1. // Éliminatoires Euro 2016
  2. // 8e journée
  3. // Résumé de la soirée

L'Irlande du Nord s'arrache, le Portugal est presque qualifié

Cette soirée s'est jouée dans le money time. Menée par la Hongrie, l'Irlande du Nord a obtenu le match nul (1-1) dans le temps additionnel, tandis que le Portugal a grillé l'Albanie sur le fil (0-1).

Modififié
4 13

Groupe D

Robert Lewandowski sait déjà où il va passer ses prochaines vacances : à Gibraltar ! Après en avoir collé quatre à l'aller, l'attaquant polonais a claqué un doublé face aux Gibraltariens lors de l'écrasante victoire de sa sélection à domicile, 8-1. Un succès scellé dès la première demi-heure de jeu, qui permet au buteur du Bayern de conforter sa position de meilleur buteur des éliminatoires (10 buts), suivi de près par Thomas Müller (8 buts), qui a aussi marqué à deux reprises. Difficile vainqueur de l'Écosse, 2-3, l'Allemagne a quasiment acquis sa qualification et réalise par la même occasion les affaires de l'Irlande. L'Éire a mis du temps pour venir à bout de la Géorgie, 1-0. Au classement, les Irlandais reprennent leurs distances avec l'Écosse, mais rien n'est joué au vu de leur calendrier à double tranchant (réception de l'Allemagne, déplacement en Pologne), qui pourrait leur permettre de chiper une place du duo de tête… ou dégringoler à la 4e place.

Résultats

  • Pologne 8-1 Gibraltar

    Buts : Kamil Grosicki (8e, 15e, 72e), Robert Lewandowski (19e, 29e), Arkadiusz Milik (57e), Jakub Błaszczykowski (59e) et Bartosz Kapustka (74e) pour la Pologne // Jake Gosling (88e) pour Gibraltar

  • Irlande 1-0 Géorgie

    But : Jonathan Walters (69e)

  • Écosse 2-3 Allemagne

    Buts : Mats Hummels CSC (28e) et James McArthur (43e) pour l'Écosse ; Thomas Müller (18e, 34e) et İlkay Gündoğan (54e) pour l'Allemagne
    --> Lire le résumé

    Classement


    1.Allemagne 19
    2.Pologne 17
    3. Irlande 15
    
4. Écosse 11
    5. Géorgie 6
    6. Gibraltar 0

    Groupe F

    Le stade Windsor Park de Belfast peut exploser ! À l'affût dans la surface de réparation, Kyle Lafferty égalise au bout du temps additionnel pour l'Irlande du Nord et sauve l'essentiel. Quinze minutes plus tôt, l'énorme bourde du gardien Michael McGovern avait bien failli offrir une victoire surprise à la Hongrie qui, il faut l'avouer, a tenu la dragée haute à son adversaire. Tant au vu du scénario que sur le plan comptable, ce résultat ne fait pas les affaires des Hongrois, qui manquent de peu une occasion de revenir dans la course aux places qualificatives directes. Finalement, c'est le statu quo au classement. La Roumanie n'a pas profité de ce partage des points en recevant la Grèce - toujours à la recherche de son premier succès dans ces éliminatoires. Derrière, la Finlande a enregistré son deuxième succès d'affilée face aux îles Féroé.

    Résultats

  • Finlande 1-0 Iles Féroé

    But : Joel Pohjanpalo (23e)

  • Irlande du Nord 1-1 Hongrie

    Buts : Kyle Lafferty (90+3) pour l'Irlande du Nord // Richard Guzmics (75e) pour la Hongrie
  • Roumanie 0-0 Grèce

    Classement

    1. Irlande du Nord 17
    2.Roumanie 16
    
3. Hongrie 13
    
4. Finlande 10
    5. Îles Féroé 6

    6. Grèce 3

    Groupe I

    Le Portugal tient sa revanche. Surpris par l'Albanie lors du match aller, le Portugal a arraché la victoire dans les derniers instants à Elbasani, 0-1. Dans un match qu'il ne fallait surtout pas perdre, les Lusitaniens ont délivré une copie correcte et réalisent la super opération. L'Albanie n'a plus les cartes en main pour aller chercher une qualification directe. Auparavant, les Danois ont cruellement manqué d'imagination : match nul 0-0 en Arménie. La sélection nordique a essayé de percer le verrou arménien avec du jeu long. Sans succès. Pas vraiment d'occasion à signaler. Seul événement notable, la sortie sur blessure de Simon Kjær à dix minutes de la fin. La nouvelle recrue de Fenerbahçe a essuyé un méchant tacle à la cheville de Yura Movsisyan, ce qui l'a contraint à quitter ses partenaires. Un résultat délicat puisque le Danemark, qui compte un match en plus, disputera son ultime rencontre au Portugal, avec la menace de l'Albanie.

