1. // Les belles histoires du mercato
  2. // Épisode 2

L'été où Florian Maurice aurait pu devenir un joueur du Real Madrid

Aujourd'hui membre de la cellule de recrutement à Lyon, Florian Maurice n'était pas loin de jouer pour le Real Madrid après sa première saison à l'OM. Et puis finalement...

Modififié
180 29
Au moment où Drogba s'est mis à enfiler les buts comme des perles lors de son unique saison à Marseille, supporters et journalistes ont entonné un refrain bien connu : « Depuis la glorieuse époque, et donc Papin puis Völler, l'OM n'avait plus eu un buteur digne de ce nom » . Un constat un peu sévère pour un homme, ce qui avait limite fait rougir, il y a quelques années, Rolland Courbis : « Celle-là, je veux bien la prendre pour moi. Parce que sans mon turn-over incessant, Florian Maurice aurait facilement dépassé la barre des 20 buts. » L'attaquant lyonnais verra son compteur bloqué à 19 pour sa première saison phocéenne (14 buts en championnat, 4 en Coupe UEFA et 1 en Coupe de France). Plus qu'honnête tout de même pour un joueur recruté 45 millions de francs au Paris Saint-Germain et qui devait donc se fader des sorties à l'heure de jeu, ou des passages sur le banc, car cette année-là, il y avait aussi, pour jouer en attaque, Fabrizio Ravanelli, Christophe Dugarry, Titi Camara, mais aussi Cédric Mouret et Arthur Moses à qui Courbis donnait du temps de jeu, pour le fun. Plus qu'honnête aussi parce que le joueur est tout de même convoité à la fin de cet exercice par un club plutôt huppé : le Real Madrid !

Chouchou de Toshack


Les Merengues ont eu du mal à digérer leur première Coupe d'Europe en couleur, pour reprendre le chambrage des Catalans, en mai 98. Largué par le Barça en championnat, corrigé 6-0 en demi-finale de Coupe du Roi par Valence et sorti en quart de C1 sans gloire contre le Dynamo Kiev, Guus Hiddink, qui débarquait après un Mondial français réussi avec la sélection batave, saute dès le mois de février. Pour le remplacer, c'est un globe-trotter qui a déjà entraîné le club dix ans auparavant qui débarque : le Gallois John Toshack. Celui qui entraînera l'année suivante Saint-Étienne redresse tant bien que mal la machine, et est confirmé pour la saison suivante, le président Lorenzo Sanz cherchant un gros nom pour l'an 2000, où il voudra se faire réélire par les socios. En attendant, devant, c'est le chantier. Les deux joueurs yougoslaves, Pegrad Mijatović et Davor Šuker, font leurs valises, pour la Fiorentina et Arsenal. Le jeune Samuel Eto'o, jugé trop tendre, est envoyé s'aguerrir en prêt dans des clubs de moindre envergure. Même le précieux Robert Jarni part pour une place de titulaire à Las Palmas. Et Clarence Seedorf prévient ses dirigeants qu'il veut jouer en Serie A à tout prix. L'émergence du duo Morientes-Raúl ainsi que l'arrivée en fin de contrat de Steve MacManaman de Liverpool ne suffisent pas, il faut un buteur. En quête de clinquant, le président du Real veut attirer le futur Ronaldo, qui est français, qui s'appelle Nicolas Anelka, et qui veut déjà quitter l'Angleterre, car il en a marre de la presse. Toshack n'est pas fan, mais accepte. À une condition : si ça ne se fait pas, car la Lazio Rome est aussi sur le dossier, l'entraîneur peut faire venir son choix à ce poste. Il est français également et il s'agit donc de Florian Maurice.

