1. // Copa Libertadores
  2. // Demi-finale
  3. // Newell's/Atlético Mineiro

L'heure de Ronaldinho

Il était le grand absent de cette Coupe des confédérations à domicile. Trois semaines plus tard, Ronaldinho en est devenu le grand perdant. Sans lui, le Brésil a gagné et brillé. Tant pis, le Ballon d'or 2005 se consolera avec la Copa Libertadores ce soir.

Modififié
28 39
Mercredi 26 juin, c'est jour de demi-finale de Coupe des confédérations à Belo Horizonte. Il fait beau, il fait chaud (35°C !), mais le match de la Seleção n'est pas la priorité ici. Si les touristes arrivent en pagaille au petit, mais moderne, Tancredo Neves International Airport pour être de la partie, la ville a d'autres préoccupations. Les manifestations, déjà, et le prochain match de l'Atlético Mineiro, l'une des deux grosses écuries locales (avec Cruzeiro). Niveau palmarès, c'est Cruzeiro et ses deux Libertadores qui l'emportent haut la main, mais l'Atlético Mineiro fait, lui, l'actualité. D'abord parce qu'il a réalisé un grand coup sportif et marketing en recrutant Ronaldinho il y a un an. Que ce soit dans les stands à touristes, les magasins de sport, le dos des supporters ou sur les affiches publicitaires des grandes avenues, le numéro 10 et la tronche de l'ancienne star du Barça sont omniprésentes dans la ville. Ensuite, parce que l'équipe s'apprête à disputer les demi-finales de la Copa Libertadores.

34 buts depuis son retour au Brésil

Ce soir, c'est la première manche à Rosario, à l'Estadio Marcelo Bielsa des Lépreux de Newell's Old Boys. Un adversaire coriace, tout récent champion d'Argentine, et armé lui aussi d'anciens « Européens » avec Heinze, Maxi Rodríguez ou encore Nacho Scocco. L'enjeu pour Ronnie, qualifier l'Atlético Mineiro pour la première finale de son histoire. Faut dire que depuis son arrivée, le club est en pleine bourre : deux championnats de l'État du Minas Gerais (2012, 2013), et une deuxième place dans le dernier championnat brésilien (derrière Fluminense), synonyme de qualification directe pour la Copa Libertadores. C'est presque carton plein. En tout, Ronaldinho a marqué 11 buts en 35 matchs de championnat sous ses nouvelles couleurs, plus 4 autres en 10 rencontres de Libertadores cette année, dont un petit ballon piqué magnifique face à Arsenal de Sarandi.

Youtube

Le train raté de la Seleção

Mais non, mais non, Ronaldinho n'est donc pas mort. Lors de son retour au Brésil, à Flamengo, le Ballon d'or 2005 avait déjà été bon et efficace, avec ses 19 pions en un an et demi. De quoi recevoir quelques convocations de la part de Mano Menezes, alors sélectionneur du Brésil. Depuis, ce dernier a été remplacé par un ami de longue date de Ronnie, Luiz Felipe Scolari, avec qui le spécialiste de la passe à l'aveugle avait remporté le Mondial de 2002. Ronaldinho faisait donc partie de la première liste du sélectionneur finaliste de l'Euro 2004. Titulaire face à l'Angleterre, il obtient un pénalty, le frappe et le rate. La Seleção s'incline 2-1. La dernière grande star du football brésilien a laissé passer sa chance. Scolari construit une équipe sans lui, qu'il emmène en Coupe des confédérations, avec le succès que l'on connaît. Jô et Bernard, ses coéquipiers à l'Altético Mineiro, pourront lui raconter comment c'était. À un an du Mondial à domicile, les chances de Ronaldinho de faire partie de l'aventure ont considérablement baissé. Tant pis, le bonhomme a désormais d'autres objectifs : remporter ce qu'il manque à son palmarès. La Copa Libertadores en fait partie.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

KillerCroc Niveau : CFA
Ronnie on t'aime tous, le seul truc c'est que tu vieillis, et que devant toi y'a Oscar, Hernanes, Bernard, Neymar... voire Kakà, donc ça deviens chaud pour toi. Va voir si Naughty America ou Brazzers recrutent pas dans leurs prochains films... prépare ta reconversion.

<3
FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Le Ronnie, un vrai magicien. Très peu de joueurs comme lui me font un tel effet balle au pied. Quel dommage d'un côté qu'il n'est pas été plus "rigoureux" dans l'extra-sportif mais elle était peut-être aussi là, la force de son talent.

Ne plus le revoir en Europe aussi fréquemment que dans le passé est une réelle perte, on en revient aux vidéos Youtube comme avant sa venue sur le vieux continent. Un magicien qui transpire le football, qui procure de l'émotion, et qui te surprend dans ses décisions à l'instinct... putain il me manque la con*!
Juste pour le joueur et tout ce que le football brésilien et mondial lui doit, il doit participer à cette Coupe du Monde ! Meme sur le banc, il s'en contentera j'en suis persuadé. Niveau expérience pour encadrer les nouvelles pépites, il y a pas mieux.

