1. //
  2. // Bilan des pelouses de Ligue 1

L'herbe n'est pas plus verte chez le voisin

Alors que la Ligue 1 touche à sa fin, l'heure des bilans a sonné. Aujourd'hui, focus sur le championnat de France des pelouses. Instauré par la LFP lors de la saison 2012/2013, il avait pour objectif de créer une émulation positive entre les clubs français, souvent à la ramasse en matière de gazon, et de les pousser à tendre vers la perfection à l'approche de l'Euro. Pour quels résultats ? Enquête.


Modififié
770 22
Sans surprise, c'est encore le Paris Saint-Germain qui, cette saison, truste la plus haute marche du podium avec une note de 18,9/20. Oui, la pelouse du Parc est un billard et non, il n'est pas utile de s'y attarder longuement tant le sujet à maintes fois été traité dans les médias. Bichonné d'une main de maître par papa Calderwood, le gazon hybride du Parc des Princes domine le game de la tête et des épaules. Plus gros budget, plus grosse équipe, meilleur tapis, rien de bien surprenant. Ce qui l'est un peu plus en revanche, d'un point de vue financier, c'est de voir que ce sont l'ESTAC et l'EAG qui accompagnent les Parisiens sur le podium. En effet, malgré des budgets modestes, ces deux petites cylindrées ont su tirer leur épingle du jeu et faire de leur pelouse un endroit où il fait bon tâter du ballon.

Mais ce résultat n'est pas tombé du ciel et si, aujourd'hui, Troyens et Guingampais peuvent se targuer d'offrir un billard à leurs poulains, c'est parce qu'ils s'en sont donnés les moyens. Du côté des Côtes d'Armor, la pelouse du Roudourou a souvent été au centre des critiques, notamment en période hivernale, se transformant immédiatement en champ de patates à la moindre averse soutenue. Dernier au classement des pelouses au terme de la saison 2013/2014, 15e la saison dernière, Guingamp a opéré en début d'été une véritable révolution du gazon en s'équipant elle aussi d'une pelouse hybride. Pour s'offrir ce nouveau joujou commercialisé par Desso, le leader européen en la matière, le club costarmoricain n'a pas hésité à lâcher la modique somme de 1,34 millions d'euros. Ainsi, après avoir longtemps été le vilain petit canard du gazon français, les Bretons ont prouvé qu'avec de la volonté, et pas mal d'oseille, rien n'était rédhibitoire.

Troyes, nouvelle vitrine du « Air Fibr »


Avant le Roudourou, le stade de l'Aube de Troyes avait, lui aussi, connu une réfection complète à l'été 2013. La communauté d'agglomération du Grand Troyes, propriétaire de l'enceinte auboise, ayant fait le pari, certes plus coûteux mais surtout plus ambitieux, de s'équiper d'une pelouse hybride au détriment du tapis 100% naturel. Mais, à la différence du PSG et de Guingamp, qui s'équipent chez Desso et sa technologie Grassmaster, les décideurs troyens ont choisi de faire confiance à l'entreprise Natural Grass.
« Natural Grass a joué le jeu en disant : "Vous nous donnez notre chance, on réalise avec vous le premier terrain Air Fibr de France, à prix coûtant, mais vous allez devenir notre vitrine aux yeux de l'Europe." » Bertrand Yot
Nouvelle venue sur le marché, la start-up française a mis sur pied un tout nouveau modèle de pelouse hybride nommé Air Fibr. Et c'est vers l'ESTAC qu'elle s'est tournée pour commencer son implantation dans le monde du foot. Bertand Yot, le chef du service Espaces Paysagers du Grand Troyes, explique le deal : « Natural Grass a joué le jeu en disant : "Vous nous donnez notre chance, on réalise avec vous le premier terrain Air Fibr de France, à prix coûtant, mais vous allez devenir notre vitrine aux yeux de l'Europe." Nous, ça nous allait bien, ça nous a coûté plus cher qu'une pelouse traditionnelle, mais ça rentrait dans notre budget. »