Un vent au Celta Vigo


Gros fan du joueur, Toshack voulait déjà le prendre avant son transfert au PSG, et juste avant qu'il signe à Marseille, alors qu'il était l'entraîneur du Beşiktaş Istanbul. Dès le mois de juin, il fait part de ses intentions au joueur et au club. Courbis, qui préfère laisser partir Laurent Blanc à l'Inter Milan contre un chèque de 20 millions de francs plutôt que de le prolonger, sait qu'il ne faut pas trop tirer sur la corde auprès des supporters. Il garde donc ces contacts à l'endroit de Maurice pour lui. Mais il recrute Ibrahima Bakayoko et Kaba Diawara en Premier League. Le joueur formé à l'OL fait la préparation la tête ailleurs. Courbis ne l'aligne pas pour les matchs de pré-saison : « Quand on n'est pas concentré à 100%, c'est là qu'on a le plus de chances de se blesser. » Le Celta Vigo, la nouvelle sensation de Liga contre qui il avait mis un splendide doublé en Coupe UEFA, veut le recruter. Il demande 2 millions de francs de salaire mensuel. « Un moyen comme un autre de dire non » commente-t-il alors. Finalement, fin août, le Real fait signer Nicolas Anelka pour 220 millions de francs.

Double blessure à l'OM


Maurice doit rester à l'OM qui joue désormais en 4-3-3 avec un Robert Pirès qui glisse du poste de meneur de jeu à celui d'ailier. Les places sont chères, car Dugarry et Ravanelli sont restés eux aussi. Le numéro 9 fait des entrées remarquées, notamment au Parc où il donne la victoire en fin de match dans le « Classique » . Mais il se blesse gravement en deuxième partie de saison. L'exercice suivant, il revient en qualité de capitaine et d'atout numéro 1 de l'équipe avec Abel Braga. L'OM est leader après la première journée, mais il se blesse à nouveau gravement le match suivant. En fin de saison, Bernard Tapie revient aux affaires. Ce qui n'est pas une bonne nouvelle pour Maurice, un des premiers à avoir pris Jean-Pierre Bernès comme agent... Il partira en prêt au... Celta Vigo, plus vraiment dans la même dynamique. C'est bien connu, le train ne passe qu'une fois.

À lire aussi, dans la même veine :

L'envol raté de Reynald Pedros à Barcelone

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cruel destin pour un des meilleurs 9 français de la fin des années 90...
Mais de la à croire qu'il se serait imposé au real il y a un grand pas !
Aujourd'hui il serait parti à Stoke ou Leicester pour 15 briques avec un super salaire...
Eärendil Niveau : CFA2
C'est hors sujet, mais quand je vois l'équipe qu'avait Courbis à l'époque avec des Laurent Blanc, Makelele, Titi Camara, Ravanelli, Dugarry, Pirès, Maurice, Daniel Bravo et j'en passe, et le mec a rien gagné avec ca

Et maintenant il critique Bielsa qui gagne rien avec Dja Djé Djé, Barrada, Morel, Romano, Lemina...

Le mec est pas sérieux...
Message posté par Eärendil
C'est hors sujet, mais quand je vois l'équipe qu'avait Courbis à l'époque avec des Laurent Blanc, Makelele, Titi Camara, Ravanelli, Dugarry, Pirès, Maurice, Daniel Bravo et j'en passe, et le mec a rien gagné avec ca

Et maintenant il critique Bielsa qui gagne rien avec Dja Djé Djé, Barrada, Morel, Romano, Lemina...

Le mec est pas sérieux...


Il fait quand même 2e et finale de L'UEFA... Il a peut-être pas gagné mais son bilan est pas trop mal non plus.
anteouane Niveau : DHR
Il est sérieux l'auteur de l'article d'écrire "L'OM est leader après la première journée"

Ils étaient dans une dynamique folle cette année-là! Invaincu, meilleure attaque, meilleure défense, popopopo!!!

D'ailleurs sur cette saison, ils seront restés invaincus tout le mois de Juillet.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Rolland Courbis : « Celle-là, je veux bien la prendre pour moi. Parce que sans mon turn-over incessant, Florian Maurice aurait facilement dépassé la barre des 20 buts »

Je trouve cette affirmation paradoxale : lorsque on adopte le turn-over, n'est-ce pas justement parce que l'on craint une méforme d'un joueur qui dispute trop de rencontres et qui,de facto, est moins efficace ?


