Azerbaïdjan- FC Bakou - Vugar Huseynzade

Par Maxime Delcourt

L'homme qui devait tout à Football Manager

Cela risque de donner des idées à des milliers de gamers. Vugar Huseynzade, 21 ans, vient d’être nommé manager du FC Bakou, actuellement dixième du championnat d’Azerbaïdjan. Ses atouts ? Avoir 10 ans de Football Manager dans les doigts. Prends ça, Jean-Pierre Papin !

Note
20 votes
20 votes pour une note moyenne de 3.65/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note


Vugar Huseynzade , la revanche d'un geek.
Vugar Huseynzade , la revanche d'un geek.
C’est un étrange phénomène, observé au fil des ans entre le foot virtuel et celui in real life : de plus en plus de recruteurs seraient employés par la société SEGA, éditrice de Football Manager, pour approfondir l’immense base de données du jeu. De fait, plus les années passent, plus les deux univers semblent s’entremêler, la fiction devenant réalité et vice-versa. Le cas de Vugar Huseynzade en est une preuve indéniable. A 21 ans, ce jeune Azéri est ce qu’on appelle vulgairement un « gros chanceux ». Après avoir fait des études de management sportif en Suède et à l’université de Boston aux États-Unis, le voilà nommé manager du FC Bakou, vainqueur du championnat d’Azerbaïdjan en 2006 et 2009.

Certes, on ne parle pas ici de Manchester United, du Barça ou même d’Anzhi, mais tout de même : réussir à intégrer un tel poste en succédant par la même occasion à Winfried Schäfer (vainqueur de la CAN en 2002 avec le Cameroun) et Bülent Korkmaz (ancien entraîneur de Galatasaray), le mec est bon. Depuis le printemps, il était d’ailleurs conseiller technique au club, mais ses compétences virtuelles ne pouvaient lui réserver qu’un plus bel avenir.

Une success story 2.0

Tout le monde raffole de ces petites success story 2.0, ces contes des temps modernes. Mais l’histoire de Vugar Huseynzade, qui s’est toujours contenté de jouer en amateurs, est de celles qui se racontent inlassablement durant quelques semaines. Parce qu’elle est originale tout d’abord, mais surtout parce qu’elle permet d’engendrer les rêves les plus fous : devenir recruteur pour le Real Madrid, faire remonter Strasbourg en Ligue 1 ou encore ne jamais s’occuper des séances d’entraînement et tout rafler quand même.

Pour Vugar Huseynzade, tout a commencé il y a quelques années dans un hôtel en Lituanie. Non, cela n’a rien d’une rencontre coquine, simplement d’un joyeux hasard. Anar Mammadov, vice-président du FC Bakou, en déplacement dans le pays, entend parler d’un jeune homme originaire lui aussi d’Azerbaïdjan. Ni une ni deux, la conversation est entamée. Puis, plus rien. Du moins, jusqu’en décembre dernier. Vugar Huseynzade, qui vient de passer trois semestres dans une formation à Boston, décide de faire une pause dans ses études. Grâce à ses contacts, il débarque à Bakou et décroche un poste comme conseiller technique. Tout se passe bien, l’équipe dirigeante est satisfaite de cette nouvelle recrue. Jusqu’au jour où… Jusqu’au jour où la satisfaction se transforme en promotion suite à une énième discussion tactique quant au jeu de l’équipe.

La geekattitude

Attention, Vugar Huseynzade n’a rien du geek affalé durant des heures derrière son écran à insulter sa pauvre mère qui tente tant bien que mal de le convaincre de manger un petit quelque chose. Le gars sait ce qu’il veut et le revendique : « J’ai toujours voulu m’impliquer dans le football, et je joue à Football Manager depuis 2002. Nous avons eu une discussion avec le vice-président et il m’a demandé si j’étais prêt pour ce poste-là. Alors j’ai dit oui. Au début, l’annonce est venue comme un choc. D’ailleurs, beaucoup de journaux ont déclaré que j’avais gagné la course contre les autres entraîneurs également pressentis. Ça faisait un peu bizarre car je ne peux pas vraiment me comparer à eux » a-t-il concédé au quotidien suédois Aftonbladet.Comme quoi, lorsque Football Manager vous conseille de retourner vos sous-vêtements pour gagner du temps en lessive, ne soyez pas honteux, faites-en un argument !