Bertrand Picard, le PDG de Natural Grass, décortique son choix : « Quand les clubs arrivent en repérage à Troyes où, depuis dix ans la pelouse est catastrophique, le budget est limité et le climat est compliqué, et qu'ils voient l'état actuel du gazon, c'est très parlant. » « Quand des clubs comme le Real Madrid ou Arsenal sont venus, ajoute Yot, je leur ai expliqué : "Ça, c'est ce que ça donne avec les moyens de Troyes, alors imaginez maintenant ce que vous pourriez avoir comme résultats avec les moyens qui sont les vôtres." »


Il suffit de regarder aujourd'hui la qualité exceptionnelle de la pelouse de l'ESTAC pour se convaincre que ce choix fut le bon. D'ailleurs, les dirigeants de Natural Grass ne se sont pas trompés : depuis 2013, le stade de l'Aube ne cesse de voir défiler des émissaires de clubs venus en repérage de toute l'Europe. Outre les écuries de Ligue 1 et Ligue 2, la vitrine troyenne a aussi droit à des léchouilles venues de l'étranger. Real Madrid et Arsenal en tête.

Bouche à oreille et tache d'huile


Depuis, c'est peu dire que le billard troyen a fait des émules. En France, de nombreux clubs ont décidé de faire appel aux services de Natural Grass pour équiper leurs terrains. Que ce soit Saint-Étienne, Montpellier, Toulouse, Lyon ou Bordeaux, tous se sont laissés séduire par le Air Fibr tricolore. De manière général, s'il y a effectivement un duel entre les deux concurrents que sont Desso et Natural Grass, un constat s'impose : la pelouse hybride semble en passe de gagner la bataille du gazon dans le milieu du foot pro.
« Le simple fait de s'équiper d'une pelouse hybride, c'est déjà la garantie d'avoir un beau terrain. » Bertrand Yot
D'ailleurs, le classement des pelouses de Ligue 1 parle de lui-même : sur les dix premiers, neuf sont équipés de ce type de technologie, seul Rennes, 8e, n'a pas encore sauté le pas. Mais plus pour très longtemps car dès la saison prochaine, les Bretons feront eux aussi rouler la boule sur de l'hybride. À l'inverse, sur les neuf derniers (Lorient, avec sa pelouse synthétique, est exclu de fait de ce championnat), six utilisent encore des pelouses naturelles à l'ancienne. « Le simple fait de s'équiper d'une pelouse hybride, c'est déjà la garantie d'avoir un beau terrain » , conclut Bertrand Yot.


D'ailleurs, le FC Lorient, pionnier du synthétique en France, passera lui aussi commande cet été auprès de Natural Grass. Ainsi, après avoir longtemps été mis sur un piédestal, le revêtement synthétique est finalement voué à disparaître dans le milieu du foot professionnel. En plus d'offrir une esthétique impeccable, l'hybride permet de résister aux conditions météorologiques difficiles, d'offrir aux joueurs un ressenti proche de celui qu'ils peuvent connaître avec de la «  vraie » pelouse et, enfin, de réduire considérablement les risques de blessure. Une étude récente, reprise par le magazine Sciences et avenir, indique en effet que l'hybride réduirait de 20 à 40% les risques d'entorses et de lésions.
« Chez Natural Grass, on a ajouté du liège dans le sol, ce qui permet de maîtriser sa réaction mécanique et de réduire ainsi les risques de blessures. » Bertrand Picard
Un aspect fondamental pour Bertrand Picard : « Notre pari chez Natural Grass, c'est de dire que demain le sujet des pelouses sera intimement lié au sujet de la santé. En arrivant sur le marché, on a simplement voulu essayer d'inventer une nouvelle génération de pelouse hybride. On a donc ajouté du liège dans le sol, ce qui permet de maîtriser sa réaction mécanique et de réduire ainsi les risques de blessures. »

