L'immortel Valerón ressuscite Las Palmas

Malgré ses quarante ans, Juan Carlos Valerón va refouler, dès cet été, les pelouses de Liga. Fer de lance de la remontée dans l'élite de l'UD Las Palmas, le Flaco le plus classe d'Espagne s'apprête à entamer une tournée d'adieux que tout un chacun souhaite magnifique.

Modififié
Le soleil est lourd au milieu de l'Atlantique. Au large des côtes marocaines, coincé entre les îles de Fuerteventura et de Tenerife, l'archipel de Grande Canarie vit des touristes qui l'arpentent et des tomates et bananes qui la peuplent. Sa capitale, Las Palmas de Gran Canaria, a pourtant besoin de plus. Neuvième ville d'Espagne, elle compte plus de 760 000 bouches à nourrir et autant de paires d'yeux à contenter. L'UD Las Palmas, fanion vieux de 65 ans, rythme les week-ends des insulaires. Bon gré mal gré, ils se contentent de rencontres de Segunda Division depuis le début du millénaire et une ultime descente en mai 2001. Un drame sans issue. L'an dernier, en finale de playoffs, le rêve d'une remontée se brise ainsi face à Cordoue et son passé quasi inexistant dans l'élite. Qu'importe, au bout d'un nouvel exercice terminé à la quatrième place, la UD retrouve cette même finale. Cette fois, l'adversaire répond au nom de Saragosse. Et le résultat est autre : après une défaite inaugurale 3-1 à la Romareda, les coéquipiers de Juan Carlos Valerón l'emportent 2-0 dans un retour homérique. La Liga retrouve, enfin, les Canaries.

«  Le meilleur psychologue sportif »


Javier Lavandeira, intime et co-auteur d'un livre intitulé L'entraînement du football offensif avec le seigneur Valerón, trouve une réponse toute personnelle à l'apport de son ami dans le destin de l'UD Las Palmas : « Le concept qu'a Juan Carlos de vivre sans rancœur m'a beaucoup aidé. Il soutient qu'avoir de la rancœur t'empêche de regarder devant. Il m'a dit de me concentrer sur ce que je pouvais réellement changer. » Une recette qu'il copie-colle au jeune effectif qu'il côtoie tous les jours. Revenu dans son club de toujours il y a de ça deux étés, il étonne ses comparses. Premier arrivé, dernier parti, il ne compte pas ses heures dans les locaux du club. « Il n'est pas simplement proche des joueurs, reprend, de volée, son aîné Miguel Angel Valerón dans les colonnes du Pais. Il transmet la paix et te libère de ton anxiété : il te rapproche de ton meilleur rendement. » Face au stress de ses coéquipiers, il « explique aux plus jeunes que faire dans un match qui tourne à l'inespéré ou comment dépasser des situations de pression » , dixit Javier Lavandeira.

Ce statut de vieux sage impose à Juan Carlos Valerón un devoir d'exemplarité. Tant mieux, il est le meilleur d'entre eux. Sur une île qui a vu naître David Silva, champion du monde et d'Europe, il est élevé au rang de divinité. Comme l'écrit Juan Moreno Artiles, président de la peña au nom du quadragénaire, au-dessus de sa tanière, les mots « sacrifice, équipe, tradition, dépassement, constance, honnêteté, humilité, foi, famille et respect » définissent l'idole régionale. « Tout le monde le reconnaît. Dans tous les stades, il entre et il sort sous les applaudissements. Les arbitres savent que s'il tombe, il y a faute parce qu'il est incapable de simuler » , abonde même ce dernier. Toutes les valeurs de Valerón n'ont qu'une fin : rendre à l'UD Las Palmas ses lettres de noblesse, dans la victoire comme dans la défaite. Après la psychose entraînée suite à la non-montée de l'an dernier, il catalyse les attentes des supporters et dédramatise les choses dans le vestiaire. Comme le définit son aîné, « il est le meilleur psychologue sportif que je connaisse  » .