Bien que vainqueur de la Coupe d’Azerbaïdjan, le club est actuellement en très mauvaise posture : dixième (sur douze), le FC Bakou affiche même un retard de 11 points sur le leader. Mais Vugar Huseynzade n’en démord pas et reste persuadé qu’il peut qualifier son équipe pour la prochaine Ligue Europa. Le mec ayant tout gagné sur Football Manager, pourquoi n’arriverait-il pas à reproduire ses exploits sur un vrai terrain ? Après tout, vous aussi vous avez toujours pensé que vous pourriez faire mieux qu’Arsène Wenger et mener enfin Arsenal au sommet. Pour la petite histoire, notez qu’Olivier Dacourt et notre JPP national étaient également pressentis. Si l’idée de se faire piquer un poste par un jeune dont le lait des Nesquik traîne encore au bord des lèvres semble difficile à digérer, on ne leur conseillera que trop peu de garder espoir. En effet, les dirigeants du FC Bakou réfléchissent actuellement aux postes que pourraient occuper les deux Français au sein du club. Depuis, JPP aurait ressorti ses premiers « Guy Roux manager ».


Manchester United FC les billets pour le prochain match à partir 219 €

Par Maxime Delcourt

Parier sur les matchs de Manchester United

 








Votre compte sur SOFOOT.com

22 réactions;
Poster un commentaire

  • Message posté par Bide_Boy le 29/11/2012 à 16:07
      

    Plus d'une semaine que cette info est sortie!

  • Message posté par ozymandias le 29/11/2012 à 16:15
      

    J'ai jamais vraiment compris l'engouement autour de ce jeu. Perso moi j'adore le foot, mais j'ai du jouer à FM une ou deux fois dans ma vie en prenant Châteauroux.... Si j'ai envie d'un jeu de foot je me tape un Fifa ou Pes, pas le temps de me prendre pour Fergusson, en faisant des confs de presse, en programment des exercices physiques etc...

    Mais j'ai une question: est il si réaliste que ça? un jeu programmé, avec certes des millions de combinaisons et scénarios possibles, ne prendra jamais le pas sur l'aléa de la vie et ses incertitudes selon moi. La preuve, le nombre d'espoirs déchus qui étaient pourtant annoncés par ce jeu comme des futurs cracks.Alors bien sur dans le lot il y'en a qui confirment les attentes,mais ça reste un pourcentage infime je pense.

    Ce n'est là que mon humble avis, donc si des joueurs assidus pouvaient éclaire ma lanterne...

  • Message posté par gunners55 le 29/11/2012 à 16:29
      

    L'intérêt du jeu ?
    Moi j'y joue pour le plaisir de voir des clubs que je supporte remporter la LDC (bon avant les faire remonter comme Metz^^), le plaisir de dénicher des perles (véritables ou virtuelles) et de les voir remporter le Ballon d'or.
    L'aspect tactique m'intéresse assez peu au final, l'essentiel c'est les 3 points comme dirait l'autre.

    Pour jouer au football sur le terrain virtuel évidemment que moi aussi je choisis FIFA ou PES pour le plaisir de marquer soi même les buts ^^.

  • Message posté par Südkurve28 le 29/11/2012 à 16:31
      

    Je suis pas un très gros joueurs, mais ce jeu est vraiment sympa. Il y a énormément de possibilités et mine de rien on s'y prend très vite.

    @ Ozymandias :

    C'est sûr que beaucoup d'espoirs ont déçu dans la vraie vie, mais l'intérêt du jeu est de développer toi-même leur évolution. Dans mon jeu, Bojan était devenu une vrai machine de guerre au Barça, très loin du fantôme qui "joue" au Milan AC en ce moment. Question de management...

  • Message posté par Sakadooo le 29/11/2012 à 16:33
      

    Je joue à FM depuis un moment, et en général ils se trompent pas trop sur les futurs cracks.. Bon ils ne deviennent pas forcément ballon d'or, mais connaissent une belle carrière...
    Verrati par exemple depuis FM 2010 voir même 2009 est préssenti comme "Grand éspoir mondial".. Hazard aussi... enfin il y a plein d'exemples.. :)

  • Message posté par kannard23 le 29/11/2012 à 16:42
      

    la base de donnée, les talents decouvert pas la bande fm, des joueurs que tu ne vois que quelques années plus tard dans de grand championnat, transferer messi ou marcelo dans des club de ligue 1 car 1an auparavant il n'étaient pas connu du grand public, mais sur fm leur potentiel etait déjà excellent et montrait qu'ils avaient tout pour devenir grand... ce jeu est fantastique je pense que si je mettait ecouter et que si le jeu ne m'avait pas couter 45 euro je l'aurais jeté aprés 1semaine et puis tu y prend gout et un jour tu peux plus t'en passer... un jeu super addictif :)

  • Message posté par nicom47 le 29/11/2012 à 16:46
      

    Enorme cette histoire !

