1. // Éliminatoires Euro 2016
  2. // BIlan

L'Euro 2016 se dessine

À l'issue de la dixième et dernière journée de la phase de poules des éliminatoires de l'Euro 2016, on connaît désormais 20 des 24 sélections qui se disputeront le titre continental l'an prochain en France. Parmi elles et en attendant l'issue des barrages, un nombre anormalement élevé de petites nouvelles, reconfiguration de la compétition oblige. Du côté des absents, la seule grosse surprise vient évidemment des Pays-Bas, décidément très europhobes ces derniers temps…

Modififié
7 40
  • Cinq bizuts, mais deux vraies curiosités


    Depuis mardi soir et la fin de la dixième et dernière journée de la phase de poules des éliminatoires, on connaît désormais 20 des 24 équipes qui participeront au prochain Euro. Et parmi elles, cinq n'ont encore jamais participé à la compétition : la Slovaquie, le pays de Galles, l'Irlande du Nord, l'Islande et l'Albanie. Cinq, c'est beaucoup, mais c'était attendu avec l'élargissement du tournoi de 16 jusqu'en 2012 à 24 l'été prochain. Il n'y avait que 8 participants jusqu'à l'Euro 1992… Dans le détail, on se rend compte que trois de ces cinq petits nouveaux ne le sont pas autant que les deux autres. C'est le cas des deux sélections britanniques, qui ont déjà participé à au moins une Coupe du monde (une seule fois pour les Gallois en 58, trois fois pour les Nord-Irlandais en 58, 82 et 86). Même cas de figure pour la Slovaquie, 8e de finaliste en 2010 pour sa seule participation à un Mondial et qui a déjà connu des expériences internationales antérieures du temps de la Tchécoslovaquie.

    Au final, il ne reste que deux vrais bizuts sans expérience internationale. L'Islande d'abord, au top de la hype, dont la qualification s'inscrit dans la logique, après une campagne pour le dernier Mondial qui s'était arrêtée seulement lors de barrages perdus face à la Croatie. L'Islande apporte un bon vent de fraîcheur venu de tout là-haut, au nord du continent, et sera assurément une des curiosités du prochain Euro, même si la fin de la campagne de qualification a été un peu laborieuse. L'autre grosse curiosité est l'Albanie, qui a terminé deuxième du petit groupe I, derrière le Portugal, mais devant le Danemark, ce qui est une belle performance. Mais la France de Didier Deschamps peut témoigner qu'il y a rien d'anormal à ce classement final de la poule, elle qui s'est inclinée face aux Albanais en juin et qui a dominé très largement une faible sélection danoise lors du dernier match amical il y a quelques jours. Pour le coup, en revanche, la progression des Albanais est fulgurante, eux qui étaient habitués à finir au mieux quatrièmes de leur poule de qualification et le plus souvent à la dernière ou avant-dernière place. L'Albanie profite notamment de l'apport de ses binationaux nés et qui évoluent pour certains encore dans le championnat suisse.

  • Les Pays-Bas n'aiment plus l'Europe



    Que l'Écosse, la Bulgarie ou même la Serbie ne parviennent pas à se hisser au moins en barrages, c'est assez triste eu égard à l'expérience et/ou à la réputation de ces nations, mais ça n'a rien de si étonnant tant elles sont en perte de vitesse depuis un temps plus ou moins long… L'absence des Pays-Bas en revanche est un énorme choc, pour les supporters oranje, mais aussi plus généralement pour l'ensemble des fans de foot en Europe et pour les amateurs de beau jeu en particulier. Robben, Van Persie et Sneijder ont complètement manqué ce qui pourrait ressembler à la dernière campagne de qualification les concernant. C'est désolant à voir, même si ces derniers, de même que la majorité de leurs coéquipiers en sélection, ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes, eux qui ont failli dans ce qui ressemble à leurs deux pêchés (pas si) mignons récurrents : le laxisme défensif et les carences collectives. Une somme d'individualités, si talentueuses soient-elles, s'est fait dépasser dans la poule A par des sélections à la configuration opposée : l'Islande évidemment, ainsi que la République tchèque et la Turquie. Il est intéressant au passage de constater que les Pays-Bas, au rendez-vous des Mondiaux ces dernières années, ont une sorte d'aversion pour l'Europe qui va en empirant : un échec en quart de finale en 2008, puis dès la phase de poules en 2012 et donc une non-qualification pour 2016. Qu'on se rassure, les Néerlandais viendront quand même en nombre en France l'été prochain. Supporter leurs compatriotes cyclistes sur les routes du Tour, comme tous les ans.

  • L'Angleterre première de classe



    Pour en revenir aux nations qualifiées, c'est l'Angleterre qui a fait la plus belle impression avec un sans-faute : 10 matchs, 10 victoires, dans un groupe qui, il est vrai, comptait pour seul adversaire vraiment solide la Suisse. Le titre de meilleure attaque des qualifications est attribué à la Pologne, avec 3,3 buts de moyenne marqués par match (la présence de Gibraltar dans le groupe a bien aidé), dont 13 pour le seul Robert Lewandowski, large meilleur buteur de la campagne devant les 9 buts de Thomas Müller. Plus étonnant : la meilleure défense tous groupes confondus est celle des Roumains, qui n'ont encaissé que 2 buts en 10 journées et qui terminent d'ailleurs eux aussi invaincus (5 victoires, 5 nuls). S'agissant enfin de désigner la sélection qui a eu la plus belle progression, c'est évidemment plus subjectif, mais cet honneur doit très logiquement revenir à l'Autriche, qui n'a pas proposé autant de beau jeu et obtenu autant de bons résultats à la suite depuis l'après-Guerre, voire l'époque de son âge d'or dans les années 30 (la « Wunderteam » ). Il est fini le temps pas si lointain où les supporters autrichiens signaient une pétition pour que leur sélection, qualifiée d'office en tant que pays co-organisateur de l'Euro 2008, se désiste pour éviter qu'elle se fasse humilier…

  • Ibrahimović star des barrages



    Enfin s'agissant des barrages, il reste donc huit nations en sursis pour les quatre derniers tickets mis en jeu. Parmi elles, des habitués de ces matchs couperets comme l'Irlande, la Bosnie et la Slovénie. Il faut également noter la présence en nombre des sélections scandinaves avec le Danemark, la Norvège et la Suède de Zlatan Ibrahimović, 34 ans depuis peu, qui vit là l'un de ses derniers défis avec l'équipe nationale. On connaîtra les affiches de ces barrages à l'issue du tirage au sort effectué le 18 octobre. Les matchs suivront dès le mois prochain.

    Retrouvez la liste de tous les qualifiés et barragistes ici.

    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
    Il va vraiment être beau cet Euro, je sens qu'on va se régaler dans la lignée de la dernière Coupe du Monde. Je suis hyper content de voir tout ce beau monde en France, on a intérêt nous à être à la hauteur. De toute façon ça ne pourra pas être pire que le Brésil ou l'Angleterre au rugby.
    Note : 1
    C'est bizarre cet Euro. D'un coté, je suis un peu déçu de l'élargissement, j'ai l'impression qu'on va avoir des phases de poules un peu moribondes. D'un autre coté, le fait que ça se passe en France, puis qu'il y ait pas mal de nouvelles nations, ou de nations qu'on avait pas vu depuis longtemps en compét internationale, ça me rend impatient. Bizarre. Enfin, déjà le tirage au sort des groupes nous donnera un peu une indication de ce qui nous attendra.
    nononoway Niveau : CFA
    Message posté par George is the Best
    C'est bizarre cet Euro. D'un coté, je suis un peu déçu de l'élargissement, j'ai l'impression qu'on va avoir des phases de poules un peu moribondes. D'un autre coté, le fait que ça se passe en France, puis qu'il y ait pas mal de nouvelles nations, ou de nations qu'on avait pas vu depuis longtemps en compét internationale, ça me rend impatient. Bizarre. Enfin, déjà le tirage au sort des groupes nous donnera un peu une indication de ce qui nous attendra.


    Y'a de quoi avoir 2,3 groupes intéressant tout de même.

    Ex:

    France - Italie - Roumanie - Pays de Galles
    Allemagne - Croatie - Turquie - Islande
    Espagne - Autriche - Pologne - Albanie

    Vu les formes actuelles (Autriche, Pologne, Albanie, Islande, ...) ça peut être intéressant.
    luigi_di_biagio Niveau : District
    Pressé de voir les groupes que ça va donner tout ça !
    Sinon petit HS, certains d'entre-vous ont réussis à avoir leurs places ? Si non, comment comptez-vous vous y prendre ?
    Roumanie meilleure défense ... Qui voit déjà venir le vieux 0-0 tout pourri et hyper chiant en match de poule contre la France :) ?
    L'élargissement a surtout pour but de garder sous le coude les chocs pour les matchs à élimination directe afin d'éviter des groupes type France-Italie-PB (bon, pour le coup, les PB ...) mais risque d'avoir pour conséquence des poules un peu nazes (comme dans un CDM en fait).

    Si en plus, ça fait plus de droits TV parce que plus de pays ...
    TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
    Message posté par George is the Best
    C'est bizarre cet Euro. D'un coté, je suis un peu déçu de l'élargissement, j'ai l'impression qu'on va avoir des phases de poules un peu moribondes. D'un autre coté, le fait que ça se passe en France, puis qu'il y ait pas mal de nouvelles nations, ou de nations qu'on avait pas vu depuis longtemps en compét internationale, ça me rend impatient. Bizarre. Enfin, déjà le tirage au sort des groupes nous donnera un peu une indication de ce qui nous attendra.


    Je sais pas trop mais je pense que les phases de poules vont nous réserver quelques belles surprises... Et pas avec des équipes genre Grèce 2004.

    Parce que les petites équipes là, elles jouent au ballon et le collectif est bien huilé !

    J'ai hâte !
    nononoway Niveau : CFA
    Message posté par luigi_di_biagio
    Pressé de voir les groupes que ça va donner tout ça !
    Sinon petit HS, certains d'entre-vous ont réussis à avoir leurs places ? Si non, comment comptez-vous vous y prendre ?


    Des places pour un match en phase de poules.

    Pour le reste, au taquet pour le système de revente officiel de l'UEFA et, surtout, les marchés parallèles... Annonces sur event Facebook, ebay, etc.
    Outre l'Autriche, la Hongrie revient petit à petit au niveau. Elle est barragiste. Ce qui reste une bonne perf pour une sélection tombée si bas.
    La particularité de l'Euro, de la bouche des joueurs eux-mêmes, était qu'il était presque plus relevé qu'une Coupe du Monde.
    Dès le départ c'était maxi pression avec des matchs de poules tendus avec des adversaires d'un sacré calibre. Comme dit plus haut, la conséquence de l'élargissement se fera au détriment de l'incertitude lié aux faibles écarts de niveaux. Bon, aussi bien les nouveaux venus seront largement à la hauteur et on ne sera pas à l'abris de grosses surprises, mais par définition, plus on élargit, plus on augmente les différences de niveaux, et donc la difficulté.

    La compétition d'élite qu'était l'Euro ne sera plus.
    Message posté par George is the Best
    C'est bizarre cet Euro. D'un coté, je suis un peu déçu de l'élargissement, j'ai l'impression qu'on va avoir des phases de poules un peu moribondes. D'un autre coté, le fait que ça se passe en France, puis qu'il y ait pas mal de nouvelles nations, ou de nations qu'on avait pas vu depuis longtemps en compét internationale, ça me rend impatient. Bizarre. Enfin, déjà le tirage au sort des groupes nous donnera un peu une indication de ce qui nous attendra.


    Ca veut dire aussi plus de matches, ça peut être un intérêt pour nous, même si je me dis qu'au départ, en faisant ça, Platini pensait plus à une augmentation des droits télé pour l'UEFA qu'aux fans de foot.
    Cet Euro, je dirais que jusqu'en 8e c'est plus relevé qu'une coupe du monde.

    Mais à partir des Quarts, il manque les Sudams: le Bresil et l'Argentine voire l'Uruguay, le Chili et la Colombie qui auraient leur place.

    Mon prono pour cet Euro:

    Favoris: France, Allemagne, Espagne, Italie

    Outsiders: Angleterre, Belgique, Croatie, Pologne

    C'est surtout la promesse de gradins vides et d'ambiances matches CFA2 : dites-moi, qui va assister à un Islande / Roumanie ou un Pays de Galles / Slovaquie ou encore un Suisse / Albanie.

    Le seul point positif c'est l'invasion irlando-britannique l'été prochain avec l'Angleterre, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord (et avec un peu de chance L'Eire si elle gagne son barrage).
    " Qu'on se rassure, les Néerlandais viendront quand même en nombre en France l'été prochain. Supporter leurs compatriotes cyclistes sur les routes du Tour, comme tous les ans."

    Là encore, ce n'est pas forcément très judicieux de leur part. Certes, ils possèdent de beaux coureurs, mais le Tour n'est pas franchement leur course de prédilection, malgré la prestation correcte du binôme Mollema - Gesink (6ème et 7ème, mais sauf cascade de forfaits pour les prochaines éditions, ils ne feront jamais mieux). Avec ces deux là, mais aussi Boom, Westra, Dumoulin, Terpstra et quelques autres, ils ont de bien meilleures chances sur les classiques et les courses d'une semaine que les Grands Tours (voir l'écroulement de Dumoulin à la fin de la dernière Vuelta, c'était particulièrement triste).
    Toon Eastman Niveau : National
    Cette euro a 24 moi ca m'excite un max. Avoir autant d'équipe pièges ca peu rendre les choses très intéressantes.

    Après je le sens pas du tout pour l'EdF. Je sais pas pourquoi et ça me fait limite flipper mais je vois d'ici arriver le quart de finale contre la Pologne où Lewandowski va taper son petit tripler... Bon ok j'avoue y aurait pire comme élimination mais sérieusement je nous vois pas du tout favoris.

    Pour moi il y a 3 favoris, l'Allemagne, l'Espagne et la Belgique. Après ca il y a l'Italie qui va nous faire le coup habituel de "on est naze en qualif mais on casse tout pendant l'euro". L'Angleterre a un tellement gros potentiel de plantage que je sais pas quoi en penser. La Pologne si Lewandowski continue comme ça y faudra compter avec j'en suis persuadé.

    En fait je nous placerais plus entre ces équipes la et le lot des équipes difficile a jouer genre Croatie, Islande, la République Tchèques.
    Plus de matchs, ça veut dire une gestion plus économique des efforts de la part des grandes équipes (surtout après une saison en club toujours aussi éprouvante).

    Donc, un jeu moins attrayant. La Grèce a su tirer son épingle du jeu en 2004. Les cadors étaient éreintés, elle a su faire le dos rond et surprendre tout le monde. Un holp-up parfait!

    Là, avec un match en plus, ce serait impossible.

    Les outsiders voudront montrer tout leur talent dès le début et finiront sur les rotules. Donc, c'est un "gros" qui remportera le morceau après des matchs interminables. Beaucoup de qualifications aux t-a-b.

    Un football de gestion. Comme presque toujours. Dans le tas, il y aura quand même deux ou trois grands matchs.

    Je ne suis pas Mme Irma. Juste un gars qui en a vu.
    nononoway Niveau : CFA
    Message posté par lindo
    C'est surtout la promesse de gradins vides et d'ambiances matches CFA2 : dites-moi, qui va assister à un Islande / Roumanie ou un Pays de Galles / Slovaquie ou encore un Suisse / Albanie.




    C'est sous-estimer la présence de Roumains et d'Albanais dans nos contrées mec.

    Et sous-estimer la propension des Gallois (et tous les britanniques) à se déplacer pour supporter leur équipe.

    Maintenant, à partir du moment où la majorité des stades seront remplis de supporters français lambda et neutres... De fait, l'ambiance sera pas folichonne. Sans vouloir vexer qui que ce soit.
    On me proposerait des tickets gratuits avec le transport, je n'irais pas.
    Les roumains, c'est la promesse de trois 0-0 consécutifs, les suisses ont dû mal à aligner 3 passes, les gallois kick & rush primaire...Peut-être l'Islande pour "pécho" quelques islandaises. Mais ça ne s'annonce pas folichon, surtout si le beau temps est là, autant aller à la plage et regarder des résumés sur Youtube le soir !
    luigi_di_biagio Niveau : District
    Message posté par Toon Eastman
    Pour moi il y a 3 favoris, l'Allemagne, l'Espagne et la Belgique.


    La Belgique ? Seriously ? Elle n'a encore rien prouvé en compétitions internationales ces dernières années. Ils avaient des groupes cramés à la CDM 2014 et pendant ces qualif'. Faudra voir après cet Euro pour les placer comme favoris dans une compétition et légitimer leur place de premiers mondiaux. Par contre ils sont parmi les principaux outsiders.
    nononoway Niveau : CFA
    Message posté par lindo
    On me proposerait des tickets gratuits avec le transport, je n'irais pas.
    Les roumains, c'est la promesse de trois 0-0 consécutifs, les suisses ont dû mal à aligner 3 passes, les gallois kick & rush primaire...Peut-être l'Islande pour "pécho" quelques islandaises. Mais ça ne s'annonce pas folichon, surtout si le beau temps est là, autant aller à la plage et regarder des résumés sur Youtube le soir !


    Tu me refileras tes tickets alors ?

    Merci ! Bises !
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    7 40