1. //
  2. // Top 100
  3. // N°3

L’Eto’o d’or

Il y a seize ans, Samuel Eto’o remportait le premier titre de sa carrière aux Jeux olympiques. Un trophée d’exception, déjà, dans une compétition remportée par seulement deux pays africains, et dans laquelle l’attaquant a attendu la finale pour se démarquer. Et couvrir d’or sa nation.

Modififié
C’est un trophée que peu de pays, et donc peu de joueurs peuvent se targuer de présenter sur leur curriculum vitæ. Au mois de septembre 2000, le Cameroun de Samuel Eto’o inscrit son nom dans la liste des rares nations à remporter les Jeux olympiques de football, marquant ainsi l’histoire du continent. Car les Lions indomptables ne représentent que la deuxième nation africaine à triompher dans cette épreuve, après le Nigeria lors de la session précédente quatre ans plus tôt.


À Sydney, la sélection se présente avec des petits jeunes pas encore connus du monde du foot, comme Pierre Womé, Geremi, Patrick Suffo, Joël Epalle, Modeste M’Bami, Carlos Kameni et bien sûr Eto’o. Ce dernier, vingt et un ans et encore sous contrat au Real Madrid où il traîne son spleen face à la concurrence Nicolas Anelka/Fernando Morientes/Raúl, est même le moins âgé de la bande après Kameni et M’Bami. Il n’en est pas pour autant un nouveau, puisque l’attaquant était déjà de la partie pour la Coupe du monde 1998, durant laquelle il devient le plus jeune joueur à participer à un Mondial (à dix-sept ans et trois mois), et pour la Coupe d’Afrique des nations 2000, où il s’impose dans le onze de départ et prend activement part au titre (quatre buts dans l’épreuve). N’ayant le droit de sélectionner que trois joueurs de plus de vingt-deux ans, le sélectionneur Jean-Paul Akono décide d’amener Serge Mimpo, Lauren et le grand Patrick Mboma pour entourer le groupe.

Une doublette complémentaire


« Notre attaque, c’était Mboma-Eto’o en attaque, avec Samuel qui présentait déjà ses qualités de vitesse et d’opportunisme et qui formait une doublette complémentaire avec Patrick  » , se rappelle Patrick Suffo, connaissance d’Eto’o depuis l’enfance et qui a vécu l’aventure des JO. Comme pour beaucoup de grandes épopées, la chance ne va pas quitter l’équipe africaine pendant un mois. D’abord, les Lions héritent d’un tirage clément en évitant les gros dans leur poule C. Pour eux, ce seront les États-Unis, le Koweït et la Tchéquie. Abordable. Muni de son numéro 9, Eto’o ne fait pas un grand premier tour, mais dispute l’intégralité des trois rencontres... sans marquer un seul but, au contraire de Lauren et Mboma (deux pions chacun).

Grande gueule, déjà


Ce qui ne pose alors pas franchement de problème, selon Suffo, qui met en avant son rôle dans le vestiaire : « Il a raté quelques occasions, mais son premier pion n’était qu’une question de temps. Car c’était un mort de faim, et ça depuis tout petit. De toute façon, nos leaders sur le terrain s’appelaient Geremi, Mboma... En revanche, Samuel n’hésitait pas à dire ce qu’il pensait. Il avait déjà son comportement à lui et prenait la parole quand tout le monde se taisait. Quand tout le monde était dans le doute, lui continuait d’oser.  » Le Cameroun débute par un succès pas si facile que ça face au Koweït et enchaîne par deux nuls sur le même score (1-1) afin de s’emparer de la deuxième place, tout en prenant soin d’ouvrir la marque à chaque fois.


Une bonne habitude que garde le futur vainqueur en quarts de finale. C’est pourtant le grand Brésil de Ronaldinho et Lúcio qui se dresse devant les Lions. Toujours titulaire, mais sorti à la 80e minute, Samuel voit l’immense Mboma donner l’avantage aux siens au quart d’heure de jeu, avant que Ronnie n’égalise dans le temps additionnel. Juste avant, Geremi et Aaron Nguimbat sont expulsés, ce qui rend quasiment impossible l’accès au tour suivant. À neuf contre onze, le Cameroun remplit pourtant la mission, avec un but de M’Bami en fin de prolongation... Dément.

Décisif au meilleur moment


Dès lors, les Lions commencent à réellement paraître indomptables et sont enfin pris au sérieux. En demi-finales, Akono ne change donc pas grand-chose et continue de faire confiance à l’attaquant du Real malgré l’absence de tremblements de filets de sa part. Sauf que ses poulains ne trouvent pas, pour une fois, la faille. Pire : le Chili, avec Iván Zamorano et Marcelo Salas, ouvre la marque à dix minutes de la fin. Les deux hommes forts de la sélection, à savoir Lauren et Mboma, arrachent finalement la qualification au mental, en plantant coup sur coup (84e et 89e). Vient alors le grand jour pour Eto’o et ses potes.


Le 30 septembre, l’Espagne compte bien faire tomber ces Camerounais toujours invaincus dans la compétition. Dans leurs rangs ? Xavi, Carlos Puyol, David Albelda, Juan Capdevilla ou encore Carlos Marchena. Face à ces noms aujourd’hui connus de tous, c’est presque logiquement que Kameni est transpercé deux fois en une mi-temps. Reste que les Lions possèdent un mental d’acier. Menés 2-0, ils se rebiffent, profitent d’un CSC espagnol et... Samuel Eto’o entre enfin en scène. Sur un déboulé côté droit de Mboma (encore lui), l’avant-centre ne laisse pas passer l’occasion et transforme l’offrande d’un geste typique de renard.

« La marque des grands  »


La joie de l’égalisation est à la hauteur de l’importance du caramel. Eto’o passe son maillot par-dessus sa tête, effectue une petite danse, et l'un de ses coéquipiers mime un cirage de pompe. Trois célébrations pour un but, le tout sans le moindre sourire : Eto’o est né. Suffo, encore : « On constituait une vraie bande de potes, un groupe très concerné par un but commun. Alors, que Samuel ne marque pas, on s’en foutait.


Que ce soit un tel ou un tel qui marque, ça importait peu. Mais c’est vrai qu’on savait qu’il se montrerait décisif à un moment ou un autre. Et ça a été en finale. La marque des grands.
 » Poussé aux tirs au but par des Espagnols réduits à dix, Samuel inscrit le sien (le deuxième), remporte la séance et pose déjà l’empreinte de son pied dans l’histoire au niveau mondial. Quelques mois plus tard, Samuel Eto’o signe à Majorque. La légende est en marche.

Vidéo



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Alors Weah numéro 1 suivi de Belloumi en deuxième position?
Ce commentaire a été modifié.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Réveille-toi, l'ami Elji, Belloumi est passé.
Timoumi en 2?
Il est clair que Weah est le number 1
3 réponses à ce commentaire.
Cette sélection camerounaise qui choppa aussi la CAN 2000 et enchaina en 2002 fut la sélection africaine la plus impressionante et complète que j'ai pu voir, il y avait une génération exceptionnelle et ils jouaient tous dans des gros clubs (sauf M'Boma qui n'en avait pas besoin)! Comment ca le triplé de l'Egypte?
Ce commentaire a été modifié.
De ses dires, Eto'o voyait le cameroon au moins en demi en 2002. Geremi, lauren, foe, Mboma. Du lours. Dommage qu'ils aient merdé cette phase de poule vraiment à leur porté
les agr5s arrivent en corée 2 jours avant le debut de la cmpetition apres un voyage de de 3 jours. A cause d'un probleme de prime et de billets d'avions non payéS
J'ai toujours du mal avec cette équipe Camerounaise génération 2000-2002. Alors qu'ils régnaient sans partage sur le continent, je les attendais au moins sortir des poules à la WC 2002 mais ils se font honteusement sortis au premier tour alors qu'il y'avait largement moyen de faire mieux avec tout le potentiel qui était le leur.
Problèmes de prrimes...
Comme d'habitude en Afrique malheureusement...
Problemes de maillots debardeurs aussi
5 réponses à ce commentaire.
"le sélectionneur français Pierre Lechantre..." FAUX!
Pour les J.O. Les Lions Indomptables étaient coachés par Jean-Paul AKONO, le régional de l'étape!
"Les Lusitaniens réduits à dix..."
Ils jouaient les Espagnols ou les Portugais???
Note : 1
Les Portugais d'Espagne...
2 réponses à ce commentaire.
Rien que pour lui faire chier, je trouve que c'est une bonne idée de pas le mettre premier. La médaille en chocolat aurait été sympa mais bon 3eme ca peut aller.
Pour le numéro 2, Je vois bien Sofoot nous sortir l'équipe du FLN, absente de ce classement. Pour l'immense talent des individualités qui la composent et pour l'engagement et les sacrifices qui ont marqué le continent.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Et qui sait? Peut-être à la première place.
1 réponse à ce commentaire.
il y a 3 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164