L'OM, l'exception qui confirme la règle


La pelouse hybride serait donc l'avenir du revêtement sportif pour les clubs professionnels. Pourtant, certains clubs ont eu du mal cette saison à faire bonne figure au classement et ce malgré l'installation de cette technologie de pointe. C'est le cas de Marseille notamment. Là-bas, en plus d'un climat méditerranéen peu propice à l'épanouissement du gazon, avec des écarts de température conséquents d'une époque à l'autre, le problème tient avant tout à l'architecture du stade depuis son récent lifting. Avec sa toiture monumentale, la plus haute d'Europe, le nouveau Vélodrome empêche la lumière du soleil de pénétrer à l'intérieur. « Vous avez moins de 20% de surface engazonnée qui reçoit du rayonnement solaire naturel » , précise Yot.
« Notre pelouse n'est pas miraculeuse et quand on y fait un concert, le gazon marque inévitablement. » Bertrand Picard
« Ils ont fait du Vélodrome le stade le plus compliqué pour y faire pousser du gazon, surenchérit le patron de Natural Grass, fournisseur de l'OM. Et la deuxième difficulté qu'on a au Vélodrome, c'est que c'est un stade à forte exploitation. Un exemple : trois semaines avant l'Euro, ils accueillent ACDC pour un concert... Notre pelouse n'est pas miraculeuse et quand on y fait un concert, le gazon marque inévitablement. Donc voilà, Marseille c'est vraiment un gros challenge et ce qui est fait aujourd'hui c'est déjà une prouesse. Il n'y aurait pas notre technologie au Vélodrome, couplée à l'excellent travail réalisé par les jardiniers marseillais, ça serait une catastrophe. »

Nice, le cancre des cancres !


En mettant de côté les cas de Reims, d'Angers et du Gazélec, tous équipés de terrains naturels, le cancre de cet opus 2015/2015 se situe à quelques kilomètres de la cité phocéenne, à Nice. La ville, qui s'est nouvellement dotée d'une enceinte ultra-moderne, ne peut que constater les dégâts au classement des pelouses. Alors que l'OGC Nice, principal locataire de l'Allianz Riviera, réalise une saison incroyable sur le plan sportif, sa pelouse en revanche hérite d'une 16e place qui fait tache. Vinci, par l'intermédiaire la filiale Nice Eco Stadium qui gère le stade, n'a pas souhaité équiper son nouvel écrin d'un tapis hybride. Pire, les gestionnaires du stade n'ont pas non plus voulu investir dans des lampes de luminothérapie, condition sine qua non quand, en plus d'avoir une pelouse naturelle, la lumière du soleil est bloquée par une toiture conséquente. Et pour ne rien arranger, l'Allianz Riviera, qui se veut être un stade omnisport, accueille, en plus des matchs de foot, des rencontres de rugby du RCT. Une cohabitation qui s'avère dévastatrice pour le revêtement. Contacté par So Foot, Nice Eco Stadium n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet.


« Pour le technicien que je suis, il est incompatible que le foot et le rugby utilisent le même terrain. » Claude Puel
Claude Puel, de son côté, est le premier à pester contre ce partage entre footeux et rugbymen. « Pour le technicien que je suis, il est incompatible que le foot et le rugby utilisent le même terrain » , avait-il lâché à L'Équipe, en février dernier, avant un Nice-Toulouse organisé seulement trois jours après le passage des gentlemen du ballon ovale. Un avis partagé par le spécialiste aubois : « Le rugbyman, il n'y a rien de pire pour une pelouse parce que si vous laissez 30 sangliers sur un terrain pendant 80 minutes, ils vous retournent la pelouse. » Déjà changée à maintes reprises depuis l'inauguration du stade, rien n'y fait. Le cas de Nice est très intéressant puisque, bâtie dans le cadre d'un PPP (partenariat public-privé), l'Allianz Riviera est soumise aux volontés de son propriétaire.

