Italie - Serie A - 13e journée

Eric Maggiori

L'Inter loupe le coche

Malmenée à domicile par Cagliari, l'Inter est parvenue à arracher le nul en fin de rencontre, mais ne profite pas du faux pas de la Juve. En revanche, tout va bien pour la Fiorentina, large vainqueur 4-1 de l'Atalanta.

Note
4 votes
4 votes pour une note moyenne de 4.88/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Milito et Cassano (Inter)
Milito et Cassano (Inter)
Cagliari aurait dû être une victime sacrificielle. L'équipe que l'on a déjà battue avant même d'entrer sur la pelouse. L'Inter, d'ailleurs, était persuadée de s'imposer et de revenir ainsi à deux points de la Juve. Oui, car hier soir, le leader du championnat italien a été tenu en échec par la Lazio (0-0), offrant ainsi une unique opportunité aux Nerazzurri. Une opportunité que les joueurs de Stramaccioni n'ont pas saisie. À San Siro, l'Inter a été bloquée par Cagliari, 2-2. Un nul étrange. Le champion d'Europe 2010 aurait pu perdre, mais aurait pu également s'imposer en fin de rencontre. Cagliari a offert une incroyable prestation et a même dicté sa loi pendant une partie de la rencontre. L'homme de la rencontre : un certain Marco Sau, lancé dans le grand bain par Zdeněk Zeman il y a quelque temps à Foggia. Le joueur se paye un doublé, le premier d'une jolie reprise, le second après un ciseau de Pinilla sur le poteau. Ce doublé répond au but initial de Palacio qui, à ce moment-là, semble lancer les Nerazzurri vers une rencontre tranquille.

Un peu chamboulée par le deuxième but sarde, inscrit à 25 minutes du terme de la rencontre, la formation nerazzurra (qui avait raté une folle occasion par Milito lorsque le score était encore de 1-1) est remise sur les bons rails par un malheureux but contre son camp d'Astori. À partir de là, l'Inter fait le siège du but d'Agazzi. Le portier sarde est héroïque sur une reprise à bout portant de Ranocchia, puis sur une frappe de Coutinho qui prenait le chemin de la lucarne. Mais un match de l'Inter ne peut pas se terminer sans une bonne grosse polémique. À quelques secondes du terme, Astori fauche Ranocchia juste à l'intérieur de la surface. Pénalty ? Non. Rien, pour l'arbitre, ce qui rend totalement dingues Stramaccioni et Moratti. On les comprend. Mais on en reste à 2-2. L'Inter loupe une sacrée occasion de recoller à la Juve et reste ce soir à quatre longueurs du leader. C'était bien la peine d'aller gagner à Turin, hein...

La Fiorentina sur le podium

Des matchs nuls pour la Juve, l'Inter, le Napoli et la Lazio. Du quintet de tête, le seul grand gagnant de la journée, c'est la Fiorentina. La formation viola dispose de l'Atalanta (4-1) et enchaîne là un cinquième succès consécutif en Serie A. Trois points qui offrent à l'équipe de Montella la troisième place du classement, à égalité avec le Napoli. La physionomie de la rencontre ressemble étrangement à la dernière rencontre disputée par l'équipe florentine à domicile, contre Cagliari. Même score, et même évolution du score : 1-0, 1-1, 2-1, 3-1, 4-1. Même le premier buteur du match est resté le même : Gonzalo Rodriguez. Au-delà de cette similitude, le grand bonhomme de la journée, c'est indubitablement Alberto Aquilani, auteur d'un doublé en fin de première période et d'une passe décisive pour Luca Toni en début de deuxième acte, qui a tué tout suspense. La tâche de la formation viola a été rendue plus simple par l'expulsion de Cigarini juste avant la pause. Fin de série pour l'Atalanta, qui restait sur six matchs sans la moindre défaite en championnat. La Fiorentina, pour sa part, confirme qu'il va réellement falloir la prendre au sérieux. Et si on tenait là l'autre rivale de la Juve ?

