Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Italie-Albanie (2-0)

L'Italie cuisine l'Albanie

Après avoir rapidement ouvert le score à la suite d'un penalty de De Rossi, la Nazionale est lentement montée en puissance avant de doubler logiquement la mise en seconde période. Un succès tranquille pour les hommes de Giampiero Ventura, qui l'emportent sans avoir eu à forcer leur talent.

Modififié

Italie 2-0 Albanie

Buts : De Rossi (12e, sp), Immobile (71e) pour l'Italie

On connaît la chanson, en phase de qualification, l'Italie ne cherche pas trop à s'épuiser plus que de raison. Et elle en a une nouvelle fois fait la démonstration ce vendredi soir, en montant doucement en puissance face à une Albanie soutenue par un public chaud bouillant, grand amateur d'effets pyrotechniques en tout genre, qui ont forcé l'arbitre à interrompre le match plusieurs minutes. Pas de quoi effrayer les Azzuri qui, en plantant un pion lors de chaque mi-temps, ont sobrement fait le boulot.

Gigi puissance 1000


La 1000e valse de Gigi. À l'heure de célébrer sa 168e sélection avec la Nazionale, le portier de la Juve a forcément en tête ce cap des 1000 matchs joués en professionnel qu'il atteint ce soir. De quoi inciter ses coéquipiers à faire rapidement péter le champagne pour honorer leur Capitano. Dans un 4-2-4 très offensif sur le papier, les hommes de Giampiero Ventura laissent d'abord l'Albanie se procurer une belle occasion en début de match par son avant-centre, Cikalleshi, dont la frappe frôle le poteau italien. Puis les Azzurri reprennent leurs esprits en obtenant un penalty grâce à Belotti, déséquilibré dans la surface à la suite d'un coup franc de Verratti. Les supporters albanais ont beau balancer quelques fumigènes sur la pelouse du stade Renzo Barbera de Palerme afin d'essayer de déconcentrer De Rossi, le milieu de la Roma transforme la sentence froidement en trouvant le petit filet de Strakosha. Pas de quoi assommer l'Albanie, qui sait toujours se montrer dangereuse en développant des séquences de jeu verticales et rapides. Sur l'une d'elles, Roshi, trouvé d'une longue ouverture en profondeur, se paie le luxe de prendre de vitesse Barzagli avant d'armer face à Buffon, qui bloque sans s'affoler la tentative de l'ailier albanais. Pour le reste, Verratti multiplie les tacles de bonhomme, Belotti galope de partout, et Davide Zappacosta, le très remuant latéral du Torino, arrose la surface adverse en centres sans parvenir à trouver les attaquants azzurri. La Nazionale regagne les vestiaires avec un seul petit but d'avance.

L'arsenal de pétards albanais, le coup de casque d'Immobile


L'Italie aborde le second acte pied au plancher en monopolisant le cuir. Insigne, jusqu’ici très discret, voit progressivement le jour, tandis que Verratti offre un amour de passe à ras de terre à Immobile, dont la frappe dans les seize mètres est contrée au dernier moment. Du coup, les supporters albanais se disent qu'il serait temps d'envoyer la sauce en liquidant leur stock de pétards et fumi'. Évidemment, le but de Gigi Buffon est plongé dans un épais brouillard. Une ambiance un poil trop surchauffée qui incite l'arbitre à interrompre le match une dizaine de minutes. Un temps mort qui ne change pas grand-chose, puisque l'Italie continue de dominer, et Immobile, bien servi dans la surface par un centre puissant de Zappacosta, plante une tête précise qui bat Strakosha. Cinquième but en cinq matchs de qualification pour l'avant-centre de la Lazio. De quoi enfoncer une bonne fois pour toutes l'Albanie, qui ne voit plus le jour et doit s'incliner logiquement. Succès tranquille pour la Squadra Azzurra, qui reste deuxième du groupe G derrière l'Espagne, facile vainqueur d’Israël ce soir. Et qui a su faire honneur à la millième de Gigi Buffon.




Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
À lire ensuite
Sunny De Ligt