Or, à ce titre, celui-ci est libre de le gérer comme bon lui semble. « Les grosses boîtes qui gèrent ces nouveaux stades, Eiffage, Veolia, tous ces PPP, considèrent qu'ils sont chez eux et que par conséquent le club n'a qu'à fermer sa bouche » , explique Bertrand Yot, tout heureux que le stade de l'Aube ne soit pas soumis à de telles contraintes. Si le point de vue des proprio, à savoir rentabiliser au maximum l'enceinte sportive en diversifiant ses activités, est compréhensible, il faut savoir que cela à un prix. Un prix que Claude Puel aurait aimé ne pas avoir à payer. Cependant, malgré ces quelques points noirs, le niveau général des pelouses françaises a clairement augmenté. Et peut-être qu'un jour, ce seront les clubs anglais qui viendront en France pour recruter les jardiniers tricolores...

Par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Si il y a gazon, il a match!
Les diffuseurs et les annonceurs (ceux dont l'argent "compte") n'ont pas leur mot à dire ?
Messibocou Niveau : DHR
A Marseille c'est dur de faire pousser l'herbe mais pour la tondre c'est facile et bio ils ont des chèvres
Message posté par skiiip
Si il y a gazon, il a match!


http://casinoko.com Hello, i am glad to read the whole content of this blog and I am very excited
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
Nice c'est le meme problème qu'au Stade de France.
Les PPP, c'est le truc que te vend le maire en disant que ca coute moins cher. Sauf qu'en plus en general ca coute une fortune sur le long terme. Mais par contre le copain Vinci ou Bouygues du maire lui il est content d'avoir voté pour ton maire qui fait vivre le BTP !
La bonne nouvelle c'est que dans les 3 qui montent, il y a nancy et metz qui ont aussi de belles pelouses. Autant metz, ca a toujours été le cas, autant nancy fut longtemps à la traine et il faut saluer le travail de Rousselot qui met son fric dans le club depuis toujours.
Dr Zoidberg Niveau : Loisir
Aucune mention au FC Nantes qui, pourtant, a longtemps été précurseur au niveau de l'entretien
Johnny Decker Niveau : DHR
C'est quoi une pelouse hybride ?
Bonjour, d'accord sur ton intervention sauf concernant la "pelouse" de Nancy. La prochaine saison se fera toujours sur cet horrible synthétique. Les travaux pour adopter une pelouse hybride sont programmés pour l'été 2017. C'est le Grand Nancy qui est propriétaire de Marcel-Picot.
prtcl2x89 Niveau : CFA2
j'ai rêvé ou on vient de comparer des rugbymen à des sangliers ? je veux bien que les dégâts causés par les rugbymen soient importants sur une pelouse, de là à les comparer à un bon jambon, faut peut-être pas pousser.
Content que les choses avancent, la pelouse est un élément important du jeu, du spectacle, rien de plus désagréable que de jouer dans un champ de patates.

C'est même un investissement peu onéreux et très utile, une belle pelouse signale immédiatement un club qui est soucieux de son apparence, de son jeu.
Çà ne coûte pas plus cher qu'un joueur moyen/médiocre, et au moins on en est content sur une plus longue durée.
Message posté par Johnny Decker
C'est quoi une pelouse hybride ?


C'est clair que c'est qu
Message posté par Johnny Decker
C'est quoi une pelouse hybride ?


C'est clair que c'est quand même un comble de pas expliquer dans l'article ce qu'est une pelouse hybride... J'imagine que c'est un mélange synthé naturel ?
Je trouve attristant de voir le football s'aseptiser comme ça, à coup de pelouses hybrides et de normes toujours plus nombreuses. Une pelouse dégueulasse a du charme, justement dans le sens où elle augmente les chances de l'outsider de gagner le match. Et donc, elle rend plus intéressant et plus imprévisible encore le football. C'est comme l'arbitrage vidéo, son absence permet de rajouter un facteur hasard supplémentaire, et entretenir un peu plus le mystère. C'est ça le folklore du football!!
Message posté par Johnny Decker
C'est quoi une pelouse hybride ?