Et puis en cas de titre, qui mieux que lui pour foutre le feu sur la piste ?
Chriswillow Niveau : Loisir
Dur pour Ronnie après les 2 saisons XXL qui vient de pondre au pays.
Je reste persuadé qu'il ne dénoterait pas dans la Seleçao 2014.
anigolemagicien
J'ai fais des cauchemars à cause de toi, salo.
Master of footix Niveau : Loisir
Quand je pense que ce crétin de Luis Fernandez le foutait sur le banc de touche.
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Sur le but de Ronnie, le gardien a une détente de près de 15 cm !
Note : 8
Ce mec m'a tellement fait rêver partout où il est passé... Son CF face à Seaman en 2002, ses chevauchées avec le PSG contre Guingamp, l'OM... Ses passes aveugles et ses sombreros en Liga, la LDC 2006...

Un des derniers artistes du foot mondial. Neymar, Messi, CR7 sont des top players mais aucun n'a la fraicheur de Ronnie sur un terrain.
Message posté par Jean-Bonbeur
Sur le but de Ronnie, le gardien a une détente de près de 15 cm !


Et ne souffre d'aucun effet de surprise, c'est évident... Le génie de Ronnie est tellement connu que s'attendre à un piquet en pleine lulu depuis cette position est la moindre des choses... Aucun mérite pour Ronnie, le goal est une vraie brelle. Tout comme les défenseurs brésiliens sont des plots pas foutus de mettre un bon petit taquet à un Neymar monté sur allumettes...

Franchement faut arrêter avec tous ces dénigrements. La classe et le talent sont trans-continentales. Voilà ce que j'en dis. Piqué, Buffon, et Casillas t'en parleront mieux que moi.
Message posté par FCB Stern des Südens
Le Ronnie, un vrai magicien. Très peu de joueurs comme lui me font un tel effet balle au pied. Quel dommage d'un côté qu'il n'est pas été plus "rigoureux" dans l'extra-sportif mais elle était peut-être aussi là, la force de son talent.

Ne plus le revoir en Europe aussi fréquemment que dans le passé est une réelle perte, on en revient aux vidéos Youtube comme avant sa venue sur le vieux continent. Un magicien qui transpire le football, qui procure de l'émotion, et qui te surprend dans ses décisions à l'instinct... putain il me manque la con*!


Ce mec m'a fait tellement vibrer à Barcelone... Le talent, et surtout la "folie" qu'il y avait dans son jeu. Ce petit truc en plus, artistique, gracieux et désinvolte, qui fait que depuis 20 ans que je suis le Barça c'est l'unique joueur qui m'ait donné autant de plaisir à voir.
Il ne faisait pas que bien jouer au foot et gagner (comme de nombreux grands joueurs), c'était une exhibition à chaque match, une sorte de freestyler du football.

ps : l'usage de l'imparfait se justifie par une nostalgie de son époque barcelonaise. Je le vois trop peu jouer aujourd'hui pour juger.
Vite vite une capote SEX FREE.
Quel putain de joueur ce Ronnie.

Le seul qui arrivait encore à me donner des frissons avec Juninho et Nakamura.
Des actions de grande classe, une tête de cheval et un talent hors-norme ...

Pourquoi l'élixir de jouvence n’existe pas
Donc on ne commente pas la photo ?
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Il restera pour moi un des plus gros gâchis du football. Quand on voit son talent unique au monde, s'il avait mêlé à ça un professionnalisme sans faille, ce mec aurait pu dépasser n'importe quelle légende du ballon rond.

Entendons nous bien, je lui crache pas à la gueule hein, loin de là. Ce fou m'a tellement jeté du rêve en pleine gueule que ça en devenait même indécent, mais il aurait pu faire tellement plus encore...
QuintaDelBuitre Niveau : Loisir
Le seul Joueur barcelonais a avoir reçu une standing ovation de Santiago Bernabeu, ça veut tout dire ...
Message posté par FCB Stern des Südens
Le Ronnie, un vrai magicien. Très peu de joueurs comme lui me font un tel effet balle au pied. Quel dommage d'un côté qu'il n'est pas été plus "rigoureux" dans l'extra-sportif mais elle était peut-être aussi là, la force de son talent.

Ne plus le revoir en Europe aussi fréquemment que dans le passé est une réelle perte, on en revient aux vidéos Youtube comme avant sa venue sur le vieux continent. Un magicien qui transpire le football, qui procure de l'émotion, et qui te surprend dans ses décisions à l'instinct... putain il me manque la con*!


Ronaldinho au PSG : 2001.
Création de youtube : 2005 ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Youtube )
Oui à tous ceux qui parlent de gâchis, vous avez peut être raison. Mais pour moi Ronaldinho, c'est l'un des rares mecs qui a l'air de s'amuser vraiment sur un terrain de football. Et c'est peut être bien pour ça qu'il était (?) si fort. Peut être qu'avec une super hygiène de vie et une dépression chronique, il aurait fait toute sa carrière à l'image de celle d'un Torres à Chelsea…
Je me trompe peut être, mais pour moi, pas de regrets à avoir !
Chriswillow Niveau : Loisir
Le jour où Rivaldo, Ronaldinho, Riquelme, Del Piero, Nesta, Raul, Giggs, et consorts raccrocheront les crampons, j'userai du poncif usé jusqu'à la moelle : putain c'était mieux avant !
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
vous avez mis "Ronaldo" dans la légende de la photo.

Histoire de bien nous foutre* la nostalgie jusqu'au bout...
FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Message posté par matimat


Ronaldinho au PSG : 2001.
Création de youtube : 2005 ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Youtube )


Ne fais pas le mec qui ne m'a pas compris...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
28 39