1. //
  2. // 35e journée
  3. // Lazio/Inter (1-2)

L'Inter brise son amitié avec la Lazio

Après avoir ouvert le score par Candreva, les Biancocelesti ont perdu deux joueurs sur expulsion, subi un penalty et un doublé de leur ancien coéquipier Hernanes (1-2). La Roma reste seconde, mais le duel continue. L'Inter, elle, reste en course pour l'Europe.

Modififié
47 29

Lazio - Inter Milan
(1-2)

A. Candreva (8') pour Lazio Rome , Hernanes (26'), Hernanes (84') pour Inter Milan.


Le genre de rencontres qui peuvent foutre en l'air un jumelage historique. Interistes et laziale sont d'habitude copains comme cochons, à tel point que les seconds ont par deux fois souhaité une défaite de leur équipe. Ça a loupé en 2002, ça a marché en 2010 afin d'éviter de voir la Roma championne. L'enjeu, ainsi que le scénario de l'affiche du soir ont mis cette amitié à rude épreuve. Deux rouges pour les laziale, penalty subi et un doublé de leur ancien prophète...

10 vs 11


Candreva annonce direct la couleur avec une jolie frappe aux 20 mètres avant d'ouvrir le score. Felipe Anderson part côté gauche, déborde et sert son coéquipier. Centre en retrait-sécurité. Plat du pied, sécurité, ça fonctionne aussi, pour Candreva. Handanović ne peut que la toucher, et la Lazio prend l'avantage (8e). Quelques minutes plus tard, Icardi abat l'aigle Olympia alors qu'il était seul aux 10 mètres. Dans la foulée, triple sauvetage interiste de Vidić, Handanović et Ranocchia pour éviter le but du K.O. de la Lazio. C'est le premier tournant du match puisque, juste après, Mauricio crochète Palacio, bien lancé par Kovačić, et parti pour un face-à-face avec Marchetti. Coup franc plus rouge. Hernanes le transforme en l'enroulant parfaitement petit filet. Problème, sur la trajectoire et hors-jeu, Medel gêne le gardien laziale. L'arbitre valide tout de même. 1-1 et bronca après chaque ballon touché par le Brésilien qui ne s'est pas privé de son salto. Le score n'est pas loin d'évoluer lorsque Palacio, d'une belle frappe, puis Guarín et Biglia sur coups francs trouvent les parades des portiers adverses. Fin d'un premier acte très animé.

9 vs 11


Alors que la Lazio joue en 4-4-1 depuis qu'elle est en infériorité numérique (Mauri sacrifié pour faire entrer Braafheid), Mancini profite de la blessure de Guarín pour jouer la carte Podolski et passer en 4-2-3-1. Voilà de quoi limiter les envolées d'un Felipe Anderson intenable en 1re mi-temps. Ça continue avec des actions de part et d'autre : Hernanes bloqué par Palacio, Klose lancé en profondeur qui butte sur Handanović. C'est le second tournant du match. Icardi part seul au but, écarte Marchetti, qui semble le toucher. Péno plus rouge. Klose sort pour Berisha. Maurito s'élance, parade de l'Albanais. 200% d'adrénaline dans l'air. Cela monte à 300 quand les Laziale réussissent même à obtenir un corner juste derrière. À lui tout seul, Candreva tient en respect la défense de l'Inter. Déjà dans cette configuration à Udine il y a deux semaines, les Nerazzurri avaient galéré pour l'emporter. Un Parolo héroïque sauve d'ailleurs sur Podolski en bonne position aux 6 mètres. La Lazio tient, y croit, Pioli fait même entrer Keita, sait-on jamais. Et puis Hernanes, encore lui, file seul au but après avoir été superbement servi du talon par Palacio. Pas de sentiments, frappe petit filet. 2-1. Fin du game. L'Inter s'impose, ce qui est important afin de rester en course pour l'Europe. La Lazio loupe l'occasion de repasser devant la Roma. Le derby romain de l'avant-dernière journée va vraiment sentir la poudre.

