L'Inter Academy

Modififié
0 1
Benitez ne restera pas. L'histoire d'amour (ou, à ce stade-là, le flirt) entre l'entraîneur espagnol et l'Inter Milan semble déjà s'être consumée, après seulement cinq mois d'idylle.



La défaite face au Chievo, la troisième en Serie A et déjà la cinquième toutes compétitions confondues, va certainement marquer la fin de l'aventure. A titre comparatif, l'an dernier, l'Inter de Mourinho a connu sept fois le goût de la défaite sur l'ensemble de la saison.



Évidemment, le petit jeu du Loto-entraîneur a déjà commencé et tout le monde se presse pour désigner son successeur. Quatre noms reviennent : Giovanni Trapattoni, Fabio Capello, Luciano Spalletti et Diego Simeone. Mon premier est sous contrat avec l'Irlande, mon second avec l'Angleterre, mon troisième avec le Zénith Saint-Pétersbourg, et mon quatrième est libre. Mais les quatre seraient potentiellement prêts à se rendre disponibles.



Reste que le véritable rêve du patron intériste pour la saison prochaine est ailleurs. Il se nomme Pep Guardiola. Pour le moment, cette idée est utopique. Mais comme l'assure poétiquement Moratti : « Si c'est une rose, elle fleurira d'ici juin » . Joli. Ça sonne comme du Poetic Lover.


EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

On sait comment a fini Rijkaard...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1