Andrés Iniesta ne déboursera pas un centime


Pour sûr, la carrière de Juan Carlos Valerón lui offre un recul rare. Avec déjà deux fractures du même tibia et une litanie de blessures au genou, des hauts et des bas avec le Deportivo La Corogne, il connaît la douleur, physique et morale, des échecs. Aujourd'hui, il profite le plus simplement du monde. Entre ses obligations avec l'UD, il jongle avec son poste d'entraîneur des moins de 19 de l'Abrisajac - une équipe au nom biblique dont Abraham, Isaac et Jacob forment l'acronyme, une autre grande passion dans la vie de Valerón. Des projets, l'étendard de Las Palmas en a à foison. Tous gardent la trame du football : « Il sera un grand entraîneur ou un grand directeur sportif. Il sera, si quelqu'un lui fait confiance, un exceptionnel directeur de football parce qu'il a la qualité rare de savoir détecter qui sont les meilleurs » , dixit son frère. Jusque-là, il écumera durant une saison les prés de Liga pour un jubilé qui s'annonce somptueux. Andrés Iniesta, qui a un jour déclaré « qu('il) payerai(t) de (s)a poche pour voir jouer Valerón  » , n'aura pas besoin de débourser le moindre centime.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Juan Carlos ah ce joueur...Capable de trouver des espaces dans un trou de souris, lent mais très fort techniquement. Un des meilleurs joueurs espagnols qu'il m'aie été donné de voir. J'étais un grand fan!!!
Orso94210 Niveau : CFA
Bof. On a Benjamin Nivet, nous !!!
Note : 3
C'est l'archétype du faux-lent que nous présentait Sofoot
Une légende... à La Coruña c'était un Dieu, adulé par toute une ville même quand l'équipe était au fond du trou !
On l'avait même vu au bar el Geographic à des heures tardives une fois la saison terminée, tout le monde était fou, et tout le monde avait eu sa photo avec lui!
Jean-Luc Pontère
Hâte de revoir ce genre d'actions:
https://www.youtube.com/watch?v=clwE2mljws0

Bizarre, un article sur Valeron et seulement 4 commentaires, on perd les fondamentaux sur Sofoot...
Jeu direct Niveau : CFA
Je me souviens d'une finale de Coupe du Roi en 2002, Real-Depor, l'année de l'arrivée de Zidane chez les Merengues.
Je me souviens d'une prestation de haut vol de sa part, il avait éclipse Zizou.
Typique de ces grands joueurs espagnols un peu oubliés parce qu'ils étaient d'avant la grande Roja, c'est à dire de la génération maudite (Raul, Hierro, Caminero, Alfonso, Luis Enrique...).
Un grand technicien représentatif du SuperDepor de l'époque.
Message posté par Jean-Luc Pontère
Hâte de revoir ce genre d'actions:
https://www.youtube.com/watch?v=clwE2mljws0

Bizarre, un article sur Valeron et seulement 4 commentaires, on perd les fondamentaux sur Sofoot...


sauf si on se met a le comparer a messi ou cristiano ronaldo...

c'est vrai que toute cette génération sera eclipsée avec le temps par la roja suivante...
Note : 1
A l'époque Atlético le gars voyait déjà tout avant tout le monde, il avait toujours la tête levée et connaissait par coeur les différents appels et déplacements de ses coéquipiers, un putain d'esthète du ballon. Ceux qui emploient aujourd'hui "puer le football" auraient dû trouver un autre superlatif rien que pour lui, héhé !
Message posté par MetekoO
A l'époque Atlético le gars voyait déjà tout avant tout le monde, il avait toujours la tête levée et connaissait par coeur les différents appels et déplacements de ses coéquipiers, un putain d'esthète du ballon. Ceux qui emploient aujourd'hui "puer le football" auraient dû trouver un autre superlatif rien que pour lui, héhé !


En plus j'y pense le doigt de Jara doit bien puer le football maintenant non...?
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Comme il était beau à voir jouer ce gars là...
Il donnait l'impression que le football n'était rien d'autre qu'un jeu bien trop facile.
Je suis moi même fan de Las Palmas pour y avoir vécu quelques années!
A lire cet article il a porté à lui tout seul l'équipe... Il n'a pourtant que peu joué. Quelques miettes par-ci, par-là, et je pense qu'il ne jouera que très peu la saison prochaine...
Un grand Monsieur néanmoins, emblème du club, qui se balade en ville comme tout citoyen!

Si vous voulez une petite perle, allez voir du côté "del chino" Araujo, jeune argentin de 23 ans, de La Masia il me semble. Les clubs vont bientôt se l'arracher ;)
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
Un mythe du football espagnol tout simplement !
Un joueur qui transpirait la classe, un esthète à l'image de Riquelme ou Rui Costa. Aujourd'hui, ses successeurs se nommeraient plutôt Pastore, Valdivia, Borja Valero, mais malheureusement, ce profil de joueur tend à disparaître...

Mais pour moi, encore plus que Las Palmas, Valeron symbolise le grand Depor du début des années 2000, avec Djalminha, Naybet, Makaay, Diego Tristan... Quelle équipe magnifique !
Il ne sera certainement pas titulaire la saison prochaine mais c'est déjà beau de le revoir fouler les pelouses de Liga une dernière fois.
Dans le second débat de l'article sur Messi, ca parlait de joueur élégant, eh ben Juan Carlos Valeron en est un!
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 96 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 3 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 24 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20