⇒ Résultats et classement de Serie A

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Huntelaar Niveau : CFA2
Quel enfoiré Hernanes d'avoir célébré...
georgesleserpent Niveau : Loisir
Quel enfoiré l'arbitre sur le premier rouge...

Sans ça, la Lazio gagnait facilement.


Par contre je crois que c'est la première fois, avec Hernanes, que je vois un joueur tirer et marquer un coup franc de son mauvais pied. Impressionnant.
Message posté par georgesleserpent
Quel enfoiré l'arbitre sur le premier rouge...


Faute du dernier défenseur annihilant une action de but c'est carton rouge.
Belle combativité de l'équipe, tout se jouera pour le derby mais sans Marchetti...
Qu'on ne donne plus jamais le nom de prophéte à un homme qui fond en larmes à son départ dans les bras des supporters et se permet ensuite de faire des saltos dans le stade de ces mêmes supporters...
Vergogna
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
J'adorais Hernanes à la Lazio mais j'avoue que depuis qu'il est à l'Inter je le regarde plus tellement jouer, quelqu'un qui suit un peu plus l'Inter pourrait-il me dire un peu ce qu'il vaut depuis son arrivée ?
On a vraiment la poisse ...
snocxuatrom83 Niveau : Loisir
Ca m'a fait de la peine de revoir podolski jouer j'aurais du rester sur mes souvenirs l'arbitre ce pistolero!
Peppino_Prisco Niveau : DHR
Message posté par georgesleserpent
Quel enfoiré l'arbitre sur le premier rouge...

Sans ça, la Lazio gagnait facilement.


Par contre je crois que c'est la première fois, avec Hernanes, que je vois un joueur tirer et marquer un coup franc de son mauvais pied. Impressionnant.


Qu'est ce que tu en sais si elle aurait gagné facile ? Avant l'expulsion je trouve que ça se tenait, c'était assez ouvert.

Enfin à la vue du championnat que de regrets côté Inter cette saison ... Tellement de points bêtement perdus à la maison (Nul contre Cesena, Chievo, Parme, l'Hellas, défaite contre Cagliari, l'Udinese ou encore le Torino).
Après les larmes de croco en partant de la Lazio, voici, les dents de croco.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Lothaire
J'ai trouvé la faute très peu évidente.

Pappino
Effectivement j'en sais rien mais la Lazio semblait supérieure. Puis le fait qu'elle ait réussit à bien tenir à 9 contre 11 me conforte dans mon opinion.
Peppino_Prisco Niveau : DHR
Message posté par Anfield_Road
J'adorais Hernanes à la Lazio mais j'avoue que depuis qu'il est à l'Inter je le regarde plus tellement jouer, quelqu'un qui suit un peu plus l'Inter pourrait-il me dire un peu ce qu'il vaut depuis son arrivée ?


Depuis 4-5 matchs il fait de superbes performances, le Hernanes de la Lazio, mais avant ça c'était vraiment pas bon, quelques coups d'éclats de temps en temps, mais rien de bien folichon, il dit qu'il se sent mieux physiquement et apparemment d'après ses dires il avait des pépins qui trainaient en longueurs.
Message posté par Anfield_Road
J'adorais Hernanes à la Lazio mais j'avoue que depuis qu'il est à l'Inter je le regarde plus tellement jouer, quelqu'un qui suit un peu plus l'Inter pourrait-il me dire un peu ce qu'il vaut depuis son arrivée ?


Il a connu une adaptation difficile pendant 1 an, même si il nous gratifiait de quelques sucreries ponctuellement. Depuis 2015 il semble être devenu plus régulier et enfin s'affirmer comme titulaire. Il y a un débat sur son positionnement sur le terrain (Mezzala ou Trequartista), mais c'est étrangement en position de n°10 qu'il brille actuellement.

Concernant sa célébration ce soir je pense qu'il s'est emporté car habituellement il ne célèbre pas face à la Lazio.
Peppino_Prisco Niveau : DHR
Message posté par georgesleserpent
Lothaire
J'ai trouvé la faute très peu évidente.