Pour sa part, Catane ne sera pas le rival de la Juve. Mais les Siciliens risquent bien d'en emmerder plus d'un cette saison, surtout au stadio Massimino. Après avoir corrigé la Lazio il y a deux semaines (4-0), l'équipe de Maran est venu à bout du Chievo (2-1), grâce à un doublé d'un ancien de la Juve, justement, Sergio Almiron. Ce succès permet à Catane de passer devant l'Atalanta et de se hisser pour la première fois de la saison à la sixième position, à quatre points de la Lazio. Une équipe qui ne paie pas de mine, mais qui n'a quasiment pas évolué depuis la saison dernière et qui se connaît donc par cœur. Avec quelques hommes forts (Gómez, Bergessio, Lodi), elle est en train de réaliser de jolies choses, poursuivant ainsi l'excellent travail effectué par Vincenzo Montella lors du précédent exercice. On plaint le prochain qui viendra se déplacer au stadio Massimino. Ah, tiens, le calendrier nous annonce qu'il s'agit du Milan AC.

Un derby génois de la terreur

Le score de la journée, c'est 2-2. 2-2 entre le Napoli et le Milan AC, 2-2 entre l'Inter et Cagliari et 2-2, enfin, entre l'Udinese et Parme. Un match nul dur à digérer pour les Frioulans, qui ont mené au score jusqu'à la 89e minute et l'égalisation de Palladino, qui n'avait plus marqué en Serie A depuis huit mois. C'était décidément le match des revenants : après l'ouverture du score de Toto Di Natale (qui, lui, ne disparaît jamais), c'est Marchionni qui a égalisé pour Parme. Oui oui, Marchionni, un mec dont le dernier pion en championnat d'Italie remonte au 17 octobre 2010. Costaud. Au final, un résultat juste, même si l'Udinese aurait pu inscrire un troisième but en seconde période. La saison est vraiment compliquée pour Francesco Guidolin et ses joueurs, qui ne pointent ce soir qu'à la dixième position. Parme, avec un point de plus au compteur, est huitième, à égalité avec la Roma, qui compte toutefois un match en moins, à disputer demain soir face au Torino.

La bagarre fait également rage dans le bas de tableau. La victoire très importante de la journée est à mettre à l'actif de Bologne. Les joueurs de Pioli, qui jouait là sa tête, ont parfaitement négocié le choc face à Palerme. Une victoire nette, 3-0, grâce à des buts de Gilardino, le vétéran, Gabbiadini, l'avenir, et Diamanti, la pépite. Bologne n'avait plus gagné le moindre match depuis le 30 septembre et sort enfin de la zone de relégation, tandis que Palerme flirte dangereusement avec cette même zone rouge. Une zone rouge dont espère bientôt sortir Sienne. Sans leur pénalité de six points, les Toscans seraient tranquillement calés en milieu de tableau. Mais non. Ils doivent cravacher, chaque week-end, comme aujourd'hui où l'équipe de Cosmi a battu Pescara sur le plus petit des écarts, 1-0. Cette victoire permet à Sienne de quitter pour la première fois de la saison la dernière place du classement, ce qui est déjà un sacré exploit. Ce que l'on peut déjà affirmer, c'est que ce soir, la lanterne rouge sera une équipe génoise. Reste à savoir laquelle. Pour la première fois de l'histoire, les deux équipes de Gênes vont s'affronter dans le traditionnel derby de la Lanterne en étant toutes les deux relégables. Le gagnant aura le droit de sortir de la zone de relégation. Le perdant sera bonnet d'âne du classement. Le derby de la Lanterne rouge.

Les résultats :

Juventus - Lazio 0-0
Milan - Napoli 2-2
Inler 4', Insigne 30' / El Shaarawy 44' et 82'
Bologna - Palermo 3-0
Gilardino 22', Gabbiadini 44', Diamanti 48'
Catania - Chievo 2-1
Almiron 50', Almiron 85' / Andreolli 93'
Fiorentina - Atalanta 4-1
Rodriguez 6', Aquilani 43' et 45', Toni 49' / Bonaventura 33'
Inter - Cagliari 2-2
Palacio 9', Astori (csc) 82' / Sau 43' et 65'
Siena - Pescara 1-0
Valiani 31'
Udinese - Parma 2-2
Di Natale 9', Pereyra 50' / Marchionni 47', Palladino 89'
Sampdoria - Genoa, ce soir, 20h45
Roma - Torino, demain, 20h45

Suivre Eric Maggiori sur Twitter Eric Maggiori

Parier sur les matchs de Genoa

 





Votre compte sur SOFOOT.com

21 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Trap le 18/11/2012 à 18:05
      

    Bien content pour la Fiorentina (pas pour ses supporters surtout pour Montella). Ce sera je crois, un grand entraineur, il a tout pour, y compris du savoir être. Il y en a du côté de Rome qui devrait peut-être se regarder dans un miroir et en tirer les conséquences mais vu la moralité de Baldini c'est peu probable.

