1. //
  2. //
  3. // Dimitar Berbatov

L’imbroglio Berbatov

Sur le marché des transferts, on assiste parfois à de sacrés coups de théâtre. Dans la journée d’hier, Dimitar Berbatov en a offert plus d’un. Il aurait dû signer à la Fiorentina, puis à la Juve, avant finalement de dire oui à Fulham. Récit d’une journée qui, étonnamment, a duré 24 heures.

0 25
Mercredi 29 août 2012, fin de matinée : Ça y est, c’est fait. Dimitar Berbatov va s’engager avec la Fiorentina. Le club toscan s’est mis d’accord avec Manchester United pour le transfert, ainsi qu’avec l’attaquant bulgare pour un contrat de trois ans. Berbatov est attendu avec son agent à Florence, à 13h30 tapante. Il doit passer les visites médicales, signer son bail, et même disputer son premier entraînement. Pour le coup, on ne comprend pas bien le tweet récent de l’avant-centre, qui disait qu’il ne « fallait pas trop lire les journaux, ils écrivent ce qu’ils veulent » . Là, il donne plutôt raison aux gratte-papiers.

13h30 : Personne à l’aéroport de Florence. Le directeur technique viola Eduardo Macia est pourtant là pour accueillir le joueur. Une cinquantaine de tifosi aussi. Mais non, personne. Bordel, où est Dimitar Berbatov ?

15h07 : Sky Sport a retrouvé la trace de l’attaquant. Il est en fait à Munich, seule escale de son vol pour Florence. Pourquoi s’y est-il arrêté ? Apparemment parce que la Juventus de Turin et Fulham l’ont appelé entre-temps, pour lui faire une contre-proposition… À Florence, on attend toujours.

15h18 : Gianluca Di Marzio, l’un des plus grands spécialistes mercato transalpins, résume la situation à travers son site officiel : « Le vol payé par la Fiorentina comprenait une escale à Munich. Seulement, Berbatov et son agent ne sont jamais repartis de Munich. Si la Fiorentina voulait conclure le transfert, la Juventus s’est insérée sur le dossier. Quelques contacts téléphoniques ont suffi pour créer une base de négociations. Et ce n’est pas tout, puisqu’à cette heure, Fulham aussi tente de convaincre l’attaquant. » Gros bordel.

15h31 : Apparemment, les dirigeants mancuniens ne sont pas contents. Tu m’étonnes, ils se mettent d’accord avec un club, le joueur est aussi ok, et puis il change d’avis en cours de route. Ouais, de quoi passer pour des cons. Enfin, que dire de leurs homologues florentins, qui attendent toujours ?

18h30 : Sky Sport rapporte que la Juve est parvenue à se mettre d’accord avec les Red Devils. On attend les détails de l’opération. À Florence, le Bianconeri a les oreilles qui chauffent. S’il y a des tifosi de la Juve pour le match à Florence le 26 septembre prochain, c’est qu’ils sont vraiment timbrés.

19h25 : Les détails de l’accord : la Juve est OK avec United sur la base d’un transfert de 4,5 millions d’euros. Berbatov signerait un contrat de deux ans, avec 1,8 million d’euros nets par an, hors bonus. Ça semble fait.

20h15 : Apparemment, tout est réglé. Berbatov est attendu à Turin dans la soirée.

21h55 : Finalement, Berbatov ne veut plus signer à la Juventus. Non, il veut aller à Fulham. Y a un autre club derrière ou c’est bon, là ?

22h00 : La décision de l'attaquant bulgare serait motivée par des raisons familiales. Mais l’heure est aux explications. On va kiffer.

22h40 : Quel punch de la Fiorentina ! Le club a publié sur son site officiel un communiqué vengeur. Le titre en dit déjà long : « La Fiorentina et Berbatov, à la limite de la loyauté » . Allez, c’est parti : « ACF Fiorentina vous informe que le transfert de Dimitar Berbatov est définitivement interrompu, après qu’un accord a pourtant été trouvé avec Manchester United pour le transfert, ainsi qu’oralement avec le joueur au sujet de son contrat. Aujourd’hui, le club anglais a donné son consentement pour que le joueur vienne à Florence y passer les visites médicales et signer son contrat. Le joueur s’est embarqué, en compagnie de son agent, pour un vol payé par la Fiorentina, en direction de Florence. Mais le joueur n’est jamais arrivé à Florence. Et ce, en raison de manœuvres arrogantes entreprises par d’autres sociétés, qui n’ont rien à faire avec les valeurs d’honnêteté, de fair-play et d’éthique sportive. Concernant le joueur, au-delà de ses caractéristiques et de sa valeur technique, nous sommes heureux qu’il n’ait pas signé à la Fiorentina : il ne mérite pas cette ville, ce maillot, et les valeurs qu’il représente. » Et vlan.

