L'Espagne veut supprimer les ultras des stades

Modififié
26 19
La mort d'un supporter du Deportivo La Corogne en marge du match contre l'Atlético Madrid, dimanche, pourrait avoir des répercussions sur tout le pays.

Sur les coups de 9h du matin dimanche dernier, certains membres des groupes de supporters Frente Atlético et Riazor Blues se sont donné rendez-vous pour en découdre. La rixe, à laquelle ont également pris part certains membres des Bukaneros du Rayo Vallecano et d'Alcorcon, a débouché sur la mort de Francisco Javier Romero Taboada, un supporter du Depor jeté dans le Rio Manzanares, le fleuve entourant le Vicente-Calderón.

Le gouvernement espagnol a pris le problème à-bras-le corps. Miguel Cardenal, le secrétaire d'État aux Sports, a tenu une conférence de presse ce lundi au cours de laquelle il explique le plan du gouvernement pour lutter contre la violence dans les stades. « Il nous a été proposé d'établir une liste des groupes ultras afin de les exclure de nos stades et d'établir un calendrier afin de mener l'action à bien. C'est une voie que certains clubs ont déjà prise et l'engagement est clair, fort et je suis convaincu qu'il sera effectif. »

L'exemple de Barcelone et du Real Madrid est pointé du doigt. Ces deux clubs ont éradiqué les groupes ultras de leur stade. Et, avec eux, l'ambiance. JGB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Patatordu06 Niveau : CFA2
Encore une minorité qui va faire sanctionner une majorité ,c'est triste pour le mec qui est mort mais tout les ultras ne sont pas des trous du cul adeptent de la castagne.
Hilltop Hoods Niveau : CFA2
Comment on en arrive à balancer un mec dans un rivière pour un match de foot franchement?
J'ai tendance à défendre les groupes ultras car j'aime les belles ambiances de stade, mais concrètement, s'ils ne peuvent pas contenir leurs membres, je ne vois pas ce qu'ils ont à faire dans un stade.
Pour le Real Madrid, aucun rapport avec l'ambiance et la dissolution des US, Bernabeu n'était pas plus bruyant qu'aujourd'hui, on se souvient des déclarations de Mourinho au sujet de l'ambiance du stade. Par contre oui il y a eu une différence d'ambiance entre la période de Lorenzo Sanz et le 1er mandat de Perez car Perez a fortement réduit la tribune des US(ça n'allait pas avec le décor galactique...)

Idem pour le Barça, Boixos Nois ou pas l'ambiance du Camp Nou est tranquille.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Patatordu06
Encore une minorité qui va faire sanctionner une majorité ,c'est triste pour le mec qui est mort mais tout les ultras ne sont pas des trous du cul adeptent de la castagne.

Le problème c'est pas les individus qui composent les Ultras. Une bonne partie d'entre eux sont effectivement des passionnés de ballon et pas de castage.

Le problème c'est le système.
Cette notion de "groupes", de bandes. Ce sont des organisations beaucoup trop accessibles pour des hooligans, qui peuvent facilement les gangréner.
Or si le système permet autant de dérives, bah tu casses le système car il est juste pas viable, au final.
Message posté par Toto Riina
Pour le Real Madrid, aucun rapport avec l'ambiance et la dissolution des US, Bernabeu n'était pas plus bruyant qu'aujourd'hui, on se souvient des déclarations de Mourinho au sujet de l'ambiance du stade. Par contre oui il y a eu une différence d'ambiance entre la période de Lorenzo Sanz et le 1er mandat de Perez car Perez a fortement réduit la tribune des US(ça n'allait pas avec le décor galactique...)

Idem pour le Barça, Boixos Nois ou pas l'ambiance du Camp Nou est tranquille.


Que le decor soit galactique ou pas, proposer des croix nazis dans la tribune...
Ah donc si les groupes sont dissous ça va aussi dissoudre les bas du front qui vont se fritter dans les bois? Easy!



el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 9
Message posté par Hilltop Hoods
Comment on en arrive à balancer un mec dans un rivière pour un match de foot franchement?
J'ai tendance à défendre les groupes ultras car j'aime les belles ambiances de stade, mais concrètement, s'ils ne peuvent pas contenir leurs membres, je ne vois pas ce qu'ils ont à faire dans un stade.


Pour la simple raison que la plupart des mouvement ultra en Espagne se définissent essentiellement par leur positionnement politique. Et que dans une société fragilisée (chômage de masse des jeunes, restrictions budgétaires à tout va) on en arrive à ce genre d'extrêmes, où on se bat à cause de ce qui nous divise le plus. La politique à défaut du foot.
La rixe de dimanche ayant le malheur d'être médiatisé et d'avoir conduit à la mort d'un mec.

Pour schématiser tu as ceux tendance d'extrêmes gauches (regroupant pêle mêle des des antifa comme les BVK de Vallecas, certains groupuscules galiciens ou basques). Et ceux à tendance d'extrême droite où t'avais les ultra sur en tête de gondole, mais aussi un groupe dont j'oublie le nom brigade azulmachin truc de l'Espanyol et la Frente Atletico de l'Atletico.

Dans les deux tendances, le creuset vient souvent des milieux ouvriers ou des couches sociales encore plus fragilisés par la déliquescence de l'économie du pays. Mais ce qui leur différencie avant tout c'est leur encartement politique. Ca rend facile la lisibilité des alliances, un peu comme en Allemagne.
On en revient encore à l'amalgame scandaleux qui est fait entre Ultras et hooligans, qui sont deux mouvement TRÈS distincts... Interdire de stade ceux qui cherchent la m**** me semble logique et souhaitable. Mais éradiquer le mouvement ultra est synonyme de stades aseptisés et de mort du football frisson, tout simplement.

Rien de plus triste qu'un stade plein et silencieux...

LIBERTÉ pour les Ultras!
Note : 2
Allez y ! épurer le foot des ultras, augmenter les places pour virer la classe ouvrière et populaire des stades comme en Angleterre, et puis mettez-y tous vos accredités, vip , invités et autres footix qui applaudiront un jour et le dimanche suivant ils siffleront et puis quand l'équipe ne marchera pas bien ils iront voir ailleurs. On va y arriver à une totale privatisation des stades de foot comme un lieu de spectacle contrôlé, on ira voir tel équipe parce que c'est la mode, comme le denrnier film que tous le monde parle.
maradonald Niveau : DHR
Attention quand même, en Espagne, "Ultra" et "Hooligan" sont la même chose.

Il y a eu plusieurs malentendus à cause de cet amalgame.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
26 19