1. //
  2. //
  3. // Résumé

L'Inter dans la douleur, la Fio accrochée

Modififié
0 4

ACF Fiorentina 1-1 UC Sampdoria

Buts : Bernardeschi (37e) pour la Fiorentina // Muriel (57e) pour la Sampdoria

Une mi-temps chacun pour un score de parité. À domicile, la Fio a d'abord fait le jeu, étant logiquement récompensée par un but de Federico Bernardeschi, servi par l'inévitable Josip Iličić. Mais la Viola s'est quelque peu assoupie après cette ouverture du score. Tant et si bien que son adversaire en a profité après la pause, la tête de Luis Muriel boxant parfaitement un centre de Vasco Regini. Un deuxième pion aurait pu être marqué des deux côtés, mais personne ne méritait la défaite. Un nul sympa.


FC Internazionale Milan 3-0 FC Crotone

Buts : Perišić (84e), Icardi (90e sp, 90e+4)

Que c'est difficile pour l'Inter cette saison... Opposés à Crotone, lanterne rouge du championnat, les Milanais ont désespérément cherché le chemin des filets pendant 80 minutes. Avec une vingtaine de frappes et 75 % de possession de balle, les partenaires d'Andrea Ranocchia (sorti blessé dès la 20e minute de jeu) ont même marqué à la demi-heure de jeu par Danilo D'Ambrosio. Un but refusé pour hors-heu. En deuxième période, Jeison Murillo, Mauro Icardi et Éver Banega ont tous eu l'occasion d'ouvrir le score, mais c'est finalement Ivan Perišić qui a libéré les siens à quelques minutes du terme sur une passe décisive de Mauro Icardi. Un Icardi qui achèvera l'adversaire grâce à un doublé dans les arrêts de jeu. Crotone reste donc à la dernière place. L'Inter retrouve la première moitié de tableau mais ne rassure pas, malgré le score. Bonne chance au prochain coach.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A FC
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Ravière Pastauré Niveau : National
    Note : 1
    Quel putain de joueur Icardi quand même...
    Le mec qui peut se faire en même temps adorer et détester par ses propres supporters...difficile de lui cracher à la gueule si le mec plante un doublé et te fait gagner le match, même si ça n'enlève rien à sa connerie.
    1 réponse à ce commentaire.
    Arrêtez votre putain de connerie avec les supp et Icardi, tout le monde l'adore tout les supp en ultra large majorité, même les ultra ne le siffle plus, ils l'ont sifflé a un match et basta.

    Bref le gars a eu dans le match 4 bon ballon, 1 assist et 2 buts, voila ça vous défini le type de joueur..

    Dire qu'on l'a eu pour 8M mouahahahahaha

    Si non le reste des joueurs & le match j'en parle pas, galérer autant pour battre une équipe qui a le nom d'un pain, faut le faire.

    Piolli a beaucoup de taff.
    Peut-être que ce sera la personnalité de Pioli plutôt que ses capacités d'entraîneur qui vont enfin permettre à cet Inter de retrouver un collectif soudé et un jeu cohérent. Il faut reconnaître que depuis le départ du "gourou" Mourinho, on a souvent vu sur le banc de l'Inter des coachs peu autoritaires, incapables de rallier les troupes à leur credo tactique.
    1 réponse à ce commentaire.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    0 4