Dans sa constitution, le gazon naturel est piqué de milliers de fibres synthétiques où il s’enracine dans un substrat mêlant sable fin, granules de liège et microfibres synthétiques.

J'ai trouvé ça si ça peut t'aider. Mais grosso merdo c'est un mélange de synthétique et de pelouse naturelle
Message posté par prtcl2x89
j'ai rêvé ou on vient de comparer des rugbymen à des sangliers ? je veux bien que les dégâts causés par les rugbymen soient importants sur une pelouse, de là à les comparer à un bon jambon, faut peut-être pas pousser.


J'ai déjà bouffé un rugbyman un jour, et force est d'avouer que ça s'en rapproche.
Johnny Decker Niveau : DHR
Message posté par MetekoO
Dans sa constitution, le gazon naturel est piqué de milliers de fibres synthétiques où il s’enracine dans un substrat mêlant sable fin, granules de liège et microfibres synthétiques.

J'ai trouvé ça si ça peut t'aider. Mais grosso merdo c'est un mélange de synthétique et de pelouse naturelle


Merci pour le début d'explication. C'est un peu ce que j'imaginais.

J'aurais préféré que l'auteur de l'article pose la question au mec de Natural Grass!
Lorient qui abandonne le synthétique c'est une très bonne nouvelle, je comprend même pas que ce soit autorisé !
Sapin_de_Noël Niveau : CFA2
Message posté par Watto
Lorient qui abandonne le synthétique c'est une très bonne nouvelle, je comprend même pas que ce soit autorisé !


Justement, c'est désormais interdit en France, Lorient s'en débarasse cet été, Nancy l'été prochain, et après, terminé.
Message posté par booba
Je trouve attristant de voir le football s'aseptiser comme ça, à coup de pelouses hybrides et de normes toujours plus nombreuses. Une pelouse dégueulasse a du charme, justement dans le sens où elle augmente les chances de l'outsider de gagner le match. Et donc, elle rend plus intéressant et plus imprévisible encore le football. C'est comme l'arbitrage vidéo, son absence permet de rajouter un facteur hasard supplémentaire, et entretenir un peu plus le mystère. C'est ça le folklore du football!!


C'est loin d'être con ce que tu dis mais il faut penser que le diffuseur paye une fortune pour les droits tv et qu'une pelouse pourrie va à l'encontre du spectacle et donc de ses intérêts. ça m'étonne qu'il n'y ait pas de clauses dans le contrat permettant des amendes quand la pelouse est trop catastrophique.
Audenchiasse Niveau : DHR
ALors j'ai fait un stage chez Vinci Stadium à l'époque donc il y a deux principes d'hybride.

-Le grassmaster, hybride traditionnel (PSG): comme mentionné plus haut dans les commentaires, il s'agit d'un mélange d'herbe naturelle et de synthétique, qui sont piqués sur un substrat (le sol quoi) qui est naturel.

-La natural grass (Troyes): comme le gars dans l'article le mentionne rapidement, les français ont apporté une innovation. Eux ils ont trouvé un moyen de créer un substrat mi naturel-mi synthétique en injectant dans le mélange organique de sable et de terre un dérivé du liège. En conséquence la pelouse peut s'enraciner beaucoup plus fortement grâce à ce mélange. Ce qui est top car du coup on peut avoir un gazon 100% naturel puisque celui-ci sera très compliqué à arracher.En revanche le traitement est définitif donc si on veut faire machine arrière il faut tou démonter, un peu comme lorient et nancy qui sont confrontés au problème de démanteler leurs synthétiques.

