Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Milan-Inter (2-2)

L'Inter a bien failli se faire berner

Par deux fois, l'AC Milan a mené grâce à son Espagnol volant Suso. Mais Candreva, puis Perišić dans les arrêts de jeu ont permis à l'Inter d'obtenir un point mérité qui fera du bien au moral.

Modififié

AC Milan 2-2 FC Internazionale Milan

Buts : Suso (42e, 58e) pour Milan // Candreva (53e), Perišić (90e+2) pour l'Inter

Les notes de Milan-Inter

Le temps d'un soir, on a retrouvé la folie du derby milanais. Le Milan se dirigeait vers une victoire et une 2e place en solitaire, mais sur un dernier corner, Murillo dévie le ballon pour Perišić esseulé au second poteau. Le Croate n'a qu'à la pousser au fond. 2-2. Il reste une petite minute d'arrêt de jeu, le temps pour son compatriote Pašalić de mener un dernier rush, mais il n'en sera rien. Partage des points à San Siro. Très réalistes, les Rossoneri ont bien failli l'emporter par Suso, mais c'eut été trop généreux. Pioli, lui, réussit sa première, l'Inter est vivante.

Deux crêpes Suso pour l'Inter


Le Derby della Madonnina se joue avant tout en tribunes avec les traditionnels tifos. Si les ultras de l'Inter s'offrent une auto-dédicace en rendant hommage à la Curva Nord, ceux du Milan font preuve d'une grosse marque de gratitude envers leur président. Un gigantesque Berlusconi avec ses trophées est déroulé. Présent au stade, le Cavaliere appréciera, lui qui devrait passer la main le 13 décembre. C'est donc la première de Pioli sur le banc de l'Inter qui dispose ses hommes en 4-2-3-1 avec João Mario en soutien d'Icardi. Pour gêner Locatelli, le coach a sorti Kondogbia de la naphtaline. Montella réplique par son 4-3-3 habituel, mais sans Romagnoli, touché aux adducteurs et suppléé par Gómez.

La première mi-temps est à sens unique. L'Inter manœuvre bien et réussit à frapper pas moins de dix fois, mais comme sous De Boer, elle se montre incroyablement irréaliste. Mention spéciale à Perišić qui, entre une frappe molle et une tête non cadrée, croque la feuille à pleines dents. Icardi est pas mal non plus en dégommant la pelouse plutôt que le ballon sur un service de Candreva. Les Rossoneri poussent plusieurs ouf de soulagement et tentent de surprendre les Nerazzurri en contre, mais ils se heurtent à une défense attentive qui perd Medel, blessé au genou et remplacé par Murillo. Ils doivent même attendre quarante minutes pour tirer une première fois : stupeur donc quand Bonaventura remonte tout le terrain et sert côté droit Suso, qui enroule du gauche une frappe imprenable à l'entrée de la surface. Mais ça fait bien 1-0 pour le Milan à la pause.

Perišić sur le gong


Réveillés par cette ouverture du score inattendue, les Milanisti repartent de plus belle avec un tir contré de Bonaventura, un autre de Niang et Suso qui ne cadre pas cette fois. Tout ça en cinq minutes. Les directives de Montella sont claires : chercher le 2-0 au plus vite. Et là encore, le but arrive contre le cours du jeu. Ansaldi effectue une touche (contestée par le banc milanais) pour Candreva qui envoie une frappe du droit des vingt-cinq mètres en lucarne. Cela fait 1-1, mais le score de parité ne dure que quatre minutes. À l'initiative et à la conclusion de l'action, encore Suso qui presse Murillo, récupère le ballon, le passe à Bacca qui le ressert dans la surface. Crochet sur Miranda et tir croisé à bout portant du droit qu'Handanović ne peut repousser. Tout est à refaire donc, l'Inter y met indéniablement du cœur et du jeu, si bien qu'une reprise de Perišić frôle le poteau de Donnarumma, tandis qu'Icardi, lancé à la limite du hors-jeu et dans un petit soir, loupe son face-à-face. C'est l'heure des changements mais sans remaniement tactique, Pioli choisit Nagatomo et Jovetić, Montella, lui, opte pour Mati Fernandez (qui redescend ensuite pour un 4-5-1) et Lapadula. Un centre fuyant du Croate n'est pas exploité par son capitaine. C'est la 18e tentative. La 19e vaudra un 2-2 qui récompense la formation la plus entreprenante et conclut une belle soirée.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A



    Par Valentin Pauluzzi, à San Siro
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
    Partenaires
    Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
    À lire ensuite
    Les notes de Nice