Message posté par Eärendil
C'est hors sujet, mais quand je vois l'équipe qu'avait Courbis à l'époque avec des Laurent Blanc, Makelele, Titi Camara, Ravanelli, Dugarry, Pirès, Maurice, Daniel Bravo et j'en passe, et le mec a rien gagné avec ca

Et maintenant il critique Bielsa qui gagne rien avec Dja Djé Djé, Barrada, Morel, Romano, Lemina...

Le mec est pas sérieux...

-
Il ne faut pas faire l'erreur d'analyser le palmarès brut, ça n'a pas de sens.

Un exemple simple : sur les deux saisons évoquées (97/98 et 98/99),le PSG avec Lama,Worns,Goma,Roche,Lachuer,Okocha,Rai,Loko,Simone sans oublier le prodigieux James Debbah,possède un meilleur palmarès que celui de Marseille, en l'occurrence une coupe de la ligue et une coupe de France.

Mais quel est le club qui a le mieux réussi ses deux saisons entre celui qui a terminé 8eme et 9eme (sur 18 équipes) du championnat en remportant deux coupes, ou celui qui n'a rien gagné et qui a fait 4eme,2eme ainsi qu'une finale de la coupe UEFA ?

Longtemps Marseille a été raillé car il ne "gagnait rien".C'était faire l'erreur de considérer que sous prétexte que l'on gagne des titres tout en étant à la rue en championnat, on est mieux loti que le voisin qui ne soulève pas de trophées mais qui accède aux coupes Européennes par le biais de son classement, de façon plus régulière.

Et je ne suis pas sûr que Courbis critique Bielsa...que dit-il exactement (tu es autorisé à écrire en phonétique si tu veux retranscrire son accent) ?
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par anteouane
Il est sérieux l'auteur de l'article d'écrire "L'OM est leader après la première journée"

Ils étaient dans une dynamique folle cette année-là! Invaincu, meilleure attaque, meilleure défense, popopopo!!!

D'ailleurs sur cette saison, ils seront restés invaincus tout le mois de Juillet.



Mais non c'est faux, il parle de la saison de rat crevé qu'ils ont fait avec Abel Braga et d'autres entraîneurs en 2000/2001.
Eärendil Niveau : CFA2
Message posté par Cheric Zghemmfour



-
Il ne faut pas faire l'erreur d'analyser le palmarès brut, ça n'a pas de sens.

Un exemple simple : sur les deux saisons évoquées (97/98 et 98/99),le PSG avec Lama,Worns,Goma,Roche,Lachuer,Okocha,Rai,Loko,Simone sans oublier le prodigieux James Debbah,possède un meilleur palmarès que celui de Marseille, en l'occurrence une coupe de la ligue et une coupe de France.

Mais quel est le club qui a le mieux réussi ses deux saisons entre celui qui a terminé 8eme et 9eme (sur 18 équipes) du championnat en remportant deux coupes, ou celui qui n'a rien gagné et qui a fait 4eme,2eme ainsi qu'une finale de la coupe UEFA ?

Longtemps Marseille a été raillé car il ne "gagnait rien".C'était faire l'erreur de considérer que sous prétexte que l'on gagne des titres tout en étant à la rue en championnat, on est mieux loti que le voisin qui ne soulève pas de trophées mais qui accède aux coupes Européennes par le biais de son classement, de façon plus régulière.

