L'Inter indonésienne

Il s'appelle Erick Thohir. Il a 43 ans. Il est entrepreneur et dirigeant sportif indonésien. Son objectif de l'été ? Racheter 40% de l'Inter Milan et, à terme, devenir le seul président du club. Une transaction difficile, qui, forcément, fait douter Massimo Moratti.

Modififié
2 40
On parle beaucoup de la Nazionale. Des pénaltys arrêtés par Buffon, de la demi-finale « presque » gagnée contre l'Espagne, de Balotelli. On parle beaucoup de la Juventus. De l'arrivée de Tévez, de celle de Llorente, de Pirlo convoité par le Real Madrid. Mais une autre histoire, plus souterraine, se déroule actuellement de l'autre côté des Alpes. Au centre de l'affaire, l'Inter, et son président, Massimo Moratti. Le patron nerazzurro se tâte depuis plusieurs mois : serait-il temps de céder l'Inter à un riche investisseur, après trois saisons où l'Inter a dû faire dans le low-cost, pour tomber en cette fin de saison 2012/13 dans l'anonymat de la Serie A ? Et sa réponse, actuellement, a un visage. Celui d'Erick Thohir, 43 ans, richissime entrepreneur indonésien. Le bonhomme est déjà propriétaire du club américain de DC United (celui contre qui Zlatan avait marqué son tout premier but avec le PSG, l'été dernier), et détient 15% du club de basket des Philadelphia 76ers. Autant dire qu'il n'en est pas à son coup d'essai dans le monde du sport. Mais ce coup-ci, c'est le niveau supérieur. L'Inter demeure l'un des clubs les plus prestigieux au monde, et cette tentative pourrait marquer un tournant dans l'histoire du club, détenu depuis 1995 par Massimo Moratti. Fils d'Angelo Moratti, déjà président du club de 1955 à 1968. Une histoire de famille.

40% du capital tout de suite

Forcément, du côté des supporters de l'Inter, évoquer l'arrivée d'investisseurs étrangers fait sourire. Pourquoi ? Tout simplement parce que la saison dernière, les investisseurs chinois de la China Railways Constructions étaient censés racheter 15% du capital de l'Inter. L'accord avait été trouvé (et annoncé), des photos officielles ont été prises avec eux. Et puis finalement, hop. Plus rien. L'accord a été annulé à cause de sombres raisons bureaucratiques. Alors, depuis, on se méfie. Moratti en tête. Mais Thohir a l'air sérieux. Et fiable. Il a déjà détaillé son projet à Moratti : racheter cet été 40% du capital de l'Inter puis, à terme, devenir l'actionnaire majoritaire du club. Une chose est déjà certaine : en présence de conditions précises et de vraies garanties, le patron interista est disposé à céder l'Inter. L'intégralité, même. Une Décision avec un « D » majuscule, tant Moratti est attaché à l'Inter, club avec lequel il a déjà remporté 16 trophées.

Mais avant de signer quoi que ce soit, le bon Massimo veut donc des garanties. Des choses fiables, écrites, concrètes. Il ne veut pas refourguer l'Inter à n'importe qui. Pendant ses années à la tête de l'Inter, Moratti a, parfois, fait des erreurs de casting. Un joueur mal choisi, un entraîneur complètement à l'ouest. Là, l'erreur n'est pas permise. Si Thohir prend sa place à la tête de l'Inter et fait ensuite n'importe quoi, Moratti ne se le pardonnerait pas. Mais lorsque l'on parle de garanties, de quoi s'agit-il ? En réalité, il souhaiterait des plans concrets, qui puissent perdurer dans le temps. L'Inter a entamé un cycle de victoires en 2004 et l'a achevé en 2010, avec le fabuleux quintuplé Coupe-Scudetto-Ligue des champions-Supercoupe d'Italie-Mondial des clubs. Mais depuis la Coupe d'Italie en mai 2011, plus rien. Beaucoup de changements, beaucoup de doutes, beaucoup de désillusions. Il faut retrouver une stabilité. Et si Thohir reprend le club, il devra ramener dans ses bagages cette stabilité. Une sacrée pression, tout de même.

Combler les dettes

D'un côté, Moratti est enthousiaste. Thohir est un magnat de la télévision en Indonésie (proprio du Mahaka Group), et est également propriétaire du quotidien indonésien Republika. Bref, à 43 ans, et avec un père propriétaire du groupe Astra, Erick Thohir est une certitude à lui seul. Son compte en banque aussi. Grand fan de sport, il rêve aujourd'hui de conquérir le marché européen, après avoir investi dans des équipes de sport américaines. Et la porte de l'Europe, pour lui, c'est l'Inter. Sur le papier, tout semble parfait et Moratti peut dormir sur ses deux oreilles. Mais, il y a un hic. Pas un gros hic, mais un hic que l'actuel président de l'Inter ne veut pas négliger. S'il affirme vouloir « mener l'affaire à son terme » , il freine les transactions parce qu'il veut d'abord vérifier chaque document, les flux économiques et les programmes à court et long terme d'un consortium qui vient d'une réalité géographique et économique très, très différente de celle de l'Italie.

