1. //
  2. // Super Liga Srbije
  3. // 13e journée
  4. // Partizan Belgrade/Étoile rouge

L'Étoile rouge, la passion comme pétrole

Belgrade, c’est le royaume de Serbie, l’Empire ottoman, l’Empire austro-hongrois, le royaume de Yougoslavie, la Yougoslavie communiste et enfin la nouvelle Serbie. C’est la victoire en Ligue des champions en 1991 et le bombardement de l’OTAN huit ans plus tard. C’est l’affaire Brice Taton, le drame, mais aussi le recueillement de toute une ville pour dire non à la violence. C’est à la fois « Hellgrade » et « le New York slave » . C’est complexe, donc. Et de cette complexité est en train de naître un nouveau Belgrade. Une capitale où les terrasses des cafés sont remplies du matin au soir, où les masses parlent anglais et où la jeunesse, par la force d’un entrepreneuriat osé et d’un enthousiasme dévorant, prend le pouvoir. Une ville où vit l’un des clubs les plus prestigieux de l’histoire du football européen : l’Étoile rouge de Belgrade. Rencontre, à la veille du « Derby éternel » qui l’opposera demain au Partizan.

Modififié
« Nous, l’Étoile rouge, on se compare au Real Madrid, à Manchester United, à l’Inter Milan »

Sur la route qui mène de l’aéroport au stade, les affiches de Novak Djokovic sont omniprésentes. On demande au taxi pour quelle équipe vibre Novak. « Qu’est-ce que vous croyez ? Son cœur est rouge et blanc. Comme celui de tout le monde à Belgrade. C’est logique. » La voiture s’arrête devant le « Marakana » , officiellement le Stadion Crvena Zvezda et on entre dans le Red Café, perché au-dessus de cette enceinte historique. Il y a quelques années, 110 000 supporters venaient vibrer pour l’Étoile rouge, un chiffre que seuls les plus grands clubs au monde peuvent rêver d’atteindre. La visite du musée du club balaye d’ailleurs les derniers doutes : le prestige reste intact. Au sommet d’une montagne de trophées, la coupe aux grandes oreilles et la Coupe intercontinentale règnent comme reine et roi. Sur les murs, d’innombrables photos de joueurs légendaires : Dejan Stanković, Sinisa Mihajlović, Savićévić, Prosinecki, Pančev… Et Novak Djokovic.

Le sujet du « Derby éternel » et de la rivalité avec le Partizan Belgrade, dont le stade se trouve à quelques mètres d’ici, est inévitable. « Le Partizan, c’est seulement un autre club serbe, qui joue à Belgrade. Mais nous, l’Étoile rouge, on se compare au Real Madrid, à Manchester United, à l’Inter Milan, au FC Barcelone, au PSG. » Une fois que l’on entre dans la classe des grands, on ne la quitte plus. Pourtant, cela fait cinq années de suite que le Partizan gagne le championnat. Et si le titre est remporté cette saison par le voisin, les deux clubs se retrouveront à égalité en terme de palmarès national. Une inquiétude ? Marko Nikolovski, responsable relations publiques, et Stefan Pantović, secrétaire général du club, balayent le moindre soupçon d’un rire grave : « En moyenne, en championnat, nous avons 26 000 supporters présents dans ce stade. L’autre jour, le Partizan jouait en Europa League. Ils étaient 12 000. Ils offraient des places dans la rue pour essayer de remplir le stade… » Avant d'ajouter : « Et puis, la Champions League, ils ne l’auront jamais. »



L’Ajax comme modèle, le mental comme solution

La discussion vire sur les objectifs du club. À la question du modèle du club, la réponse ne souffre d’aucune hésitation : « Nous aimons ce que fait l’Ajax Amsterdam, qui a aussi changé de division par rapport au passé. C’est un club avec une grande histoire et un remarquable centre de formation. Quand ils ont une génération de bons joueurs, ils peuvent la conserver trois ou quatre années. » Limpide. Seulement, l’Ajax peut compter sur un championnat relativement riche, un stade énorme et surtout un centre de formation des plus réputés. « Le club essaye de faire en sorte que toutes les équipes de jeunes jouent avec le même système de jeu, un 4-4-2 qui exige à la fois des qualités physiques et techniques. Mais on dépend beaucoup des caractéristiques des joueurs que nous avons, vous savez, avec des Zigić…  »

Et la marque de fabrique de l’Étoile rouge en 2012 ? « Le mental. C’est l’aspect le plus important. Très tôt, on leur apprend à "aller au trou", en les amenant notamment dans le tunnel des joueurs. » Une solution logique, tant il est impossible de miser sur les plus talentueux. Jovetić est parti du Partizan à 17 ans. Vidić, formé à l’Étoile rouge, à 23. Et Stanković, à 20 ans. « Dejan ne voulait pas partir, il voulait continuer à aider le club. Mais face à une telle proposition (12 millions d'euros de la Lazio) et dans le contexte de crise économique de l’époque, nous ne pouvions pas dire non. Aujourd’hui, il serait impossible de conserver les joueurs de la génération 1991. Dites vous que Sinisa Mihajlović est le dernier gros transfert réalisé par le club… »



« Nos relations avec les ultras sont bonnes, dans le sens où nous aimons le club autant qu’eux »

La faute à des difficultés financières récurrentes. Mais peu importe, semble-t-il. À Belgrade, après que les clubs se sont fait retirer leurs points UEFA en 1997, ce qui plongera le football serbe dans les bas-fonds du football européen (25e au classement UEFA), les priorités ont été réévaluées : en clair, si les titres viennent et repartent, il faut prendre soin de la passion, de l’âme, de l’esprit du club. « La passion est tout ce qui reste à la fin. Les années 1990 nous ont fait rendre compte que la grandeur d’un club ne dépend ni du nombre de ses stars, ni des titres, mais bien de la passion qu’il dégage. » Du coup, un système de socios à l’espagnole est progressivement en train de se mettre en place pour que les supporters soient au centre des décisions prises par le club.

D’une part, pas question de toucher aux supporters. « Nos relations avec les Delije ( « les Héros » , ultras historiques) sont bonnes dans le sens où nous aimons le club autant qu'eux. Et nous sommes fiers de leurs animations. Lorsqu'il y a des incidents où certains ultras sont concernés, nous faisons notre possible pour que les autorités policières visent à punir les individus impliqués, et non les associations de supporters ou l'institution même de l’Étoile rouge. » Tout le contraire du plan Leproux, en somme. D’autre part, cette passion vit dans les tribunes, mais aussi sur la pelouse. « L'effectif du Red Star, c'est non seulement 30 joueurs, mais surtout 30 supporters. On y veille… » Et même dans les bureaux : « Vous pouvez aller demander à n’importe qui ici, à part quelques secrétaires, tout le monde vit pour ce club. On se lève tous les matins pour faire remporter la Ligue des champions au club de notre vie. C’est le plus beau métier au monde. »



« Laisser son cœur sur le terrain »

« Nous ne voulons pas vivre d’un prestige ancien. Notre objectif est de construire les bases pour se qualifier chaque année en Europe. Mais pour cela, nous devons compter principalement sur l’esprit qui anime cette équipe, faire en sorte que tous les joueurs laissent leur cœur sur le terrain. Et nous avons confiance en ce créneau. » À long terme, s’il y a bien un élément qui ne dépendra pas de l’argent dépensé dans le club, c’est bien ce mental de guerrier. « Quand nous avons perdu à Bordeaux, nous sommes longuement restés dans les vestiaires, la tête haute. Nous étions fiers. Montrer que nous pouvons battre n’importe qui, malgré les différences énormes de budget, c’était important. » Et ce, même si cette élimination aurait pris la forme d’un échec national il y a une vingtaine d’années.

Cette extra-motivation se ressent partout à Belgrade. Dans chaque rue, sur chaque immeuble, dans chaque cage d’escalier, les lettres « ЦЗБГ » sont peintes en rouge. Le rouge du sang. De la vie. De l’amour. Et de cette passion, toujours. À force d’essayer de la contrôler, l’Europe estampillée foot-business prend le risque de la perdre. À Belgrade, où on a déjà perdu beaucoup, on la soigne. Même quand il s’agit d’entrer dans la modernité. « Nous voulons le meilleur pour nos supporters. Nous réfléchissons donc à un projet de nouveau stade. Cela s’appellerait Star City, un énorme complexe qui serait utilisé tous les jours par nos fans, au lieu d’une fois toutes les deux semaines. Des cafés, hôtels, des restaurants, cinémas, coiffeurs, etc. Évidemment, le stade sera construit à l’emplacement historique du stade actuel. » De l’histoire, de la passion et de l’amour : la Serbie a beaucoup de football à offrir, à commencer par le Derby de demain.

Par Markus Kaufmann, à Belgrade

À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


sparthorus Niveau : DHR
Très bel et bon article! Bravo!
Je plusune, bien vu.
Et de rien, pour 91, tout le plaisir était pour moi. Enfin presque..
Super article sur un énorme club !!
très bon article, mais le réaliser ss forme d'ITW directe aurait été peut être plus judicieux
très bel article.
simplement, sur les relations avec les fans, on relèvera que ça se fait un peu "candie" pour pas dire candide mais bon...on dira que c'est l'enthousiasme qui a guidé le rédacteur.
Nostalgique des anciens formats de coupe d'europe après avoir lu cet article j'ai envie de dire allez vous faire mettre l'uefa et bosman .. !!
5 Fernando 9 Cavenaghi Fuoriclasse Niveau : District
"la grandeur d’un club ne dépend ni du nombre de ses stars, ni des titres, mais bien de la passion qu’il dégage."

Tout est dit la dedans...
Quand je vois la salle des trophées,je me dis qu'on gagnerait tellement a en avoir en France,pour les faires visiter aux joueurs quand ils signent un contrat.


Ce genre d'article montre que le foot est unique au monde...Un pays qui vaut plus rien niveau foot,mais qui a autant d'histoire;de ferveur...

Ceux qui disent que le foot c'est pour les pleurnicheuses,c'est nul etc et nous vantent les méritent du hand,du rugby,j'ai juste envie de leur sortir cet article et de leur dire: "Et ca tu l'as?Ca s'appelle la passion.Tu peux pas comprendre qui qui entraine les supporters/ultras..."
C'est vrai que dans cette période de foot business, on a tendance à passer certains clubs aux oubliettes...
Pourtant, un Red Star-Partizan vaut bien un bon Fener-Galatatasaray niveau intensité dans les tribunes.

Ahlala ce foot des Balkans, Etoile Rouge, Steaua Bucarest... Une autre époque.
Les masses parlent anglais à Belgrade, on se demande bien où l'auteur les a fréquenté les masses.....Encore un apologète de la langue unique et universelle qui sous des couverts de "modernisme" n'est en fait rien d'autre qu'un agent de l'impérialisme américain, un petit larbin de l'Empire.

A part ça vive l'Etoile Rouge de Belgrade !
Votre reporter a pas eu de place pour le 3-2 de ce week-end ? Parce que ça ferait plaisir de lire qq lignes dessus !
C'est comme le Celtic, l'Ajax ou Anderlecht..Les "grands" clubs des championnats de petits pays se sont fait mangés par l'arrêt Bosman et la course aux millions, mais ils gardent une aura sans nul pareil..l'Histoire et la ferveur ne s'achète pas
Je suis supporter du Celtic depuis de nombreuses années, et j'ai encore des frissons quand je revois le tifo et l'ambiance de Paradise lors du match contre le Barça
pour rester dans les balkans, allez voir la Torcida, les supporters de l'Hajduk, plus vieille asso de supporter en Europe, ils sont toujours actifs malgré l'absence de résultats et l'écrasante domination du Dinamo en Croatie..
Dur de se comparer au PSG quand même.

L'élimination à Bordeaux restera un des moments tristes de foot cette année. L'équipe alignée devait avoir 21ans de moyenne d'âge.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26