1. //
  2. // Euro 2016

L'Euro « déjà gâché » pour Jacques Lambert

Modififié
1 102
Il y a ceux qui ont hâte et ceux qui s'en moquent. Mais il y a aussi les rabat-joie.

Président du comité d'organisation de l'Euro 2016, Jacques Lambert semble en faire partie. Interrogé ce vendredi matin sur les ondes de France Inter, l'ancien directeur général du comité d'organisation du Mondial 1998 a parlé d'une « fête déjà gâchée » au moment d'évoquer l'Euro qui débute à 20h45 par un joli France - Roumanie.

Une référence à peine masquée aux mouvements sociaux qui bousculent le pays et la capitale ces dernières semaines : « Les difficultés n'impacteront pas la compétition à partir du moment où les équipes et les arbitres peuvent se déplacer. Mais les matchs, c'est fait pour les spectateurs, et là, c'est déjà plus compliqué. Si tous les supporters ne peuvent pas venir en France ou circuler en France, c'est plus fâcheux. Ceux qui sont gênés, ce sont les supporters qui ne se recrutent pas parmi le CAC 40, au Medef ou dans le 7e arrondissement. Je ne comprends pas la logique à perturber ses frères en société. »

Reste à savoir ce qu'il pensera de la fête si la France s'impose le 10 juillet. JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
Démago.
C'est pas les frères qu'on protège mec, mais les camarades.
Mais ça tu t'en bas les steaks amigo.
Quel con de dire des trucs pareils. Autant j'ai trouvé que la SNCF auraient pu faire une petite trêve quand on accumulait pénurie d'essence et surtout les crues et que les gens galeraient à rentrer chez eux, mais que des touristes n'arrivent pas à aller voir un match de foot y a pire quand même. C'est plus facile de s'adapter.
On a déjà une image de connards communistes qui manifestent tout le temps de toute façon.
zinczinc78 Niveau : CFA
Sur le fond il a pas tort.. C'est pas les "salauds de patrons" et les rentiers qui sont touchés par les grèves de RER, les blocages de raffinerie, les blocages d'incinérateur d'ordures, les grèves de taxi et donc maintenant, les possibles actions visant à empêcher l'accès des spectateurs aux stades.

Au final, les emmerdes sont pour les gens que les syndicats prétendre défendre. Pas sûr que "le peuple" continue de les soutenir longtemps..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 102