1. //
  2. // Bilan année 2015

L'inconnu de l'année : Andreas Rettig

Peut-on passer de social-traître à la solde de la vilaine DFL à celui de tête de pont de la révolte sous la bannière du FC Sankt-Pauli ? La réponse est oui. Elle s'appelle Andreas Rettig, l'inconnu de l'année en Allemagne.

Modififié
« La recrue la plus spectaculaire pour Sankt-Pauli depuis Gerald Asamoah en 2010 ! » C'est ainsi que le MoPo, journal local hambourgeois, parle de lui. Pourtant, il ne fait pas trembler les filets, les supporters du Millerntor n'ont pas vraiment l'occasion de chanter son nom et personne ne doit posséder de maillot couleur caca à son nom. Mais il est vrai que l'homme était très courtisé en Bundesliga, notamment par Hanovre qui voulait faire de lui son nouvel homme fort. Cette recrue est Andreas Rettig, ancien manager de la DFL (la ligue de football professionnel allemande) devenu directeur commercial du FC Sankt-Pauli le 1er septembre dernier. Et le MoPo n'a pas tort, tant dans le côté spectaculaire que dans la réussite de Rettig : en quatre mois, le bonhomme mérite sans problème le titre de recrue de l'année.

Gestion plaisir


En regardant le classement de la 2e division allemande, une chose est sûre : Sankt-Pauli va mieux sportivement. À la dérive et à la lutte pour le maintien il y a six mois, le Kiezklub a su s'en sortir et s'attaque désormais au haut du classement. Les gars du Millerntor bataillent à quelques longueurs du RB et de Fribourg, gardant en ligne de mire la 3e place et le barrage pour accéder à la Bundesliga. Sur le plan administratif, bien entendu, ça semble aller mieux aussi. De vieux contentieux ont même été réglés, enfin. Ainsi, Sankt-Pauli a retrouvé son droit aux bénéfices sur les produits en l'honneur de Jolly Roger, sa tête de pirate, en rachetant la société Upsolut sur décision de justice. Un coup fort qui symbolise la reprise en main du club à tous les niveaux pour s'adapter et redevenir une place ambitieuse du football allemande.

Au-delà du symbole, cela résume la philosophie de Rettig dans sa gestion des clubs : très terre-à-terre, sans fioriture et proche du public, pour une maîtrise d'ensemble précise. C'est ce qu'il a accompli avec Fribourg et Augsburg. C'était déjà son mode de fonctionnement lors de son passage à Cologne, en 2004. Le Süddeutsche Zeitung raconte que lorsque des membres mécontents lui réclament des investissements ( « si vous mettez 10 millions cet hiver, on ne descendra pas » ), Rettig contre-attaque : « Et si chaque club met 10 millions, personne ne descend ? » Au lieu donc de surinvestir sur du vent, Cologne fait donc avec ses moyens. La descente n'est pas évitée, mais le passage en 2e division permet à un garçon comme Podolski de sortir du lot. Doucement, mais efficacement, le club se redresse et retrouve la Bundesliga. À l'époque, le Effzeh lutte notamment avec Munich 1860. Aujourd'hui, les Löwen souffrent et sont proches de la 3. Liga.

Un « nostalgique réaliste  »


Pourtant, son arrivée n'est pas si simple sur le papier. Andreas Rettig est un gars du cru, biberonné en tant que joueur au Bayer Leverkusen et dont l'ambition professionnelle en dehors des terrains lui a permis d'accéder à un statut confortable à la DFL, une institution pas toujours appréciée du côté de Reeperbahn. Seul point vraiment favorable dans son CV : Andreas Rettig est un homme de football et de devoir. Ainsi, sa carrière sur le pré vert terminée, il s'est tourné vers l'administration de clubs aux profils bien précis : Fribourg, puis Cologne et enfin Augsburg. Si à Cologne, l'aventure se termine assez mal, chez les deux autres, deux clubs familiaux aux ambitions mesurées, son passage est un franc succès. À chaque fois, la promotion dans l'élite est acquise et confortée. Mieux, les clubs acquièrent une certaine renommée qui va au-delà de leur hymne de stade : école de football en plein essor, jeu de qualité, public qui répond présent. Alors pourquoi désormais revenir en arrière et tenter une aventure similaire à Hambourg ? Cet été, Rettig évoque une « motivation principale liée à la qualité de vie et la satisfaction dans le travail » . En jetant un œil à son interview pour 11Freunde lors de sa prise de fonction, le choix est encore plus compréhensible. Rettig s'y qualifie de « nostalgique réaliste » . Sankt-Pauli est le lieu idoine pour un homme de cette trempe : un club qui doit s'adapter pour rester compétitif, mais qui ne s'abandonnera pas pour autant.

Hérétique, Herr Rettig ?


Mais si Rettig a tout pour plaire aux supporters de Sankt-Pauli, c'est principalement par ses prises de position très éloignées de son ancien job à la ligue. Au contraire, il n'hésite pas à aller titiller les idées reçues et les consensus mous. Ainsi, dès son arrivée, en septembre, Rettig lance une fronde. C'est la tempête « Bild not welcome » qui s'abat sur le média d'Hambourg et sur sa tentative de récupération de l'aide apportée aux réfugiés. Alors que le tabloïd souhaite voir un logo de sa conception être floqué sur tous les maillots de 1re et 2e division, Rettig dit non. Un refus net, qui inspire d'autres clubs. Même quelques supporters ajoutent leur soutien par des banderoles. Bild fait grise mine et le coup de com tourne au vinaigre.

En novembre, Andreas Rettig peut donc se satisfaire du travail accompli pour le rachat de Upsolut. Pas de quoi s'arrêter en si bon chemin. Dans la foulée, Rettig s'attaque aux droits télés… ou plutôt à la règle du 50+1 (qui empêche les clubs d'avoir un actionnaire majoritaire). Il reproche notamment la puissance financière laissée aux clubs qui contournent la règle, comme le Bayer, Wolfsburg, Hoffenheim… et suggère en compensation une répartition plus équitable des droits télés. Évidemment, le Bayer rouspète par l'intermédiaire de Rudi Völler, qui qualifie sa proposition de « populiste, pas nécessaire, incorrecte et décevante » . Selon lui, Rettig se comporte comme le Sweinchen Schlau (le 3e petit cochon du conte, intelligent mais donneur de leçon). La proposition est pour le moment abandonnée, mais le frisé a probablement visé juste dans sa comparaison. Avec Rettig, il va sûrement devenir difficile de venir souffler les trois points au Millerntor à l'avenir. Dans les colonnes de 11Freunde, l'intéressé en est même sûr : « Il est possible de bousculer l'Establishment. » Autrement dit, l'objectif est de refaire de Sankt-Pauli un empêcheur de tourner en rond, un enfer de la Bundesliga. Plus qu'un cochon, Andreas Rettig en est le nouveau Cerbère.

Youtube


Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


"du football allemande."
Il est toujours temps de corriger ;)
J étais avec un pote dans la tribune de la wildehorde il y a 10 ans et avait aidé a peindre des banderolles anti rettig a l époque, j avais aucune idée de qui c était haha
Bon type en fait ca a fait plaisir ca proposition sur les droits tv.
il y a 6 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 4 heures Un match arrêté par des jets d'oeufs 5 il y a 9 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 29 Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 29
Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28