Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Arsenal-Atlético (1-1)

L'Europa League à la française

Alors que l'Olympique de Marseille prenait une option sur le Red Bull Salzbourg, ce sont les Français qui se sont fait remarquer dans l'autre demi-finale opposant Arsenal à l'Atlético (1-1). De l'arbitre Clément Turpin aux buteurs Alexandre Lacazette et Antoine Griezmann, en passant par les défenseurs Lucas Hernandez et Laurent Koscielny. Et en oubliant Kevin Gameiro.

Modififié
En désignant Lyon comme ville hôte de la finale de Ligue Europa, l’UEFA avait tout vu avant tout le monde. Car oui, cette édition de la C3 ne serait en réalité qu’une vulgaire Coupe de France dans laquelle il faut avoir le passeport français pour se faire remarquer. Alors que l’Olympique de Marseille, dernier représentant tricolore en Coupe d’Europe, prenait le dessus sur le Red Bull Salzbourg au Stade Vélodrome, ce sont les Frenchies qui se sont fait remarquer de l’autre côté de la Manche à l’Emirates Stadium. De manière plus ou moins brillante.

Clément Turpin dégaine plus vite que son ombre


Et le premier Tricolore à se mettre en scène ne portait ni le maillot rouge des Gunners, ni le jaune de l’Atlético, mais bien le bleu flashy de l’arbitre puisqu'il s’agit de Clément Turpin. Auteur d’une bonne prestation au sifflet de Roma-Barcelone en quarts de finale de C1 (3-0), celui qui officiera au Mondial en Russie ne s’est pas fait que des amis du côté de Madrid en expulsant dès la dixième minute le latéral droit Šime Vrsaljko, pour deux fautes grossières.


Avant d’envoyer Diego Simeone en tribunes trois minutes plus tard pour avoir insulté sa maman qui n’avait rien demandé. Deux décisions lourdes de conséquences, mais qui sont loin d'être illogiques. Histoire de faire taire les mauvaises langues qui rappellent que Clément Turpin aime offrir des penaltys à Alexandre Lacazette, notons que l’arbitre français n’est pas tombé dans le panneau de la simulation de l’ancien Lyonnais dans la surface.

Lacazette vs Hernandez


Positionné en pointe du 4-3-2-1 mis en place par Arsène Wenger, Alexandre Lacazette a justement été le premier joueur de champ à se mettre en évidence en envoyant une volée sur le poteau de Jan Oblak. Bien cadenassé par la défense des Colchoneros, l’attaquant français a tout de même su se créer des occasions et apporter du danger par sa technique et sa vivacité. Visiblement excité à l’idée de jouer une finale de Ligue Europa dans son ancienne maison, Lacazette a continué de pousser pour, enfin, délivrer l’Emirates Stadium en prenant le dessus sur Lucas Hernandez (joueur de nationalité... française) en claquant une tête ronaldesque. Son septième but en sept matchs depuis son retour de blessure. Des statistiques XXL qui peuvent faire tilter Didier Deschamps à moins de trois semaines de la liste pour la Coupe du monde.

Griezmann vs Koscielny


Assuré d’être du voyage en Russie, Antoine Griezmann, lui, a vécu une rencontre bien plus compliquée. Mais pour le même résultat au bout du compte. Infériorité numérique oblige, les Colchoneros se sont repliés dans leur surface de réparation avec l’idée d’envoyer Grizou, Correa et Gameiro (Français le moins en vue de la soirée) en contre. Problème, le but de Lacazette est venu contrecarrer les plans de Diego Simeone, qui a alors fait entrer Gabi et Savić. Le nouveau plan ? Tout le monde derrière, et lancers de saucissons en espérant un miracle de Griezmann. Sauf que visiblement, miracle se prononce Laurent Koscielny en espagnol.


Au duel avec son compatriote, le défenseur des Gunners s'est raté en dégageant le cuir sur la tête de Grizou, qui est allé battre en deux temps David Ospina pour offrir un nul miraculeux aux Colchoneros. Si Laurent Koscielny n’a pas forcément gagné des points bleus sur ce match, Antoine Griezmann a de son côté confirmé sa bonne forme en 2018, puisqu'il a inscrit vingt de ses 27 buts de la saison avec l’Atlético depuis le 1er janvier. Ne reste alors qu’une seule question en suspens : Emmanuel Macron sera-t-il présent à Lyon le 16 mai prochain pour remettre cette Coupe de France au futur vainqueur, comme le veut la coutume ?



par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 13:11 Euro Millions : 45 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti ce mardi Hier à 16:35 Nainggolan prend sa retraite internationale 76
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi
dimanche 20 mai Le drôle de penalty pour le Real Madrid en finale de Ligue des champions 1960 90