En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

L'Inter coupable d'avoir espionné Vieri

Modififié
Chacun ses méthodes. Pour savoir si ses joueurs allaient faire la bringue, Guy Roux se renseignait auprès du personnel des péages d'Auxerre. À l'Inter, Christian Vieri était, lui, mis sur écoute.

C'est une enquête sur la gestion de Telecom Italia qui a révélé l'existence d'un dossier « Vieri » . L'ex-attaquant de l'équipe d'Italie (49 sélections) était surveillé de près par son club au cours de la saison 2000-2001, puis en 2004.

Le but avoué ? « Contrôler sa vie en dehors du terrain. » Dans cette procédure en cours depuis 2008, celui qui était réputé pour enfiler les pions, mais aussi les conquêtes et les virées nocturnes, réclamait la bagatelle de 21 millions d'euros à titre de dommages et intérêts.


Le verdict est tombé aujourd'hui. Reconnus coupables d'espionnage, l'Inter et la société téléphonique ont été condamnés à verser un million d'euros au « Bison » . De quoi aller s'amuser à Monaco. ADS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 15 minutes Un gardien espagnol marque de 60 mètres
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4