Et je ne suis pas sûr que Courbis critique Bielsa...que dit-il exactement (tu es autorisé à écrire en phonétique si tu veux retranscrire son accent) ?


haha, je passe mon tour pour l'accent de Courbis
par contre je comparais pas les palmarès, justement, mais les possibilités qu'avaient les deux équipes, celles de Courbis et celle de Bielsa la saison passée

Courbis arrête pas de nous dire que finir 4e pour Bielsa c'est pas terrible, voir médiocre
moi je pense que 4e pour l'OM avec cet effectif, c'est normal, ya ni sur-performance, ni sous-performance
par contre, quand je vois l'équipe de l'OM qu'il a entraîné, je pense qu'il aurait dû gagner le championnat, voilà tout

le mec me soûle sur RMC a vomir sa jalousie de Bielsa qui est adoré par (presque) tout un peuple de supporter, il comprend rien au plaisir qu'on a à voir jouer cet OM, meme si on est déçu de finir 4e au final
Redondo minot Niveau : Loisir
Sans son genou en mousse Maurice aurait pu faire une superbe carrière, même si elle est déjà pas mal.

J'aimais beaucoup ce joueur, notamment son jeu de tête assez stupéfiant pour sa petite taille.
PenoIndirect Niveau : Loisir
Pou Romain Canuti, Davor Suker en 2000 est un joueur yougoslave . Quelle inculture pour quelqu'un se prétendant journaliste .Allez un petit quizz pour lui: Suker a fini meilleur buteur de la CM 98 (en France, hein ) avec l'équipe de......
Pierre Alain Frau + Lisandro = Florian Maurice
Señor Gifle Niveau : CFA
@PenoIndirect tu viens d'en louper une belle. Une quoi ? Une occasion de te taire.
PenoIndirect Niveau : Loisir
Message posté par Señor Gifle
@PenoIndirect tu viens d'en louper une belle. Une quoi ? Une occasion de te taire.


Explique .
Putain là il fallait que je commente cet article
au point que je me suis fait chier à creuser ma 3ème boite aux lettres mail pour retrouver ce putain de mot de passe
et quitte à ce que tout le monde en ait rien à foutre...parce que oui j aime beaucoup lire les commentaires de sofoot, surtout les obscènes sur les playmates #iamyourbeauf
Bref, oui, ce jour là a beaucoup compté pour moi, pauvre post-ado que j'étais.
Supporter lyonnais allaité à la Division 2 et ses matches couperets contre Louhans-Cuiseaux et autres Martigues, Florian Maurice a été une des premières révélations lyonnaises qu'il m'ait été donné de suivre avec passion, frôlant même l'identification. Sa tête sur le poteau pour son premier derby, sa grosse saison quand on finit 2ème, etc...
En Espagne où j'ai de la famille, ils en avaient rien à carrer de l'OL. C'était la blague pour me montrer que même si 100 pesetas valaient 4 francs, eux c'étaient les maîtres du foot. Or là, après que Lyon petit à petit se soit timidement hissé à un niveau européen, je découvrais en sirotant mon coca sous le cagnard de mon bled extremene que Marca faisait sa Une sur mon gône ! Ouais j'étais fier comme une baraque à quenelle. J'exhibais alors aux poivrots du bar le torchon comme un blanc-seing validant la légitimité de mon club à exister : mon petit fidésien avait foutu la gaule à la reine blanche et toute la castille était au courant !
Le temps a passé, Marca a fait 15000 unes sur d'autres joueurs obscures, histoire d'embrumer un peu plus l'esprit amorphe des madrilènes, Flo a mis une superbe reprise de volée avec le Celta contre Valence (1-1) et puis il est parti à la retraite, s'en est retourné sur nos terres, et un beau jour, à la caisse du Carrefour du coin, je le vois en train de remplir ses courses. Je me demande si je vais lui causer de tout ça. A la fin, je me dis que non, il y aura bien un jour un article de sofoot sur lequel je pourrai raconter cela, même si tout le monde s'en tape, et que ça me suffira largement.
#foreverinlovewithflorianmaurice
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Message posté par Pero
Putain là il fallait que je commente cet article
au point que je me suis fait chier à creuser ma 3ème boite aux lettres mail pour retrouver ce putain de mot de passe
et quitte à ce que tout le monde en ait rien à foutre...parce que oui j aime beaucoup lire les commentaires de sofoot, surtout les obscènes sur les playmates #iamyourbeauf
Bref, oui, ce jour là a beaucoup compté pour moi, pauvre post-ado que j'étais.
Supporter lyonnais allaité à la Division 2 et ses matches couperets contre Louhans-Cuiseaux et autres Martigues, Florian Maurice a été une des premières révélations lyonnaises qu'il m'ait été donné de suivre avec passion, frôlant même l'identification. Sa tête sur le poteau pour son premier derby, sa grosse saison quand on finit 2ème, etc...
En Espagne où j'ai de la famille, ils en avaient rien à carrer de l'OL. C'était la blague pour me montrer que même si 100 pesetas valaient 4 francs, eux c'étaient les maîtres du foot. Or là, après que Lyon petit à petit se soit timidement hissé à un niveau européen, je découvrais en sirotant mon coca sous le cagnard de mon bled extremene que Marca faisait sa Une sur mon gône ! Ouais j'étais fier comme une baraque à quenelle. J'exhibais alors aux poivrots du bar le torchon comme un blanc-seing validant la légitimité de mon club à exister : mon petit fidésien avait foutu la gaule à la reine blanche et toute la castille était au courant !
Le temps a passé, Marca a fait 15000 unes sur d'autres joueurs obscures, histoire d'embrumer un peu plus l'esprit amorphe des madrilènes, Flo a mis une superbe reprise de volée avec le Celta contre Valence (1-1) et puis il est parti à la retraite, s'en est retourné sur nos terres, et un beau jour, à la caisse du Carrefour du coin, je le vois en train de remplir ses courses. Je me demande si je vais lui causer de tout ça. A la fin, je me dis que non, il y aura bien un jour un article de sofoot sur lequel je pourrai raconter cela, même si tout le monde s'en tape, et que ça me suffira largement.
#foreverinlovewithflorianmaurice



