1. //
  2. // Gr. E
  3. // Italie-Irlande (1-0)

L’Irlande, le vrai meilleur troisième ?

Au bout du bout, l'Irlande a arraché sa qualification pour les huitièmes de finale. Comme trois autres meilleurs troisièmes. Sauf que contrairement à ces derniers, l'Éire n'a jamais calculé. Et mérite sans doute davantage de continuer l'aventure.

Modififié
354 21
Italie-Irlande, 85e minute de jeu. Le score est toujours vierge et connaissant la Nazionale, tout le monde sait qu’il ne bougera pas. Sauf que contre toute attente, l’improbable se produit. Robbie Brady s’élève dans le ciel, profite de la sortie complètement ratée de Salvatore Sirigu et smashe l’offrande de Wes Hoolahan. La balle dépasse la ligne du but et vient heurter les filets, provoquant un tremblement de terre au nord de la Manche. Dans le même temps, les joueurs explosent de joie et se promettent de ne pas craquer dans le laps de temps restant. Car s'ils gagnent, ils se qualifient pour les huitièmes de finale. De là à dire que l'Éire avait scrupuleusement calculé ce scénario et compté sur un vieux succès ric-rac d'un but, quitte à accélérer seulement dans les dernières secondes de jeu ? Non, définitivement non. Ceux qui envisagent sérieusement cette théorie font fausse route.

Un peu d'Éire frais


Pourquoi ? Parce que parmi les quatre meilleurs troisièmes de cet Euro, et même quelques deuxièmes, l’Irlande est unique. Elle est en effet l’une des seules petites nations, si ce n'est la seule, à n’avoir jamais sorti la calculette pour savoir ce qu’elle avait à faire. En tout cas, pas sur le terrain. Les Vert et Blanc jouent avec leur cœur, et chaque rencontre est une bataille à aller chercher. Ce n’est pas nouveau. Ce qui l’est, c’est cette nouvelle organisation du tableau Euro, qui permet à une team de se qualifier avec trois malheureux points et une différence de but pas trop mauvaise, qui incite donc les sélections les plus faibles à fermer le jeu et ne prendre aucun risque, quitte à perdre d’un seul but. Or, l’Irlande n’est pas, et ne sera jamais ce genre d’équipe à réflexion ennuyeuse. Les preuves se cachent dans chacun des matchs de poule.


Premier match, Irlande-Suède (1-1) : alors qu’on imagine un gros bloc vert attendant des Suédois favoris, c’est l’inverse qui se produit, les Jaunes dominés ne cadrant même aucun tir. Deuxième match, Belgique-Irlande (3-0) : après une première période où ils résistent comme ils peuvent devant les talents du Plat Pays, les Britanniques cèdent en début de seconde, mais s’évertuent à continuer de croire en un résultat, laissant des trous et de l’énergie à l’origine du grand écart (ce qui explique sa mauvaise différence de but). Ultime match, Italie-Irlande (1-0) : malgré la haute réputation des hommes de Conte, ils ne cessent d’offrir leurs tripes pour aller arracher ce pion libérateur. Et remercient tout de même le sélectionneur azzurro d'avoir aligné ses coiffeurs.

Un vrai Meireci


Alors non, l’Éire n’est pas hyper sexy. Non, l’Éire ne dispose pas d’éléments géniaux capables de changer le cours d’une rencontre sur un exploit personnel. Non, l'Éire ne possède pas Cristiano Ronaldo ou Gareth Bale. Non, l’Éire n’est pas capable d’envoyer du jeu, de conserver la balle à l’espagnole et d'envoyer du tiki-taka. Oui, elle défend plus qu’elle n’attaque. Oui, elle est sûrement moins forte intrinsèquement que les autres troisièmes, à savoir le Portugal ou la Slovaquie. Mais qu’on ne s’y trompe pas : niveau mentalité, l’Irlande est sans conteste le troisième de poule qui mérite le plus sa qualification. Car dans l’esprit, elle est la seule à ne pas avoir donné l’impression de jouer petits bras.


Il fallait voir les Slovaques contre l’Angleterre jouer pour ne pas perdre du début à la fin. Il fallait voir les Lusitaniens, en début de soirée, se faire pipi dessus dans les derniers instants d’Hongrie-Portugal (3-3) et lâcher leur honneur en n'effectuant aucun pressing, afin de conserver le match nul, strict minimum pour passer au tour suivant. Jamais les Irlandais ne se seraient soumis à telle bassesse. Eux évoluent peut-être sans cerveau et avec des pieds carrés, mais surtout avec un amour propre que personne ne peut leur enlever. Ce qui leur a permis de ne connaître la défaite que trois fois depuis mi-novembre 2014. La qualif’, l’Irlande et ses supporters la mérite. Ce qui n’est pas le cas de tous les soi-disant « meilleurs troisièmes » .

