En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Barrages Euro 2016
  2. // Irlande-Bosnie (2-0)

L'Irlande sera de la fête

L'Irlande est la deuxième sélection qualifiée de ces barrages pour l'Euro 2016, tombeuse d'une Bosnie trop nerveuse, grâce à un doublé de Walters (2-0).

Modififié

Irlande 2-0 Bosnie

Buts : Walters (23e sp, 70e) pour l'Irlande

Il faut croire que c’est l’accessoire talisman de ces barrages à l'Euro 2016. Après Gábor Király et son jogging gris en coton, porte-bonheur de la Hongrie, Martin O’Neill remonte le sien, un Umbro dans lequel il flotte, satisfait. Manque juste le sac-banane pour partir définitivement serein en France, en juin prochain. O’Neill voit depuis bientôt une demi-heure la Bosnie se perdre, s’obstinant étrangement à jouer sur ses points faibles : les nerfs, le jeu sans Pjanić, les pieds - plutôt que les mains - de Begović et les coudes d’Emir Spahić. O’Neill sait très bien que face à une Irlande qui n’a besoin, à domicile, que de défendre pour se qualifier à l’Euro 2016, cette demi-heure perdue est un luxe que la Bosnie ne peut pas se permettre.

Des coudes et des mains


Cette Irlande n’est pourtant pas la plus belle, à peine enthousiasmée par les rushs côté gauche d’un Brady aimant les sprints. Dès la 20e seconde, Keogh ne ment pas sur les intentions des Irlandais, en coupant une balle en profondeur à destination de Džeko : conduite de balle latérale et une sonde en tribunes. Voilà. Pourtant, la Bosnie se met au diapason, en réduisant son jeu à des longs ballons inexploitables, sautant le milieu de terrain et l’organisateur Pjanić, qui ne demande que ça, sur le billard de Dublin. Derrière, les homme de Bazda font n’importe quoi. Ils s’amusent plusieurs fois à faire jouer au pied Begović, plus à l’aise avec les gants, et Spahić se charge de tendre les duels, en sortant la boîte à tacles (carton jaune, 20e) ou les coudes. Dans ce jeu de mains, l’aléatoire tombe même sur les Bosniens. Zukanović contre dans sa surface de la main, et l’arbitre désigne le point de penalty. Walters transforme (23e) et la Bosnie continue de s’énerver, Spahić en tête, qui laisse traîner toutes les jambes possibles sans faire craquer l’arbitre (28e). Mises à part une frappe de Džeko presque cadrée (26e) et une demi-volée aux 18 mètres de Medunjanin (35e), la Bosnie ne propose rien. Zukanović, avant le retour au vestiaire, tombe même tout seul au sol, s’emmêlant les jambes en protégeant son ballon.

Walters remet ça


En deuxième période, les hommes de Baždarević jouent enfin plus au sol, redynamisés par l’entrée de Bešić. Mais aucune action n’est claire, le jeu brouillon, contrarié par la sueur des Irlandais. Martin O’Neill change ses turbines à pressing juste avant l’heure de jeu (entrées de Shane Long et James McClean). La Bosnie n’y arrive pas. Pire, après des concours de maladresses défensives dans la surface, Walters réussit au bout du compte à tromper une deuxième fois Begović (70e), en renard opportuniste. Walters original. 2-0. Shane Long, sur un contre aussi éclair que vilain, manque même de payer l'addition en ratant son petit piqué devant Begović (74e). La Bosnie s'effrite, et comprend que la France ne sera pas pour elle en juin prochain. L'Irlande est bien arc-boutée dans son camp, mais rien ne rentre, même pas une dernière volée de Bešić s'écrasant sur la barre de Randolph (92e). L'Irlande rejoint bien l'Irlande du Nord à l'Euro 2016. La Bosnie, comme contre le Portugal pour l'Euro 2012, cale en barrages. En face, il n'y avait pourtant pas Cristiano Ronaldo.

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mercredi 21 février Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 88 mercredi 21 février Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 20 mercredi 21 février 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 mercredi 21 février BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1