1. //
  2. //
  3. // Bastia-Lille

L'île de Julian

Peu utilisé au LOSC, Julian Palmieri rêve d'être du voyage de ce week-end à Bastia pour retrouver Furiani. Il l'a martelé jeudi au cours d'une conférence de presse dont il a profité pour se plaindre de sa situation chez les Dogues, et pour rappeler à tous à quel point le Sporting faisait partie de lui.

Modififié
Le soleil qui inondait le domaine de Luchin, gigantesque complexe de 43 hectares qui abrite le siège, les bureaux et le centre d'entraînement du LOSC à une quinzaine de kilomètres de Lille, était sans doute là pour le mettre en confiance. Lui, c'est Julian Palmieri, le Corse qui avait quitté son Île de Beauté pour rejoindre le grand Nord l'été dernier. Et peu importe si on ne l'a pas beaucoup vu à son avantage depuis qu'il est arrivé à Lille, et s'il n'a plus mis les pieds en Ligue 1 depuis le 25 février et ce carton rouge qu'il est allé choper contre Bordeaux. Jeudi midi, lors de la conférence de presse consacrée au déplacement à Bastia de samedi, c'est bien lui qui avait été envoyé pour affronter les journalistes. En même temps, qui au LOSC aurait pu parler du match contre le Sporting mieux que lui ? De retour de suspension, Palmieri s'est même permis de revenir sur sa performance bordelaise en évacuant toutes les critiques : « Contre Bordeaux, à part mon carton rouge, je fais une passe décisive, c'est moi qui fais le décalage sur le penalty... Même si L'Équipe ne m'a pas trouvé bon, mais ça c'est une habitude. Moi, je me suis trouvé bon. » Le match à Bastia devrait être l'occasion rêvée pour lui se retrouver des couleurs, sauf que l'ancien du Sporting a tellement peu fait son trou à Lille depuis le début de saison qu'il n'est même pas sûr d'être dans le groupe qui ira à Furiani. Un comble pour un homme qui, dans sa tête, n'a sans doute jamais quitté la Corse, et qui a passé la quasi-intégralité des trente minutes de la conférence de presse à parler de Bastia comme s'il y jouait encore.

« Je ne suis personne »


Dès sa première phrase, Palmieri a d'ailleurs pris les pincettes nécessaires et a démarré sa plaidoirie par un « si j'en suis » plein d'espoir. Ensuite, après quelques déclarations d'usage sur le LOSC qui a besoin des trois points contre un adversaire qui joue également le maintien, l'arrière gauche est passé à la deuxième partie de sa dissertation, celle sur son cas personnel. Et comme les ouvriers du chantier d'Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre dans la scène de la grève, son état d'esprit pourrait se résumer en deux mots : pas content ! Il faut dire que Palmieri joue peu (14 titularisations en Ligue 1) et que la menace de ne pas être dans le groupe lui pend au nez. Comment le vit-il ? « Mal. Je ne suis pas satisfait. J'essaie de faire abstraction de mon incompréhension, mais c'est clair que je m'attendais à autre chose. » Pourtant, il jure ne pas embêter son coach avec ses états d'âme, et a bien conscience que le temps du bureau des plaintes n'est pas encore arrivé, à une heure où Lille n'a toujours pas validé son maintien : « Mon cas n'est pas très important. Je n'ai même pas demandé d'explications, je ne vais pas aller voir le coach en lui disant : "Je suis Palmieri, j'ai je ne sais pas combien de matchs de Ligue 1." Je ne suis personne. Il y a un maintien à aller chercher, on aura le temps de parler après. Mais ai-je envie de rester dans ces conditions ? Ben non ! » Un maintien qui passe par trois points à Furiani, ce stade où une partie du cœur de Palmieri est restée, et dont il a longuement parlé ce jeudi. Sans aucune objectivité, comme il l'a lui-même indiqué, et en défendant son SCB chéri contre ceux qui lui voulaient du mal.

Il utilise le « on » pour parler de Bastia


Le début du discours est touchant : « C'est une équipe dans le doute. Tout le monde sait que c'est mon club de cœur. Les rencontrer dans cette situation, ça me fait de la peine. » Puis Palmieri décolle, utilise le « on » pour parler de Bastia, dit téléphoner souvent à Cahuzac, et en arrive au cas de Furiani en lâchant ses coups : « Ce stade est particulier. Je ne peux pas en rajouter, je vais manquer d'objectivité, c'est mon club ! On entend tellement de conneries, mais moi je sais de quoi je parle. C'est mon club, je veux véhiculer la vraie image du Sporting. Ce qu'on lit dans la plupart des articles, c'est exagéré, ça m'embête. » Palmieri s'était déjà fait l'avocat des supporters bastiais en janvier dernier, après les cris de singe contre Balotelli, en minimisant les faits et en chargeant l'Italien. Mais peu importe si sa réaction avait provoqué un tollé. Hier, Palmieri a mis le pied sur le ballon : « J'ai eu des propos durs, les cris n'ont pas leur place dans un stade. » Avant de défendre de nouveau la famille : « Je ne sais pas pourquoi les gens s'acharnent. C'est de la mauvaise foi. Le Sporting est un club à part, et en France, on aime taper sur ce qui est à part. Cette année, j'ai vu les choses de l'extérieur. Tout est exagéré. On se fait insulter de terroristes, de racistes, de feignants... » Après sa diatribe, Palmieri calme le jeu, souffle, répète qu'il n'est pas objectif, avant de se rappeler : « Et puis, c'est une conférence de presse de Lille ! » Effectivement. Une fois ladite conférence terminée et le micro coupé, Palmieri se lève, marche vers la sortie, simplement interpellé par un journaliste qui lui demande ce que représente le tatouage qu'il a sur le bras droit. « Ça, c'est mon village. » Palmieri a son pays dans la peau, on l'aura compris.

Par Alexandre Doskov, à Lille Propos recueillis par AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Il fait quand même sa victime avec le Sporting !
Ya toujours des histoires avec Bastia et c'est toujours de la faute des autres...
Je ne me souvenais pas que quand Ajaccio était en L1 c'était aussi folklorique.
C'est ce que j'ai du mal à comprendre, y'a que 150 km d'écart entre ces clubs, ils ont environ le même âge, mais il y a une différence de mentalité énorme.
j'ai entendu de ces histoires de ouf autour de ce club (bastia) et des fois ce sont quand meme de belles histoires de parole données et de soutien quoiqu'il arrive, en gros un mec qui avait foutu de la thune au taquet dans le club y'a 30 40 ans, ruiné, les mecs lui avait offert une villa malgré tout...pas tres real madrid quoi haha
Ce commentaire a été modifié.
@DVJNGOXO

Normal.
Le SC Bastia a connu son heure de gloire dans les années 70-80, tandis qu'à ce moment, l'ACA végétait dans l'amateurisme.
Il faut en effet savoir que l'ACA n'est devenu un club professionnel que depuis le milieu des années 90.

Bastia a une histoire et quelques haut-faits à son actifs (finale de coupe d'Europe en 78, avec des victoires prestigieuses, finales de coupes nationales dont une gagnée, etc.) et est donc populaire sur toute l'île, même à Ajaccio (qui est déjà divisée entre les 2 clubs ajacciens et les quelques supporters de l'OM).

De son côté, l'ACA ne peut se vanter que d'un titre de champion de D2 (que Bastia a aussi, soi-dit en passant) et une popularité réduite à Ajaccio et ses environs.

C'est donc un véritable fossé qui sépare ces 2 clubs.
Et moi qui suis ajaccien et supporte avant tout ma ville (GFCA inclu), je n'ai pas honte de le dire, il faut savoir être objectif.

Cela dit, la saison prochaine risque d'être intéressante, car si Bastia descend, ça fera 3 clubs insulaires en L2. Pas mal de derby en perspective !
Très intéressant, mais je me demandé juste pourquoi Bastia est toujours dans les histoires, et pourquoi il se pose toujours en victime. Tandis qu'à Ajaccio j'ai l'impression qu'on entends jamais rien.
4 réponses à ce commentaire.
Jarooo
Interesting <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x597ckm_pomocny-kierowca_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
WirsinddiePauliner Niveau : District
T'as des joueurs comme ca, qui sont pas des foudres de guerre, mais qui ont des tops buts absolument hallucinants ! Lui et Mexes, même combat !
Je soupçonne qu'il ait écrit lui-même sa page Wikipédia... Enfin c'est l'impression que ça me donne : "Il rejoint le SC Bastia lors du mercato estival 2012, tout fraîchement promu en Ligue 1. Il a marqué un but face au Valenciennes FC qui avait permis aux Bastiais de reprendre l'avantage (2-1) mais Valenciennes s'est finalement imposé 3-2."
el gregom Niveau : CFA2
Sur le plan sportif, c'était une recrue moyenne, un bon joueur de ligue 1. Mais j'attendais un leader, un joueur expérimenté avec une bonne mentalité...

Quelle déception, je ne peux plus le voir, il dit beaucoup de bêtises et attend trop de respect par rapport à son niveau de jeu (faut qu'il se pose les bonnes questions si Beria lui passe devant...). Il n'a pas la mentalité pour jouer au Losc.

Qu'il retourne à Bastia, ce club lui convient bien vu comment il aime jouer les victimes.
leg_human Niveau : DHR
Pas d'accord, je ne le trouve ni bon offensivement ni défensivement. Il n'a rien à faire à Lille. Si t'arrives même à te faire piquer ta place par Béria, c'est que t'as pas le niveau L1.
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
el gregom Niveau : CFA2
Ben je crois qu'on est d'accord si tu me lis bien. Juste que je pensais à la base que c'était un assez bon joueur de ligue 1. Il a quand même était très régulier à Bastia et était un des éléments sûrs de cette équipe.
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 131
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 5 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)