22h55 : Réaction de la Juventus, avec le directeur général Beppe Marotta : « Ce sont des choses tout à fait normales, des dynamiques de marché qui se déroulent en fin de mercato. Nous nous sommes rapprochés de United quand nous avons appris que le joueur avait refusé la Fiorentina, puis nous avons contacté son agent. Il avait déjà reçu une offre de Fulham, mais voulait évaluer la nôtre. Finalement, Berbatov a voulu rester en Premier League. Il était à Munich parce que sa femme est du coin, et nous, nous avons bougé uniquement après son refus à la Fiorentina. Notre idée de le recruter a germé dans la journée. » Mouais. Comment la Juve a-t-elle pu apprendre que le joueur avait refusé la Viola, alors que même les Florentins n’étaient pas au courant de son refus, attendant comme des cons le joueur à l’aéroport ? En Toscane, on dit haut et fort que la manœuvre de la Juve a uniquement été motivée par vengeance pour le dossier Jovetić. En effet, la Viola a refusé deux-trois offres de la Vieille Dame pour son crack monténégrin durant le mercato. Putain de rivalité.

23h00 : Pas de réaction de Fulham. Normal, ils sont contents, eux. Tiens, apparemment, la Juventus se serait rabattue sur Bendtner. Comme la Fiorentina. Bis repetita ?

23h00 et des brouettes : Berbatov va signer à Fulham prochainement. On attend avec impatience sa version des faits. En tout cas, maintenant, on comprend mieux son tweet sur les journaux. Et il n'a pas fini d'en faire couler, de l'encre.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Note : 1
Plus passionnant que le dossier Tevez ou Beckham l'an dernier !
La Fio aurait vraiment eu de la gueule avec Berbatov, dommage pour eux...
Gentil Ghana Niveau : DHR
Il va avoir du mal à invoquer un "choix sportif"...
là prochaine fois ils lui paieront un vol direct
ils l'ont eu dans le FIOn...
Jovetic-Ljajic-Berbatov
dommage...
Ça lui permet de pas trop bouger, de rester dans le même pays, la même langue, le même championnat. C'est compréhensif, à son age il a envie de jouer et de tranquillité!
Rien ne me choque, les paroles de footeux on sait ou on peut se les mettre....
El Pistolero
"Il était à Munich parce que sa femme est du coin".
Tu m'étonnes qu'il y soit resté !
Tout s'est probablement joué dans le fait que Fulham s'est séparé dans le même temps de Dembélé (pounds à la clé) et a pris connaissance du souhait du joueur de rester en Angleterre. Fulham 3, Italie 0.
enicay : +1, mais c'est surtout que c'est notoirement une feigniasse :D ! du coup c'est cohérent avec son caractère, quelque part.

" je choisis le moins bon club des trois, mais au moins je bouge pas mon cul# trop loin "
nicolino57 Niveau : CFA2
En gros Berbatov Fulham-erde entre la Juve et la Fiorentina
Gentil Ghana Niveau : DHR
"Dimitar que jamais" aurait déclaré Martin Jol .
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Des "feignasses" à plus de 160 buts en carrière, j'en veux bien.
Ce que l'article ne dit pas, c'est que Dimitar Berbatov ne part pas à Fulham (qui certes a perdu Dembélé mais doit encore offloader Dempsey avant de recruter, et dont le buteur actuel -Petric- a le même profil que le bulgare...) mais bien à West Ham...

Les bonnes relations entre Ferguson et Allardyce et le travail effectué en amont par David Sullivan depuis un mois ont convaincu Berbatov d'aller dans l'East End, où une place de titulaire l'attend...

En témoigne la suspension des transfers betting il y a 1/4 d'heure pour West Ham... (https://www.skybet.com/football/special … ferstoptab)
Déçu par le comportement du joueur (et son agent). Putain* mais Fulham bordel* !
Y a moyen de mettre un +1 au communiqué de la fiorentina?
Re-retournement de situation, Skysports confirmerait que Berbatov passe sa visite médicale cet après-midi à Fulham...

J'adore les 30 et 31 août :)
pitoyable...et malheureusement tellement ordinaire.
qu'est ce qu'un millionnaire ferait pas pour quelques thunes en plus.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Avé, Júlio César
0 25