Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // AS Roma-Lyon

L’inconstant Mapou Yanga-Mbiwa

Même s'il sera sur le banc, Mapou Yanga-Mbiwa retrouve ce jeudi soir une pelouse du stadio Olimpico qu'il connaît parfaitement. Vivement discuté lors de son arrivée à Lyon en 2015, l’international français avait su faire taire les critiques en deuxième partie de saison dernière. Mais le début d’année 2017 semble bien compliqué pour le défenseur central de l’OL, désormais passé troisième derrière Diakhaby et Mammana dans la hiérarchie des défenseurs centraux lyonnais.

Modififié

« Mapou Yanga-Mbiwa, la-la-la-la-la » . En cette douce soirée du mois de mai, les supporters lyonnais présents dans les travées du Parc OL exultent. Les Gones viennent tout juste de terrasser l’AS Monaco 6-1 dans la « finale » pour la deuxième place du championnat et s’octroient, du même coup, le droit d’aller batailler sur la plus belle scène européenne, en C1, lors de la saison 2016-2017. Si Alexandre Lacazette y est allé de son triplé, le héros de la soirée se nomme Mapou Yanga-Mbiwa. Auteur de deux buts contre les joueurs du Rocher – ses deux seules réalisations sous le maillot lyonnais –, le défenseur international français (4 sélections) découvre ce soir-là, sur l’air du tube This girl du jeune DJ français Kungs, la nouvelle chanson à sa gloire entonnée à pleins poumons par le Virage Nord du Parc OL. Une belle revanche pour ce joueur rapidement pris en grippe par les supporters lyonnais à son arrivée entre Rhône et Saône, qui rejoint ainsi Juninho, Karim Benzema, Lisandro López ou encore Alexandre Lacazette dans le cercle très fermé des joueurs lyonnais ayant eu droit à «  leur chanson » dans les tribunes de Gerland ou du Parc OL.

Moqué par Alexandre Lacazette


Rien n’a jamais été vraiment simple dans le parcours de l’ancien Montpelliérain à l’Olympique lyonnais. Arrivé en provenance de l’AS Roma contre dix millions d’euros lors du mercato estival 2015, le défenseur international a pour mission de remplacer Milan Biševac et Bakary Koné pour solidifier la charnière centrale lyonnaise aux côtés de Samuel Umtiti. Et les dirigeants lyonnais, qui s’apprêtent à retrouver la Ligue des champions pour la première fois depuis 2012, après une belle saison conclue à la deuxième place du championnat, placent de grands espoirs en lui. À commencer par Bernard Lacombe, qui ose comparer l’ancien joueur de Newcastle à Marius Trésor lors de sa présentation officielle devant la presse. Sauf que le niveau affiché par Mapou lors de ses débuts sous le maillot lyonnais va être à des années-lumière des performances de l’illustre défenseur de l’OM et des Girondins de Bordeaux.

Méconnaissable sur le terrain, le défenseur champion de France avec Montpellier en 2012 enchaîne les mauvaises prestations et devient la cible des supporters lyonnais, déjà lassés de ses relances calamiteuses, bourdes défensives et buts contre son camp. Moqué dans le vestiaire, notamment par Alexandre Lacazette, Yanga-Mbiwa vide son sac en conférence de presse à l’automne : « Mon début de saison est catastrophique. J’essaie de faire du mieux possible. Je dois faire le dos rond. C'est clair qu'il y a de la tension partout dans le vestiaire. Ce n'est pas facile de s'intégrer. Nous avons des problèmes dans tous les domaines, que ce soit en défense, au milieu ou en attaque, il y a tout qui ne marche pas, c’est le néant. » Éliminés de la C1 dans un groupe qui semblait pourtant à leur portée (Zénith, Valence, La Gantoise), les Lyonnais enchaînent les mauvais matchs en Ligue 1 et continuent de glisser dangereusement au classement. Jean-Michel Aulas décide alors de se séparer de son entraîneur Hubert Fournier et intronise Bruno Génésio à sa place.


Si son cas semblait désespéré ou presque lors de la première partie de saison, « MYM » affiche un tout autre visage sous les ordres de son nouvel entraîneur. Alors que l’Olympique lyonnais fait ses premiers pas au Parc OL, son tout nouvel écrin, Mapou retrouve petit à petit sa solidité défensive match après match. Un regain de forme qui peut s’expliquer par l’arrivée de Cláudio Caçapa dans le staff lyonnais, chargé de travailler en étroite collaboration avec les défenseurs lors des séances d’entraînement. Les Gones retrouvent petit à petit une solide base défensive et poursuivent leur folle remontée sur l’AS Monaco pour finalement coiffer au poteau les hommes de Jardim lors de cette fameuse 37e journée et leur ravir du même coup la deuxième place du championnat, directement qualificative pour la C1.

Umtiti vous manque et tout est dépeuplé


Mais alors qu’on pensait Mapou Yanga-Mbiwa revenu à son meilleur niveau (certains estimant même qu’il pouvait prétendre à une place dans les 23 de Didier Deschamps pour l’Euro à la suite des forfaits en cascade de Varane, Mathieu, Zouma et Sakho), l’international français (4 sélections, la dernière en novembre 2014) peine à afficher de nouveau la solidité qui était la sienne en deuxième partie de saison dernière. À la suite du départ de Samuel Umtiti au Barça cet été, l’OL a enregistré l’arrivée de Nicolas Nkoulou, en provenance de Marseille, censé remplacer le néo-Catalan dans la défense axiale rhodanienne, mais sa complémentarité avec Yanga-Mbiwa laisse à désirer. Les Gones ont également fait signer le jeune défenseur argentin Emanuel Mammana, qui peine pour le moment à trouver ses repères aux côtés de l’international français. Résultat, c’est le jeune Mouctar Diakhaby (vingt ans) qui s’est retrouvé le plus souvent associé à Yanga-Mbiwa cette saison. Et si ce jeune arrière, issu du centre de formation, semble être la belle révélation lyonnaise de cette saison, les prestations de son compère Yanga-Mbiwa ne sont, quant à elles, pas vraiment rassurantes.

Le défenseur international, assez mauvais depuis début 2017, paie ses largesses défensives et mauvaises prestations lors des défaites contre Caen, Lille, Saint-Étienne et Guingamp et squatte le banc des remplaçants depuis maintenant près d’un mois. Devancé dans la hiérarchie par Diakhaby et Mammana, Mapou a suivi le huitième aller de Ligue Europa contre ses anciens coéquipiers de l’AS Roma sur le banc de touche. Diakhaby a été au centre des attentions avec un but et une glissade qui a coûté un but à l'OL. A priori, la charnière devrait donc être reconduite. À moins que, ce jeudi soir, Bruno Génésio ne décide de s'appuyer sur le fait que Mapou Yanga-Mbiwa connaisse la pelouse du stadio Olimpico comme sa poche.

Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Europa League
8e de finale retour
AS Roma-Lyon




Dans cet article


Hier à 13:51 Papus Camara : « S'attendre à ce qu'ils montrent un autre visage » 18 Hier à 12:06 Un quintuple sauvetage fou en FA Trophy 13
Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:22 La gendarmerie saisit 500g de résine de cannabis à l'effigie de CR7 36
À lire ensuite
Les clés de Roma-Lugdunum