1. // Serie A – 35ème journée

L'Inter dit merci à Pazzini

Et finalement, ils craquèrent. En perdant à domicile face à la
Sampdoria (1-2), les joueurs de l'AS Roma ont laissé l'Inter prendre
les commandes de la Serie A. Sinon, du bon Palerme, de la Juve
estivale, et un Milan bien pauvre.

Modififié
0 0
C'était donc la semaine de l'Inter. Après avoir désossé le Barça comme
personne n'avait osé en rêver depuis deux ans, la bande de sauvages de
Mourinho pourrait bien avoir fait définitivement main basse sur le
Scudetto 2009/10 ce week-end. Cela s'est passé en deux temps. Premier
épisode samedi soir, à Giuseppe Meazza. L'Inter recevait l'Atalanta
Bergame. Elle a commencé piano piano, en encaissant un but des
visiteurs. Puis elle s'est mise en marche, et a poussé juste ce qu'il
fallait pour finir à 3-1, son score fétiche cette saison. Le deuxième
acte, lui, s'est joué à Rome, où la Roma a fait sa spéciale : ravaler
ses illusions après avoir fait planer la ville entière durant près
d'une heure. Au départ, un but de Totti, bientôt suivi d'un poteau. Et
puis, la Sampdoria du génie contrarié Cassano a placé un contre à la
52ème, puis un second à la 85ème. A chaque fois, Pazzini à la
conclusion. Le résultat est le suivant : l'Inter passe devant la Roma,
avec deux unités de rab et trois journées à tenir. Les carottes
paraissent bel et bien al dente.

Derrière, tout reste à faire. Le grand défi oppose la Samp à Palerme.
Les deux équipes surprises de la saison l'ont emporté. Les Gênois face
à la Roma, donc, et les Siciliens face au Milan AC le plus déprimant
de ces dernières semaines. Comme toujours, Palerme a fait le boulot en
s'en remettant à ses merveilles de devant. Dans le rôle du bélier,
Cavani, Uruguayen que les Français feraient bien de réviser. Dans
celui de l'anguille, Pastore, merveille argentine de saison. Abel
Hernandez, autre jeune Uruguayen (19 ans), a joué le finisseur : deux
buts plein d'à propos. Et puis, parce qu'il faut toujours un stratège,
Palerme peut compter sur Fabrizio Miccoli, des orientations de jeu de
feu-follet, des passes décisives, et un but de ouf. Lippi, entends-tu
? Pour la petite histoire, il y a un Palerme-Sampdoria à la trente-septième journée. Sachant que les deux équipes se suivent en deux
points, on peut déjà annoncer que la quatrième place qualificative à
la Ligue des Champions se jouera là. Les gens qui manqueront ce match
mériteront notre mépris.

A part ça, petit événement, la Juventus a gagné. Deuxième événement,
elle l'a fait sans trembler, 3-0 contre un Bari pourtant pas
dégueulasse, et avec un but refusé en prime. C'est Iaquinta, deux
fois, et Del Piero, sur pénalty, qui ont réglé l'affaire. A noter, un
bon Diego à la baguette. Autre grand d'Italie en déliquescence, la
Lazio semble s'être définitivement tirée d'affaire en s'imposant à
Gênes, face au Genoa (1-2), l'une des places les plus compliquées à
prendre d'assaut d'Italie. Pour le reste, en vrac, souligner le
vingt-cinquième but d'Antonio Di Natale avec l'Udinese, le but
incroyable de Maxi Lopez avec Catane à Livourne, la Madjer/Crespo de
Di Vaio avec Bologne lors de la victoire de son équipe sur Parme, et
la mauvaise opération de Naples, incapable de s'imposer face à
Cagliari à domicile, et désormais septième. Mine de rien, ça en fait
des événements.

Les buts


value="http://www.youtube.com/v/jKq5cJESLCQ&hl=fr_FR&fs=1&">name="allowFullScreen" value="true">name="allowscriptaccess" value="always">src="http://www.youtube.com/v/jKq5cJESLCQ&hl=fr_FR&fs=1&"
type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always"
allowfullscreen="true" width="480" height="385">



Les résultats

AS Roma 1-2 Sampdoria Gênes


Inter Milan 3-1 Atalanta Bergame


Palerme 3-1 Milan AC


Naples 0-0 Cagliari


Juventus Turin 3-0 Bari


Genoa 1-2 Lazio Rome


Bologne 2-1 Parme


Fiorentina 0-2 Chievo Verone


Livourne 3-1 Catane


Udinese 4-1 Sienne

Traduction Stéphane Régy, source La Stampa

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Ce qu'il faut retenir
0 0