1. //
  2. // Indian Super League
  3. // Bilan

L'Inde du football tire ses premiers bilans

Au pays du cricket, le football est né en octobre 2014. Pour se développer et gagner en popularité, il pourra s'appuyer sur cette première édition de l'Indian Super League, dans laquelle Edel et Mendy se sont fait remarquer, contrairement à Trezeguet et Del Piero.

4 19
Samedi soir, une vague jaune, couleur des Kerala Blasters, déferle sur le DY Patil Stadium de Mumbai pour assister à la première finale de l'Indian Super League. Entre la franchise de Cochin et celle de Calcutta, le choix des habitants de la plus grande métropole indienne est vite fait. Pourquoi ? Tous répondent inlassablement la même chose. « On supporte Kerala à cause de Sachin ! » , s'enflamme Rane, la vingtaine, pancarte à l'effigie de son héros en main. Sachin Tendulkar, légende vivante du cricket indien récemment retraité, est le co-propriétaire des Kerala Blasters. Cette anecdote résume à elle seule ce que fut cette Indian Super League : un gigantesque mélange des genres. La moindre apparition d'acteurs de Bollywood ou de joueurs de cricket sur les écrans des stades déclenchait l'hystérie des supporters. Le football, moins.

Pourtant, cette première édition de l'ISL a offert un spectacle étonnant. Bernard Mendy (Chennai FC) s'est affirmé comme l'un des tout meilleurs joueurs de la compétition et a inscrit le but de sa vie d'un magnifique retourné acrobatique en début de tournoi. Apoula Edel a lui été le grand artisan du sacre de l'Atlético Calcutta grâce à des parades phénoménales tout au long de la compétition. En finale, il a sauvé les siens à de multiples reprises, avant d'être porté aux nues par ses coéquipiers à l'issue de leur victoire étriquée. De quoi faire sourire tous les supporters parisiens.

Les stars européennes à la peine


Cette compétition aura également été l'occasion de voir que, même dans un championnat « très loin du niveau Ligue 2 » , selon Apoula Edel, les anciennes gloires européennes n'ont pas su se mettre en valeur. On a surtout vu David Trezeguet (2 buts), Robert Pirès (1 but) ou encore Alessandro Del Piero (1 but) chauffer le banc des remplaçants. « Cette compétition a permis de mettre en valeur la qualité des jeunes joueurs indiens, se félicite Luis García, ancien international espagnol, et marquee player de Calcutta. Je suis fier que l'un d'eux ait marqué le but de la victoire » , en référence à son coéquipier Rafique Mohammed, 22 ans.

« Les joueurs indiens ont énormément appris au contact des étrangers, assure Antonio Lopez Habas, entraîneur de Calcutta. En seulement trois mois, ils ont beaucoup progressé techniquement et tactiquement. » Au vu des contrôles approximatifs et passes ratées tout au long de la compétition, on se demande bien à quoi pouvait ressembler le premier entraînement. Selon Habas, pour que le football indien quitte sa piètre 171e place au classement FIFA, « il faut bien sûr investir dans la formation, mais aussi que le football indien se professionnalise en faisant venir des kinés, des préparateurs physiques…  » « Il faut également former des entraîneurs » renchérit David James, l'entraîneur-joueur de Kerala, qui a réussi à hisser son équipe en finale pour sa première expérience sur un banc de touche.

« Très éprouvant pour les organismes »


Le grand succès de cette première édition de l'Indian Super League, c'est d'avoir ouvert les yeux aux Indiens : eux aussi peuvent, s'ils s'en donnent les moyens, devenir une nation de football. Cependant, pour améliorer la qualité du spectacle, les organisateurs devront prendre en compte la critique faite par les étrangers : le calendrier des matchs. Le football n'est pas le cricket, sport pour le moins peu « fatiguant  » . Jouer tous les trois jours pendant deux mois, c'est possible quand on s'appelle le Real Madrid ou le Paris Saint-Germain, c'est plus difficile pour des joueurs en fin de carrière et des Indiens qui savent à peine ce qu'est une préparation physique. « Cette compétition a été très éprouvante pour les organismes, résume Luis García, 36 ans. Avec des rencontres tous les trois jours et des trajets en avion, il était impossible de se reposer. » Ajouter à cela des heures passées dans les cars pour se rendre aux terrains d'entraînement… Le résultat : des dizaines de blessures et beaucoup de matchs sans rythme.

Ces reproches, les autorités indiennes et les organisateurs de la compétition les ont entendus. « Les franchises vont investir pour améliorer les infrastructures, quasi inexistantes pour l'instant » assure l'ancien gardien de l'équipe d'Angleterre. Surtout, l'ISL devrait débuter au mois de septembre et s'étendre sur plus de trois mois, pour espacer les rencontres. Ce qui est certain, c'est que l'on n'a pas fini d'entendre parler de cette compétition. La ligue indienne de football a signé, avec les groupes IMG et Reliance Industries, un contrat d'exclusivité de 15 ans pour organiser l'ISL. De quoi s'imaginer un Brésil-Inde en match de poule de la Coupe du monde 2030. Et pourquoi pas, hein ?

Par Paul Pradier, à Mumbai
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
J'ai cru voir Apoula. Putain j'ai peur de vérifier...
Gratte Un Dos Finnois Niveau : DHR
Oui oui c'est bien lui.
En revanche, j'ai cru voir Vikash.
CharlesEchalotte Niveau : CFA
Message posté par fullgrinta
J'ai cru voir Apoula. Putain j'ai peur de vérifier...


pareil j'ai "tilté" direct sur le type habillé en gardien et son regard bovin qui m'a fait tout de suite pensé à Apoula..
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Apoula Edel meilleur gardien, c'est bien la preuve que ce championnat ne vaut rien

https://www.youtube.com/watch?v=Itm1oyHHcGc

Sinon faudrait peut-être déjà que l'Inde passe le tour préliminaires des qualifications pour la coupe d'Asie... quand on voit que l'Inde ne passe pas le premier tour avec plus d'un millard d'habitants alors que la Palestine et le Bahrein se qualifient, c'est qu'il y a des questions à se poser...
Briggy1897 Niveau : DHR
Ian Curtis

"Del Piero, Trezeguet et Anelka n'ont rien montré alors que leur ancien club est champion d'Italie. Bien la preuve que la Serie A ne vaut rien. Mais comme d'habitude, SoFoot ne parle pas des vraies révélations du tournoi, comme Stijn Houben, le futur Jaap Staam."
clement6628 Niveau : CFA2
Y a aussi un mix de Benoit Trémoulinas et David Villa à côté de la coupe !
clement6628 Niveau : CFA2
Plus sérieusement, Luis Garcia met en avant les joueurs indiens, ils ne font pas trop indiens la plupart de ses coéquipiers et de son staff.
Gratte Un Dos Finnois Niveau : DHR
Message posté par Kit Fisteur
Apoula Edel meilleur gardien, c'est bien la preuve que ce championnat ne vaut rien

https://www.youtube.com/watch?v=Itm1oyHHcGc

Sinon faudrait peut-être déjà que l'Inde passe le tour préliminaires des qualifications pour la coupe d'Asie... quand on voit que l'Inde ne passe pas le premier tour avec plus d'un millard d'habitants alors que la Palestine et le Bahrein se qualifient, c'est qu'il y a des questions à se poser...


Le nombre d'habitants n'a jamais fait le niveau footbalistique d'un pays, sinon la Chine et L'Inde aurait déjà gagné le CDM et l'Uruguay probablement jamais. C'est avant tout une question de culture je pense.
JunMisugi86 Niveau : DHR
J ai l impression que j'en ai croisé plusieurs sur paris....
saddam_usain_bolt Niveau : DHR
Message posté par Gratte Un Dos Finnois


Le nombre d'habitants n'a jamais fait le niveau footbalistique d'un pays, sinon la Chine et L'Inde aurait déjà gagné le CDM et l'Uruguay probablement jamais. C'est avant tout une question de culture je pense.


Je ne sais pas si c'est culturel, ou si c'est un problème de moyens, mais le problème de l'indien est qu'il n'est pas sportif. Le sport numéro 1, le cricket est à juste titre, décrit comme un sport peu fatigant. Autre détail qui tue : le nombre de médailles aux jeux olympiques d'été : 6 en 2012, 3 en 2008, et 1 en 2004 et 2000.

Pour un pays de 1 milliard d'habitants, c'est VRAIMENT déprimant.
On peut ajouter l'Indonésie dans la même veine, avec près de 300M d'habitants et un niveau abyssal alors qu'il me semble que le football est le sport national...
Sounders United Niveau : CFA2
David James n'est pas entraineur-joueur de Kerala, mais DIRECTEUR SPORTIF-joueur! L'entraineur est un Australien nommé Trevor Morgan
Je trouve ça plutôt rafraîchissant qu'un pays ne succombe pas à l'idéologie totalitaire de la promotion de la pratique du sport.

En inde, avoir un gros ventre est un signe de richesse dans un pays où la pauvreté est un drame. Alors pourquoi considérer le sport autrement que comme un programme TV?

C'est indécent de voir en europe des gens qui se portent bien prendre le risque de se blesser pour ressembler à des anorexiques ou des ouvriers agricoles, alors que la majorité des habitant de la planète voudrait goûter à la douce quiétude de leurs vies.
Message posté par Peewow
On peut ajouter l'Indonésie dans la même veine, avec près de 300M d'habitants et un niveau abyssal alors qu'il me semble que le football est le sport national...


L'autre sport national est que tout ce qui est marrant, sympa ou sexy te conduit directement en enfer, forcément ça doit calmer les ardeurs des plus motivés.

La pratique sportive d'un pays est inversement proportionnel à celle de l'islam.

Mais il ne faut pas désespérer, il semble qu'un mouvement vient de naître en faveur de la conduite sportive sauce GTA, du planté de couteau et du lancé de tête de décapité.
Evidemment pour les JO c'est pas gagné.
JunMisugi86 Niveau : DHR
@patate
tu commences vraiment à nous gonfler toi et tes discours à deux balles! c est bon on a compris les musulmans sont le problème de la terre entiere, etc on a compris va deverser ta haine hier.

Y'a un musulman qui a du te sodomiser toi ou ta mere trop sauvagement pour à chaque sujet de conversation vouloir créer un débat.

t es juste ridicule à un moment donné si tu veux casser du musulman y'a le site des jeunesses nationalistes tu trouveras ton compte.

Sinon j'ai l adresse d'un bon chirurgien pour recoudre ton anus .
Quid du championnat indien déjà existant (I-league je crois) si l'ISL dure plus de 3 mois ? Les indiens vont quand même pas superposer deux championnats médiocres dans le même pays !
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Message posté par Patate


L'autre sport national est que tout ce qui est marrant, sympa ou sexy te conduit directement en enfer, forcément ça doit calmer les ardeurs des plus motivés.

La pratique sportive d'un pays est inversement proportionnel à celle de l'islam.

Mais il ne faut pas désespérer, il semble qu'un mouvement vient de naître en faveur de la conduite sportive sauce GTA, du planté de couteau et du lancé de tête de décapité.
Evidemment pour les JO c'est pas gagné.


http://www.bvoltaire.fr/

http://www.fdesouche.com/

ne me remercie pas, au revoir amuse toi bien !
Virgulinho Niveau : DHR
Message posté par Patate


L'autre sport national est que tout ce qui est marrant, sympa ou sexy te conduit directement en enfer, forcément ça doit calmer les ardeurs des plus motivés.

La pratique sportive d'un pays est inversement proportionnel à celle de l'islam.

Mais il ne faut pas désespérer, il semble qu'un mouvement vient de naître en faveur de la conduite sportive sauce GTA, du planté de couteau et du lancé de tête de décapité.
Evidemment pour les JO c'est pas gagné.



Baltringue
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 19