Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. // Mondial Clubs
  2. // Mazembe/Inter (0-3)

L'Inter trop facile

L'Inter remporte sans trembler son cinquième titre en 2010 et succède au palmarès au FC Barcelone. La marche était trop haute pour le Tout Puissant Mazembe.

Le rationalisme italien contre le mysticisme congolais. C'est ainsi qu'était présentée cette confrontation inédite. Objectifs pour l'Inter : remporter un énième trophée en 2010, se rassurer, rassurer ses supporters et accessoirement sauver la tête de l'entraîneur Rafael Benitez, très contesté. Objectifs pour Mazembe : surprendre, encore et toujours, et tenter d'inscrire pour la première fois le nom d'un club africain au palmarès de la compétition planétaire.
Benitez récupérait l'ensemble de ses titulaires, à l'exception notable de son maître à jouer Wesley Sneijder, qui aurait pu être suppléé par Stankovic, comme en demi face à Seongnam. Finalement, le technicien espagnol faisait confiance à un milieu de terrain a priori plus défensif composé de Motta et Cambiasso, avec également l'immense capitaine Zanetti placé à droite. Le trident offensif était par contre sans surprise, Pandev et Eto'o entourant Milito en pointe. Avec le retour de Julio Cesar dans les cages et de Maicon au poste de latéral droit, la défense alignée était complétée par Chivu à gauche et la charnière Lucio/Cordoba. En face, l'entraîneur sénégalais du Tout Puissant Lamine N'Diaye faisait logiquement confiance en son équipe type habituelle, avec notamment l'excellent Kaluyituka en atout offensif numéro un.

Trop rugueux Mazembe

C'est d'ailleurs lui qui est à l'origine de la première offensive de la partie, d'un coup de rein côté gauche, après dix premières minutes assez ternes, où l'équipe intériste semble vouloir jauger la valeur de son adversaire. Statiques, les champions d'Italie en titre peinent à développer leur jeu, confrontés à un engagement physique parfois limite des Congolais. Justement, suite à un coup franc consécutif à une grosse charge de Kaluyituka au milieu de terrain sur Cambiasso, Milito hérite du ballon, le dévie pour Eto'o, qui lance Pandev dans la profondeur, dans le dos du capitaine Mihayo ; le Macédonien ajuste Kidiaba pour l'ouverture du score (1-0, 13è). Les protégés de Moïse Katumbi accusent le coup, d'autant plus que quatre minutes plus tard, suite à un ballon mal dégagé en défense, Zanetti centre sur son côté droit pour Eto'o, qui pivote et place une frappe imparable au ras du poteau (2-0, 17è). Deux occasions, deux buts, le côté exotique du Mondial des clubs atteint ses limites et l'Inter semble définitivement trop fort pour l'outsider africain, paralysé par l'enjeu ou tout simplement trop faible pour rivaliser. Le portier Kidiaba fait pourtant tout ce qu'il peut pour maintenir les siens dans la partie, gagnant deux duels face à un Milito peu en réussite (24è, sur une énorme erreur d'alignement de sa charnière centrale, 42è, bien aidé par un bon retour de Kasusula). Kaluyituka se multiplie également aux avant-postes et tente quelques tirs (32è, 45è), mais ça reste sans danger pour Julio Cesar.

Biabiany buteur

A la reprise, rien à signaler jusqu'à l'heure de jeu et cette percée toute en puissance de Maicon, conclue par une frappe sur l'arrête des montants défendus par Kidiaba. C'est le déclencheur de quelques minutes animées : une belle frappe lointaine de Mihayo d'abord (61è), puis une action d'Eto'o bien contrée par Kimwaki (63è) et enfin une belle offensive de Mazembe gâchée par le fantomatique Singuluma (64è). Il faut attendre dix minutes supplémentaires pour voir une nouvelle occasion, avec Pandev trop court pour reprendre un bon centre de Maicon. A la 75è, Kaluyituka, encore lui, manque la réduction du score, victime d'une sortie impeccable de Julio Cesar. Le Brésilien s'impose encore à la 80è face au virevoltant attaquant, qui est à la réception d'un service de Kabangu, pour la meilleure occasion du match côté Mazembe. Plombé par sa défense, le club champion d'Afrique doit concéder un troisième but inscrit – cocorico – par Jonathan Biabiany (qui avait remplacé à la 70è un Milito décevant), suite à un excellent service de Stankovic, lui aussi entré en jeu. Bon coaching de Benitez, qui sauve sa tête et permet à l'Inter de remporter un cinquième trophée en 2010, après la C1, le championnat, la coupe et la supercoupe d'Italie.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


mardi 19 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
Hier à 14:15 Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 44
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 10:41 Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 Hier à 09:41 La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain mardi 19 juin Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises