Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

L'Etat grec sucre les subventions

Modififié
La Grèce est en faillite, l'Union Européenne et le FMI volant au secours des caisses vides de l'Etat.

A Athènes, les dirigeants du pays tentent en même temps de couper quelques postes du budget national. Alors toutes les excuses sont bonnes. Le Ministre des Sports, Panagiotis Bitsaxis cité dans le Guardian, a vu dans la baston organisée jeudi dernier entre les supporters de Kavala et de l'Aris Salonique une belle opportunité de faire des économies : « Les Grecs ont vu les derniers événements avec rage et indignation. Nous avons parlé avec toutes les institutions mais malheureusement, le dialogue et les accords se sont rompus. Tout cela nous force à dire que la violence dans les stades ne peut pas être financée par les contribuables grecs. J'attends désormais que la Fédération de Football et les dirigeants des clubs professionnels prennent leurs responsabilités » .

Dans l'affaire, les clubs pro de Grèce perdent 40 millions d'euros, l'équipe nationale est quant à elle sauvée. Pas question de la pénaliser pour le prochain Mondial.

On appelle ça la démagogie non ?


RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible