L'Euro à 24 n'est pas gravé dans le marbre

Modififié
187 35
Le nouvelle formule de l'Euro a beaucoup fait parler.

Le passage de 16 à 24 équipes de la compétition européenne n'est pas au goût de tous les observateurs, ni même des acteurs. Dans une interview accordée à L'Équipe, Theodore Theodoridis, le secrétaire général de l'UEFA par intérim, analyse les avantages et les inconvénients du nouveau format :


« Il comporte des aspects positifs et des mauvais côtés. Au rayon des satisfactions, les équipes sont compétitives, on hausse le niveau du football européen et on fait rêver davantage de gens » , a-t-il notamment déclaré avant de reconnaître que le format à 16 était « plus simple » et de soulever le problème du différentiel de jours de récupération entre les différentes nations. Si la formule ne pourra pas être remise en cause pour l'Euro 2020, il ne ferme pas la porte à un nouveau changement pour la suite : « Tout est possible, vingt-quatre équipes, vingt-deux, vingt. On verra... »

Bientôt un format à 21 équipes dont 7 à cloche-pied avec un goal volant. GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

 //  17:42  //  Passionné des Pays-Bas
Note : 2
La chute loufoque est presque moins débile que les propositions de l'UEFA
 //  17:58  //  Supporter de Lyon
Étrange, dans les satisfactions il a oublié de préciser qu'il pourrait se verser une plus grosse prime à la fin de la compet. Probablement un oubli de se part, le plus important étant bien évidemment de "faire rêver d'avantage de gens".
Depuis le début de ces polémiques, je le dis; le soucis n'est pas d'avoir 16 ou 24, c'est d'avoir 6 poules. Il en faut 4 ou 8. Franchement 4 poules de 6 avec directement les quarts, çà serait parfait.
 //  18:01  //  Amoureux de la Bolivie
"Au rayon des satisfactions, les équipes sont compétitives, on hausse le niveau du football européen et on fait rêver davantage de gens"

En fait à l'UEFA, ils regardent tous les matches avec les lunettes de supporters, mais si vous savez les lunettes bleu-blanc-rouge avec lesquelles on doit rien voir mais les gens qui les portent ont tous l'air content.
Roberto Piaggio Niveau : DHR
Message posté par ajde59
"Au rayon des satisfactions, les équipes sont compétitives, on hausse le niveau du football européen et on fait rêver davantage de gens"

En fait à l'UEFA, ils regardent tous les matches avec les lunettes de supporters, mais si vous savez les lunettes bleu-blanc-rouge avec lesquelles on doit rien voir mais les gens qui les portent ont tous l'air content.


C'est vrai que les mecs ont pas honte de te sortir ça avec le sourire putain...
J'ai pas souvenir (je suis pas vieux mais presque) d'un niveau global si bas.
Si il n'y avait pas eu la folie de tous ces buts en fin de matchs, il y aurait une vague de suicide pire qu'une canicule en juin.
luxe, calme et volupté Niveau : National
 //  18:12  //  Amoureux de la VPS
Note : 1
Message posté par Kicker_
Depuis le début de ces polémiques, je le dis; le soucis n'est pas d'avoir 16 ou 24, c'est d'avoir 6 poules. Il en faut 4 ou 8. Franchement 4 poules de 6 avec directement les quarts, çà serait parfait.


Tu veux dire 2 qualifiés dans chaque groupe de 6 ?
Donc, 5 matchs dans chaque poule et au bout de 3 matchs, 2 équipes déjà éliminées font leurs 2 derniers matchs en claquette ?
Ne postules jamais à l'UEFA.
Note : 1
Message posté par Kicker_
Depuis le début de ces polémiques, je le dis; le soucis n'est pas d'avoir 16 ou 24, c'est d'avoir 6 poules. Il en faut 4 ou 8. Franchement 4 poules de 6 avec directement les quarts, çà serait parfait.


Ton idée est sympa parce que des groupes de 6 équipes maintiendrait du suspense pour les qualifications en quarts, mais du coup un finaliste jouerait 8 matches au lieu de 7 actuellement.

Perso, j'aimerais bien qu'on fasse le format du Mondial 82, avec 6 groupes de 4 équipes mais seulement 2 qui se qualifient (sans meilleurs troisièmes), et ensuite les 12 qualifiés se retrouvent dans quatre groupes de trois équipes dans lesquels seul le premier se qualifierait pour des demies, ce qui obligerait à gagner ces deux matches quasiment pour passer en demies. On aurait le même nombre de matches qu'actuellement (51), le même nombre de matches joués par un finaliste (7), mais pas d'équipes qui joueraient le 0-0 pour gratter le point du nul au 1er tour.
Altopécore Niveau : Ligue 1
Message posté par Kicker_
Depuis le début de ces polémiques, je le dis; le soucis n'est pas d'avoir 16 ou 24, c'est d'avoir 6 poules. Il en faut 4 ou 8. Franchement 4 poules de 6 avec directement les quarts, çà serait parfait.


Sur le papier c'est bien mais le problème c'est que ça fait 67 matches à organiser au lieu de 51. Partant du principe que l'UEFA cherche sans doute absolument à éviter les matches aux mêmes horaires pour capter le maximum de téléspectateurs et qu'il parait difficile de prolonger la durée de la compète, on se rend vite compte que ça devient compliqué à mettre en œuvre.
Cafu crème Niveau : DHR
Ce qui doit surtout les emmerder c est que les grosses nations se fassent sortir si tôt.

L'Islande, Galles c est sympa mais 99,8% des Islandais c est peanuts comparé aux retombées économiques d une nation historique du foot pour l'Uefa.

Ils trouveront bien un meilleur moyen de proteger les gros.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Kolodziejczak encense Emery
187 35