    Pour répondre aux doutes sur Football Manager, il est vrai que le scénario de chaque match ne répond qu'à plusieurs possibilités, incomparables avec la réalité. Mais c'est divertissant, et mine de rien, on en apprend beaucoup. L'aspect tactique est incontournable mais faut y faire deux ou trois saisons pour se rendre compte de toute la complexité du jeu.

    Comme l'a dit gunner55, la recherche de pépites est le plus excitant. Faire passer d'un simple espoir de 16 ans, acheté (ou volé à la Pogba) pour 1 million, et le voir sacré Ballon d'Or 5 ans plus tard, c'est valorisant ! Personnellement, j'y joue surtout pour le côté "gestionnaire d'entreprise", la période des transfert est ce qui m'amuse le plus. Et on connait des jeunes perles du football actuel avant tout l'monde grâce à ce jeu. SEGA s'est trompé sur des mecs comme Marquinhos (pas celui de l'AS Roma, un autre), Adu, Aquino... Mais je ne peux même pas citer tous ceux qui ont confirmé les prédictions de Football Manager.

    Ceci dit, bonne chance au gros chanceux !

  • Message posté par Jono Treyston' le 29/11/2012 à 16:46
      Note : 1 

    J'étais un gros très gros geek de FM jusqu'à la dernière édition, le 2013 je le trouve pourri.


    @GUNNER55 : Messin comme toi :)
    @ozymandias : beau pseudo

  • Message posté par MaxMaga le 29/11/2012 à 16:54
      Note : - 1 

    Ozymandias : J'ai toujours pris du plaisir à jouer à FM (quand j'avais le temps) mais ce qui m'excite vraiment et m'émoustille tout seul devant mon ordi... C'est de transformer un minot en méga crack de la mort qui tue... Et c'est pas forcément la partie la plus réaliste du jeu ;) (FM 2008 John Fleck ballon d'or à 21 ans au PSG. Aahahahaha ça c'était complètement abusé mais des années après je suis toujours aussi jouasse en y pensant !!!!)

    Ensuite les deux autres côtés attirant du jeu :
    1 - l'aspect immersif, tu peux plus décrocher quand t'es dedans.
    et 2- la difficulté... C'est dur, vraiment. Il m'a fallu trois éditions du jeu avant de réussir à gagner la LDC avec une équipe française (2006 ; 2007 et j'ai touché le graal en 2008) ... mais quand t'y arrives... Pfff tu t'y crois tellement que tu sens l'odeur du terrain et t'as une demie molle à chaque message de félicitation que le jeu envoie sur ta boite...

  • Message posté par salakta le 29/11/2012 à 16:56
      

    Ozymandias Je joue à FM depuis plusieurs années déjà, je vais essayer d’éclairer ta lanterne .J ‘adore jouer à FIFA ou à PES mais FM c’est autre chose en jouent à Fm je ne cherche pas les même choses qu’en jouent à FIFA ou PES, le faite de prendre la direction d’une équipe de choisir qui faire jouer et qui laissé sur le banc, de gérer son équiper(fatigue, intégration du nouveau joueur ,cohésion de l’équipe passage à vide d’un joueur, motiver l’équipe lors des match perdu ,les féliciter pour la victoire, les blessures, les différentes compétitions …..),gérer le plan financier, d’acheter-t-elle ou-t-elle joueur, d’avoir une certaine pression venant des dirigeants ,de construire son équipe sur l’avenir .En gros de s’approcher au maximum du métier d’entraineur ,c’est en quelque sorte mieux comprendre le monde du foot de l’intérieur, comment une équipe et gérer .FM est un jeu très réaliste, alors bien sur toute les « pépites » ,les jeunes talents ne vont pas tous devenir des futur stars dans la vie réel, mais la base de donnée est tellement gigantesque que cela force l’admiration. Les médias sportifs parlent aussi des talents de demain et pourtant bon nombre de ces talents non jamais convertit les espoirs placé en eux.

