En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e journée
  3. // Inter/Milan (1-0)

L'Inter arrache le derby

Au terme d'un derby bien plus intéressant que lors des dernières saisons, l'Inter s'impose devant le Milan AC d'une courte tête (1-0). La décision s'est faite sur une belle frappe de Fredy Guarín, tandis que Balotelli a manqué de réussite après son entrée en jeu.

Modififié

Inter 1-0 Milan AC

But : Guarín (58e)

57e minute de jeu : Geoffrey Kondogbia prend d'énormes risques en dribblant devant sa défense. Bloqué par Luiz Adriano et Bacca, le milieu de terrain français n'a d'autres choix que de s'appuyer et mettre en difficulté Samir Handanović. Le portier slovène se pose, lui, moins de questions, mais dégage directement sur… Kondogbia, qui s'en sort en écartant côté droit. L'Inter vient de réussir assez miraculeusement sa relance. Un détail ? Oui, mais de ceux-là mêmes qui font basculer une rencontre. Car quelque 70 mètres plus loin, Fredy Guarín envoie une magnifique frappe du pied gauche sur laquelle Diego López ne peut rien. L'Inter vient de remporter le derby de Milan. Car, malgré un remuant Balotelli qui touchera même le poteau après son entrée en jeu, les Rossoneri ne parviendront pas à revenir. Après trois journées, l'Inter a désormais six points d'avance sur son ennemi juré et s'empare, seule, de la tête de la Serie A.

Luiz Adriano non, Icardi non plus


Après des années de derbys insipides, les cousins milanais sont bien décidés à offrir enfin un grand spectacle. La tension sur le terrain est palpable, mais n'empêche pas les deux équipes de développer d'entrée un jeu incisif. Le Milan AC se procure d'ailleurs deux grosses occasions avec à chaque fois Bacca au départ pour Luiz Adriano à l'arrivée. Le Brésilien se heurte toutefois à Handanović, puis ne trouve pas le cadre. Comme Jovetić quelques instants plus tôt sur une bonne frappe pour le premier frisson de la soirée côté Inter. Luiz Adriano profite, lui, à nouveau du mauvais alignement de la défense nerazzurra, mais il n'est pas assez vif pour conclure.

Le rythme est en tout cas toujours aussi intense, même si les petites fautes ont tendance à se multiplier. À « l'extérieur » pour ce derby, le Milan fait bonne impression dans l'utilisation du ballon à l'image d'un Bonaventura très remuant. Un qualificatif que peut aussi revendiquer Jovetić qui pose beaucoup de problèmes à la défense milanaise, et notamment Abate averti pour une faute sur le Monténégrin. C'est d'ailleurs encore lui qui se montre dangereux avec une frappe qui fuit de très peu le cadre. Puis qui offre un magnifique ballon à Icardi juste avant le retour aux vestiaires, mais l'Argentin bute sur Diego López. Si le score est ainsi toujours de parité à la pause, le derby milanais est toutefois très agréable à suivre.

Guarín force la décision


La seconde période débute sur un rythme toujours aussi élevé. Titularisé à la place de De Jong, Montolivo multiplie les récupérations de balle après une première période déjà réussie. Mais c'est l'Inter qui se crée la première occasion de la mi-temps après une énorme erreur de relance de Diego López. Sans conséquence grâce - ou à cause, rayez la mention inutile - à un bon retour du Colombien Zapata. De l'autre côté du terrain, son compatriote Bacca impressionne de combativité, mais c'est insuffisant pour prendre l'avantage. De même que deux têtes de Guarín. En revanche, quelques secondes plus tard, la frappe précise du Colombien de l'Inter est bien suffisante pour prendre à défaut Diego López. 1-0.

La réponse de Mihajlović ne se fait pas attendre : Mario Balotelli entre en jeu à la place de Bacca, et reçoit la bronca de San Siro. Super Mario se montre immédiatement avec un coup franc qui manque d'être dévié au fond par Kucka. Melo teste, lui, les chevilles - et les nerfs - de l'enfant terrible du football italien. Le Milan pousse pour revenir dans le sillage d'un Balotelli très concerné pour son retour. Malheureusement pour les Rossoneri, Super Mario ne trouve que le poteau après un superbe enchaînement aux abords de la surface de l'Inter. Quant à son coup franc surpuissant, il trouve sur sa route la grosse parade d'Handanović. Un dernier coup franc n'y changera rien, l'histoire eut été belle pour Balotelli, mais elle ne sera pas. Plus réaliste, l'Inter empoche un derby qui pourrait déjà laisser des traces.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
À lire ensuite
L'équipe type du week-end