    Résultats

  • Arménie 0-0 Danemark

  • Albanie 0-1 Portugal

    But : Miguel Veloso (90e+2)

    Classement

    1. Portugal 15
    
2. Danemark 12 (+1 match)
    
3. Albanie 11

    4. Arménie 2 (+1 match)
    
5. Serbie 1

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    La Grèce derrière les îles Féroé? Vraiment la dèche..
    Vu que je n'ai vu aucun des matchs de la Grèce dans ces éliminatoires, quelqu'un peut m'expliquer ce qui cloche, au delà du fiasco Ranieri.

    Ils ont une très bonne défense avec Manolas, Holebas et Papastathoupoulos, un bon buteur avec Mitroglou, des Tachsidis, Papadopoulos... Quand même de quoi faire autre chose que dernier derrière les féroés en ayant disposé du groupe le plus facile..
    Note : 1
    Purée, le Portugal qu'est ce que c'est moche, et qu'est-ce c'est faible.. Encore un match pourri gagné par un but d'écart. Je n'en peux plus, c'est hideux a voir jouer.
    Message posté par julboz
    Vu que je n'ai vu aucun des matchs de la Grèce dans ces éliminatoires, quelqu'un peut m'expliquer ce qui cloche, au delà du fiasco Ranieri.

    Ils ont une très bonne défense avec Manolas, Holebas et Papastathoupoulos, un bon buteur avec Mitroglou, des Tachsidis, Papadopoulos... Quand même de quoi faire autre chose que dernier derrière les féroés en ayant disposé du groupe le plus facile..

    Pour faire simple :

    Entraineur Tactique : Claudio Ranieri a voulu révolutionner l'équipe, vu que tous les cadres sont partis à la retraite (Katsouranis, Karagounis, Gekas) et qu'ils n'ont jamais été remplacé. Samaras, Mitroglou, Holebas, Torosidis sont tous sauf des leaders. Salpingidis ne vaut plus grand chose, hormis qu'il se bat. De plus, il joue coté droit maintenant.... Je crois que c'est la première fois que je vois un joueur si peu technique commencer sa carrière comme avant-centre et finir ailier/milieu droit. Puis, Mitroglou est vraiment très mauvais en sélection. Le milieu de terrain est tout sauf créatif. Manolas, Kone, Tachtsidis, Samaris, sont des milieux correct, mais aucun n'est capable de créer un décalage. Donc, le jeu part essentiellement sur les cotés. Karagounis était un meneur de jeu à l'ancienne (très comparable a Hagi) et sa présence au milieu apportait de la créativité, savait jouer long, court, accélérer (haha). Après, tu prends les espoirs grecs - génération 90/92 - et aucun n'arrive a percer au milieu / attaque, dû surtout à des blessures ou mauvais chois de carrière (Ninis, Fortounis, Tziolis, Mavrias).

    Sergio Markarian doit son poste à deux bonnes saisons au Pana (et encore) mais il est surtout dépasser. Il est parti depuis, remplacé par Tsanas, l'ancien des espoirs, qui avait assuré l'intérim. Après, foutre le mec des espoirs, c'est une bonne idée, si la Fédé est patiente... ce qui est rarement le cas avec eux.

    Cotés joueurs. Déjà, les clubs grecs font soit appels à des étrangers, soit des espoirs, du coup, les joueurs confirmés quittent la Grèce et s'engouffre chez les relégables des autres championnats (ou reviennent en Grèce complètement cramés), donc, il n'y a plus de progression (exceptés Torosidis par exemple). Crise oblige, le Pana, le Paok, l'Olympiakos ne peuvent plus s'aligner sur les salaires des grecs à l'étranger. Le salaires des joueurs hors-grèves sont assez spéciaux... L'Aek tente de revenir.

    Gardiens : Nikolaidis était un bon gardien, souvent décisif en LdC avec le Pana puis l'OLympiokos mais maintenant, ce sont des gardiens moyens, voir médiocre. Le seul qui peut avoir le niveau, c'est Kapino, mais il a 21 ans. Karnezis et Glykos n'ont pas le niveau. Tzorvas appartient au passé.

    Défenseurs. C'est lourd derrière et faute du milieu technique, les premières relances partent des centraux. Papadopoulos n'est pas mauvais mais il est baladé entre un poste au milieu et en défense. Manolas, c'est un gros con et ça joue énormément sur le rendement de ses coéquipiers. Holebas est cramé (il était en sur-régime quand il signe à la Roma). Papastathopoulos, comme pour Mitroglou, en sélection, ça ne va pas. Torosidis c'est correct mais, il a déjà 32 ans. Même Talvaridis a été rappelé....

    Au milieu, ça manque de technique. Personne pour transmettre le ballon et les ailiers sont des anciens espoirs (Ninis, Lazaros, Fetfatzidis, Mavrias, Dinas) qui se sont perdus et qu'on ne retrouvera jamais.

    Devant, tu prends le Mitroglou de l'Olympiakos, ça soulagerait tout le monde, sauf que c'est celui du Fulham qui joue. J'aime beaucoup Athanasiadis mais il semble qu'il ne sera jamais un grand attaquant. Samaras est sans club aussi... Le reste, c'est trop mauvais ou trop vieux.