Voilà :)
Hier à 09:27 Pronostic Manchester City Monaco : jusqu'à 560€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions ! lundi 20 février 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy
Hier à 17:21 Le gardien de Sutton contraint de démissionner Hier à 15:58 Chamakh, le Qatar plutôt que l’Italie ? Hier à 15:50 La minasse d'Hulk Hier à 15:39 La femme d'Axel Witsel vend une Ford KA Hier à 15:33 Robert Vittek rebondit à Bratislava Hier à 14:52 Record explosé dans le Ninety-Two Club
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:14 Samuel Eto'o en Chine ? Hier à 11:37 Manuel Neuer a trollé Arsenal ce week-end Hier à 09:38 Des incidents durant un match de D3 anglaise Hier à 09:06 Theo Walcott dans les vestiaires de Sutton pour les féliciter
Hier à 00:00 Wayne Shaw mange sur le banc lundi 20 février Des joueurs de Viry-Chatillon accusés d'avoir parié sur leur match lundi 20 février Une bicyclette en D5 belge lundi 20 février Brésil : l'arbitre annule le match avant de donner le coup d'envoi lundi 20 février Guardiola a hâte de voir Bielsa à Lille lundi 20 février CDM 2018: les sponsors ne se bousculent pas lundi 20 février Acheampong fête la victoire sur un adversaire lundi 20 février Neil Warnock veut qu'on le hue à sa mort lundi 20 février Christian Bassogog part toucher le jackpot en Chine lundi 20 février L'entraîneur d'America joue le douzième homme lundi 20 février Le poirier du coach des Rangers lundi 20 février Une sacrée quetsche en D2 belge lundi 20 février Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu lundi 20 février Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln lundi 20 février La chevauchée fantastique de Mavididi lundi 20 février Berbatov cherche un club lundi 20 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée lundi 20 février Un joli coup franc du milieu de terrain lundi 20 février Les golazos de Youri Tielemans lundi 20 février Superbe geste technique raté au Mexique lundi 20 février Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois dimanche 19 février Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan dimanche 19 février Le golazo d'Insigne face au Chievo dimanche 19 février Le tifo gigantesque des fans du Standard dimanche 19 février Le golazo de Rudy Gestede dimanche 19 février Les supporters de Millwall envahissent la pelouse dimanche 19 février Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur dimanche 19 février Ribéry rend visite à Théo dimanche 19 février Favre en colère contre Letizi dimanche 19 février Chamakh va rebondir en Serie B dimanche 19 février Thibaut Courtois chanté par Shay dimanche 19 février Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala vendredi 17 février Des Iraniens copient Messi et Suárez vendredi 17 février Ronaldinho publie son deuxième clip vendredi 17 février But contre son camp... du milieu de terrain vendredi 17 février Les Ultramarines à l'honneur sur le maillot girondin vendredi 17 février Chabal avec les Chamois niortais vendredi 17 février Lutz Pfannenstiel et les pingouins vendredi 17 février La banderole provocatrice des fans de Thessalonique vendredi 17 février SO FOOT & Mon Petit Gazon vendredi 17 février Les clubs de Championship donnent leur accord pour la goal-line technology vendredi 17 février Les hooligans du Legia se déchaînent contre l'Ajax vendredi 17 février Les Pogba à Manchester jeudi 16 février La merveille de Bernardeschi jeudi 16 février 203€ à gagner avec Chelsea, Atalanta Bergame & Burnley jeudi 16 février Mark Clattenburg file en Arabie saoudite jeudi 16 février Dégoûtés, les fans d'Arsenal revendent leurs tickets jeudi 16 février La coupe de cheveux fraternelle de Florentin Pogba jeudi 16 février Quand Darmstadt invite Barack Obama jeudi 16 février Infantino n'a pas peur des hooligans jeudi 16 février Un bar ouvre en hommage à Chapecoense jeudi 16 février Baston pendant un