Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options

L’Europe vue par Triaud


Les Girondins ne sont qu’à mi-parcours et, pourtant, leurs rêves d’Europe semblent quasi inaccessibles à l’heure actuelle. La faute à un début d’exercice catastrophique. Jean-Louis Triaud, lui, à une idée bien précise de ce que pourrait être l’avenir des clubs français en la matière.

« L’Europa League, ça coute de l’argent, ça ne rapporte rien, donc ce n’est pas un grand souci… Et ce n’est que sportif car c’est toujours valorisant de jouer une compétition européenne, indique le président bordelais, avant de développer. On dit que les Français ne s’intéressent pas à une qualification en Europa League, mais sportivement, je serais ravi de la jouer, même si l’on préfère la Ligue des Champions ! Cette absence reste surtout une déception sportive. Financièrement, ça n’a pas d’incidence particulière. »

Oui, mais c’est mieux que rien, non ? « Une C1 nous aurait aidés budgétairement, précise-t-il. Peut-être que d’ici quelques-années, c’est un objectif que 17 clubs français vont devoir rayer de leurs projets, parce que entre Paris, et peut-être Monaco demain, si tout se fait comme prévu – car on peut dire qu’ils se seront acheté leur place et leur qualification – il restera éventuellement une place de troisième à se disputer. (Sic) Par conséquent, La C1, à l’avenir, ça va devenir problématique. Nous, on a survécu pendant trois ans sans, et si… On continuera…  »

Finalement, au Haillan, on regrette presque l’Intertoto*.




*Compétition remportée par les Girondins en 1996, année au cours de laquelle ils ont perdu en finale de la Coupe de l’UEFA face au Bayern Munich. LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.