1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 13e journée

L'Inter accélère et profite des accidents

La Fiorentina accrochée par l'Empoli, la Roma qui patauge à Bologne et c'est l'Inter qui en profite en corrigeant Frosinone. Derrière, le Napoli tient le bon rythme et la Juve continue tranquillement sa remontée face à un faible Milan.

1 32

L’équipe de la journée : l’Inter Milan


Et si l’Inter était bel et bien capable d’enclencher la vitesse supérieure ? Après maintes victoires à l’arrache, marquées le plus souvent par un réalisme ou une réussite folle - à vous de choisir -, les hommes de Roberto Mancini n’ont cette fois pas fait de détails face à Frosinone (4-0). Si le jeu des Nerazzurri a encore été un peu poussif en première période et que Superman Handanović a dû s’employer pour éviter l’ouverture du score de Soddimo, la seconde période a été beaucoup plus convaincante. Avec, en prime, trois jolis buts inscrits au terme de belles actions collectives. On vous voit venir, ce n’était que Frosinone en face ? Ça tombe bien, lundi prochain l’Inter se déplace à Naples…

Youtube

Le joueur de la journée : Lorenzo Insigne


Le Napoli, justement, qui n’en finit plus d’impressionner. Face à la défense regroupée du Hellas, les Azzurri se sont longtemps cassé les dents, mais ils ont fini par faire la différence grâce à Lorenzo Insigne, d’abord buteur, puis passeur décisif pour l’incontournable Higuaín. Non convoqué avec l’Italie, le feu follet napolitain a ainsi envoyé la meilleure réponse possible à Antonio Conte. Pris en grippe par le public de Vérone - à cause de la rivalité historique avec Naples - Insigne a aussi pris un malin plaisir à taper le Hellas : « C’est un grand plaisir de marquer ici, avec toutes les insultes qui m’ont été faites durant la rencontre. Je dédie cette victoire à ma ville qui tenait tant à ce match.  »

Vous avez raté Fiorentina-Empoli et Genoa-Sassuolo et vous n’auriez pas dû


On commence par le derby toscan qui n’est pas forcément le plus attractif de Serie A. Mais il ne faut pas toujours se fier aux apparences, puisque la Fiorentina et l’Empoli ont livré un match dingue (2-2). La première période est totalement à l’avantage des visiteurs qui marchent sur l’Artemio Franchi, prennent deux buts d’avance - et quels buts ! - et sont même floués d’un penalty évident. Le tournant du match. Car l’entrée de Kalinić après la pause change tout. Le Croate signe d’abord un doublé, puis passe tout proche du triplé en accrochant la barre. Dommage pour la Fio qui perd deux points précieux.

Youtube

La rencontre entre le Genoa et Sassuolo commence, elle, avec le énième coup de sang de Berardi. Pas beaucoup plus malin, Perrotti rejoint les vestiaires en même temps que le jeune Italien. Place au football en seconde mi-temps. Rincón envoie d’abord une jolie frappe pour ouvrir le score. Puis la folie : à la 94e minute, Sassuolo croit arracher le nul grâce à Acerbi. Mais 70 secondes plus tard, Pavoletti vient redonner l’avantage au Genoa au bout du bout du temps additionnel. Incroyable.

Les (autres buts) de la journée :


En bon buffle, Cesare Bovo permet au Toro de retrouver la victoire, contre l’Atalanta (1-0). Au prix du col de son maillot.


Le choc entre la Juve et le Milan a été soporifique, mais Dybala a quand même inscrit un bien joli but. Le ballon de Pogba au départ de l’action vaut aussi le détour.



Mattia Destro permet à Bologne d’accrocher la Roma (2-2). Un but qu’il n’a évidemment pas fêté en tant qu’ancien Giallorosso ? Euh, oui presque pas.



Après deux buts pour commencer la saison, Riccardo Meggiorini retrouve enfin le chemin des filets. L’appel est superbe, la conclusion parfaite. Le Chievo gagne à nouveau, contre Carpi (2-1) après 4 défaites et 3 nuls.

Youtube

Première titularisation en Serie A et premier but pour le jeune défenseur de Palerme, Edoardo Goldaniga. Suffisant pour accrocher la Lazio (1-1).

Youtube

Les images de la journée :


- L’homme le moins rancunier du monde : Ervin Zukanović. Pas d'accord sur son expulsion, mais vraiment pas rancunier.



