Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // Résumé

L'Inter poursuit son sans-faute, la Juve et la Roma (re)chutent

L'Inter enchaîne une cinquième victoire consécutive, tandis que la Roma perd pour la première fois de la saison. La Juve et le Napoli n'y arrivent toujours pas. La Fio poursuit, elle, son petit bonhomme de chemin.

Modififié

Carpi 0-0 Napoli


Il n'y avait pas encore eu de 0-0 en Serie A cette saison, c'est désormais chose faite. La faute - ou grâce, si vous êtes fan de la Grèce, sait-on jamais - au Napoli et à Carpi. Effectivement, ni les Azzurri ni le promu n'ont réussi à trouver le chemin des filets malgré une foule d'occasions. Gonzalo Higuaín aurait, lui, pu inscrire un superbe but par deux fois, mais ses tentatives fuiront toutes deux le cadre. Dommage pour le Napoli qui restait sur deux victoires 5-0. Comme on dit : mieux vaut gagner cinq fois 1-0.

Chievo 1-0 Torino

But : Castro (75e)

Le Chievo reprend sa marche en avant. Battus assez injustement par le leader interista ce week-end, les Gialloblù se sont offert le scalp du dauphin turinois. L'auteur de l'entaille décisive est l'Argentin Castro qui trouve l'ouverture à la 75e minute sur une belle passe de Meggiorini. Ce sera le seul but d'une rencontre assez pauvre en occasions franches. Le Chievo revient ainsi à hauteur de son adversaire vaincu avec 10 points.

Fiorentina 2-0 Bologne

Buts : Błaszczykowski (72e), Kalinić (82e)

Nouvelle victoire pour la Fiorentina, désormais seule deuxième de Serie A avec 12 points en 5 matchs, après la défaite du Torino. Un succès construit sur le tard grâce à Jakub Błaszczykowski - merci le copier-coller - et Nikola Kalinić auteurs de leur premier but en championnat avec la formation viola. La Fio s'était, avant cela, cassé les dents sur la défense de Bologne et aurait même pu être punie sans un bel arrêt de Tatarusanu devant Destro. Avec seulement 3 points au compteur, les Rossoblù ont, eux, bien du mal à reprendre la mesure de l'élite.

Inter 1-0 Hellas Vérone

But : Felipe Melo (56e)

L'Inter poursuit son sans-faute. En s'imposant à nouveau sur la plus petite des marges... pour la cinquième fois consécutive. Tout s'est joué en une minute. À la 55e, Jacopo Sala sème Telles, mais ne trouve que la barre d'Handanović. Sur le contre, l'Inter se procure un corner que Felipe Melo propulse au fond en prenant le meilleur sur l'ancien Milanais Albertazzi. Une joie double pour les Nerazzurri qui se contenteront largement de ce petit but malgré quelques occasions de doubler la mise ensuite. Pour cause, en enchaînant cette cinquième victoire en cinq matchs, l'Inter égale le meilleur début de saison de son histoire. C'était en 1966/1967.

Juventus 1-1 Frosinone

Buts : Zaza (51e) pour la Juve, Blanchard (92e) pour Frosinone

La Grande Juve n'est clairement pas de retour. Pas franchement transcendants sur la pelouse du Genoa dimanche, les hommes de Max Allegri l'ont été encore moins ce mercredi soir puisqu'ils n'ont même pas réussi à prendre le meilleur sur le promu Frosinone. Après une première mi-temps assez pauvre - avec tout de même un poteau de chaque côté - c'est Simone Zaza qui ouvre le score pour la Vieille Dame sur une frappe contrée bien dégueulasse. Le premier but à Turin de l'international italien qui venait de toucher du bois. Mais la Juve ne parvient pas à creuser l'écart malgré plusieurs occasions et s'expose au retour de Frosinone. Ce qui finit par arriver sur corner au bout du temps additionnel. La Juve a désormais 10 points de retard sur l'Inter... C'est grave, docteur ?

Lazio 2-0 Genoa

Buts : Djordjevic - annoncé - (35e), Felipe Anderson - annoncé aussi - (62e)

Les joueurs de la Lazio vont pouvoir rentrer chez eux. En mise au vert depuis leur cinglante défaite 5-0 contre le Napoli dimanche soir, les Laziali se sont effectivement imposés contre le Genoa. Enfin, puisque les Biancocelesti restaient sur huit défaites consécutives contre le Griffon. Pourtant, ce sont les visiteurs du soir qui entament le mieux la rencontre et touchent même le poteau par Rincón. Mais Filip Djordjevic surgit ensuite à la 35e minute pour placer sa tête sur un bon centre de Lulić. Felipe Anderson trouve, lui, une sublime lucarne en seconde période, tandis que le Genoa doit finir à 9 suite aux expulsions de Cissokho et Pandev. La Lazio empoche ainsi son troisième succès de la saison en Serie A, en autant de rencontres au stadio Olimpico, et se paie le luxe de passer devant la Roma au classement. Plaisir.



Palermo 0-1 Sassuolo

But : Floccari (35e)

Oui, Sergio Floccari est encore en vie. Et l'ancien Laziale a réussi une superbe prestation pour sa première titularisation de la saison. C'est d'abord lui qui frappe l'extérieur du poteau dès la 8e minute, puis oblige Colombi à une superbe parade à la 12e. Mais le portier de Palerme ne peut rien sur l'enchaînement sublime du bon Sergio à la 35e. Un but décisif, puisque ce sera le seul de la rencontre. Sassuolo poursuit son excellent début de saison avec désormais 11 points au compteur (3 victoires, 2 nuls). Pour Palerme, il faudra en revanche vite retrouver le bon rythme, puisque les Rosanero restent sur trois matchs sans victoire (1 nul, 2 défaites) depuis leurs deux premiers succès initiaux.

Sampdoria 2-1 AS Roma

Buts : Eder (50e) Manolas (CSC, 85e) pour la Samp, Salah (69e) pour la Roma

Et si la Roma s'était à nouveau enflammée trop vite ? Après leur nul face à Sassuolo ce week-end (2-2), les Giallorossi ont effectivement essuyé leur premier revers de la saison. La faute à l'actuel meilleur buteur du championnat Eder. L'Italo-Brésilien ouvre effectivement le score au retour des vestiaires sur un joli coup franc. Puis alors que la Roma pense avoir fait le plus dur en prenant enfin le meilleur sur un énorme Viviano grâce à Salah, Eder provoque un CSC bien malheureux de Manolas, en fin de match. La Louve ne s'en remettra pas. À noter aussi une main non sifflée de Moisander dans sa surface - à 0-0 - qui risque d'alimenter pas mal de polémiques du côté de Rome. En attendant la Roma est neuvième du championnat, à sept points du leader, l'Inter.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Revoilà Kader Mangane !