entraînement à Boca Juniors jeudi 16 février La boulette du gardien de Newcastle jeudi 16 février Les hooligans russes sont déjà prêts pour « leur » Mondial jeudi 16 février Lemina, lui aussi de retour à l'OM ? jeudi 16 février La compagne de Maradona ne fait pas de dépositions jeudi 16 février Le Bayern enterre Arsenal sur Twitter jeudi 16 février En Suisse, des ultras deviennent sponsor maillot de leur club mercredi 15 février Une étude montre des dommages cérébraux sur six anciens footballeurs mercredi 15 février Ricardo Carvalho signe en Chine mercredi 15 février L'hymne de la Ligue des champions sauce tarentelle mercredi 15 février Le chant de Saint-Valentin des supporters de Cardiff mercredi 15 février Le père de Zizou n'a pas regardé la finale de France 98 mercredi 15 février Maradona a-t-il agressé sa compagne à Madrid ? mercredi 15 février Ces clubs français plus forts que le Barça mercredi 15 février La coupe « non éthique » d'Asamoah Gyan mercredi 15 février Matuidi, sa femme et Google mercredi 15 février 5€ offerts sans dépôt : 100€ à aller chercher chez Winamax mercredi 15 février 216€ à gagner avec le Bayern Munich & Real Madrid - Naples mercredi 15 février Luis Enrique perd son sang-froid face à un journaliste mardi 14 février Craig Gardner offre 50 tickets famille aux supporters de Birmingham mardi 14 février Le corner rentrant de Youssouf mardi 14 février Philadelphie cherche à renforcer son staff avec un tatoueur mardi 14 février Guardiola congratule Arter pour sa future fille mardi 14 février Thierry Froger de la L2 au TP Mazembe mardi 14 février Gignac stoppe une interview de son coéquipier Vargas mardi 14 février Djibril Cissé serait complice dans l'affaire de la sextape de Valbuena mardi 14 février Thomas Tuchel veut attiser la curiosité des joueurs mardi 14 février Quand le fair-play débouche sur un but gag lundi 13 février Le bijou de Sinama-Pongolle lundi 13 février Diaby : la blague de Julien Cazarre ne passe pas lundi 13 février Golazo en D3 espagnole lundi 13 février La finale de la Coupe maintenue au Calderón ? lundi 13 février Le FC Cologne lance un projet de réalité virtuelle lundi 13 février Un fan de Burnley évite un drame en tribune lundi 13 février Un supporter meurt en marge d'un derby de Rio lundi 13 février Pas assez de contrôles antidopage en Angleterre ? lundi 13 février Sankt Pauli : la banderole qui fait mal lundi 13 février 308€ à gagner avec PSG - Barça & Benfica - Dortmund lundi 13 février La célébration ratée de Simon Terodde lundi 13 février Un joueur de Serie B copie Zlatan lundi 13 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 25e journée lundi 13 février Quand un joueur de l'Ajax utilise une blessure pour dribbler son adversaire dimanche 12 février Ligue 1 : une 25e journée record dimanche 12 février La merveille de Torres dimanche 12 février Gareth Bale a repris l'entraînement dimanche 12 février Robbie Brady nettoie les filets de Courtois dimanche 12 février Un joueur amateur décède sur le terrain dimanche 12 février Tolérance zéro contre l'homophobie dans le sport britannique dimanche 12 février Les supporters des Orlando Pirates envahissent la pelouse dimanche 12 février Deux splendides reprises de volée à Norwich dimanche 12 février Le commentaire polémique de Lee Dixon sur Son dimanche 12 février Bilić en tribune pour avoir fracassé un micro dimanche 12 février Morecambe régale (littéralement) ses fans dimanche 12 février Célébration houblonnée en Angleterre dimanche 12 février L'énorme boulette du gardien de La Gantoise dimanche 12 février Un match annulé vire à la bataille de boules de neige samedi 11 février Le perroquet fugueur de Philippe Mexès samedi 11 février Gordon Ramsay prêt à remplacer Mark Warburton samedi 11 février Mertens a hésité à signer en Chine vendredi 10 février La volée de Chumacero vendredi 10 février Le Tchad n'est déjà plus