La joie de Mattia Perin après la victoire folle du Genoa. Tout en retenue.



Quand Gigi Buffon a commencé sa carrière, Gigi Donnarumma n’était pas né. Ça ressemble fort à un beau passage de flambeau.

Youtube

Il était une fois, Roberto Mancini était un des meilleurs joueurs de Serie A, voire du monde. Il était une fois, oui.



« Bonjour, je m’appelle Samir Handanovič et j’ai décidé d’être imbattable cette année. »


La polémique : fallait-il jouer Bologne-Roma ?


La rencontre entre Bologne et la Roma (2-2) s’est disputée dans des conditions rocambolesques avec une pelouse gorgée d’eau. Même s’il y a eu quatre buts, dont trois sur penalty, la rencontre n’aurait jamais dû être disputée selon Rudi Garcia : « C’est une parodie de football, je ne peux pas parler du match parce que ce n’était pas un match de foot. On ne peut pas jouer sur un tel terrain. C’était une rencontre de water-polo avec les pieds » , s’est ainsi emporté le coach français après la rencontre. Difficile de lui donner vraiment tort.

Le beau geste


Comme la Serie B le week-end précédent, la Serie A a apporté son soutien à la France en jouant la Marseillaise dans chacune des enceintes qui accueillaient une rencontre ce week-end.


La stat


13. Comme le nombre de formations différentes alignées par Roberto Mancini en 13 journées. En attendant que Roby trouve la bonne formule, l’Inter engrange les points.

Et sinon


Luca Toni a retrouvé les terrains après deux mois d’absence. Il est attendu comme le messie par le Hellas qui n’a toujours pas gagné cette saison. À toi de jouer, Luca.

La Samp s’est inclinée sur la pelouse de l’Udinese (1-0) pour la première de Vincenzo Montella. L’Aeroplanino n’a pas encore déployé ses ailes.

L’Inter a enchaîné quatre matchs sans encaisser de buts pour la première fois depuis avril 2009. Solide, très solide.

Domenico Berardi a reçu 30 cartons (27 jaunes, 3 rouges) lors des trois dernières saisons. Berardelli.

Higuaín est le premier joueur de la saison en double figure avec déjà 10 buts au compteur.

  • Résultats et classement de Serie A

    Par Eric Marinelli
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Dans cet article

    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Hâte de voir ce Napoli-Inter, en espérant que les Napolitains remettent à leur place les Nerazzuri...
    Sinon c'est quand même incroyable cette non-sélection d'Insigne (clairement le meilleur joueur offensif italien de ce début de saison) lors du dernier match de la Nazionale ! Quelqu'un sait comment Conte a justifié son absence ?
    Cette Serie A 2015-2016 est un vrai régal !

    Cette folie dans la curva Nord du Genoa sur le but de Pavoletti, chaleur vraie !
    Message posté par Alain Proviste

    Sinon c'est quand même incroyable cette non-sélection d'Insigne (clairement le meilleur joueur offensif italien de ce début de saison) lors du dernier match de la Nazionale ! Quelqu'un sait comment Conte a justifié son absence ?


    @ Alain Proviste

    Ah ! Le feuilleton Insigne !

    Insigne était forfait pour le dernier match des qualifs, problème au genou. Une semaine plus tard, il gambadait sous le maillot du Napoli.

    En conférence de presse, Conte justifie sa non-convocation en amical par des "choix techniques" mais ensuite il se fend d'un laïus sur le thème "Quand on passe le portail de Coverciano la Nazionale doit primer sur tout le reste".

    Bizarrement, Insigne avait été examiné par le toubib à Coverciano, donc si c'est un arrêt maladie de complaisance, il y a un problème.

    Bref je pense que Conte a juste saisi l'occasion de faire une mise au point et d'adresser un message à tous les futurs convoqués.
    Lors du rassemblement précédent de la Nazionale, Insigne était légèrement touché et a préféré rentrer à Naples pour se soigner. Le hic c'est qu'il a joué dès le match de championnat suivant. Conte l'a mal pris et a voulu le punir lors des dernières convocations en ne le prenant pas, pour lui faire comprendre "que le maillot de l'équipe d'Italie n'est pas une option".