Pappino
Effectivement j'en sais rien mais la Lazio semblait supérieure. Puis le fait qu'elle ait réussit à bien tenir à 9 contre 11 me conforte dans mon opinion.


Paradoxalement, l'Inter jouait mieux quand ils étaient à 11 contre 11. Comme contre l'Udinese où là aussi on joue avec deux bonhommes en plus. Après l'ouverture du score j'étais pas inquiet, j'étais plus inquiet quand on s'est retrouvé en supériorité numérique.

En tout cas belle équipe cette Lazio qui a deux fois plus de couilles que mon Inter de cette année. Le talent est là, mais elle manque cruellement de "palle".
georgesleserpent Niveau : Loisir
Peppino
Oui tu as pas tort je me suis dit la même chose.
A mon avis c'est une question de configuration.
A 11 contre 11, la Lazio est objectivement favorite, supposée meilleure et plus en confiance que l'Inter donc elle prend le jeu à son compte, a la balle, et l'inter peut se contenter de défendre bas, d'attendre pour contrer. Ce qui est une configuration qui correspond pas mal au style des joueurs.
A 10 contre 11 par contre, la Lazio peut plus se permettre de se lancer à l'abordage à poil donc forcément elle recule et elle défend, laissant la balle à l'Inter, qui se trouve alors dans une configuration dans le cadre de laquelle elle doit faire le jeu face à un bloc équipe qui laisse aucun espace. C'est tout de suite plus compliqué, d'où ce contraste paradoxal à mon avis !

Un peu à l'image du Milan hier, qui fait un des tous meilleurs matchs de sa saison, précisément lorsqu'il se retrouve face à une équipe qui doit faire le jeu, lui permettant de se contenter de contrer.
Enorme Hernanes,

les supporters on les emmerdes
Le Grand Milan Niveau : District
Message posté par georgesleserpent
Quel enfoiré l'arbitre sur le premier rouge...

Sans ça, la Lazio gagnait facilement.


Par contre je crois que c'est la première fois, avec Hernanes, que je vois un joueur tirer et marquer un coup franc de son mauvais pied. Impressionnant.


Cher Georges , Hernanes c'est un peu le Lubomir Moravcik du pauvre. Le brésilien est un joueur largement surcoté. 20 palots pour une arnaque . Lotito a toujours bien vendu ses joueurs.
A son poste, la deuxième équipe de Milan a eu des joueurs d'un tout autre calibre Mazzola, Sneijder, Beccalossi ( un véritable phénomène).
Peppino_Prisco Niveau : DHR
Message posté par Le Grand Milan


Cher Georges , Hernanes c'est un peu le Lubomir Moravcik du pauvre. Le brésilien est un joueur largement surcoté. 20 palots pour une arnaque . Lotito a toujours bien vendu ses joueurs.
A son poste, la deuxième équipe de Milan a eu des joueurs d'un tout autre calibre Mazzola, Sneijder, Beccalossi ( un véritable phénomène).


Tiens en parlant de Brésilien surcôté, il devient quoi Ricardo Oliveira acheté au même prix par l'autoproclamée "première" équipe de Milan ?
Milan_forza18 Niveau : CFA
Match extrêmement plaisant mais les 2 rouge sont beaucoup trop sévère et tue le match ! Napoli qui continue de faire le joyo en terme de résultats !
J'aurais dis légèrement surcoté à l'achat, pas dans les médias en revanche. Il n'est évidement pas comparable avec les noms que tu cites mais il n'évolue pas non plus au même poste.
Malheureusement pour la Lazio, l'arbitre applique le règlement à la lettre.
A noter que la Lazio a toujours cherché la victoire, à 10 comme à 9. Cruel pour eux ce 2ème but de Hernanes.

Marchetti qui sort n'importe comment (glissade?) sur le peno et qui regagne les vestiaires en se marrant... Improbable.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
47 29