Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

L'Espagne veut supprimer les ultras des stades

Modififié
La mort d'un supporter du Deportivo La Corogne en marge du match contre l'Atlético Madrid, dimanche, pourrait avoir des répercussions sur tout le pays.

Sur les coups de 9h du matin dimanche dernier, certains membres des groupes de supporters Frente Atlético et Riazor Blues se sont donné rendez-vous pour en découdre. La rixe, à laquelle ont également pris part certains membres des Bukaneros du Rayo Vallecano et d'Alcorcon, a débouché sur la mort de Francisco Javier Romero Taboada, un supporter du Depor jeté dans le Rio Manzanares, le fleuve entourant le Vicente-Calderón.

Le gouvernement espagnol a pris le problème à-bras-le corps. Miguel Cardenal, le secrétaire d'État aux Sports, a tenu une conférence de presse ce lundi au cours de laquelle il explique le plan du gouvernement pour lutter contre la violence dans les stades. « Il nous a été proposé d'établir une liste des groupes ultras afin de les exclure de nos stades et d'établir un calendrier afin de mener l'action à bien. C'est une voie que certains clubs ont déjà prise et l'engagement est clair, fort et je suis convaincu qu'il sera effectif. »


L'exemple de Barcelone et du Real Madrid est pointé du doigt. Ces deux clubs ont éradiqué les groupes ultras de leur stade. Et, avec eux, l'ambiance. JGB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 11
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible