En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Boca Juniors
  3. // Portrait

L'étoffe des héros

Au pays des papelitos, du « Decime que se siente » , du papier toilettes dispersé sur les pelouses et des barras bravas, Rody Soria est aux banderoles ce que Banksy au street art. Une star. Qui compte notamment Carlos Tévez parmi ses clients.

Modififié
Il gesticule et multiplie les gestes d'agacement comme un entraîneur sur son banc de touche. À l'ombre de sa casquette aux couleurs de Boca et affublé d'un T-shirt noir imprimé avec la tête du boxeur argentin Marcos « Chino » Maidana, Rody Soria s'excite, crie et bouge au milieu du rond central d'un modeste city stade de la banlieue de Buenos Aires. L'écho de sa voix et les airs lancinants d'une cumbia crachée par un vieux transistor poussiéreux résonne sur les murs blanc et bleu d'un endroit reconverti pour l'occasion en atelier d'artiste. Malgré la cacophonie ambiante et la sueur qui dégoulinent par tous leurs pores, ses assistants tentent tant bien que mal de comprendre ses indications : « Levez-le bordel, comme j'ai l'habitude de le faire ! Allez putain ! On se bouge !  » , râle Soria. Ce bordel, qui recouvre la totalité du parvis du gymnase et que les quatre hommes piétinent de leurs running est en fait une énorme banderole de 88 mètres de long et 45 mètres de large à la gloire des Xeneizes.

La toile, offerte par Carlos Tévez himself pour se mettre dans la poche les barras bravas de la Doce avant son retour au bercail, a nécessité des litres de peintures, le domptage d'une machine à coudre capricieuse et pas mal de nuits blanches pour Soria et son équipe. Au total, un mois de customisation pour que le bout de chiffon devienne un « Telón » – sorte d'immense tifo de tissu - qui puisse fièrement être brandi par les ultras de la Bombonera lors du Superclásico contre River, comptant pour les huitièmes de finale de la Copa Libertadores. « Cela fait des semaines que je pense au jour où mon travail sera déployé dans le stade, s'émeut Rody. J'aurais pu finir le telon en 10 jours si j'avais voulu, mais j'y ai mis beaucoup d'amour pour que tout soit parfait. Faire des telon, c'est mon travail, j'y mets toujours du mien, mais celui-ci, c'est pour Boca : c'est mon sang, ma vie. Ça représente aussi un accomplissement, car mon travail sera vu par des millions de personnes à travers le monde. »

Tremblements, tombola et braquages à mains armées


Le métier de Soria, - customiser des méga-drapeaux pour différents groupes de supporters, donc -, n'existe qu'en Argentine. Tout a commencé il y neuf ans, au niveau de la porte 12 située juste derrière les cages. C'est dans cette tribune, véritable QG de la Doce, que le ciment de la mythique Bombonera commence à trembler à tous les matchs sous l'impulsion du groupe de supporters le plus sulfureux d'Amérique du Sud. À l'époque, Soria, alors (et toujours) membre de la Doce, décide d'organiser une tombola pour financer un drapeau de 30 mètres de long et 4,5 mètres de large. La banderole est, en soi, déjà énorme, mais Rody, sans s'en rendre compte, va révolutionner le monde des tribunes latino-américaines en passant un coup de fil à un ami carrossier. Avec l'aérographe de ce dernier, habituellement utilisé pour repeindre les tôles des voitures, Soria réalise en effet le premier telon 2.0. Le message est simple, flashy et télégénique : « Jugador N*12 » .

Les retombées médiatiques, elles, sont énormes, et les groupes de supporters adverses ne tardent pas à se rencarder sur les secrets de fabrication de la véritable star du Superclásico 2006. Les premiers à passer commande à Rody sont les barras bravas de Lanus. Quelques semaines plus tard, ce dernier réalise même son premier voyage d'affaire jusqu'à Mendoza, près de la frontière chilienne, pour customiser le telon de 110 mètres de la barra brava de Gody Cruz. Depuis, le designer improvisé a définitivement troqué les armes pour les aérographes. Une reconversion en forme de résurrection pour ce natif de la Boca. « À neuf ans, je volais déjà des autoradios pour m'acheter du mate et des petits gâteaux pour tremper dans le lait. J'ai été élevé dans la rue. Je n'ai jamais connu mon père et j'ai très peu fréquenté ma mère. En réalité, ma maison, ça a toujours été la Bombonera. J'y suis allé pour la première fois quand j'avais 7 ans. À 10 ans, je rentrais sans payer et à la fin des matchs, j'allais sur la pelouse pour demander des maillots aux joueurs. » Un destin cabossé pour celui dont la sortie de piste à vraiment eu lieu à l'âge de 16 ans. « C'est à cet âge-là que j'ai commencé à voler les touristes dans la zone de Caminito. En parallèle à cela, je faisais aussi des braquages à mains armées et d'autres conneries dans le même genre qui m'ont valu deux séjours en prison. Ce n'était pas une vie, c'était de la survie. »

Du sport à la politique


Vu le CV qui était le sien, pas étonnant, donc, que le repenti soit désormais un homme comblé. « Je n'ai jamais aimé travailler, mais j'adore confectionner des drapeaux. Le bordel qu'il peut y avoir dans les tribunes me rend fou. Le son des tambours, les papelitos, les fumigènes… C'est génial, s'extasie l'ancien repris de justice. Il a fallu que j'aie 35 ans pour que je gagne ma vie dans quelque chose qui m'émeut profondément… J'ai vu des gens chialer de joie en découvrant les telones que j'avais confectionnés. C'est très fort. » Tellement fort, que depuis quelques années, la réputation de Soria a largement dépassé les frontières argentines et du sport. Désormais, de nombreux partis politiques de tous bords, des entreprises privées, mais aussi des syndicats font appel à ses services. Des activités annexes qu'il n'a pas hésité à mettre en stand-by pour s'occuper de la banderole offerte par Carlos Tévez : « Je ne gagne pas un peso avec cette banderole, je la fais gratuitement. De toute façon je ne suis pas un chef d'entreprise, et je ne le serai jamais, avertit Soria. Je le fais parce que ça vient du cœur et parce que j'ai aussi envie que la fête soit complète.  »

Seule certitude : Rody Soria ne pourra pas vivre ce moment de joie depuis la tribune. À l'instar d'autres membres de la Doce, il est interdit de stade depuis des années. « C'est un pur hasard si mon nom figure sur la liste de la police, parce que mes séjours en prison n'ont jamais rien eu à voir avec le monde du football, explique Soria sans grande conviction. Il m'est arrivé de pleurer parce que je ne pouvais pas rentrer dans le stade. Je suis un supporter de Boca, et quand je ne suis pas près de l'équipe, je sens que je dépéris. » C'est un peu la même chose avec Tévez, dont le frère appelle quasiment tous les jours Soria pour avoir un point de l'avancée du telon. « Il me demande où ça en est, quand est-ce qu'elle va être déployée en tribunes. Il a hâte et moi aussi » s'excite-t-il.

Gaz lacrymogènes et disqualification.


Le 14 mai dernier, comme prévu, Rody Soria n'a pas pu assister au match retour entre Boca et River comptant pour les huitièmes de finale de la Copa Libertadores. Assis devant sa télévision, il comptait bien se consoler en voyant le fruit de son travail être déployé par ses camarades de la Doce. Il n'en fut rien. Une heure avant le match, Sergio Berni, le secrétaire du ministère de l'intérieur argentin comparaissait devant les micros des télévisions locales pour informer que la banderole offerte par Tévez était interdite de stade pour des « raisons de sécurité  » . Le match, placé à haut risque, finit par être suspendu au début de la deuxième mi-temps après que les joueurs de River Plate ont été aspergés de lacrymogènes par des supporters xeneize à leur sortie du vestiaire.

Disqualifié du tournoi, Boca a reçu un autre coup de massue, cette fois-ci en provenance de Turin. Carlos Tévez a en effet décidé, a priori, d'aller au terme de son contrat avec la Vecchia Signora, en juin 2016. Apparemment l'Apache, souvent critiqué pour ses relations étroites avec les barras bravas de Boca, serait revenu sur sa décision de tenter un come-back à la Bombonera en voyant les images de l'incident. Rody Soria peut être doublement déçu. Son illustre client l'a lâché. Surtout, il sait mieux que personne que les drapeaux blancs ne sont pas vraiment bons pour son business.




Par Nahuel Gallotta, à Buenos Aires / Photos : Ignacio Colo et XXX
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC il y a 6 heures 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
il y a 4 heures Un joueur assassiné à l'entraînement 9 il y a 5 heures Lyon-Duchère : club recherche supporters 9 il y a 7 heures Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 3 il y a 9 heures Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 23:18 Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements Hier à 23:18 Liga - 4e journée - Résultats et Classements Hier à 23:18 Premier League - 5e journée - Résultats et Classements Hier à 23:18 Serie A - 4e journée - Résultats et Classements Hier à 23:18 Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements Hier à 19:57 Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! Hier à 19:56 Rejoignez SO FOOT sur Facebook !
Hier à 15:03 Harry Redknapp remercié par Birmigham City 3 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34 lundi 28 août Quand Lukaku dessine la nouvelle mascotte des Diables 16 lundi 28 août Liverpool offre 80 millions pour Thomas Lemar 121 dimanche 27 août Jovetić annoncé à Monaco 23 dimanche 27 août Accord entre le PSG et Monaco pour Mbappé 254