    Un peu excessif à mon goût. d'autant que quand il le convoque il ne lui fait pas non plus une confiance aveugle, dans la mesure où il préfère aligner Eder sur le côté gauche, voire même El Shaarawy. Difficilement compréhensible, car comme tu le dis Insigne est le meilleur joueur offensif italien en ce moment. Enfin, son cas mis à part, le coaching et les choix de Conte me déroutent, et je ne suis pas le seul à avoir ce ressenti.
    Conte n'a pas justifié directement la non convocation d'Insigne. Il a parlé de "choix technique" et a fait des allusions à l'amour du maillot et autres cazzates. L'hypothèse est qu'il fasse payer à Insigne (et a Berardi aussi) le fait qu'il s aient quitté le regroupement de l'équipe nationale pour blessure lors de leur dernière convocation. Il faut savoir que ces départ du ritiro de l'équipe nationale ont été approuvés par le staff médical de l'équipe nationale et n'ont pas été décidés par les joueurs seuls. Il est vrai qu'une semaine plus tard Insigne réalisait un gros match contre la Fio et ca à du vexer Antonio la moumoute.
    S'il continue sur ce rythme, ca serait incroyable qu'Insigne n'aille pas à l'euro. M'enfin rien n'est sur avec un selectionneur qui fait d'El sharaawi et de ghiacherini des titulaires indiscutable de la nationale et qui prèfère convoquer Cerci plutôt qu'Insigne ou Berardi.

    Sinon quelle joie de voir la geule de ce gros fdp de madorlini sur les buts napolitains. belle satisfaction de voir rager ces gros porcs d'ultra du hellas. S'il coulaient en serie B ca serait très bien, même une petite faillite et un retour en serie C serait jubilatoire pour ce club de sous-merde et de raclure de bidets.

    Contre l'Inter lundi prochain ca sera un match très compliqué pour le Napoli. En tout cas le san paolo sera plein et ca risque d'envoyer une belle ambiance
    oui Conte ne l'a pas dit ouvertement c'est vrai, mais il l'a sous entendu suffisamment fort pour que l'on comprenne le message.

    je vois qu'on est tous dubitatifs sur ses choix, ça me rassure !

    sinon j'ai vraiment hâte de voir ce que va donner ce Naples-Inter. L'opposition de style parfaite. Le Napoli donne une plus grande impression de force de frappe, mais l'Inter ne baisse pas de rythme malgré les critiques parfois légitimes sur le jeu proposé. ça promet.
    Handanovic est vraiment sous-côté, il sauve l'Inter depuis maintenant 4 saisons.

    Typiquement le style de gardien que le PSG aurait pu acheter au lieu de Trapp dans la logique de Blanc de vouloir à tout pris dégager Sirigu.

    Il vient d'avoir 31 ans, ce qui pour un gardien est un bon âge.
    Pendant quelques saison Areola aurait pu confirmer les espoirs placés en lui et prendre la succession d'Handanovic une fois arrivé à maturité.
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    j'espère quand même que Conte ne va pas s'obstiner sur le cas Insigne, sinon on est vraiment mal...
    Eder est un très bon joueur (2ème meilleur buteur de Serie A), mais Insigne a une classe folle, c'est un vrai dynamiteur, avec lui et Candreva sur les ailes, on serait très très bien...

    Sur les deux derniers matches de l'Italie, c'est la défense qui a pêché, mais bon vu les noms dans ce secteur, il faudrait être fou pour s'en inquiéter. Il s'agissait d'erreurs d'inattention.

    Par contre, compte tenu du nombre d'occasions hallucinant que les attaquants ont raté, là y a de quoi s'inquiéter... Contre la Belgique c'était un sacré festival notamment, sur l'action où Eder fait barre transversale, plus tête au dessus du but à bout portant, j'ai failli pleurer...

    J'espère que Balotelli, Rossi ou Toni vont se réveiller, ce serait plus que bienvenu.
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    l'action sur le but de la Juve est quand même sacrément impressionnante de maîtrise technique.

    Sinon vous auriez pu évoquer les 200 passes réalisées par Jorginho pour Naples... C'est quand même pas mal...
    Je vous conseille l'action qui mène au but de l'Udinese hier après-midi. Très jolie aussi.
    Cette action sur le but de Dybala, le une-deux Pogba - Sandro, la classe.

    http://gfycat.com/HiddenExcitableDwarfmongoose

    Quand à Handanovic, il aurait jamais pu jouer à la place de Trapp, son jeu au pied est moyen.
    Destro, quel blaireau! Mauvais comme il est, il devrait se faire tout petit de ne marquer que sur penalty...
    bofbof2004

    C'est vrai.

