1. //
  2. //
  3. // Résumé

L'Inter déçoit encore, Immobile sauve la Lazio

Modififié
0 6

Genoa CFC 0-0 Empoli FC


Le Genoa, qui a construit son bon début de saison sur sa solidité défensive, se retrouve à dix dès la demi-heure de jeu après l'expulsion de Lazović. Empoli en profite pour jouer plus haut et se montre dangereux notamment par l'intermédiaire de Gilardino, qui manque de peu d'ouvrir son compteur but en Serie A cette saison en butant sur Perin. Mais même en infériorité numérique, les Génois sont devenus experts dans l'art de fermer la boutique. Empoli doit se contenter d'un nul et reste dans les bas-fonds du classement.


US Sassuolo 2-1 FC Crotone

Buts : Sensi (83e), Iemmello (86e) pour Sassuolo // Falcinelli (2e) pour Crotone

Crotone, qui a seulement pris un point en sept journées et semble déjà promis à un retour express en Serie B, surprend pourtant Sassuolo en ouvrant le score en tout début de match par Falcinelli. Les Neroverdi ne se laissent pas abattre et multiplient les offensives, touchant même la barre par l'inévitable Grégoire Defrel, sans parvenir pour autant à inverser la tendance avant la pause. Crotone pense parvenir à contenir les assauts des hommes d'Eusebio Di Francesco, mais le club d'Émilie-Romagne va chercher sa victoire aux forceps, en marquant deux buts dans les dix dernières minutes par Sensi, puis Iemmello.


FC Internazionale Milan 1-2 Cagliari Calcio

Buts : João Mario (56e) pour l'Inter // Melchiorri (71e), Handanović (85e, CSC) pour Cagliari

L'Inter de Frank de Boer continue d'alimenter sa réputation d'équipe schizo. La formation lombarde réalise une première période pas dégueulasse, ponctuée par quelques actions de classe de Candreva, João Mario et Banega. Et aurait pu même mener un à zéro après que Bruno Alves a agrippé Icardi au cou dans la surface, une faute de poussin qui permet à l'Inter d'obtenir un penalty. Un joli cadeau que l'attaquant argentin s'empresse néanmoins d'expédier à un bon mètre du poteau de Storari.

Cagliari revient des vestiaires avec de nouvelles intentions offensives. Les Sardes forcent ainsi Handanović à sortir une double parade monstrueuse. Un sauvetage qui a le mérite de secouer l'Inter. Les Lombards ouvrent le score dans la foulée par João Mario, qui profite d'un centre de Perišić pour marquer en deux temps. Mais la défense interiste fait dodo et concède l'égalisation sur un but de renard de Federico Melchiorri. L'Inter se délite et même Handanović craque, en poussant le ballon dans ses propres buts après un centre légèrement détourné de Melchiorri. Résultat catastrophique pour Frank de Boer, qui a bien du mal à imposer son style en Lombardie.


SS Lazio 1-1 Bologne FC

Buts : Immobile (90e+6) pour la Lazio // Helander (10e) pour Bologne

Tout va presque bizarrement trop bien côté laziale depuis quelque temps, puisque les Romains sont solidement installés à la 4e place de la Serie A avant le début de la rencontre. Pas de quoi intimider Bologne, qui ouvre le score dès la dixième minute par Helander, qui se jette dans la surface pour marquer un but de crevard. La Lazio se montre, elle, surtout dangereuse par Immobile, qui trouve les gants de Da Costa à la demi-heure de jeu, mais reste devancée au score à la pause. La suite ressemble à un attaque-défense où les Laziali se procurent un paquet d'occasions par Milinković-Savić et... Immobile bien sûr. Tant et si bien que les Bolonais finissent par craquer à la toute fin du temps additionnel en concédant un penalty, qu'Immobile transforme sans trembler. Au bout du suspense, la Lazio limite la casse et reste provisoirement dans le top cinq de la Serie A.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A AC
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Eugène Samonacco Niveau : DHR
    Icardi sifflé, quand on vous dit que le mec est une crasse, intériste pas la peine de degainer vos -1 ...
    http://www.lequipe.fr/Football/Actualit … ans/737349


    Voilà une raison de plus pour les clubs de ne pas acheté ce déchet humain ...
    Cafu cremes Niveau : CFA2
    L'article de l'équipe ne precise pas qu'Icardi la catin s'est déjà excusé et a admis en avoir rajouté comme une statlette de télé réalité qui sort une autobio a 22 ans.

    Maintenant il a une bonne excuse pour se barrer en janvier.
    les chinois peuvent mettre tout le fric qu'ils veulent, mais la mentalité de la loose est ancré dans l'adn de l'inter.
    Comme en 2012 ils ont fait le match de leur vie contre la Juve, depuis c'est débandade sur débandade.
    L'ADN de la défaite pour l'un des clubs les plus titrés du continent européen?
    Sans doute qu'une aura plus complexe plane sur la Beneamata. Parfois clown, parfois fou (cf contre la Juve) ce club rend dingue ses nombreux tifosi.

    Pour en revenir au match, De Boer a gâché le peu de crédit qui lui reste en Lombardie, sortir Banega le gestionnaire juste aprés le 1-0 c'est nase.

    Inter/Southampton en C3 jeudi, deja un match à mort pour FdB
    Un juventino qui parle d'ADN de la lose quand il supporte un club qui a le record d'Europe de finales de C1 perdues c'est toujours drôle. Mais bon faut voir l'auteur du message. Le guignol de service qui a disparu après la défaite de son club contre cette même Inter et qui revient pour troller à chaque défaite.
    Ca s'appelle un sans couille. C'est très fréquent dans le milieu du net.
    2 réponses à ce commentaire.
    Je vois pas en quoi critiquer les ultras fait de lui une crasse. Ces groupes se croient trop souvent irréprochables et font payer à n'importe quel joueur le prix cher pour la moindre parole de travers. Cf Maldini et ceux du Milan AC.

    Pourtant je n'apprécie pas particulièrement le joueur, ni le club non plus d'ailleurs.
    Il y a une différence entre critiquer les ultras et inventer un événement tout en proferant des menaces de mort pour se faire de la publicité.
    A noter que si Milan gagne demain au Chievo, il se retrouvera 2è à égalité avec la Roma.

    Oui Monsieur !

    Ca me fait tout bizarre d'écrire ça, ne serait ce que de l'envisager.

    Oh putain Jean-Mimi, le Milan peut passer 2è, oh putain quel pied !

    Bon, je me doute que devant cette opportunité on va perdre bêtement, mais ça fait tellement longtemps... Comprenez moi !
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    0 6