  • Message posté par fernandollorientais le 29/11/2012 à 18:40
      

    je trouve que certains joueurs sont également sujet à un "effet FM". Le meilleur exemple : Mamadou Sakho. Les mecs étant habitués à le voir devenir une bête sur la simulation de management, s'attendent à ce qu'il en soit de même dans la réalité, et lui confèrent une énorme marge de progression, persuadés de connaître le futur. Ils ont parfois de quoi déchanter...

  • Message posté par Fanatic le 29/11/2012 à 19:32
      

    FM j'ai arrêté d'y jouer y'a 3 ans et j'ai "quitté" le terrain le vrai y'a 2 ans, mais les deux me manque tout autant !!!

  • Message posté par Pepèrearnaud le 29/11/2012 à 19:35
      

    @Bide_Boy
    Bah, que veux-tu? Ça marche comme ça. L'info sort, on mesure son intérêt (comments.) et l'envie d'en faire une pièce (connaissance de ceux qui en prônent leur capacité pour ce lors de la "réunion"), et hop, délai et voilà: "j'ai une pièce sur le truc du mec de FM por tel jour". Et ainsi de suite. Lampard aujourd'hui, Scolari d'ici peu, etc. Revue de presse par la suite: le buzz Oviedo, les allocactions Villarral, etc. Pendant ce temps là, tu files des pièces à question avec 60 comments pour le débat d'un "oui" ou "non" tout court, tu remplis avec les reports de matchs, etc, les infos du jour et le tout avec le côté humouristique, petite ficelle, et t'as déjà ton SF internet.

  • Message posté par Dilaw le 29/11/2012 à 20:38
      

    Non, sérieusement, personne pour faire remarquer qu'il y a conflit entre son visage et le reste de son corps?

  • Message posté par cuzc le 29/11/2012 à 22:04
      

    Pour revenir à Football Manager, j'ai, pour ma part, pas testé le dernier, je suis toujours au 2011 (le meilleur depuis pas loin de 10 ans), le 2012 ma pas accroché.. Supporter Messin également, j'ai fais une partie avec eux sur plus de 20 saisons, motivés par un regens incroyable que j'avais choppé à Boca! Si Maradona avait été présent à l'époque des FM il autait eu les stats du regens (faudrait que je retrouve un screen).

  • Message posté par GuusGardiola le 29/11/2012 à 23:20
      

    Ben il a pas trop de problèmes entre sa tête et son corps vu que c'est pas le sien, mais plutôt celui du créateur du jeu, Miles Jacobson (ndlr, petite dédicace au passage)

  • Message posté par Dilaw le 30/11/2012 à 01:18
      

    C'est bien ce que je disais, il y a conflit.

  • Message posté par Nes1 le 30/11/2012 à 03:33
      

    @Südkurve28 : C'est clair que le management joue beaucoup. Je me souviens dans le 2010 Kakuta était vite parti à Villa dans ma partie puis a explosé et gagné 3 ballons d'or de suite avec 40 sélections pour 35 buts à 24 ans, dans celle d'un pote il était resté à Chelsea sans jouer et puait la merde sans la moindre sélection. Bizarre la différence de carrière et de niveau d'un même joueur entre deux parties d'un même jeu. Alors que dans PES ou FIFA, le joueur qui joue peu progressera quasiment autant que le titulaire.

  • Message posté par Aalex le 30/11/2012 à 09:03
      

    Marrant cette histoire. Ca me ramène une petite dizaine d'années en arrière, lors de ma période fac ou je rédigeais ma thèse sur un écran et je jouais à FM sur le portable ...

    FM s'est chronophage, bien plus qu'un FIFA. Autour de moi personne ne comprenait comment je pouvais me passionner pour des tableaux de chiffres et voir des petits cercles se déplacer sur un terrain vert.

    Une fois ma thèse terminé et après plus de 10 ans de jeu j'ai tout stoppé. C'est plus compatible avec une vie professionnelle ... depuis, ben je continue à faire de mon quotidien des statistiques ... on ne se refait pas ;)

  • Message posté par cuzc le 30/11/2012 à 09:55
      

    @ Aalex: tu me rassures, lorsque j'apportai mon portable à la fac en fin de thèse, je me lançais toujours un ptit FM pour la route (autant dire que je glandais rien de l'aprem...)

  • Message posté par Egypt le 30/11/2012 à 11:15
      

    Vais me remettre à Rome Total War moi, j'serais p'tête engagé comme historien... Ou alors j'me ferais élire maire :/

  • Message posté par Nes1 le 30/11/2012 à 19:37
      

    Une chance que tu joues pas à GTA !


22 réactions :
Poster un commentaire