cette coupe...


Pronostic : Juventus – Fulham : 1-1


Panathinaïkos/Standard de Liège


Le Pana a dégagé l'un des favoris du plateau, la Roma. Les Grecs ont surtout eu l'audace de relancer le Djib', qui a striké pas moins de 21 fois en 25 matches. C'est peut-être l'atout numéro un du club d'Athènes, leader de son championnat domestique depuis la mi-décembre. Le Standard de Liège, débarrassé de Bölöni, semble être la victime idoine : une confiance en berne qui fera sans doute défaut en Grèce, un jeu poussif en championnat malgré le changement de coach et des joueurs vedettes lorgnant plus sur leur avenir. Finalement, cette Europa League est leur échappatoire et une meilleure vitrine que le championnat belge.


Pronostic : Panathinaïkos – Standard de Liège : 2-0

Ronan Boscher

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0