1. //
  2. //
  3. // Man. City-Man. United

L'horloge de Guardiola

Séché le week-end dernier en FA Cup par Arsenal à Wembley, Pep Guardiola sait désormais qu'il bouclera la première saison de sa carrière d'entraîneur sans le moindre titre. Faut-il s'en inquiéter ? En aucun cas, car s'il admet son échec, le Catalan savait qu'il lui faudrait du temps. Voilà le prix de la mise en danger.

Modififié
10 septembre 2016, à Old Trafford. Une première rencontre entre le feu et la glace, la première vraie démonstration d'extase d'une foule envers un homme décrit depuis le premier jour, par ses fidèles comme un prophète, par ses détracteurs comme un donneur de leçon idéologue. La caricature est comme ça : elle cale dans des cases et aime mélanger la fiction et la réalité. Pourtant, ce jour-là, Pep Guardiola sait où il est sans forcément savoir encore où il va. Manchester City, qu'il a pris en main seulement deux mois plus tôt, vient de cabosser le voisin de United (2-1), balayant dans le même temps le général Mourinho. Autour de lui, les supporters de City hurlent : « Guardiola est chez nous ! » Derrière sa ligne, Guardiola ne desserre pas la mâchoire, tout simplement car, comme il le déclinera durant toute sa première saison en Angleterre, il « s'adapte » encore. Oui, ses joueurs ont remporté les dix premiers combats toutes surfaces confondues de la campagne, mais il ne faut pas s'enflammer. Pour la première fois de sa carrière d'entraîneur, débutée en 2007 sur le banc de la réserve du Barça, l'homme sait qu'il vient de se mettre en danger.


Comment ? En débarquant dans un championnat où le football est avant tout fabriqué sur un modèle de contre-attaques permanentes et qu'il ne connaît pas. Le voilà face à un chantier là où il avait une base solide à Barcelone et un monstre à ne pas faire décliner à Munich. Une situation que le journaliste Marti Perarnau a dessiné ainsi dans Pep Guardiola : The Evolution : « Il arrive à City ce qui arrive quand tu étudies une langue étrangère ou un instrument de musique. Tu apprends, tu avances, tu crois savoir beaucoup de la nouvelle matière et tu progresses, mais, soudain, tu stagnes, tu trébuches et sens que tu as touché un plafond. C'est la courbe de l'apprentissage. » Lors de la présentation officielle du technicien catalan, le président de City, Khaldoon al-Mubarak, annonçait que Guardiola transformerait complètement l'équipe. Sept mois après, Manchester City a bien été bousculé, mais pour la première fois de sa vie d'entraîneur, Guardiola n'a pas gagné. Sauf qu'il le savait.

« Nous avons besoin de plus de temps »


Voilà ce qu'il disait à l'automne dernier : « Nous avons gagné la plupart de nos matchs grâce à notre enthousiasme. Pour bâtir quelque chose de stable, de plus contrôlé, nous avons besoin de plus de temps. » Dans les faits, sa première saison à City sera regardée comme un échec où le seul objectif, depuis la défaite en demi-finale de FA Cup contre Arsenal dimanche à Wembley, est désormais de sécuriser une place en Europe l'année prochaine. Au moment de faire le bilan du dernier exercice entre les mains de Pellegrini en mai dernier, Al-Mubarak avait estimé qu'une quatrième place en Premier League, une victoire en League Cup et une demi-finale de C1 était le strict minimum pour City. Aujourd'hui, Guardiola doit se battre pour tenir cette quatrième place, a été dégagé dès les huitièmes de la Ligue des champions par Monaco et n'est plus engagé dans les différentes coupes nationales. Dans le football moderne où l'on découpe un entraîneur à la première secousse, l'ancien coach du Barça et du Bayern pourrait sauter.


Faire des erreurs est devenu interdit, construire un projet sur le long terme aussi. « Pourquoi devrais-je être traité différemment ?, s'interrogeait Pep Guardiola le week-end dernier. J'ai dit et répété à plusieurs reprises quel était notre objectif cette saison. Gagner tous les titres ? Alors, si nous ne l'avons pas fait, nous avons échoué. Nous devons nous améliorer. Si les dirigeants estiment pouvoir le faire avec moi, je suis là. Sinon... (...) J'estime être un homme chanceux. Si j'ai autant gagné jusqu'ici, c'est avant tout parce que j'ai dirigé le Bayern Munich et Lionel Messi. J'ai eu de la chance. Je suis venu ici pour me prouver des choses. Je ne peux pas changer mon passé. » Guardiola n'a pas décidé son image, seulement ses idées. Et il faut se montrer patient.