  • Message posté par RonHarris le 18/11/2012 à 18:07
      Note : - 2 

    La direction sportive de la Roma est une honte sans nom: mauvais choix au niveau des entraineurs, manque de respect envers des joueurs emblematiques de la Roma, mauvais choix au niveau du mercato avec des joueurs surpayes et des postes avec uniquement des mauvais joueurs..

  • Message posté par Trap le 18/11/2012 à 18:13
      

    @RonHarris, ben ouais. Baldini/Sabatini ça fait un sacré duo. Plus les journalistes qui ont hullulé pendant tout l'été qu'avec Zeman ça allait être une équipe pour le scudetto. Maintenant tout ce beau monde réclame la tête de Zeman ou s'apprête à le sacrifier pour se sauvegarder. Prévisible, prévu et annoncé depuis septembre mais à gerber quand même.

  • Message posté par RonHarris le 18/11/2012 à 18:17
      Note : - 2 

    Surtout que Zeman fait de son mieux avec ce qu'il a: il n'a pas un bon gardien, un lateral drit inommable, une charniere centrale bancale, un materal gauche qui parait etre encore a Palerme, un De Rossi mauvais depuis un an, un Osvaldo imprevisible... Il essaie de faire emerger les Lamela, Florenzi, Bradley...

  • Message posté par solojuve le 18/11/2012 à 18:23
      

    bah dit donc ça en fait des buts pourvu que ça dure

  • Message posté par Trap le 18/11/2012 à 18:23
      

    En même temps, il avait validé le recrutement. Il est vrai qu'il n'avait pas trop le choix. Il y a quand même un truc avec De Rossi et Oswaldo, plutôt bons en sélection et pas en club. Destro aussi, ça semble commencer à fumer noir.

  • Message posté par Lothaire le 18/11/2012 à 19:11
      

    Comme d'habitude, l'équipe la plus avantagée du championnat se voit refuser un penalty dans les arrêts de jeu.
    Et contrôle de la main sur le second but de Cagliari ?

  • Message posté par L7argouss le 18/11/2012 à 19:41
      

    Non non Lothaire voyons!! :D

    L'arbitre aurait dit aux officiels de l'Inter venus contester. "Voi dell'Inter, dovete stare Zitti!" Alors on se la ferme et on ne parle pas de 2 penos flagrants non sifflés, de celui imaginaire sifflé à Moralez, la journée précédente... Ne Soyons pas fous, en parlant de ce bon mètre et demi de hors jeu d'Asamoah..

    Non les complots, ils sont contre la Juve et pissétout!

  • Message posté par Tato le 18/11/2012 à 19:42
      

    Comme d'habitude, un intertriste ne sait parler que d'arbitrage, et pas du niveau de jeu pathétique de son équipe depuis 2 matches. Continuez comme ça, Moggi n'est plus là...

  • Message posté par europa le 18/11/2012 à 19:49
      

    Surtout, tato, que si l'on se réfère aux statistiques pures; durant la longue période où moggi était aux commandes de "la vieille dame", celle-ci ne figurait nullement en tête des équipes ayant bénéficié du plus grand nombre de pénalties, mais à la quatrième place dans ce "classement" spécifique!

  • Message posté par Trap le 18/11/2012 à 19:53
      

    @L7 et Lothaire, pas vu le match, pas même les images, mais vous êtes plus remontés que le journal officiel de l'Inter qui ne parle que d'un pénalty "che ci poteva stare" (Qui pouvait y être) et d'un contrôle de Sau "un po dubbio"(Un peu douteux). Vous êtes sous perfusion directe de Moratti ou quoi ?