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

 //  01:05  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 1
Assez d'accord, l'Irlande aurait du gagner son 1er match (0 tirs cadrés pour la Suède) et elle a beaucoup moins calculée que d'autres. Malgré un manque de technique évident, elle a essayé de se projeter devant avec ses qualités propres. Du jeu long sur Long, des CPA, l'actitvité d'Hoolahan intéressent dans sa position de 9 et 1/2, des ballons dangereux dans la surface grâce à la qualité de centres des Coleman et Brady. Enfin voilà, du classique et de la combativité, mais au moins elle n'est pas rester à 10 derrière pour défendre.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
 //  02:19  //  Amoureux de Lyon
Note : 1
Ce serait cool quils fassent la meme contre la France. Ca pourrait nous reussir comme aux Belges

Jai envie de voir les bleus sur un match ouvert. Ca va etre une belle baston par contre, y aura des cartons.
je comprends pas cette sombre histoire de différence de but défavorable : même en cas de victoire de la Suède, l'Eire avec ses 4 points figurait de toute façon dans les meilleurs troisièmes
Mendellito2 Niveau : Loisir
Blaireau si la Suède avait gagné la Belgique aurait eu 3 points et l'eire aurait été qualifiée de toutes façons en cas de victoire
C'est normal qu'ils ont pas calculé! Ils jouent leur premier match contre les plus faibles avant de jouer les 2 gros. Ils jouent forcément la victoire. Au 2e match, ils se prennent une fessée. Et au 3e, ils sont obliger de gagner et ont de la chance de jouer contre une équipe déjà assurée de finir 1er!
L'Albanie non plus n'a pas calculé, à 0-1 contre la France, ils auraient pu se dire que le Goal average aurait pu être important, mais ils ont essayé et s'en sont pris un 2e.
ATTENTION grosse erreur dans l'article ! Ça peut paraître être un détail et pourtant ça ne l'est pas. On parle ici de l'Eire ou de la République d'Irlande ce ne sont donc en aucun cas des Britanniques car ils ne sont pas dépendant du Royaume-Uni. Merci de rectifier cette erreur au plus vite :)
J'ai pas vu leur match hier mais j'ai vu Irlande Suède et surtout Irlande Belgique... Je sais pas si contre la Belgique c'était l'équipe B, ou s'ils étaient démotivés, mais Courtois a pas eu grand chose à faire. J'ose espérer que ça sera pareil contre la France. J'ai du mal à être effrayé par une victoire à l'arrachée contre des coiffeurs italiens qui se balançaient du résultat.

Après si qqn a une analyse un peu mieux que ça (c'est pas dur) je prends, mais je comprends pas trop pq on s'affole un peu depuis hier.
Message posté par Unfooteux
ATTENTION grosse erreur dans l'article ! Ça peut paraître être un détail et pourtant ça ne l'est pas. On parle ici de l'Eire ou de la République d'Irlande ce ne sont donc en aucun cas des Britanniques car ils ne sont pas dépendant du Royaume-Uni. Merci de rectifier cette erreur au plus vite :)


Tu parles comme un Irlandais :) mais ne leur en déplaise, les Iles britanniques c'est Grande Bretagne + Irlande + les petites îles autour dans les atlas, mais bon c'est très politique tout ça alors autant éviter l'écueil en effet.
J'aime pas trop que l'on dise qu'ils jouent "sans cerveau" même si on comprend bien l'idée qu'ils ne calculent pas et qu'ils jouent avec leur cœur...

Individuellement, la France est bien au dessus. Par contre collectivement ca va pas être de la tarte...

Franchement, on nous prédisait un tableau encore sympa après les poules...ca va pas être une partie de plaisir
Redisthecolor Niveau : District
Je suis assez d'accord avec l'analyse de Löw, ce système a 24 a bien baissé le niveau de l'Euro. Regrettable quand on sait que le niveau de jeu était ce qui faisait la spécialité de l'Euro avec des grosses affiches dès les matchs de poule ainsi que un voir plusieurs groupes de la mort ce qui est loin d'être le cas cette année.
Totti Chianti Niveau : CFA
 //  10:45  //  Tifoso della AS Rome
Note : 1
Message posté par Redisthecolor
Je suis assez d'accord avec l'analyse de Löw, ce système a 24 a bien baissé le niveau de l'Euro. Regrettable quand on sait que le niveau de jeu était ce qui faisait la spécialité de l'Euro avec des grosses affiches dès les matchs de poule ainsi que un voir plusieurs groupes de la mort ce qui est loin d'être le cas cette année.