c'est fou ,tu m'as fais voyagé aussi bien dans le temps que dans l'espace. le super sub de marseille des années 2000.
Message posté par Señor Gifle
@PenoIndirect tu viens d'en louper une belle. Une quoi ? Une occasion de te taire.


Malheureusement c'est toi qui a perdu cette occasion de se taire. La Coratie prend son independance en 91 (reconnu qu'en 92), Certes la Yougoslavie existe encore a ce moment mais ne comprend plus que la Serbie, le Montenegro et le Kosovo.

Pour en venir a Maurice c'est rien qu'un traitre de plus.
didier gomis Niveau : CFA
c'est clair que Maurice aurait fait un meilleur attaquant que Guivarch avec les bleus, il était vraiment le lien entre la génération Loko et Henry. Avec sa gueule de petit caïd gallois, j le kiffais grave

il avait une facilité pour mettre des pruneaux dans la surface, j suis tellement déçu que le duo avec Marco Simone n'ait pas fonctionné, elle avait tellement de gueule cette équipe... snif
Señor Gifle Niveau : CFA
Message posté par MLDG11


Malheureusement c'est toi qui a perdu cette occasion de se taire. La Coratie prend son independance en 91 (reconnu qu'en 92), Certes la Yougoslavie existe encore a ce moment mais ne comprend plus que la Serbie, le Montenegro et le Kosovo.

Pour en venir a Maurice c'est rien qu'un traitre de plus.


Sauf que Suker est né en 68 en Yougoslavie, faisant de lui un yougoslave de naissance.