  • Message posté par DeanWinchester le 18/11/2012 à 19:57
      

    non mais europa a tout dit, l'inter l'année dernière a encore eu un nombres de pénos incroyables, 12 il me semble (3x plus que la juve par exemple avec une équipe défensive)

    mais bon on préfère parler d'un sujet qu'on ne maîtrise pas, le "calciopoli" alors que tout les "faits" même ceux qui se référent au calciopoli parle contre l'inter (prescription, juve blanchie, etc .. mais on va pas refaire le débat désormais tout le monde est au courant)

    sinon on peut reparler des hors jeu de nagatomo contre la samp, de perreira contre le chievo, du but refusé de montolivo + péno non donné a robinho contre le milan, du péno + rouge non donné a catania pour une faute de guarin sur gomez, du péno non donné a weiss contre pescara a 0-0 etc ..

    ou on peut reparler de la fameuse saison 2007/2008 comme l'a dit rosella sensi aujourd'hui (ex presidente de la roma)

    mais tout ca bizarrement la gazetta ou le corriere ils n'en parlent pas hein ..

    ils seraient temps que les arbitres commencent a ne plus avoir peur de ses médias corrompus comme Sky Mediaset le corriere ou la gazetta et qu'ils commencent a rééquilibrer toutes ses erreurs en faveurs de l'inter car la c'est plus possible ... meme si dans le fond le mal est déja fait.

    ps : il y avait bien péno sur ranocchia :)

  • Message posté par Lothaire le 18/11/2012 à 20:21
      

    C'est fou cette malhonnêteté intellectuelle.

    Leur équipe bénéficie d'un HJ de 1m30 à la 1ère minute dans le derby d'Italie, et ça vient encore ouvrir sa gueule*, INCROYABLE !

    Bref, de quoi parlent les Rubentini depuis 5 ans ?
    Du calciopoli et des arbitres mais jamais de leur équipe merdique sortie par Fulham en Europa League.

    Je parle même pas du listing partiel des fautes d'arbitrage, notamment du derby, mais qui parle du derby de l'an dernier que nous avons gagner malgré un arbitrage scandaleux ? Pareil cette année contre la Rube.
    Sur les 3 deniers matchs de Serie A on a un arbitrage défavorable.

    La cerise sur la gâteau avec ce classement de l'équipe la plus favorisée ou encore au nombre de penalty accordés, qui ne dit pas que l'Inter est l'équipe contre qui on a sifflé le plus de penalty l'an passé.

    Bref, les stats, c'est comme le bikini, ce que ça montre est intéressant, mais ce que ça cache l'est encore plus.


    PS : Merci pour le fou rire de la remarque d'un dirigeant de la Roma sur la "fameuse année 2007/2008" que nous avons gagné contre eux à la dernière minute !

  • Message posté par Mcfly le 18/11/2012 à 20:27
      

    Sur cette photo, Milito a un faux air de Don Draper.

  • Message posté par DeanWinchester le 18/11/2012 à 20:36
      

    Tu peut enerver autant que tu veut et tu peut dire le mot "Rube" meme 45x par post si tu veut, les faits parlent contre l'inter, tout le monde le sait, suffit de savoir lire ou d'avoir une vue correct, a partir de la ta colere ne changera rien

    "Du calciopoli et des arbitres mais jamais de leur équipe merdique sortie par Fulham en Europa League."

    je suis d'accord avec toi, la juve a eu ses derniere années une équipe de merde, mais en meme temps c'est bien la juventus qui est descendu en serie B pour une affaire dont elle a été blanchie non ? oui c'est bien la juve

    la juve en 2006 perd quasiment 400m€ (ce qu'elle demande logiquement en dédommagement a la FIGC ) voila pourquoi la juve est souvent malchancheuse avec les arbitres, la FIGC se venge en gros)
    et elle perd aussi les 3/4 de son effectif qui était a l'époque quasiment le meilleur au monde (quasi 10 finalistes de la CDM + nedved ibrahimovic emerson et d'autres)

    donc la juve a payer pour une faute dont il a été prouvé par A+B qu'elle ne l'a pas commise, oui l’après trezeguet, DelPiero and co a été dur a gérer d'ou "l'équipe de merde"

  • Message posté par Tato le 18/11/2012 à 20:40
      

    Lothaire, perso je me suis toujours occupé beaucoup plus de MON équipe que de celle des autres.
    Mais si toi, au contraire de tous les supporters malhonnêtes, méchants et pas gentils de la Juve, tu est intellectuellement honnête, tu remarqueras que l'Inter et Moratti ne se plaignaient pas de l'arbitrage durant la période 2006-2010, quand ils gagnaient, mais ont recommencé à le faire quand ils perdent. Hasard?