Les idées et les hommes


De la patience ? Vraiment ? Le prétendu meilleur entraîneur du monde n'a pas gagné et on devrait lui pardonner ? Pep Guardiola n'a jamais parlé de lui ainsi. Mieux, il voulait venir en Angleterre pour se confronter à ceux qu'il considère lui comme les meilleurs, Antonio Conte en tête. Reste que le projet de jeu de Conte est plus facile à mettre en place en Angleterre que celui de Guardiola. Certains diront que ce sont de nouvelles excuses, mais le Catalan a toujours expliqué qu'il lui faudrait « deux ou trois ans » pour amener son projet de jeu. Il faut attendre pour juger, dépasser l'instant et la simple première saison. Guardiola : « Il y a plusieurs moments cette saison où j'ai pris du plaisir, mais je sais que je suis jugé sur les succès. Dans ma carrière, j'ai remporté des titres, mais si les gens disent que je suis devenu un désastre, je peux l'accepter. » S'il a échoué cette saison, car cela reste un échec malgré tout, c'est qu'il n'avait déjà pas les hommes. Comment expliquer qu'un joueur comme Kevin De Bruyne, ses vingt-cinq ans et sa vision panoramique, soit plus expérimenté sur un terrain que Raheem Sterling ?


City a de très bons joueurs, mais qui n'avaient pas encore la faculté de tenir une situation. La défaite à Monaco en C1 l'a définitivement prouvé. En arrivant à Manchester, Pep Guardiola avait fixé la base de son projet autour d'une colonne défensive solide et d'ailiers rapides. Là-dessus, sa défense n'a souvent pas été à la hauteur, minée par des problématiques de gardien et Kompany n'est revenu que trop tard dans la saison. Leroy Sané, belle satisfaction de la saison et déjà boulon du futur, n'a lui décollé qu'en janvier alors que Nolito n'a jamais vraiment convaincu. Il y a des bases dans l'idée, il faut désormais y injecter les bons hommes et, en ça, le prochain mercato sera décisif, tout comme le retour de Gabriel Jesus. Non, Guardiola n'est pas mort, et oui, il doit être traité comme les autres. Il apprend, c'est lui qui le raconte chaque semaine, et la Premier League est définitivement sortie cette saison des stéréotypes de son passé. Apprendre est le meilleur remède pour résister. Attendre a aussi du bon. Rendez-vous sur un podium dans un ou deux ans.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Premier League - J26
Man. City-Man. United



Dans cet article

JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA
"Le prix de la mise en danger."
Donc aller jouer dans une équipe à 500 millions de patates de budget et championne deux ans auparavant vous appelez ça de la mise en danger ?
Ce commentaire a été modifié.
Aller coacher une équipe à 500 millions de patates de budget (comme 5-6 autres clubs de PL...) et championne deux ans auparavant (c'est vrai que 2 ans en foot c'etait hier...) et en fin de cycle dans le championnat le plus competitif du monde oui j'appelle ca de la mise en danger. Apres il a clairement foiré son mercato en prenant Nulito et pas un lateral et en virant Hart! Vivement la saison prochaine...
1 réponse à ce commentaire.
Note : 1
Il est évident que City et Guardiola ont besoin de temps.

Néanmoins dépenser autant de millions et devoir faire une saison avec Sagna et Clichy en latéraux titulaires, ça ne fait pas très très sérieux !

Au rayon de la défense toujours, le club a dépensé plus de 150 patates en 3 ans sur 3 joueurs : Mangala, Otamendi et Stones, voilà voilà ...
Maurice Belette Niveau : CFA2
Stones je perds pas espoir qu'il devienne au moins la moitié de ce qu'on a entendu sur lui.
Les 2 autres revendez à un cirque à 2 sur un monocycle ça peut être épatant.
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
"Si j'ai autant gagné jusqu'ici, c'est avant tout parce que j'ai dirigé le Bayern Munich et Lionel Messi." merde si il le dit lui même, ses détracteurs ne vont plus avoir beaucoup d'arguments...
 //  15:59  //  Supporter des Pays-Bas
Ca ouvrira peut-être quelques yeux...
1 réponse à ce commentaire.
Un article qui dépasse le manichéisme ambiant autour de ce coach:

- "C'est un prophète" Vs "c'est un tocard surcoté qui n'a entraîné que les meilleurs"

Un peu de nuances ne fait pas de mal, un premier juge de paix seras sa capacité d'adaptation à un championnat ou l'intensité est reine, au-delà de la technico/tactique.
S'il échoue Guardiola resteras un dogmatique rigide tout en étant un grand coach, s'il réussit il (se) prouveras sa capacité à adapter ses réponses tactiques aux problèmes qui lui sont posés.

Hâte de voir l'année prochaine :)

Tu ne peux clairement pas prétendre à la victoire d'un championnat ou de la ligue des champions quand tu as Clichy et Sagna titulaires dans ton équipe...
Quand on voit les résultats d'Ancelotti (le seul "entraîneur intouchable par l'opinion publique") cette saison on Bayern, déjà éliminé de la LDC et la Coupe, on comprend tout de suite la difficulté d'être entraîneur dans un grand club.

Bizarre, j'ai pas encore vu une seule critique envers Carlo. Quand c'est Pep, gros matraquage direct.
il y a 1 heure Six inculpés dans l'affaire du drame de Hillsborough 2
il y a 4 heures Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 15 il y a 6 heures Lampard entraîneur d'Oxford United ? 1
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 10 heures Le superbe but d'Independiente 3 il y a 12 heures Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 il y a 12 heures Des matchs de C1 sur Facebook 9 Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 14 Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 42
Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 35 Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5 Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13