Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

L'Inter vaporise l'Atalanta, succès tranquille pour Naples

Buts de crevards, petits chef-d’œuvres et un Icardi stratosphérique au menu d'un Inter-Atalanta qui a vu les Nerazzurri complètement démolir la formation bergamasque. Dans les autres matchs, le Napoli, le Chievo et l'Udinese se sont également fait plaisir, en plantant un joli quota de buts.

Modififié

Inter 7-1 Atalanta Bergame

Buts : Icardi (17e, 23e sp, 26e), Banega (31e, 34e, 68e), Gagliardini (52e) pour l'Inter // Freuler (42e) pour l'Atalanta

C'est une bien belle Dea, invaincue en Serie A depuis sept matchs et cinquième au classement qui se rend à Giuseppe Meazza pour défier l'Inter, sixième. Problème, la formation bergamasque va se prendre de plein fouet le talent XXL de Mauro Icardi. Et celui d'une Inter en mode bulldozer, qui détruit tout sur son passage. Lancé en profondeur après une longue ouverture de Medel, Icardi obtient d'abord un coup franc botté par Banega, que ce dernier envoie dans le mur. Avant que le petit Mauro ne récupère le cuir pour crucifier Berisha du gauche, à bout portant. Puis, l'Argentin obtient et transforme un penalty d'une panenka gourmande. Avant d'y aller de son triplé dans la foulée, d'une tête placée à la suite d'un corner de Banega. L'Atalanta est assommée et Banega, bien servi par Candreva et esseulé dans les seize mètres, inscrit un quatrième but. Puis un cinquième, après un nouveau rush de Candreva, qui lui offre un caviar dans la surface. Les Bergamasques tentent bien de sauver l'honneur par Freuler, qui plante un joli pion aux 18 mètres, mais Gagliardini ajoute un sixième but après la mi-temps, d'une mine dans la lulu. Banega, sans pitié, inscrit même un maître coup franc dans le dernier tiers du match. Victoire impériale et mémorable de l'Inter, qui baffe magistralement l'Atalanta, un de ses concurrents pour l'Europe et s'empare provisoirement de la quatrième place de la Serie A.


Sassuolo 0-1 Bologne

But : Destro (58e) pour Bologne

Un petit bout de temps qu'il n'avait pas pointé le bout de son nez. En panne depuis la 22e journée, le renard Mattia Destro est enfin sorti du bois pour permettre à Bologne de dominer Sassuolo sur sa pelouse. l'Italien plante un but de vautour, seul face à la cage, pour conclure une action à trois initiée par Di Francesco et Džemaili. Puis, plus grand-chose à se mettre sous la dent, dans une rencontre par ailleurs assez fermée. De quoi permettre à Bologne de revenir à hauteur de son adversaire du jour, avec 31 points au compteur en Serie A.


Pescara 1-3 Udinese

Buts : Muntari (84e) pour Pescara // Zapata (21e), Jankto (51e), Théréau (55e) pour l'Udinese

Le retour du tank. Déjà buteur la semaine dernière face à la Juve, Duvan Zapata place un coup de casque autoritaire après un centre impeccable de Jankto pour ouvrir le score. On retrouve Jankto en seconde période, puisque le Tchèque double la mise avant que Théréau ne marque lui aussi de près, en première intention, dans les seize mètres. Dixième but en Serie A pour le Français. La réalisation de Muntari en fin de match ne changera rien et l'Udinese, désormais douzième de Serie A, s'offre un succès tranquille.


Fiorentina 1-0 Cagliari

But : Kalinić (90e+2) pour la Fiorentina

Soleil d'été à l'Artemio Franchi, synonyme de vacances anticipées dans le premier acte pour les attaquants florentins. Le hic, c'est qu'ils ne font pas beaucoup mieux en seconde période. Jusqu'à ce que Nikola Kalinić, relativement discret jusqu'ici, plante une tête assassine au bout du bout du temps additionnel à la suite d'un service de Tello. Treizième pion en Serie A pour le Croate, qui permet à la Fiorentina ne ne pas être complètement décrochée dans la course à l'Europe.


Chievo Verone 4-0 Empoli

Buts : Inglese (22e), Pellissier (40e), Birsa (75e), Cesar (89e) pour le Chievo


Une belle fiesta collective. Quatre joueurs du Chievo ont pu faire trembler les filets cet après-midi face à Empoli. C'est d'abord le petit couple d'attaquants du Chievo, Roberto Inglese et Sergio Pellissier, qui se charge de démolir la défense adverse. Le premier place un coup de boule dans les filets adverses après un centre de Cacciatore. Le second s'en va l’imiter quelques minutes plus tard, en déviant subtilement du crane un centre de Walter Birsa. Qui y va lui aussi de son but, d'une frappe croisée du gauche dans la surface, avant que Cesar ne conclue le spectacle en fin de rencontre. Succès facile des Mussi Volanti, solidement installés dans le ventre mou du classement.


Naples 3-0 Crotone

Buts : Insigne (32e sp, et 70e) et Mertens (66e sp) pour le Napoli

Des occasions de partout et dans tous les sens au San Paolo, mais les Partenopei se heurtent sans cesse au portier de Crotone, Cordaz, qui sort un match de patron en détournant notamment les tentatives de Callejón, Rog et Insigne. Jusqu'à ce que l'ailier italien obtienne et transforme un penalty, après une action confuse dans la surface. Naples s'offre un autre péno en seconde période, après qu'Hamšík a été déséquilibré. Cette fois-ci, c'est Mertens qui profite de l'offrande avant qu'Insigne, bien lancé en profondeur par Jorginho, ne parachève le succès des siens. Le Napoli s'empare ainsi provisoirement de la seconde place de la Serie A, avant le match de la Roma ce soir, à Palerme.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
    Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier