Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Atalanta-Inter

L'Inter peut-elle vraiment être championne ?

Très solide, mais aussi poussive lors de la première partie de saison, l'Inter est toujours en course pour le Scudetto avant d'aborder la première journée retour de cette Serie A 2015/2016. Pour autant, l'Inter a-t-elle vraiment une chance de titre cette saison ?

Modififié
« 1 à 0 est un résultat qui me plaît énormément. Surtout parce que ça fait parler beaucoup de gens, et c’est la plus belle chose qui soit. Si on gagnait les quinze prochains matchs 1 à 0, ça serait parfait. Imaginez... Tous les journaux ne parleraient que de ça… Fantastique ! Je serais très heureux. » Samedi dernier, Roberto Mancini s’amusait en conférence de presse - avant de recevoir Sassuolo - des critiques faites à son Inter. Rien de méchant en soi, sauf que ces déclarations se sont un peu retournées contre lui. En effet, les Nerazzurri se sont inclinés à la dernière minute face aux Neroverdi après avoir pourtant réalisé un match plein, voire l’un des plus aboutis sur le plan offensif depuis un moment. Seulement, ils sont tombés sur un mur dans les cages de Sassuolo en la personne d’Andrea Consigli. Comme si l’Inter avait été prise à son propre jeu. Comme si le destin s’était chargé de punir Roberto Mancini pour sa petite preuve d’arrogance. Résultat, l’Inter a laissé filer le titre honorifique de champion d’hiver et surtout concédé sa deuxième défaite d’affilée à domicile, puisque la Lazio était déjà venue s’imposer à San Siro avant la trêve hivernale. Alors est-ce grave, docteur ?

Le Scudetto, pas l'objectif annoncé


« C’est sûr que c’était mieux quand on gagnait 1-0 en souffrant » , a dédramatisé Roberto Mancini en conférence de presse, dans la foulée de la défaite face à Sassuolo. Avant d’en faire de même via son compte officiel Twitter : « Nous sommes conscients d’avoir fait une bonne phase aller. Nous continuons à travailler pour en faire autant lors de la phase retour. Les résultats arriveront » , a ainsi tweeté le coach nerazzurro. En effet, la qualité de la première partie de saison de l’Inter ne souffre aucune contestation. Avec 39 points au compteur après 19 journées (12 victoires, 3 nuls, 4 défaites), les Nerazzurri ont largement répondu aux attentes qu’avait suscitées leur mercato estival prometteur. On peut même ajouter qu’au même stade de la saison passée, ils disposaient de 13 points de moins, pour mesurer encore davantage leur progression. Pour autant, Roberto Mancini a-t-il raison de se montrer si optimiste quant à la deuxième partie de saison ? Les 10 victoires engrangées sur la plus petite des marges (neuf fois 1-0, une fois 2-1) ne suggèrent-elles pas que l’Inter était en surrégime ? En somme, l’Inter peut-elle vraiment jouer le titre ?


Une question qu’a préféré éluder le président indonésien de l’Inter, Erick Thohir, comme le rapporte la Gazzetta dello Sport : « Il n’y a aucune raison de paniquer. Notre objectif reste la qualification en Ligue des champions. Ce sont les médias et les tifosi qui réclament le Scudetto » , a-t-il calmé après la défaite face à Sassuolo. « J’espère toutefois que Mancini et les joueurs réagiront immédiatement. J’attends qu’ils se reprennent déjà à Bergame. » Bergame, où l’Inter disputera ce samedi après-midi un derby lombard face à une Atalanta qui reste, elle, sur 4 défaites consécutives. Pas forcément le meilleur contexte pour « se reprendre » . Pour Eusebio Di Francesco, qui a la particularité d’avoir battu les trois premiers au classement avec Sassuolo, l’Inter n’a toutefois pas à rougir devant la concurrence : « Je place au même niveau le Napoli, l’Inter et la Juve » , a confié le coach des Neroverdi en conférence de presse lundi dernier. « L’Inter m’a impressionné dimanche. Ils sont très costauds physiquement, ils ont un gardien extraordinaire et une charnière centrale très forte » , a jugé Di Francesco en vantant au passage les mérites des probables trois meilleurs Interisti depuis le début de saison : Samir Handanovič, Jeison Murillo et João Miranda. Est-ce néanmoins suffisant pour jouer le Scudetto jusqu’au bout ?

L'influence de l'Europe


Depuis le début de saison, l’Inter a certes fait preuve d’une solidité quasi à toute épreuve. Avec seulement 12 buts encaissés après 19 journées, elle dispose sans surprise de la meilleure défense de Serie A, ce qui est un gage de résultat. Seulement, elle a à l’opposé souvent montré beaucoup de difficultés à développer son jeu. À tel point que Mauro Icardi a osé se plaindre du nombre de ballons exploitables qu’il touchait. Avec à la clé une punition d’un match sur le banc (face à la Roma) infligée par Roberto Mancini. Avec seulement 24 buts marqués (soit 1,26 but par match de moyenne), l’Inter est d’ailleurs loin des standards de champion en la matière. Depuis le retour de la Serie A à 20 équipes, en 2004-2005, le champion avec la moyenne de buts inscrits la plus basse, qui est le Milan en 2011, pointe en effet à 1,71 but par match. Selon l’ancien Turinois Antonio Cabrini, aujourd’hui sélectionneur de l’équipe d’Italie féminine, il n’y a pas de doute, l’Inter est bien un ton en dessous : « En continuant sur cette voie, c’est fort probable que l’Inter ne réussira pas à rester dans la course au Scudetto » , a jugé Cabrini aux micros de SportItalia.


« Même si les Nerazzurri ont fait une phase aller d’un très haut niveau, sans leur enlever aucun mérite, le Napoli et la Juve leur sont supérieurs. Mancini le sait très bien. L’Inter a encore besoin de se renforcer sur le mercato. » Faute d’arrivées majeures durant le mercato, l’Inter doit-elle alors oublier ses rêves de Scudetto ? Pas nécessairement pour l’ancien Napolitain et Florentin Francesco Baiano qui pointe habilement un autre élément d’analyse : « L’Inter n’a pas de Coupe d’Europe à jouer et c’est un avantage qu’il ne faut pas négliger. Surtout que le Napoli a de bonnes chances d’aller loin en Ligue Europa, une compétition qui use beaucoup d’énergie aussi bien physique que nerveuse » , juge Baiano avant de passer au cas de la Juve : « Le fait que les Bianconeri aient été malheureux au tirage au sort de Ligue des champions en tombant sur le Bayern peut aussi jouer. S’ils ne font pas un miracle, ils seront probablement éliminés et c’est sûr que ce ne sera pas une bonne nouvelle pour l’Inter et le Napoli. » Quand on sait que la Juve a été championne tout en allant jusqu’en finale de C1, il y a effectivement de quoi avoir peur si elle n’avait plus que la Serie A sur laquelle se concentrer…


Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 8
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Hier à 14:22 Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 16