C'est une catastrophe.
Soit on reste à 16 pour un Euro élitiste.
Soit on passe à 32 si on veut ouvrir complètement et arrêter ces calculs débiles concernant les meilleurs troisièmes.
Je pense que les irlandais en tant que vrai connaisseurs de football préfèrent voir 100 fois le Portugal qualifié que la France. Jamais les Irlandais ne supporteront une équipe de cheaters qui se qualifie gràce à une main de voleur.
 //  11:14  //  Aficionado de la Thaïlande
Message posté par dododos
Je pense que les irlandais en tant que vrai connaisseurs de football préfèrent voir 100 fois le Portugal qualifié que la France. Jamais les Irlandais ne supporteront une équipe de cheaters qui se qualifie gràce à une main de voleur.


c'était pour la rime le cheaters et voleurs? moche en tout cas. et voir le Portugal qualifié plutot que la France, j ai pas suivi, c est pas le meme groupe...puis la main de Henry faut arreter, ca date, c est fini tout ca.
Du balais, vieux troll !
 //  11:18  //  Aficionado de la Thaïlande
Message posté par Totti Chianti
C'est une catastrophe.
Soit on reste à 16 pour un Euro élitiste.
Soit on passe à 32 si on veut ouvrir complètement et arrêter ces calculs débiles concernant les meilleurs troisièmes.


Oui, après 32 ca devient n importe quoi les qualif ou alors avec des mini-groupes, qui de toute facon ne rimeront plus à rien. Là les 4 meilleurs troisième sur 6 gp, en dehors de l aspect l école des fans (faut en vouloir pr sortir dès les poules) ben c est que c est très aléatoire. Alors oui, c est la faute à l Espagne d avoir perdu contre la Croatie, du Portugal d avoir déjoué, de l Angleterre, bref, aux "gros" de ne pas avoir tenu leur statut, reste que c est sacrément illisible et ca se prete bien plus au calcul d apothicaire que la vieille formule. En ce sens là DD avait raison de tenter des trucs contre l Albanie and co car une défaite, finalement, ca n est plus aussi grave qu avant. 4 points ca suffit, et avec un coup de pouce du destin tu te prends une partie de tableau très abordable, alors pourquoi stresser?
Va etre sympa le prochain Euro entre ca et le faire en confetti sur plusieurs pays
Message posté par Totti Chianti
C'est une catastrophe.
Soit on reste à 16 pour un Euro élitiste.
Soit on passe à 32 si on veut ouvrir complètement et arrêter ces calculs débiles concernant les meilleurs troisièmes.


Entièrement d'accord. Puis le prochain euro qui se jouera entre Bakou et Bilbao...
Ce principe des meilleurs 3ème pue, car t'as des équipes qui sont là après leur dernier match de poule, à ne pas savoir si elles doivent pleurer leur élimination ou fêter une qualif.
L'Irlande du Nord n'est pas non plus Britannique, puisque pas sur l'île de Grande Bretagne...
Message posté par Unfooteux
ATTENTION grosse erreur dans l'article ! Ça peut paraître être un détail et pourtant ça ne l'est pas. On parle ici de l'Eire ou de la République d'Irlande ce ne sont donc en aucun cas des Britanniques car ils ne sont pas dépendant du Royaume-Uni. Merci de rectifier cette erreur au plus vite :)


Précision importante en effet. Bien que le fait que la république d'Irlande ne fasse pas partie du Royaume-Uni ne change rien au fait qu'on ne puisse pas les qualifier de Britanniques.
La Grande-Bretagne est une île, et non une entité politique.
Ni la république d'Irlande ni l'Irlande du Nord ne sont britanniques. En revanche, l'Irlande du Nord fait partie du Royaume-Uni.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  15:38  //  Amoureux de Lyon
Je vous aime, les Irlandais.
Message posté par tariq
Tu parles comme un Irlandais :) mais ne leur en déplaise, les Iles britanniques c'est Grande Bretagne + Irlande + les petites îles autour dans les atlas, mais bon c'est très politique tout ça alors autant éviter l'écueil en effet.


En tant qu'Irlandais, je peux vous dire qu'on utilise JAMAIS l'expression 'Îles britanniques'chez nous et notre gouvernement et celui du Royaume Uni formellement découragent son usage. Des toutes façons, cette terme ne nous fait pas Britannique, mot qui ne désigne que les Anglais, les Écossais et les Gallois (le nom officiel de notre pays voisin étant Le Royaume Uni de Grande Bretagne ET Irlande du Nord).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
354 21