Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

L'Inter, c'est cher payé

La phrase prononcée à la fin de la rencontre par Luc Sonor résume parfaitement le match. « C'est ça la force des grandes équipes : elles gagnent même quand elles sont nulles » . C'est dit. Et c'est vrai.



L'Inter s'est imposée 3-0 sur la pelouse de la lanterne rouge, Bari. Pourtant, n'ayons pas peur de le dire, l'Inter a été nulle. Et Bari aurait largement mérité son match nul. Les joueurs de Ventura pourront d'ailleurs se plaindre : si l'arbitre avait légitimement exclu Chivu, qui a mis une mandale fabuleuse à Marco Rossi (trois ou quatre journées de suspension après visionnage), le match aurait pu prendre une autre tournure.



Sans idée, sans jeu, l'Inter a longuement erré sur le champ de bataille du San Nicola. C'est finalement Houssine Kharja, sur la première véritable occasion interiste, qui a sorti Leonardo du bourbier. Il manquait alors 20 minutes. 20 minutes pendant lesquels les joueurs de Bari ont tout tenté, en vain. A la 93ème minute, Okaka (qui, dans son attitude nonchalante, rappelle un certain Balotelli) offre un ballon à l'adversaire et permet à Pazzini de tuer le match. Bari rentre aux vestiaires, et Sneijder, de retour après deux mois, en profite pour en coller un troisième à la 95ème.



L'Inter revient à la troisième place, à 7 points du Milan AC, et avec un match en retard. Mais pour rattraper les cousins, il faudra montrer autre chose.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25