    Aucun talent 90/94 n'a confirmé, donc on se retrouve avec une sélection vraiment fâde, le tout avec 3 sélectionneurs sur la dernière année. Ca fait juste beacoup.

    Bref, c'est juste devenu leur propre caricature (défense basse, tout ça, tout ça) mais plus personne pour transmettre les bons ballons (Bassinas, Karagounis, Katsouranis, Zagoradis - Soit 3 mecs sur 4 qui savent faire des passes, 3 mecs sur 4 qui savent tacler et défendre, soit 4 mecs qui étaient des leaders sur le terrain - ) aux attaquants Dsans grand talent mais qui savaient les mettre au fond (Gekas, Salpingidis qui jouait AC, tout comme Samaras en pointe et non sur un coté).

    J'espère avoir été clair (pas évident avec les pavés) et j'espère aussi que quelqu'un complétera mon poste.
    "Le salaires des joueurs hors-grèves sont assez spéciaux... "

    EDIT : Le salaire des joueurs non-grecs.
    waw! mais tu as quand même oublié de mentionné le grand joueur d'Arles-Avignon, Angelos Charisteas, le héros de 2004!
    Ça me déprime tellement de voir les équipes de ce groupe F. Et dire qu'il peut y avoir 3 équipes de ce groupe à l'euro...
    Johanromabatimessi Niveau : Loisir
    Y a eu un péno non sifflé pour l'Albanie et un arbitrage ultra pro portugais et les mecs marquent a la 92eme....
    Super-Pippo Niveau : CFA
    Message posté par Vaga
    Ça me déprime tellement de voir les équipes de ce groupe F. Et dire qu'il peut y avoir 3 équipes de ce groupe à l'euro...


    Rien que l'Ecosse et encore plus la Turquie/Pays-Bas méritaient clairement plus qu'une des ces 3 équipes.
    Message posté par Johanromabatimessi
    Y a eu un péno non sifflé pour l'Albanie et un arbitrage ultra pro portugais et les mecs marquent a la 92eme....


    Que les portugais ait été nul ok, mais un arbitrage pro-portugais?!?
    Puis l'Albanie c'est sympa, ça se bat mais c'est ultra faible, la France et le Portugal peuvent avoir honte...
    De mon vivant je n'ai jamais vu une sélection portugaise aussi faible ( depuis 3ans)...
    Eder comment ce mec peut-il jouer en sléection? Comment Sweansea a pu mettre 6 millions sur lui? Eliseu? Veloso? Nani cramé? sortir Bernardo le meilleur sur le terrain?
    Clairement le groupe le plus faible (avec celui de la Grèce)...
    Johanromabatimessi Niveau : Loisir
    Message posté par ruicosta10


    Que les portugais ait été nul ok, mais un arbitrage pro-portugais?!?
    Puis l'Albanie c'est sympa, ça se bat mais c'est ultra faible, la France et le Portugal peuvent avoir honte...
    De mon vivant je n'ai jamais vu une sélection portugaise aussi faible ( depuis 3ans)...
    Eder comment ce mec peut-il jouer en sléection? Comment Sweansea a pu mettre 6 millions sur lui? Eliseu? Veloso? Nani cramé? sortir Bernardo le meilleur sur le terrain?
    Clairement le groupe le plus faible (avec celui de la Grèce)...


    Ben oui le moindre petit contact était sifflé pour les portugais. D'ailleurs les Albanais en avaient ras le cul, l'arbitre n'a pas arrêté de siffler contre eux. Le Péno flagrant non sifflé sur la frappe contrée qui a tapé la barre. L'attentat contre un albanais non sifflé qui a donné la contre attaque ou Eliseu a failli marquer sur sa louche, je ne l'ai pas inventé non plus. Arbitrage Pro Portugais flagrant !
    Frenchies Niveau : CFA
    "Avec le Real Madrid, Cristiano Ronaldo n'est plus en réussite. Lors des deux premiers matches de Liga, il n'a pas encore fait trembler les filets. Ainsi, lors de ses quatre matches officiels depuis le début de l'exercice 2015-2016, il est resté muet pendant plus de 345 minutes, série en cours. Il n'avait pas connu une telle période de disette depuis février 2011, explique Eurosport. Lors de l'intersaison, il n'a marqué qu'à une seule reprise, en cinq matches. Depuis le retour des vacances, CR7 n'a donc inscrit qu'un seul but en neuf matches. C'était face à Manchester City."

    il nous ferait pas une petite dépression post razzia barcelonaise ?
    il a compris que c'était mort son ptit duel d'égo avec Messi ...
    qu'à 3 BO à 5, non seulement il ne le dépassera pas mais il ne l'égalera sans doute pas.

    en tout cas il se passe quelque chose dans sa tête ...
    OH WAIT j'ai trouvé, y a pas obtenu de péno depuis longtemps !!
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    4 13