1. // Euro 2012
  2. // Groupe B
  3. // Allemagne/Portugal

L'Euro de Cristiano Ronaldo ?

Adulé par les supporters madrilènes et mancuniens en d’autres temps, Cristiano Ronaldo ne fait toujours pas l’unanimité dans son propre pays. En cause, une irrégularité en équipe nationale indigne de son talent. Pour que le Portugal s’extirpe de ce groupe sadomasochiste, il va falloir que son capitaine se réveille.

Modififié
96 20
Cristiano Ronaldo était nul à l’école, nul en mathématiques, et il est pourtant devenu un roi de la statistique. Cette année, le Portugais a marqué 66 pions : 60 avec le Real Madrid - dont 46 en Liga - et le reste avec la Selecção. Mais ça ne convient à personne sauf aux supporters merengues. Les Lusitaniens, eux, préfèreraient le voir faire une saison de merde en club et un Euro ravageur, plutôt que l’inverse. Certains aigris en viennent carrément à se convertir au Messianisme, lassés de voir le fils prodigue se vautrer lors des grandes occasions sous la tunique das quinas. Si Eusébio et Figo ont réussi à jouer sur deux tableaux par le passé, pourquoi pas lui ?

Normal en sélection

Le problème de CR7 réside, paradoxalement, dans l’excellence de ses prestations en club. L’opinion publique portugaise ne désire pas qu’il en fasse plus que d’habitude, mais « simplement » qu’il joue aussi bien avec la Selecção qu’il a pu le faire avec Manchester United et le Real Madrid. Et c’est là que le bât blesse. Plus il hausse son niveau de jeu en club, plus on attend de lui en Selecção, où son bilan est par ailleurs loin d’être dégueulasse. En 90 matchs, l’homme aux cheveux inamovibles a inscrit 32 buts. Ce qui donne la très honorable moyenne d’un peu plus de 0,3 but par rencontre. Excellent en club, normal en sélection : voilà ce qui fâche les Portugais.

Il n’empêche que Cristiano Ronaldo mérite mieux lorsqu’on observe de plus près ses dernières prestations sous l’égide de Paulo Bento. Car s’il n’avait pas planté deux buts décisifs le jour de la raclée infligée aux Bosniens, lors des barrages (6-2), ses coéquipiers seraient peut-être déjà en vacances à trimbaler leur femme et leurs mouflets sous les palmiers des Caraïbes. Le désamour de ses compatriotes à son égard reste néanmoins défendable depuis sa contamination au virus Pedro Miguel Pauleta en 2006, date à partir de laquelle il a cessé de briller avec le Portugal lors des compétitions majeures. Si en 2008, il était touché au pied droit pendant l’Euro, la médiocrité de son Mondial 2010 reste à ce jour injustifiable.

Quarts de finale = Ballon d'Or ?

Le Championnat d'Europe des nations de 2012 est donc l'occasion pour CR7 d'achever sa rédemption en équipe nationale. Pour cela, il va devoir outrepasser deux choses : la lourde pression qui va peser sur ses épaules bodybuildées, ainsi que son individualisme récurrent au Portugal. D'après ses récentes interventions dans la presse nationale, le Madrilène s'estime prêt et détendu à l'orée de l'affrontement déjà décisif contre la Mannschaft. Prêt, peut-être, détendu, cela paraît tout de même un peu gros. Car le Portugais sait que, pour empêcher Lionel Messi de gratter un quatrième Ballon d'Or et ainsi concrétiser sa fabuleuse saison sous la tunique blanche de Madrid, il devra péter la baraque et permettre aux siens de sortir du groupe de la mort.

Un problème qui engendre automatiquement celui de l'individualisme. Car à vouloir toujours tout faire mieux que les autres, à vouloir marquer plus de buts que Messi et à alimenter YouTube en gestes techniques farfelus, Cristiano Ronaldo en oublie régulièrement ses coéquipiers, qui, pourtant, ont le même maillot que lui. Pour éviter que ce scénario ne se reproduise en Pologne-Ukraine, Paulo Bento et Ricardo Quaresma ont déjà volé au secours de leur star en assurant publiquement qu'elle n'avait pas besoin d'un bon Euro pour gagner le titre individuel suprême.

CR7 ailier, pas électron libre

Sur un plan purement tactique, les personnes estimant CR7 capable de plier un match tout seul en Selecção - donc lui-même et ses fans - se trouvent dans l'erreur. Paulo Bento, depuis son arrivée à la tête de l'équipe nationale lusitanienne, il y a bientôt deux ans, a tout de suite tenu à construire son système autour d'un collectif et non de son seul capitaine. Le registre dans lequel évolue Cristiano Ronaldo en sélection est donc totalement différent. Il doit jouer beaucoup plus bas qu'au Real, proposer des solutions à ses partenaires en étant proche d'eux, sans dézoner, et jouer court plutôt que dans la profondeur. De plus, Paulo Bento préfère tenir le ballon et dominer. Les contres, domaine dans lequel peuvent s'exprimer toute la vitesse et la force physique du Ballon d'Or 2008, se font donc plus rares et les opportunités de marquer s'en trouvent amoindries pour lui.