    Certaines autres équipes n'expliquent pas systématiquement toutes leurs défaites par l'arbitrage, car ils savent qu'ont peu aussi mal jouer et mériter de perdre.
    Or l'Inter n'a jamais bien joué, même quand ils ont gagné tous leurs titres et CL, aussi mérités soient-ils. Vous jouez mal, que vous gagniez ou que vous perdiez.
    Maintenant continuez de vous dire que malgré votre équipe et votre coach médiocres, que l'arbitre vous a volé. Vous n'irez pas loin. Car pour avoir vu le match, et même s'il y avait bien penalty sur Ranocchia, c'est pas l'arbitre qui vous a fait perdre 2 points.

  • Message posté par Lothaire le 18/11/2012 à 20:54
      

    Et qui a dit que l'Inter avait bien joué cette semaine ou la semaine dernière ?
    La victoire ne s'adjuge pas au mérite ni au nom de l'équipe (ce qui vous permet de justifier toutes les semaines les largesses arbitrales qui vous sont faites).

    Il me semble que ni moi ni Moratti n'avons dit que la Juve avait gagné son titre en trichant mais soit.

    Quand Moratti(ou moi) se plaint des arbitres, il se plaint des faits de jeu comme ce soir. Il ne va pas inventer une histoire de complot de merde complètement ridicule sur une autre équipe.

    Concernant le reste, ce sont des considérations personnelles à 2 balles, on ne gagne pas 5 championnats et la C1 en jouant mal, si ce n'est dans l'esprit des rageux et autres rétrogrades du foot.

    Bref, en attendant l'équipe de merde et son coach médiocre vous ont collé une branlée dans votre stade en carton pâte (lol) même avec un arbitrage favorable, sul campo, comme vous dites.

    La Rube, par contre avec son équipe de légende du calciopoli avec Trezeguet, Nedved, blabla n'a jamais passé les 1/4 de la C1.
    Sur ce...


  • Message posté par camouf57 le 18/11/2012 à 21:27
      

    Lothaire: Tu dis que la Juve avec Trezegol n'a jamais franchi les 1/4 en C1, la finale de C1 en 2003 , c'était qui contre qui? Comme tu le dis si bien, à bon entendeur...

  • Message posté par L7argouss le 18/11/2012 à 22:14
      

    Ouuuuuuh.. Le complot contre la Juve ouuuuuuuh! :D Sérieux, les gars, j'ai vu beaucoup de mauvaise foi sur SoFoot à propos de la Ligue 1, mais là, vous vous surpassez!

    Avanti Cosi! :D

    Ce qui m'a le plus dégouté pendant la période Moggi, c'était que la Juventus avait une équipe de rêve et n'avait pas du tout besoin de son aide. Pourtant, pleins de sournoiserie, les Agnelli (excepté l'Avvocato, pour qui j'ai un énorme respect) ont voulu s'assurer des résultats à tout prix, mais ça c'est un autre débat.

    Bon allez, je vais faire comme M. Moratti m'a ordonné de faire tout à l'heure (vu que je suis à la solde du club, hein Trap?!) et vous laisser alimenter votre théorie du complot aisément.

    Vous pouvez contacter Dan Brown, il fout rien depuis pas mal de temps, il pourra vous aider à mieux romancer votre histoire, en se basant sur le Biscione et d'autres représentations maléfiques de ces créatures du diable, que sont les Interisti.

  • Message posté par Tato le 19/11/2012 à 01:03
      

    Les gars, allez lire les sentences du procès de Naples, et les documents liés à l'implication de l'Inter dans le scandale Calciopoli. L'inter a récupéré un titre sur lequel il ont ensuite profité de la prescription pour pouvoir le garder.
    Vous êtes au moins aussi malhonnêtes que nous, sauf que vous n'avez JAMAIS payé. Au contraire.
    Vous faites preuve d'une grande ignorance parce que vous parlez sans savoir. Encore une fois faites un effort d'information, je parle juste de lire un document officiel de justice, pas les déclarations d'un pétroliers fils à papa comme Moratti.
    Qui par ailleurs a remis la théorie du complot sur la table après le match contre Cagliari.

    ps: en 2009 la Juve de Ferrara a battu l'Inter du Mou, ça en restait pas moins une équipe de merde#.

  • Message posté par nininho le 19/11/2012 à 12:40
      

    Si vous voulez télécharger le pdf de 72 pages officiel du procureur Palazzi qui souligne l'implication de l'Inter dans le calciopoli. On y découvre que Fachetti utilisait exactement les mêmes méthodes que Moggi mais ca a pas eu les mêmes répercussions médiatique à l'époque.

    http://www.juventus.com/juve/it/news/NO+COMMENT


21 réactions :
Poster un commentaire