L'Inter sanctionnée

Modififié
0 0
Après le nul obtenu dans la douleur et la polémique arbitrale, face à la Sampdoria (0-0), dimanche à San Siro, José Mourinho avait reçu comme consigne présidentielle de ne pas s'exprimer devant la presse, au coup de sifflet final. Ceci afin d'éviter tout dérapage verbal au sujet de la prestation des référés, qui ont expulsé Samuel et Cordoba, soit la charnière centrale milanaise. Une décision préventive, donc. Bien vu. Ou pas.

Lundi soir, pourtant, une sentence est tombée concernant le “Mou”. La commission de discipline a retenu les images de la rencontre, sur lesquelles le Portugais mimait le geste des menottes, pour rappeler que son club était pris en otage par l'arbitrage. Verdict : trois matches de suspension et 40 000 euros d'amende !

Et comme un malheur n'arrive jamais seul, Cambiasso et Muntari devraient eux aussi charger a posteriori. Le premier pour avoir insulté l'arbitre, le second pour en être quasiment venu aux mains avec Pozzi et Palombo. Deux matches ferme, probablement.

L'Inter étudie désormais la possibilité de faire appel. En attendant, pas sûr que tout cela aide José le sanguin à se calmer. Ni à rester en Italie...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Vahirua trouve CR9 nul
0 0