    Bien sûr ma réflexion ne valait que si Blanc n'était pas l'entraineur du PSG.

    D'ailleurs, le jeu au pied de Trapp est excellent.

    A chaque fois qu'il a la balle dans les pieds, j'en ai des frissons !

    De peur, évidemment.
    fuoriclasse Niveau : DHR
    Le problème de conte c'est qu'il se prend pour un général dont les petits soldats qui ont l'honneur d'être convoqués sous le maillot azzurro lui doivent total respect, obéissance aveugle, déférence absolue et vénération. Il a déclaré que son but était de se présenter en france, à l'euro, avec une "équipe-commando" dont le jeu collectif, la hargne et la volonté seraient les qualités premières. Discours peut-être valable pour le sélectionneur d'une nation secondaire de l'histoire du football, moins pour le coach de "la nazionale" qui, malgré cette période de vaches maigres, pourrait néanmoins se présenter, théoriquement, au rendez-vous continental en juin prochain avec des éléments à la technique supérieure comme insigne, berardi, bernardeschi, giuseppe rossi(s'il retrouve son niveau), verratti, etc...
    Se priver d'éléments techniques et créatifs, susceptibles de changer le cours d'une rencontre relèverait d'une forme de bêtise absolue et d'une sorte de suicide annoncé. A moins, bien sûr, que d'un coup de baguette magique, conte arrive à faire tirer les coups-francs à florenzi ou candreva ou qu'il arrive à enseigner à soriano ou autre parolo l'art de la dernière passe.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Alain
    Je te répondrais tout simplement que le cas Insigne est l'une des nombreuses incohérences de Conte.
    Parce qu'à la place d'Insigne jouent Eder et El Shaarawy, soit un joueur plutôt bon mais qui ne progressera que très peu et qui est assez loin du top niveau, et un jeune qui n'est qu'un joueur de contre.
    Ces choix sont incompréhensibles. J'essaie de trouver des raisons mais j'y arrive pas.
    Il préfère El Shaa pour jouer le contre et pour le collectif ? Insigne est bien meilleur qu'ES dans tous les domaines offensifs (y compris le contre) et fait un pressing et un remplacement défensif plus que satisfaisants.
    Il préfère Eder pour l'expérience ? Insigne en a, avec 8 ans de moins, déjà plus que l'Oriundo.

    Bref, c'est incompréhensible.

    Enfin on est plus à ça près:

    -Conte veut un groupe de guerrier qui va jouer en bloc et en contre ? Ses "guerriers" ne semblent, sur le terrain, ne pas avoir plus de grinta que sous Prandelli, puis jouer le contre à fond n'empêche pas de savoir jouer ne serait ce qu'un tant soit peu en attaque placée. Or, à ce niveau là, sous Antonio, c'est une catastrophe. On se tape purges sur purges.
    -Dans la sélection des joueurs, Conte veut quoi ? Une méritocratie ? Alors que peuvent bien foutre là De Sciglio (mauvais comme c'est pas permis depuis 3 ans), Parolo (catastrophique depuis le début de saison), Rannochia (4ème choix à l'Inter),El Shaa (remplaçant et décevant à Monaco, comme je l'avais annoncé, soit dit en passant), entre autres, et pourquoi ne sont pas bien plus pris en considération les Insigne (je ne répèterai pas pourquoi, c'est évident), Bonaventura (juste un des meilleurs milieux italiens depuis 2-3 ans), Berardi (juste une cinquantaine de buts depuis deux ans, à 21 ans seulement, du jamais vu en série A) etc.

    Et je passerai sur son "laboratoire tactique", duquel ne ressort strictement rien sinon des incertitudes, et sa mauvaise utilisation de certains joueurs (par exemple, j'aimerais bien que Garcia lui passe un coup de fil pour lui expliquer patiemment quel est le rôle qui convient le mieux à Florenzi).

    Bref, Conte est de mémoire le pire sélectionneur que l'Italie ait eu. Franchement j'en vois aucun qui soit aussi mauvais et incohérent. Vous me rétorquerez (si qui que ce soit lit un jour ce commentaire) surement que les résultats sont là, et que si l'Euro s'avère un succès, je serai le premier à le sucer. Oui, bah non. Ses choix n'en sont (seraient) pas moins incohérents.
    C'est drôle, je me rends compte maintenant que sous Prandelli, malgré tout ce qu'on a pu en dire, on bouffait du caviar à chaque match.