Pour tout croate né après 91 je veux bien qu'on mette le hola mais toute personne née en Yougoslavie avant les différents éclatements est Yougoslave, au moins de naissance.
Señor Gifle Niveau : CFA
Message posté par Pero
Putain là il fallait que je commente cet article
au point que je me suis fait chier à creuser ma 3ème boite aux lettres mail pour retrouver ce putain de mot de passe
et quitte à ce que tout le monde en ait rien à foutre...parce que oui j aime beaucoup lire les commentaires de sofoot, surtout les obscènes sur les playmates #iamyourbeauf
Bref, oui, ce jour là a beaucoup compté pour moi, pauvre post-ado que j'étais.
Supporter lyonnais allaité à la Division 2 et ses matches couperets contre Louhans-Cuiseaux et autres Martigues, Florian Maurice a été une des premières révélations lyonnaises qu'il m'ait été donné de suivre avec passion, frôlant même l'identification. Sa tête sur le poteau pour son premier derby, sa grosse saison quand on finit 2ème, etc...
En Espagne où j'ai de la famille, ils en avaient rien à carrer de l'OL. C'était la blague pour me montrer que même si 100 pesetas valaient 4 francs, eux c'étaient les maîtres du foot. Or là, après que Lyon petit à petit se soit timidement hissé à un niveau européen, je découvrais en sirotant mon coca sous le cagnard de mon bled extremene que Marca faisait sa Une sur mon gône ! Ouais j'étais fier comme une baraque à quenelle. J'exhibais alors aux poivrots du bar le torchon comme un blanc-seing validant la légitimité de mon club à exister : mon petit fidésien avait foutu la gaule à la reine blanche et toute la castille était au courant !
Le temps a passé, Marca a fait 15000 unes sur d'autres joueurs obscures, histoire d'embrumer un peu plus l'esprit amorphe des madrilènes, Flo a mis une superbe reprise de volée avec le Celta contre Valence (1-1) et puis il est parti à la retraite, s'en est retourné sur nos terres, et un beau jour, à la caisse du Carrefour du coin, je le vois en train de remplir ses courses. Je me demande si je vais lui causer de tout ça. A la fin, je me dis que non, il y aura bien un jour un article de sofoot sur lequel je pourrai raconter cela, même si tout le monde s'en tape, et que ça me suffira largement.
#foreverinlovewithflorianmaurice


c'est beau ce que tu dis
Message posté par Pero
Putain là il fallait que je commente cet article
au point que je me suis fait chier à creuser ma 3ème boite aux lettres mail pour retrouver ce putain de mot de passe
et quitte à ce que tout le monde en ait rien à foutre...parce que oui j aime beaucoup lire les commentaires de sofoot, surtout les obscènes sur les playmates #iamyourbeauf
Bref, oui, ce jour là a beaucoup compté pour moi, pauvre post-ado que j'étais.
Supporter lyonnais allaité à la Division 2 et ses matches couperets contre Louhans-Cuiseaux et autres Martigues, Florian Maurice a été une des premières révélations lyonnaises qu'il m'ait été donné de suivre avec passion, frôlant même l'identification. Sa tête sur le poteau pour son premier derby, sa grosse saison quand on finit 2ème, etc...
En Espagne où j'ai de la famille, ils en avaient rien à carrer de l'OL. C'était la blague pour me montrer que même si 100 pesetas valaient 4 francs, eux c'étaient les maîtres du foot. Or là, après que Lyon petit à petit se soit timidement hissé à un niveau européen, je découvrais en sirotant mon coca sous le cagnard de mon bled extremene que Marca faisait sa Une sur mon gône ! Ouais j'étais fier comme une baraque à quenelle. J'exhibais alors aux poivrots du bar le torchon comme un blanc-seing validant la légitimité de mon club à exister : mon petit fidésien avait foutu la gaule à la reine blanche et toute la castille était au courant !
Le temps a passé, Marca a fait 15000 unes sur d'autres joueurs obscures, histoire d'embrumer un peu plus l'esprit amorphe des madrilènes, Flo a mis une superbe reprise de volée avec le Celta contre Valence (1-1) et puis il est parti à la retraite, s'en est retourné sur nos terres, et un beau jour, à la caisse du Carrefour du coin, je le vois en train de remplir ses courses. Je me demande si je vais lui causer de tout ça. A la fin, je me dis que non, il y aura bien un jour un article de sofoot sur lequel je pourrai raconter cela, même si tout le monde s'en tape, et que ça me suffira largement.
#foreverinlovewithflorianmaurice


Il fait plaisir ton commentaire!
De la part d'un stéphanois
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
180 29