1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 Angleterre
  3. // n°4

L'homme noir au visage blanc

S'il a marqué l'histoire du football anglais de son empreinte de géant, Stanley Matthews a également laissé une trace indélébile en Afrique du Sud, où il a lutté, ballon rond entre les pieds, contre l'apartheid.

Modififié
Quand Pelé disait de Stanley Matthews qu'il était celui « qui nous a montré la manière dont le football devrait être joué » , il ne pensait certainement pas si bien dire. Sur les terrains, le roi du dribble laissait sans voix adversaires, spectateurs et coéquipiers. Son talent n'avait d'égal que sa popularité mondiale, d'autant plus impressionnante qu'à l'époque, les médias de masse n'étaient pas encore utilisés pour illustrer le génie de cet homme. Les plus grands disaient de lui qu'il était le plus grand, et lui faisait tout pour le rester. En Angleterre, son image d'homme irréprochable et de joueur exemplaire lui collait à la peau et aux crampons. Ce caractère quasi mythologique qu'il arborait l'a même suivi des années après la fin de sa carrière de joueur, bien loin des frontières insulaires du Royaume-Uni et de son Staffordshire natal. Après une expérience d'entraîneur ratée du côté de Port Vale, c'est en Afrique noire et en Afrique du Sud que The Wizzard choisit d'aller jeter quelques sorts. Un pour le football, bien évidemment, un pour les rêves des gamins de Soweto et un contre l'apartheid. Aujourd'hui, personne n'a oublié l'homme noir au visage blanc.

Voyager pour oublier


Alors qu'il est encore joueur – il le sera jusqu'à un âge canonique pour un footballeur –, Stanley Matthews visite régulièrement l'Afrique. En 1955, il est invité par un homme d'affaires à visiter Soweto, banlieue extrêmement pauvre de Johannesburg. Il l'ignore alors, mais c'est dans ce township qu'il vivra de nouveau des moments inoubliables. Plus les années passent, plus l'ailier commence à apprécier ses séjours sur le continent africain. En plus d'y affiner ses compétences d'entraîneur, il peut y vivre loin des tumultes de la perfide Albion. En 1967, le magicien vit une saison plus que dramatique sur le banc de Port Vale. Il rencontre en Tchécoslovaquie Mila, une femme avec au moins autant de mariages à son actif que lui de buts en sélection, doublée d'une espionne tchèque au nom de code de Greta. La presse s'agite, d'autant plus que Stanley Matthews doit divorcer de sa première femme, Betty, avec qui il était marié depuis plus de trente ans. À Malte et en Afrique, le nouveau couple trouve un peu du calme oublié en Angleterre.

À la tête de plusieurs équipes au Nigeria, au Ghana, au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie, le Britannique s'épanouit comme rarement il avait eu la chance de le faire. « Je n'allais pas là-bas pour l'argent. Je le faisais pour rendre un peu de ce que le football m'avait donné. J'avais l'impression d'être endetté vis-à-vis du football, et en entraînant ces enfants des quartiers défavorisés du Tiers-Monde, j'avais l'impression de remboursé en partie la chance qu'on m'avait donnée. J'avais des dizaines d'offres pour entraîner aux États-Unis, en Australie, en Allemagne de l'Ouest, au Brésil, mais ce que je ressentais en entraînant en Afrique valait plus que tout l'argent qu'on aurait pu me proposer » , explique-t-il lui-même dans une de ses cinq autobiographies, The way it was. En 1975, sa vie d'entraîneur itinérant le pousse à poser à nouveau ses bagages en Afrique du Sud, à Soweto. S'il lui a été quelques fois reproché de ne pas avoir pris position contre l'apartheid en place, c'est parce qu'il a toujours préféré l'action à la parole. « J'ai rendu floues les frontières mises en place par l'apartheid » , se félicite-t-il.

Le Jésus de notre monde


À l'équipe qu'il a lui-même créée, les Stan's men, il transmet ses valeurs de courage, de détermination et d'abnégation. Il transmet avant tout l'amour du football qui peut suffire à unifier sous la même bannière des peuples qui s'affrontent depuis des années. Avec ces gamins défavorisés, il met sur pied une équipe compétitive et lui promet même l'impensable. Quand il leur demande quel est leur joueur préféré, la majorité de ses joueurs répondent qu'il s'agit du roi Pelé. Ni une ni deux, sir Matthews fait sponsoriser un voyage par Coca-Cola et le Johannesburg Sunday Times. Malgré bien des soucis – le gouvernement ne voulant pas laisser un groupe de jeunes noirs sortir du pays et la FIFA ayant banni la Fédération nationale à cause de l'apartheid – l'Anglais parvient à emmener ses jeunes joueurs au Brésil. Là-bas, ils s'entraînent avec la Seleção de Ziko et se prennent fessée sur fessée contre les équipes qu'ils rencontrent. Mais qu'importe, ils rencontrent Pelé et rentrent au pays des étoiles plein les yeux.

Beaucoup des Stan's men sont aujourd'hui devenus des figures importantes dans le monde du football sud africain. Depuis la mort du magicien, ils sont nombreux à témoigner régulièrement de son apport démesuré contre l'apartheid. Paradise Moeketsi expliquait à la BBC que « cet homme était le Jésus de notre monde. » Pour Archbishop Desmond, « son travail dans les townships avaient des ramifications dans beaucoup de secteurs, et notamment dans la politique, dans le sens où il a redonné aux gens de l'espoir et une vision optimiste du futur. » Tous s'accordaient à dire que Stanley Matthews était un homme noir au visage blanc. Il était tout simplement un magicien, que ce soit sur le terrain ou depuis le banc de touche. Finalement, il a certainement réussi à accomplir son objectif premier : rendre un peu de ce que la vie lui avait donné à ceux qui en avaient besoin. Et effacer un temps de sa mémoire un souvenir bien plus sombre qui l'aura hanté jusqu'à la fin.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Hölderlin Niveau : CFA2
Excellent article merci.
un peu comme les gars sur le podium olympique qu accompagnait les 2 blacks aux poings levés
il y a 8 heures Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 4 il y a 9 heures Neymar claque un doublé contre la Juve 30 Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 26
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 7 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 10 Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14
vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15
À lire ensuite
Big Fernand