    Et je terminerai en réécrivant encore ma compo idéale, qui me semble tellement évidente que je ne comprends pas qu'il ne puisse y penser: un 4-3-3, avec Gigi aux cages, Barzagli ou Bonucci et Chiellini en DC, Darmian et Antonelli/Abate/Florenzi en latéraux, Marchisio en 6, Bonaventura et Verratti en 8 (ou DDR/ Thiago Mota en 6 et Marchisio en 8), Candreva ailier droit, Insigne (ou au pire Bonaventura) en ailier gauche, et Pelè (en attendant de voir ce que font Zaza, Immobile, Rossi, Balotelli cette saison) en pointe.
    Cette équipe me semble vraiment taillée pour faire quelque chose de bon à l'euro. C'est une équipe qui sait jouer au foot, tout en ayant de la vitesse, qui est travailleuse et tactiquement au point (individuellement tout du moins), et qui a l'avantage de pas trop mettre en avant la carence actuelle au poste de 9, puisque Pelè, s'il n'est certes pas un grand joueur, est incroyablement précieux pour le collectif avec son excellent jeu en pivot, son abnégation, sa présence physique et aérienne et son efficacité.

    Bref, Conte, démission. On se tape déjà un vivier historiquement faible, c'est pas la peine d'en entraver le potentiel.
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    je te trouve vraiment




















































































    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    merci so foot pour ce magnifique bug et pour m'avoir fait perdre mon temps à écrire une longue réponse à George... Tout ça pour qu'on ne voit que la première ligne... Merci!
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Ah merde, j'étais tout content d'avoir eu une réponse, évidemment il fallait qu'elle soit bugée... Merci quand même Max !
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Message posté par Georgesleserpent 2.0
    Alain
    Je te répondrais tout simplement que le cas Insigne est l'une des nombreuses incohérences de Conte.
    Parce qu'à la place d'Insigne jouent Eder et El Shaarawy, soit un joueur plutôt bon mais qui ne progressera que très peu et qui est assez loin du top niveau, et un jeune qui n'est qu'un joueur de contre.
    Ces choix sont incompréhensibles. J'essaie de trouver des raisons mais j'y arrive pas.
    Il préfère El Shaa pour jouer le contre et pour le collectif ? Insigne est bien meilleur qu'ES dans tous les domaines offensifs (y compris le contre) et fait un pressing et un remplacement défensif plus que satisfaisants.
    Il préfère Eder pour l'expérience ? Insigne en a, avec 8 ans de moins, déjà plus que l'Oriundo.

    Bref, c'est incompréhensible.

    Enfin on est plus à ça près:

    -Conte veut un groupe de guerrier qui va jouer en bloc et en contre ? Ses "guerriers" ne semblent, sur le terrain, ne pas avoir plus de grinta que sous Prandelli, puis jouer le contre à fond n'empêche pas de savoir jouer ne serait ce qu'un tant soit peu en attaque placée. Or, à ce niveau là, sous Antonio, c'est une catastrophe. On se tape purges sur purges.
    -Dans la sélection des joueurs, Conte veut quoi ? Une méritocratie ? Alors que peuvent bien foutre là De Sciglio (mauvais comme c'est pas permis depuis 3 ans), Parolo (catastrophique depuis le début de saison), Rannochia (4ème choix à l'Inter),El Shaa (remplaçant et décevant à Monaco, comme je l'avais annoncé, soit dit en passant), entre autres, et pourquoi ne sont pas bien plus pris en considération les Insigne (je ne répèterai pas pourquoi, c'est évident), Bonaventura (juste un des meilleurs milieux italiens depuis 2-3 ans), Berardi (juste une cinquantaine de buts depuis deux ans, à 21 ans seulement, du jamais vu en série A) etc.

    Et je passerai sur son "laboratoire tactique", duquel ne ressort strictement rien sinon des incertitudes, et sa mauvaise utilisation de certains joueurs (par exemple, j'aimerais bien que Garcia lui passe un coup de fil pour lui expliquer patiemment quel est le rôle qui convient le mieux à Florenzi).

    Bref, Conte est de mémoire le pire sélectionneur que l'Italie ait eu. Franchement j'en vois aucun qui soit aussi mauvais et incohérent. Vous me rétorquerez (si qui que ce soit lit un jour ce commentaire) surement que les résultats sont là, et que si l'Euro s'avère un succès, je serai le premier à le sucer. Oui, bah non. Ses choix n'en sont (seraient) pas moins incohérents.
    C'est drôle, je me rends compte maintenant que sous Prandelli, malgré tout ce qu'on a pu en dire, on bouffait du caviar à chaque match.

