1. // Foot & Technologie

L'œil d'aigle de la FIFA

Modififié
0 0
Le 27 juin dernier, en huitième de finale de Coupe du monde, Franck Lampard se voyait refuser un but alors que sur une énième frappe de mule de l'anglais, la balle avait franchi la ligne allemande de 50 bons centimètres. Samedi, ce même Lampard a senti le vent tourner, lorsqu'à la 45e minute du match de Premier League opposant Chelsea à Tottenham, le milieu anglais s'est, cette fois, vu accorder un but plus que litigieux.

Après une frappe de loin passée entre ses jambes, Gomez, le maladroit portier des Spurs, s'est jeté sur le cuir avant que celui-ci ne pénètre entièrement dans son but. L'arbitre de la rencontre en a décidé autrement et le but a été validé. Une erreur de jugement qui relance tout le suspensz en Premier League et du même coup, le débat sur l'usage de nouvelles technologies pour aider les hommes noirs dans leurs prises de décisions.

La FIFA dit réfléchir à l'utilisation de la technologie du « hawk eye » , déjà en place au tennis, pour déterminer si une balle a, oui ou non, franchi la ligne, tout en précisant que ceci reste pour l'instant au stade de la proposition.

Un peu comme les quotas dans le foot français quoi.


TL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0