sponsor du FC Metz vendredi 10 février Liverpool a échappé à une catastrophe vestimentaire en 1990 vendredi 10 février Et voilà le maillot des 80 ans du TFC vendredi 10 février John Terry s'amuse avec son chewing-gum vendredi 10 février Dele Alli joueur du mois, Carroll récompensé pour son but vendredi 10 février Des fans déneigent le terrain pour éviter le report du match vendredi 10 février Rétro : Le jour où Griezmann a cisaillé l'OL vendredi 10 février Heitinga et ses pépins financiers vendredi 10 février Thierry Henry joue les chauffeurs pour le groupe Texas vendredi 10 février Kim Källström signe en Suède vendredi 10 février Maradona va travailler avec la FIFA jeudi 9 février 214€ à gagner avec la Roma, Juventus & Sampdoria-Bologne jeudi 9 février Arsenal signe un jeune Nigérian de treize ans jeudi 9 février Royston Drenthe se lance dans le rap jeudi 9 février Čeferin pour une limitation des mandats à la tête de l'UEFA jeudi 9 février Depay et le micro de Saint-Étienne jeudi 9 février Le mythique commentateur de l'AC Milan ému par Deulofeu jeudi 9 février La Premier League s'attaque au streaming illégal jeudi 9 février Rooney et Ibrahimović zlatanent un fromage suisse jeudi 9 février Le but du week-end en Suisse jeudi 9 février Le maillot de Depay dans le musée de l'OL jeudi 9 février Les tops et les flops de Mon Petit Gazon de la 24e journée jeudi 9 février Les excuses du Shanghai Shenhua mercredi 8 février Payet de retour avec un but mercredi 8 février Liverpool rend hommage à Cissé mercredi 8 février Argentine : 50 sponsors sur le même maillot mercredi 8 février Keylor Navas n'aime pas être filmé mercredi 8 février Le président de Boca accusé de pressions sur l'arbitrage mercredi 8 février Le jour où Ronaldo ne valait pas 15 000 dollars mercredi 8 février Exeter, l'équipe la plus intello d'Angleterre mercredi 8 février Théo invité par l'Inter mercredi 8 février Howard Webb va superviser la vidéo aux États-Unis mercredi 8 février Marc Wachs de retour au Dynamo Dresde mercredi 8 février Un ballon de foot dans l'espace mercredi 8 février Pas de contrat pour Freddy Adu mercredi 8 février L'Atlético veut garder Griezmann mercredi 8 février Le Qatar dépense 500 millions de dollars par semaine mardi 7 février Oscar marque son premier but chinois mardi 7 février 321€ à gagner avec la Juventus, Dortmund & Nice - Sainté mardi 7 février Bruxelles peut-elle perdre le match d'ouverture de l'Euro 2020 ? mardi 7 février But gag en Irlande du Nord mardi 7 février Hamouma a refusé l'OM pour des raisons de sécurité mardi 7 février La Ligue 1 a dépensé 225 millions d'euros cet hiver mardi 7 février Les supporters de l'Atlético mettent la pression à leurs joueurs lundi 6 février Robbie Keane à l'entraînement avec Al-Ahli lundi 6 février Quand Joe Hart se fait piéger par une flaque lundi 6 février Leeds et le drapeau de la discorde lundi 6 février MPG : les tops et les flops de la 23e journée dimanche 5 février Le but du sacre par Aboubakar dimanche 5 février Le missile de Cuadrado dimanche 5 février Le golazo de Sergio León dimanche 5 février Le trou de souris flairé par Elneny dimanche 5 février Ça chauffe dès l'arrivée du bus lyonnais dimanche 5 février Un scénario de fou entre Brentford et Brighton dimanche 5 février Un but de 90 mètres venu d'Espagne dimanche 5 février Baston de coachs dans le derby du Yorkshire dimanche 5 février Un triplé en 24 minutes pour Moussa Dembélé dimanche 5 février Les « abdos dans le dos » de Kurt Zouma dimanche 5 février Griezmann : MU, « le scénario idéal » dimanche 5 février Quand Nasri tire son penalty comme un enfant dimanche 5 février Gignac tout près du but du week-end dimanche 5 février Les 100 qui vont faire le foot en 2017 dimanche 5 février Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux dimanche 5 février Hernanes vers la Chine ?
Article suivant
Les larmes de Großkreutz
770 22