Avec la Selecção, il a donc beaucoup moins de liberté tactique - ce qui est paradoxal, quand son coach en club s'appelle Mourinho - mais aussi spatiale. CR7 subit beaucoup plus le marquage adverse qu'au Real car les entraîneurs adverses estiment que lui seul est vraiment dangereux et préfèrent souvent concentrer tous leurs efforts défensifs sur la perle portugaise, plutôt que sur le très modeste Hélder Postiga. Enfin, le mannequin-joueur a tendance à trop mépriser ses équipiers dans les moments qui fâchent. À force de jouer avec des Rooney, Giggs, Özil ou Benzema, le reste du monde lui semble trop petit. Dans ces cas-là, il a tendance à prendre le ballon pour lui tout seul et est capable de tirer 50 fois du milieu de terrain en espérant marquer à un moment ou un autre. Conséquence : Moutinho, ainsi que Meireles, chargés de distribuer le jeu, ne touchent plus le ballon et le Portugal joue n'importe comment, au point de reculer et de subir, même face aux plus faibles. Ça tombe bien, ce soir, la Selecção das quinas joue contre une équipe pas trop naze...

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Putain Cr7 faut que tu montres à tout les rageux que tu peux être aussi bon en club qu'en sélection
Le moment ou jamais pour Cristiano ! Après avoir été décisif dans les gros matchs du Real cette saison (Barca retour et Bayern malgré l'élimination) il faut l’être avec le Portugal ! Mais ça risque d’être compliqué contre ces 3 équipes. Mais c'est un challenge à la hauteur de son talent
Je n'ai pas lu dans l'article le fait qu il est beaucoup plus collectif, plus altruiste qu auparavant. CR est capable d emmener le Portugal loin dans cet euro
Autant probable que ce soit l'Euro de Ibra
Excellent article qui résume parfaitement la situation de ronaldo. Comment les Français jugent ils les prestations de benz? Excellentes puisque qu'il est LE joueur indispensable selon les médias et les supporters... Or cr7 a marqué plus de buts et fait plus de passe dé que le benz' en eliminatoires de l'euro. Le problème de cr7 ce n'est pas d'être mauvais, au contraire il est très bon, son problème c'est qu'il a atteint un niveau d'extraterrestre en club et les tos attendent de lui le même niveau en selection. Et comme l'article le dit: les adversaires des portugais ont bien compris que le seul danger c'est cr7 ça veut dire marquage très stricte sur lui. Et comme les coéquipiers de cr7 donne le ballon à leur captain en attendant que ce dernier fasse des miracles, c'est le grand bonheur pour l'adversaire. Or les joueurs qui composent la seleçao sont probablement les + faibles depuis 98 (année ou les lusitaniens ne se sont pas qualifiés pour la CDM) ça devient "Mission impossible".
Par contre une petite précision: Figo jouait avec la génération dorée du Portugal, probablement la plus forte de son histoire. Et à l'euro 2004, cr7 devient titulaire (à la place de Quaresma) lors du tournoi et finit "meilleur jeune joueur du tournoi".
Je suis plutôt adepte du beau jeu habituellement...et pourtant, je serais à la place de Bento, ce soir j'opterais pour un voire un 4-5-1 ou encore un 4-4-1-1 très bas, avec deux milieux défensifs qui seraient Veloso et Meireles et Moutinho devant eux. Je suis sûr que Meireles peut être bon en vrai "6". Le salut da seleccao peut passer par un jeu en contre, avec un placement défensif très bas, à condition qu'on se la joue solide, rigoureux et concentrés, et en relançant bien et systématiquement vers Cristiano et Nani (si Nani joue d'ailleurs, on ne sait toujours pas!!).

En gros, ce que j'attends des portugais n'est pas forcément de créer du beau jeu, mais de ne surtout pas perdre ce soir, d'avoir un putain* de sursaut d'orgueil!

Peut-être que le Portugal pourrait nous sortir un Euro "à la Chelsea en LDC"?

Il n'y a plus qu'à serrer les fesses et croiser les doigts!

Força e Orgulho Portugal!!!
Dans mon précédent post, j'ai omis une formation...

"Je suis plutôt adepte du beau jeu habituellement...et pourtant, je serais à la place de Bento, ce soir j'opterais pour un 4-2-1-2-1 voire un 4-5-1 ou encore un 4-4-1-1 très bas..."
Le Portugal n'est pas désespéré au point de devoir jouer très bas, ou "à la Chelsea".

Surtout quand on a une équipe dont les joueurs ont une assez bonne vitesse particulièrement en défense par rapport à l'Allemagne qui elle les collectionne (Badbidule, Mertesacker et Boateng).

Faut jouer haut et presser, et advienne que pourra.
Yep Kuduro! Tu me ferais presque changer d'avis...mais d'un autre côté, c'est justement parceque Cristiano et Nani sont rapides, que la contre-attaque en jeu long et direct me paraîtrait efficace.
meinkrampe
Je ne vois pas le Portugal passé les poules. Ce soir, le tos devront s'abonner au match nul.
Ce sera dur pour eux, je suis d'accord qu'ils doivent être guerriers et jouer en contre car les Rui Costa et Figo ne sont plus là et n'ont pas été remplacé(quel dommage à l'époque le Portugal était vraiment le Brésil d'Europe).Une chose encore, CR7 est un très grand buteur, mais je trouve la selecao trop dependante de lui, à Bento d'y changer qq chose.
Le Portugal a quelques intéressantes individualités, et ne méritait sans doute pas de tomber dans un groupe pareil. Perso, quand je les regarde, je vois deux joueurs excellents: Cristiano et Pepe(et pourtant, j'suis pro barça), 1 bon joueur (Nani) et un joueur moyen (Coentrao). Après, t'as une bande de brêles de de chèvres(Hugo Almeida et Raul Meireles en tête). Le gardien de but, n'en parlons même pas, c un plot. Alors, quand en plus, ils ont pas un système de jeu qui favorisent les contres où leur vitesse pourrait servir, franchement, j'vois pas comment ils passeraient le premier tour. Mais après aussi, en football, y a une vérité, c celle du terrain, et le fait que c'est tjrs un jeu qui en destabilise un autre. Et après tout, la Grèce a remporté l'Euro 2004 non??? donc, tout est possible. Mais bon, si le Portugal perd le match de ce soir, ils auront pas encore tout perdu. S'ils font un nul, ce sera une très bne affaire. S'ils gagnent......
aykutinho11 Niveau : Loisir
Je pense que l'absence de Danny va beaucoup pénaliser le Portugal. Mis à part cela, c'est vrai que, comme dit dans les commentaires précedents, dès que les joueurs ont le ballon, ils le donnent à Ronaldo et espère qu'il fasse des miracles, et les adversaires le savent, donc ils n'attendent que ça avec un marquage très strict sur Cr7. Hugo Almeida, c'est vraiment une arnaque ce mec, étant moi même un grand supporter de Besiktas (Club de Almeida) j'ai regardé chacune d ses prestations, 'est à chaque fois à mourir de rire. Il a une lenteur incroyable, vendange comme pas possible, même son jeu de tête n'est pas remarquable. Je pense qu'ils doivent jouer soit avec Postiga en 9, ou alors même mettre CR7 devant avec Varela et Nani sur les côtés, et Moutinho Meireles Veloso dans le milieu, même si c'est pas du très physique
Note : 1
Comment un joueur aussi peu efficace/d'influence en sélection comme Danny peut manquer à l'équipe?

Non ce qu'il manque c'est des leaders comme Figo, Rui Costa, Couto et cie.

Dans ce rôle il y a Bruno Alves mais ses perfs sont très moyennes.
aykutinho11 Niveau : Loisir
C'est vrai que Danny n'est pas très régulier, ni super efficace, mais son profil aurait pu être intéressant, et aurait permis au Portugal de jouer dans un dispositif différent. La génération des Figo, Rui Costa, c'est malheureusement du passé, et cette génération 2012 et clairement moins talentueuse. Bruno Alves aurait du aller en Angleterre à la place de la Russie selon moi, il aurait jouer dans un champioonat bien plus relevé, face à des attaquants d'un autre calibre, et peut-être que ses performances seraient au niveau de son potentiel.
Katapulta Niveau : CFA
J’ai lu les deux premiers paragraphes,même pas eu envie d’aller plus loin.
C’est quoi ces journaleux qui croient pouvoir faire la synthèse de la pensée d’un pays?
Ils oublient que contrairement a ce que les médias en geral veulent faire passer,personne s’attend a ce qu’il gagne tout tout seul,marque tout le temps et soit éternellement décisif.
Il faut voire qu’au Portugal,on accès à une toute autre vision,non déformée celle là,de ses opinions,et interprétation différente aussi de ses différentes actions.C’est d’ailleurs étrange,ce qui en général fait les choux gras de la plus part des médias ailleurs,n’y existe tout simplement pas,comme les trucs du genre:
‘Ronaldo choisit ses autographes’,ou ‘Aujourd’hui il a mis un slip aux couleurs du Barça’,etc…
Je crois que le gens seraient bien étonnés de comprendre la différence entre l’image que l’on veut nous faire passer,et le *vrai* Ronaldo,qui au fond est un mec d’origine modeste,déconneur,qui est ce qu’il est du à sa sueur,et qui a du en entendre des *connards* lui dire qu’il avait des chaussures *pourries*…
Aujourd’hui,c’est les mêmes qui bavent devant ses modèles…!
Paname City Niveau : Loisir
Rien que pour faire pleuré les "pseudo-portuguais" faut que tu te chie en sélection Cricri !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
96 20