1. //
  2. // FC Barcelone/Copenhague(2-0)

L'hiver en catalogne

Le Barça l'emporte 2-0 contre le leader du groupe D, le terrible FC Copenhague. Pep espérait se rassurer avant d'affronter l'hiver. C'est le contraire qui s'est passé. La saison va être longue en Catalogne. Compte rendu.

Modififié
0 9
« Nous devons faire avec la situation institutionnelle. Mais je vous garantis que ça n'influera pas sur le groupe. Je m'en charge personnellement » . Pep sort les parapluies et les paravents. Pour la seconde fois en six mois, la guerre des chefs fait des étincelles au sommet de l'organigramme culé. Le président Rosell, appuyé par la majorité de l'assemblée générale des socios du Barça, entame une procédure judiciaire contre la gestion Laporta. L'ex-président a répondu lundi par un « Rosell est envieux, rancunier et jaloux » . Le Barça doit donc faire avec une ambiance de merde, la blessure de Xavi, l'absence de Pedro et la gastro de Valdés. Du coup ce soir, c'est 4-2-3-1 façon équipe d'Espagne pour se rassurer. Pinto/Abidal-Piqué-Puyol-Alvés/Busquets-Mascherano/Maxwell-Messi-Iniesta/Villa.

Mais le Barça sans Xavi, c'est un peu comme Paris sans Hilton. Certes la possession ne passe jamais sous la barre des 60% (68 % pour la première mi-temps quand même) et Mascherano ratisse bien, mais Xavi manque à Iniesta et Busquets. Du coup celui qui profite de l'absence du patron, c'est Alvés, intenable à droite. Villa tape (encore) sur la barre (4'), Maxwell sur la jambe gauche de Wiland en angle fermé (10'). Heureusement qu'à Barcelone, il y a le meilleur joueur argentin du monde. 16' : transversale d'Iniesta pour Alvés, centre pour la tête de Messi. Et puis à la 19ème : Andres décale Leo à 18 mètres. Coup de fouet du minipouce argentin. Lucarne. 1-0. Mais à Copenhague, on a bien bossé son match. Les Danois pressent haut, sortent très rapidement mais ont un seul défaut : ils sont trop gentils. La preuve, à la 26' : Cesar Santin part seul au but en contre et... s'arrête tout seul. Le gentil Brésilien se croyait hors-jeu. Être sympa n'est pas une qualité, CQFD.

L'instant danois

En seconde mi-temps, les Danois s'amusent et font peur aux culés. Bien en place au pressing, le milieu Gronkjaer-Claudemir-Kvist fait déjouer tout le milieu catalan. Du coup, N'Doye et Santin se font plaisir dans le dos d'Alvés et d'Abidal. 66' : N'Doye contrôle dans la course, se retourne puis frappe la barre de Pinto. Santin reprend de la tête devant le but vide. A côté. (Vraiment trop sympa ce type) David Villa n'en sort plus et rate encore l'immanquable (70'). Pep arrête alors les frais et sort la grosse artillerie. Xavi et Pedro remplacent Maxwell (pas au niveau) et Villa (au bord du gouffre) (75'). Retour au 4-3-3. Le ballon est à nouveau catalan mais les Nordiques gardent la tête froide et reculent à peine d'un mètre. Pedro place une frappe naïve (82') mais ce soir, le patron du milieu est danois et il s'appelle William Kvist. Le génie viking réussit presque un lob de 40 mètres sur Pinto (87'). Mais au Barça, il y a encore Alvés (poteau 87') et toujours Messi. 92' : l'Albiceleste plante son dixième but de la saison. 2-0. Fin des rêves danois.

