1. //
  2. // Bilan année 2015

L'inconnu de l'année : Andreas Rettig

Peut-on passer de social-traître à la solde de la vilaine DFL à celui de tête de pont de la révolte sous la bannière du FC Sankt-Pauli ? La réponse est oui. Elle s'appelle Andreas Rettig, l'inconnu de l'année en Allemagne.

Modififié
« La recrue la plus spectaculaire pour Sankt-Pauli depuis Gerald Asamoah en 2010 ! » C'est ainsi que le MoPo, journal local hambourgeois, parle de lui. Pourtant, il ne fait pas trembler les filets, les supporters du Millerntor n'ont pas vraiment l'occasion de chanter son nom et personne ne doit posséder de maillot couleur caca à son nom. Mais il est vrai que l'homme était très courtisé en Bundesliga, notamment par Hanovre qui voulait faire de lui son nouvel homme fort. Cette recrue est Andreas Rettig, ancien manager de la DFL (la ligue de football professionnel allemande) devenu directeur commercial du FC Sankt-Pauli le 1er septembre dernier. Et le MoPo n'a pas tort, tant dans le côté spectaculaire que dans la réussite de Rettig : en quatre mois, le bonhomme mérite sans problème le titre de recrue de l'année.

Gestion plaisir


En regardant le classement de la 2e division allemande, une chose est sûre : Sankt-Pauli va mieux sportivement. À la dérive et à la lutte pour le maintien il y a six mois, le Kiezklub a su s'en sortir et s'attaque désormais au haut du classement. Les gars du Millerntor bataillent à quelques longueurs du RB et de Fribourg, gardant en ligne de mire la 3e place et le barrage pour accéder à la Bundesliga. Sur le plan administratif, bien entendu, ça semble aller mieux aussi. De vieux contentieux ont même été réglés, enfin. Ainsi, Sankt-Pauli a retrouvé son droit aux bénéfices sur les produits en l'honneur de Jolly Roger, sa tête de pirate, en rachetant la société Upsolut sur décision de justice. Un coup fort qui symbolise la reprise en main du club à tous les niveaux pour s'adapter et redevenir une place ambitieuse du football allemande.

Au-delà du symbole, cela résume la philosophie de Rettig dans sa gestion des clubs : très terre-à-terre, sans fioriture et proche du public, pour une maîtrise d'ensemble précise. C'est ce qu'il a accompli avec Fribourg et Augsburg. C'était déjà son mode de fonctionnement lors de son passage à Cologne, en 2004. Le Süddeutsche Zeitung raconte que lorsque des membres mécontents lui réclament des investissements ( « si vous mettez 10 millions cet hiver, on ne descendra pas » ), Rettig contre-attaque : « Et si chaque club met 10 millions, personne ne descend ? » Au lieu donc de surinvestir sur du vent, Cologne fait donc avec ses moyens. La descente n'est pas évitée, mais le passage en 2e division permet à un garçon comme Podolski de sortir du lot. Doucement, mais efficacement, le club se redresse et retrouve la Bundesliga. À l'époque, le Effzeh lutte notamment avec Munich 1860. Aujourd'hui, les Löwen souffrent et sont proches de la 3. Liga.

Un « nostalgique réaliste  »


Pourtant, son arrivée n'est pas si simple sur le papier. Andreas Rettig est un gars du cru, biberonné en tant que joueur au Bayer Leverkusen et dont l'ambition professionnelle en dehors des terrains lui a permis d'accéder à un statut confortable à la DFL, une institution pas toujours appréciée du côté de Reeperbahn. Seul point vraiment favorable dans son CV : Andreas Rettig est un homme de football et de devoir. Ainsi, sa carrière sur le pré vert terminée, il s'est tourné vers l'administration de clubs aux profils bien précis : Fribourg, puis Cologne et enfin Augsburg. Si à Cologne, l'aventure se termine assez mal, chez les deux autres, deux clubs familiaux aux ambitions mesurées, son passage est un franc succès. À chaque fois, la promotion dans l'élite est acquise et confortée. Mieux, les clubs acquièrent une certaine renommée qui va au-delà de leur hymne de stade : école de football en plein essor, jeu de qualité, public qui répond présent. Alors pourquoi désormais revenir en arrière et tenter une aventure similaire à Hambourg ? Cet été, Rettig évoque une « motivation principale liée à la qualité de vie et la satisfaction dans le travail » . En jetant un œil à son interview pour 11Freunde lors de sa prise de fonction, le choix est encore plus compréhensible. Rettig s'y qualifie de « nostalgique réaliste » . Sankt-Pauli est le lieu idoine pour un homme de cette trempe : un club qui doit s'adapter pour rester compétitif, mais qui ne s'abandonnera pas pour autant.

Hérétique, Herr Rettig ?


Mais si Rettig a tout pour plaire aux supporters de Sankt-Pauli, c'est principalement par ses prises de position très éloignées de son ancien job à la ligue. Au contraire, il n'hésite pas à aller titiller les idées reçues et les consensus mous. Ainsi, dès son arrivée, en septembre, Rettig lance une fronde. C'est la tempête « Bild not welcome » qui s'abat sur le média d'Hambourg et sur sa tentative de récupération de l'aide apportée aux réfugiés. Alors que le tabloïd souhaite voir un logo de sa conception être floqué sur tous les maillots de 1re et 2e division, Rettig dit non. Un refus net, qui inspire d'autres clubs. Même quelques supporters ajoutent leur soutien par des banderoles. Bild fait grise mine et le coup de com tourne au vinaigre.

En novembre, Andreas Rettig peut donc se satisfaire du travail accompli pour le rachat de Upsolut. Pas de quoi s'arrêter en si bon chemin. Dans la foulée, Rettig s'attaque aux droits télés… ou plutôt à la règle du 50+1 (qui empêche les clubs d'avoir un actionnaire majoritaire). Il reproche notamment la puissance financière laissée aux clubs qui contournent la règle, comme le Bayer, Wolfsburg, Hoffenheim… et suggère en compensation une répartition plus équitable des droits télés. Évidemment, le Bayer rouspète par l'intermédiaire de Rudi Völler, qui qualifie sa proposition de « populiste, pas nécessaire, incorrecte et décevante » . Selon lui, Rettig se comporte comme le Sweinchen Schlau (le 3e petit cochon du conte, intelligent mais donneur de leçon). La proposition est pour le moment abandonnée, mais le frisé a probablement visé juste dans sa comparaison. Avec Rettig, il va sûrement devenir difficile de venir souffler les trois points au Millerntor à l'avenir. Dans les colonnes de 11Freunde, l'intéressé en est même sûr : « Il est possible de bousculer l'Establishment. » Autrement dit, l'objectif est de refaire de Sankt-Pauli un empêcheur de tourner en rond, un enfer de la Bundesliga. Plus qu'un cochon, Andreas Rettig en est le nouveau Cerbère.

Youtube


Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"du football allemande."
Il est toujours temps de corriger ;)
J étais avec un pote dans la tribune de la wildehorde il y a 10 ans et avait aidé a peindre des banderolles anti rettig a l époque, j avais aucune idée de qui c était haha
Bon type en fait ca a fait plaisir ca proposition sur les droits tv.
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4 Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 42 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 4 Hier à 09:33 Crivelli à Angers 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8
samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31