En effet, l'Italie demeure l'un des derniers pays où aucun riche entrepreneur étranger n'a encore osé poser les pieds. Il y a bien les Américains de la Roma. Mais l'exemple n'est pas franchement comparable avec les Qataris du PSG, et les émirs de Manchester City. L'Italie a sa façon de fonctionner bien à elle, et c'est aussi pour cela que tous les clubs italiens sont dirigés par des Italiens, et même, bien souvent, par des familles (Agnelli, Berlusconi, Della Valle…). Mais Moratti veut du changement. Il sait que l'Inter a des dettes envers la banque, et que l'arrivée de Thohir pourrait permettre de les combler, puis, ensuite, de recapitaliser. Il faudra bien réfléchir, et bien négocier. Les tifosi de l'Inter, actuellement dans le flou, peuvent toutefois se rassurer : Moratti aime trop l'Inter pour en faire n'importe quoi. Si Thohir reprend le club, il le reprendra dans les meilleures conditions, et avec les meilleures garanties. L'Inter, pour son histoire, le mérite. Ses supporters aussi.

Par Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Surcouf13 Niveau : DHR
L'Inter va donc s'internationaliser ?
Que dire de plus que Maggiori.
Dire seulement peut-être à ceux qui douteraient de ses opinions que c'est en effet ce que relayent la plupart des sites ritals bien renseignés et/ou interista... donc apparemment bien du sérieux. L'intérêt de cet article est aussi que Maggiori donne une hypothèse crédible pour expliquer la lenteur des tractations alors que Massimo Moratti (mais minimo Berlusconi !... oui je sais, je l'ai déjà faite !) semble plutôt volontaire et Tohrir solide : le fait que le patron nerazzuro prend le temps de s'assurer de toutes les garanties.
Sourire eclatant, le cheveux gomine et soyant, pochette dans le veston... ce type a de l'allure pour un president.
Ca change des jean-louis Triaud et autre louis niccolin domestique.
les Français de souche nn pas de class lol
Apres tout le club s'appelle l'internazional hien
Message posté par juda
Sourire eclatant, le cheveux gomine et soyant, pochette dans le veston... ce type a de l'allure pour un president.
Ca change des jean-louis Triaud et autre louis niccolin domestique.


C'est vrai que Glazer c'est un type plein d'allure.
Message posté par Surcouf13
L'Inter va donc s'internationaliser ?


Je suppose que tu n'ignores pourtant rien des origines du nom et de la scission en 1908 du Bilan AC... ni de notre forte propension à reconstruire l'unité latino-américaine sur le pré.
C'est surtout intéressant pour voir si des investisseurs étrangers vont vraiment se pencher sur l'Italie, et si ça va redynamiser le championnat et en refaire une vraie place forte du foot européen. Si c'est un échec en revanche faudra voir qui serait motivé pour racheter un club italien, parce que ça risque de pas toujours être simple.
J'ai lu Thor tout au long de l'article..
Marrant d'imaginer le grand blond au marteau président de l'inter.
Message posté par Dadi092
les Français de souche nn pas de class lol

lol
Message posté par juda
Sourire eclatant, le cheveux gomine et soyant, pochette dans le veston... ce type a de l'allure pour un president.
Ca change des jean-louis Triaud et autre louis niccolin domestique.


Pochette trop longue, cravate trop large, rayures fines du costard qui tranchent avec les motifs diagnonaux de la cravate. Y'a pas à dire, t'es designer chez Kiabi Juda avoue le? Dis le que Loana t'a consulté pour sa ligne enfant à la Halle aux Vêtements....
Il a un tête de méchant dans James Bond, le genre qui veut conquérir le monde. Hein Cortex?!
Jack Facial Niveau : CFA
Le mec a du fric par-dessus la tête et n'est pas foutu de s'acheter des dents correctes ? Comment dit-on "arnaque" en indonésien ?

PS : la meilleure chose qui nous soit jamais venue d'Indonésie, c'est Anggun.
Message posté par AriGold


Pochette trop longue, cravate trop large, rayures fines du costard qui tranchent avec les motifs diagnonaux de la cravate. Y'a pas à dire, t'es designer chez Kiabi Juda avoue le? Dis le que Loana t'a consulté pour sa ligne enfant à la Halle aux Vêtements....


Cher Juda, je rejoins l'avis d'Arigold, qui a sans doute d'ailleurs des touches intéressantes pour bien s'habiller dans le Sentier.

(j'espère que cette petite boutade sera prise avec bonne humeur)
MOREL_EST_UNE_PIPE Niveau : CFA2
@tato

trouve toi un bon avocat antisémite.
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Message posté par Jack Facial
Le mec a du fric par-dessus la tête et n'est pas foutu de s'acheter des dents correctes ? Comment dit-on "arnaque" en indonésien ?

PS : la meilleure chose qui nous soit jamais venue d'Indonésie, c'est Anggun.


pour arnaque, c'est "penipuan"...

C'est vrai qu'à part Anggun, j'ai du mal à proposer autre chose à part le contrat Airbus - Lion Air de 10 milliards plus :)
Vacanzaromana Niveau : Loisir
M'enfin Eric c'est dommage ce plagiat au mot près de la plupart des passages de l'article de la gazzetta de ce matin :-(
Bobo-il-toro Niveau : District
En tant que fan de l'Inter je dis: "Oppan gangnam style!!!"
Un type qui a des équipes de Sport à la pelle... tu parles d'un amoureux du club.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les enseignements de juin
2 40