    Et je terminerai en réécrivant encore ma compo idéale, qui me semble tellement évidente que je ne comprends pas qu'il ne puisse y penser: un 4-3-3, avec Gigi aux cages, Barzagli ou Bonucci et Chiellini en DC, Darmian et Antonelli/Abate/Florenzi en latéraux, Marchisio en 6, Bonaventura et Verratti en 8 (ou DDR/ Thiago Mota en 6 et Marchisio en 8), Candreva ailier droit, Insigne (ou au pire Bonaventura) en ailier gauche, et Pelè (en attendant de voir ce que font Zaza, Immobile, Rossi, Balotelli cette saison) en pointe.
    Cette équipe me semble vraiment taillée pour faire quelque chose de bon à l'euro. C'est une équipe qui sait jouer au foot, tout en ayant de la vitesse, qui est travailleuse et tactiquement au point (individuellement tout du moins), et qui a l'avantage de pas trop mettre en avant la carence actuelle au poste de 9, puisque Pelè, s'il n'est certes pas un grand joueur, est incroyablement précieux pour le collectif avec son excellent jeu en pivot, son abnégation, sa présence physique et aérienne et son efficacité.

    Bref, Conte, démission. On se tape déjà un vivier historiquement faible, c'est pas la peine d'en entraver le potentiel.


    Merci à toi et aux autres pour cette réponse, beaucoup de choix de Conte sont effectivement assez incompréhensibles. Vraiment bizarre quand on voit son passé à la Juve...
    Et tout comme toi (même si je suis moins spécialiste de Serie A), le milieu Marchisio-Verrati-Bonaventura (avec éventuellement De Rossi si celui-ci est au niveau à l'Euro) me semble incontournable, tout comme les titularisations d'Insigne et Candreva sur les ailes. Pour la place de 9, là j'hésiterais entre Pellè (pas le plus talentueux mais très précieux) et Rossi (le candidat naturel s'il est épargné par son physique). Et joker pour Balotelli, en fonction de différents facteurs que tout le monde connait...
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Message posté par don lumpy
    Conte n'a pas justifié directement la non convocation d'Insigne. Il a parlé de "choix technique" et a fait des allusions à l'amour du maillot et autres cazzates. L'hypothèse est qu'il fasse payer à Insigne (et a Berardi aussi) le fait qu'il s aient quitté le regroupement de l'équipe nationale pour blessure lors de leur dernière convocation. Il faut savoir que ces départ du ritiro de l'équipe nationale ont été approuvés par le staff médical de l'équipe nationale et n'ont pas été décidés par les joueurs seuls. Il est vrai qu'une semaine plus tard Insigne réalisait un gros match contre la Fio et ca à du vexer Antonio la moumoute.
    S'il continue sur ce rythme, ca serait incroyable qu'Insigne n'aille pas à l'euro. M'enfin rien n'est sur avec un selectionneur qui fait d'El sharaawi et de ghiacherini des titulaires indiscutable de la nationale et qui prèfère convoquer Cerci plutôt qu'Insigne ou Berardi.

    Sinon quelle joie de voir la geule de ce gros fdp de madorlini sur les buts napolitains. belle satisfaction de voir rager ces gros porcs d'ultra du hellas. S'il coulaient en serie B ca serait très bien, même une petite faillite et un retour en serie C serait jubilatoire pour ce club de sous-merde et de raclure de bidets.

    Contre l'Inter lundi prochain ca sera un match très compliqué pour le Napoli. En tout cas le san paolo sera plein et ca risque d'envoyer une belle ambiance


    Je vois qu'on partage un même "amour" pour le Hellas...^^
    A ce sujet, Vérone, qui est une ville absolument sublime, est aussi la seule ville italienne où je ne me suis pas senti très bien accueilli et où j'ai même eu quelques emmerdes (je suis métis et ma copine aussi). On est même tombés sur une manif de boneheads du MSI-FT qui commémorait la mort d'un soldat fasciste tombé face à l'avancée des alliés. Tout ça juste en sortant des arènes de Vérone, c'était un peu flippant ! Après, peut-être qu'on n'a pas eu de chance, je voudrais pas non plus généraliser sur cette ville avec une seule visite... Ceci dit, ça n'empêche pas que je peux pas blairer ce club !
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    1 32