Plus la saison avance et plus le FC Barcelone peine à gagner ses matchs. Sans Xavi et sans la réussite de Villa, le Barça n'est plus la meilleure équipe du monde mais seulement l'équipe du meilleur joueur du monde. Leo Messi tient les Catalans à bout de pied gauche depuis plusieurs semaines. Si le FC Copenhague n'a pas remporté ce match, c'est par manque de réalisme et pour quelques erreurs de jeunesse. Ce match était censé apporter quelques certitudes à Pep et donner la tonalité jusqu'en décembre. Moralité : l'équipe de Pep Guardiola va devoir en faire un peu plus si elle ne veut pas se faire marcher dessus en Ligue des Champions et ailleurs.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je t'ai connu plus optimiste Cabron
J'aurais lu l'article sans voir le match j'aurais déprimé. Le problème c'est qu'en première mi-temps Barcelone a déroulé et juste manqué de réalise, tout comme contre Mallorca. La vraie inquiétude venait de la première mi-temps contre Valence mais ensuite le Barça a déroulé en deuxième mi-temps. Barcelone ne joue qu'une mi-temps par match. La fatigue se ressent.

Le soucis c'est le manque de finisseur. Y a que Messi qui fait son boulot en ce moment, Villa croque beaucoup. Faut un troisième luron pour planter quand les autres ne plantent pas. Pedro ne peut pas être ce troisième luron vu l'abattage énorme qu'il fournit et son sens collectif (c'est le meilleur passeur du club avec 5 assists).

Bref faudrait Gareth Bale pour qu'il plante 3 buts par match exactement du même endroit sur le terrain :x
Le barça peut très bien se tirer une balle dans le pied même avec Messi sur le terrain (cf Kazan ou Hercules). Et peut bien jouer sans (Athletic). Mais c'est vrai qu'il serait temps que Villa se mette à planter... il fait un début de saison à mille lieues de celui d'ibra l'année dernière (1 but/match). Mais quand ça va s'y mettre ça va rentrer tout seul, "une équipe un jour paiera pour toutes ces occasions manquées" comme dirait l'autre.
ouais c'est vrai, j'ai été un peu dur là. n'empêche que si les danois égalisent, ce n'est pas volé non plus.
ça sert à rien de remuer le couteau dans la plaie mais : que s'est-il passé dans la tête de guardiola pour qu'il fasse partir Eto'o qui prouve encore qu'il est sans conteste un des trois meilleurs attaquants au monde (ce que ne sont ni Ibra ni Villa) depuis au moins 6-7 ans????
On se rend compte aussi à quel point Henry a été très bon et très précieux pour le collectif il y a deux ans et que finalement il n'a pas été remplacé (beh oui, Pedro n'est pas aussi bon que le Henry de cette période).
Le Barça s'est réellement affaibli et n'est plus la meilleure équipe du monde même si ça reste très loin haut de dessus de 9/10 des équipes...
Henry précieux.. T'as but trop de cava ?
N'importe quel type aurait assisté MESSI & Eto'o en attaque au Barça il y a deux ans dans la forme qui était la leur à l'époque, aurait au pire fait aussi bien. Même wiltord.
Et puis, on fera les bilans en fin de saison les gars, c'est que je suis Soci, moi.
@Cabrón 14:
26 buts et 12 passes décisives toutes compétitions confondues l'année du sextuplé...
Peut-être que n'importe quel type aurait pu faire ça mais il se trouve que ton cher "n'importe quel type" il faut quand même qu'il soit sacrément bon pour que guardiola décide d'en faire un titulaire quasi indiscutable au milieu des xavi iniesta messi eto'o...
On peut ne pas aimé Henry (d'ailleurs je suis loin d'être fan) mais faut reconnaître qu'il a fait une saison énorme et qu'il n'a pas été remplacé à sa juste valeur (Pedro est certes jeune mais c'est pas encore henry). Cruyff lui même a adoubé Henry et a insisté pour qu'il joue à gauche.
Pour les bilans, j'espère le même résultat que toi mais je doute un peu en ce moment. Wait and see...
Replace les statistiques d'henry au milieu de celles du Barça de cette année là (près de 150 buts toutes compétitions confondues). Il a été le moins bon attaquant si on ne se base que sur le plan offensif, et le moins bon de l'effectif si on considère l'équipe dans son ensemble.
Valdés, Piqué, Puyol, Alvés, MESSI, Iniesta, Xavi, Abidal, Touré Yaya etc.. ont alors tous fait une meilleur saison que le 14 tout pourri.
La saison qui a suivie l'a prouvé.
Il était le maillon faible, et la sentence a été irrévocable. Et tous les Socis sont contents.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Raul est éternel
0 9