1. // Serie A – 5e journée

L'Inter rejoint par la meute

La Juve et la Roma disent ouf, l'Inter fait plouf, le Milan c'est bof et la Lazio s'emballe. Encore un week-end étrange en Italie.

0 0
S'il fallait trouver un thème pour désigner cette cinquième journée de Serie A, le voilà : c'était le week-end des premières. Il y en a eu des importantes et des anecdotiques, des glamour et des tristounes. Dans le désordre, donc : première victoire de la Roma, première défaite de l'Inter, premier point marqué par l'Udinese, premier triplé de Krasic en Italie, premier succès de la Fiorentina, ou encore premier but du merveilleux Mirko Vucinic, qui aura fort à faire cette saison à la Roma avec des concurrents nommés Borriello et Adriano. Premier pion aussi pour Mauro Zarate, qui en profite pour hisser la Lazio en tête du classement, à égalité de points avec l'Inter. Ça fait beaucoup en trop peu de phrases ? Allez, on détaille.

Donc, scoop du début de saison : samedi, l'Inter Milan de Benitez est tombé à Rome (0-1). C'est ennuyeux, mais pas nécessairement inquiétant. Parce que l'Inter a globalement maîtrisé la partie, parce que Stankovic a touché la barre, parce que Eto'o aurait pu en planter un ou deux, et parce que le but adverse est arrivé à la dernière seconde du match. Bref, c'est une défaite comme il en arrive parfois. Et jusqu'à preuve du contraire, l'Inter reste leader, sa place naturelle depuis maintenant cinq longues années. La véritable information, c'est donc plutôt que la Roma a gagné. Premier succès cette saison, qui a rendu fou le stade olympique et le buteur Vucinic, lequel a fracassé deux panneaux publicitaires (deux) pour fêter sa victorieuse tête plongeante (90e+2). Signe que ça fait du bien, mais signe que la Roma vit sur les nerfs, aussi. Après tout, Totti a quitté le stade sitôt son remplacement effectué, ce qui confirme que son histoire d'amour avec son entraîneur Ranieri bat de l'aile, et Adriano y est allé de son premier coup de sang : quand le coach lui a demandé d'entrer en jeu à cinq minutes de la fin du match, l'Imperator l'a envoyé se faire foutre. Adriano joue d'entrée, ou Adriano ne joue pas. Nous voilà prévenus.

Dans l'autre match avancé, le Milan a gagné. Sans rien montrer c'est vrai, via un petit 1-0 des familles contre le Genoa. Mais avec un but de Zlatan, qui commence à enchaîner. Et des dribbles de Robinho, qui commence à se faire voir. Bref, le chantier avance. Il avance aussi à la Juve. En montagnes russes depuis le début de l'année –des nuls gourmands, des défaites chelou, et une victoire maousse à Udine–, les hommes de Delneri ont gagné dimanche. Et plutôt bien gagné, puisqu'ils en ont collé quatre à Cagliari, dont trois par le seul Krasic. De quoi rassurer les 29% d'Italiens qui, selon un sondage paru cette semaine dans La Repubblica, se déclarent tifosi du club turinois –oui, cela fait quasiment une personne sur trois (l'Inter recueille 17% des votes, et le Milan AC 14).

Bon, et à part ça ? Bah : la Lazio continue de surprendre en gagnant au Chievo (0-1), le rêve éveillé de nos amis plagistes de Cesena commence à virer cauchemar (défaite 1-4 à domicile contre le Napoli), Bari et Brescia s'offrent la plus belle rencontre du week-end (gagné par les locaux, 2-1), Catane et Bologne s'organisent un nul de début d'automne (1-1, et le quatrième but de Di Vaio en cinq matchs), Palerme coince face à Lecce après sa victoire à Turin dans la semaine (2-2 et encore un grand Pastore), Sinisa Mihajlovic sauve sa tête sur le banc de la Fiorentina en gagnant 2-0 contre Parme, et Guidolin fait de même à Udine en rapportant un point de la Sampdoria. Finalement, un week-end où tout le monde est content. Pas sûr que cela dure très longtemps.

Stéphane Monteverdi


Les résultats

Milan AC 1-0 Genoa


AS Roma 1-0 Inter Milan


Cesena 1-4 Naples


Chievo Vérone 0-1 Lazio Rome


Bari 2-1 Brescia


Catane 1-1 Bologne


Sampdoria Gênes 0-0 Udinese


Fiorentina 2-0 Parme


Palerme 2-2 Lecce


Juventus 4-2 Cagliari

Les buts



Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0