1. //
  2. // Ballon d'Or

L’Espagne s’enflamme pour Casillas

Parmi ses héros, l’Espagne en a choisi un : Iker Casillas. Le portier madrilène serait le mieux placé pour aller titiller Messi et Cristiano Ronaldo dans la conquête du Ballon d’Or.

19 22
«  Il est temps que le Ballon d’Or revienne à un Espagnol.  » C’est la phrase à la mode, de l’autre côté des Pyrénées. Depuis 2008, l’Espagne a raflé une Coupe du monde, deux Euros, deux Ligues des champions et deux Ligues Europa. Jamais un pays n’avait dominé à ce point le football mondial. Rassasiés collectivement, la Roja et ses supporters veulent désormais la récompense individuelle suprême, ce Ballon d’Or qui leur échappe depuis 1960, quand le génial Luis Suárez (l’original) succédait au non moins génial Alfredo Di Stéfano. Ces derniers temps, les deux espagnols à pouvoir sérieusement y prétendre étaient Iniesta et Xavi, squatteur de la troisième marche du podium depuis trois ans. Mais le Barça n’a gagné ni Liga ni C1 la saison dernière, et les deux lutins catalans restent derrière l’intouchable Messi. Le nouveau favori national se nomme donc logiquement Iker Casillas, capitaine du Real Madrid champion d’Espagne et de la Roja championne d’Europe. Costaud.

«  Son principal défaut, c’est d’être gardien de but  »

Aussitôt le troisième trophée consécutif soulevé, l’Espagne est donc entrée en campagne pour son gardien de but. La presse (surtout madrilène), la sélection (sauf peut-être les Catalans) et les gardiens du pays se sont mis au diapason. Une argumentation en trois temps. Premièrement, il le mérite pour l’ensemble de son œuvre. «  Pour sa trajectoire, pour tout ce qu’il a fait avec le Real et la sélection, il n’y a aucun doute sur le fait qu’il le mérite » , pose Miguel Reina, immédiatement suivi par Pepe, le fiston, et le goal de Manchester United, David de Gea. Deuxièmement, il y en a marre des attaquants. « Son principal défaut, c’est d’être gardien de but. On ne le leur donne jamais, il est systématiquement pour les buteurs. L’heure est venue qu’un gardien le gagne. C’est un des postes les plus difficiles du football, et c’est tout aussi difficile qu’on nous le reconnaisse » , continue l’ancien portier du Barca et de l’Atlético. Troisièmement, en plus d’être le meilleur à son poste, c’est un bon mec. « Il a toujours été exemplaire  » , assure Del Bosque. Sur ce dernier point, Casillas soigne précautionneusement son image. Saint Iker ira en fin de semaine à Houston puis à Caracas, en tant qu’ambassadeur de la Liga, pour chanter les valeurs du sport aux plus petits. Et sans pipeau.

Lionel Messi et Cristiano Ronaldo menacés ?

Casillas peut-il vraiment devenir le deuxième gardien de but de l’histoire à recevoir ce trophée, après Lev Yachine en 1963 ? Oui, selon les internautes d’As, qui ont voté à 52% pour leur capitaine ; non, selon ceux de Marca, qui le classent second derrière Messi. Il est vrai que rares sont les joueurs du secteur défensif à avoir été couronnés. Après Yachine, ils n’ont été que trois : Franz Beckenbauer (deux fois, en 1972 et 1976), Matthias Sammer (en 1996) et Fabio Cannavaro (en 2006). Cette année-là, avec la saison qu’il est en train de réaliser, Casillas l’aurait gagné tranquillement. Mais depuis, deux joueurs hors-concours se sont installés dans le football mondial, démontant record sur record et, cette année encore, il sera difficile d’aller les chercher. « J’aimerais beaucoup que Casillas le gagne, mais je ne crois pas qu’il y arrivera. Pour moi, Messi est le meilleur joueur, c’est un artiste. Juste derrière, il y a Cristiano Ronaldo, et ensuite viennent les autres : Casillas, Pirlo, Buffon » , résume Dino Zoff, deuxième en 1973 derrière Johan Cruyff. Le seul point faible de Messi, c’est l’absence de titre majeur. Celui de Ronaldo, deux séances de tirs au but malchanceuses. Pour les griller tous les deux, Casillas ne sait pas bien ce qu’il pourrait faire de plus. Stopper un pénalty de Messi, le 7 octobre prochain au Camp Nou, peut-être.

Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

simmarseille Niveau : District
Un grand gardien, mais aussi et surtout un grand homme.
Y'a pas à chier, Il le mérite!
Clair que sur la saison, il a quasi tout gagné, le Iker, mise à part une séance de penalty...
En tant que fan du barça je dis qu'il le mérite, il faut de tte façon que ce soit un espagnol, soit lui soit Iniesta, mais vu qu'il a gagné la liga, à lui le BO cette année.
Par ailleurs ce type est un gentleman et un vrai leader.
Je comprends pas, CJP avait dit que ça serait Didier Drogba. Moi, j'écoute toujours CJP. Il est incollable et a quasiment toujours raison. Pour sur.
Génialissime gardien, y'a pas à dire mais contrairement aux autres qui peuvent se louper sur le début de saison, lui, en tant que gardien, si il fait une ou deux cagades, il passe à l'as.
Par contre je suis pas trop un fervent supporter des espagnols mais ils ont raison, il est peut être temps qu'un espagnol gagne le ballon d'or par rapport à tous ce qu'ils ont fait depuis 4 ans en sélection et en club.
Rien à dire, ce mec c'est la classe sur et hors du terrain...
C'est bien de réhabiliter aussi le rôle du gardien.
Une légende ce gardien. Cependant, j'aimerais bien le donner à Andres. Dans cette nouvelle année de crise, il a donné un d'amour au jeu, de la tendresse dans les dribbles, du romantisme dans ses passes.
Y a déjà eu bien plus con comme décision.

Ce serait mérité.

Et pis ça nous donnera une occasion de revoir Miss Carbo...
nikowenji Niveau : DHR
Après l'Euro, je croyais que je serais tranquille. Et non, voilà que le ballon d'or revient, encore et toujours...
wesh fermé vo gele le bo c cr7 le best xptdr

Nan sérieux Casillas s'impose et je pense que les votants se sont fait à l'idée que cette saison le duel Messi/Ronaldo était dépassé par les performances de la roja et de son capitaine. De toute manière on retrouvera Heckel et Jeckel dès l'an prochain pour un nouveau show pleins de buts, de gel et de nanisme
nadjib fc barcelone Niveau : DHR
et toujours un autre la gagne
vincentime6 Niveau : Loisir
Il a de l'importance dans le vestiaire et dans le club, et c'est un bon gardien. Mais je ne trouve pas qu'il soit vraiment exceptionnel. Par exemple, Buffon me semble bien plus fort que Casillas au niveau qualitatif.
Je donnerais plutôt le ballon d'or à Iniesta, car il a de l'importance dans le club et il est un des meilleurs joueurs du monde (il est, je pense proche du niveau de zidane je pense) .
mais a quoi sert une distinction personnelle dans un sport collectif?
vraiment que pour le business....
désolé, mais j'arrive plus me faire a l'idée que le ballon rond est une distinction.
ballon d'or .... etmerde....
L'article ne pose pas vraiment la problématique du futur bo:
Casillas le mérite probablement. Mais lui donner discréditerait totalement le ballon d'or de Messi en 2010. Ronaldo vient de réaliser la même saison que messi en 2010 en mieux: vainqueur de la liga avec un but décisif dans le clasico, éliminé en demi en claquant 2 buts et une passe dé pour les 3 buts de son équipe (messi en 2010 ne marque pas contre l'inter) et finit demi finaliste de l'euro, co-meilleur buteur du tournoi (là ou encore Messi finissait avec 0 but à la CDM en 2010). En 2010, Xavi et Iniesta le méritait aussi et au final, qui l'obtient? Messi. Conclusion: cr7 mérite son deuxième bo. A moins que pour faire un pied de nez à cr7, on décidait de le donner à un autre depuis l'avénement du duel Messi-cr7.

Par contre pour répondre à certains qui espèrent Iniesta, soyez sérieux (et objectifs): il le méritait en 2010, certainement pas en 2012 ou avec le barça il fût très moyen...
Le problème pour Casillas, c'est pas Messi et C. Ronaldo! Son problème c'est qu'au moment des votes, ses performances avec l'Espagne seront déjà du passé et que les journaux feront état de la bonne vingtaine de buts (chacun) inscrit par LM10 et CR7... Et la bataille entre les deux fera rage! Avec les deux en couv' le papier se vend tellement plus facilement...
Ce n'est pas toute l'Espagne qui s'enflamme pour Casillas mais plutôt la presse madrilène qui mène campagne en interviewant des personnalités très indépendantes comme Arbeloa ou Pelé (partisan du tout sauf un argentin).

Côté catalan on penche plus vers Iniesta au cas où ce ne serait pas Messi.

En tout cas San Iker ballon d'or, ça claquerait bien.
Autant Casillas le mérite peut-être sur son Euro et pour "toute son oeuvre", autant il a fait pas mal de bourdes en club cette année je trouve. Ce qui revient à dire qu'il se transcende avec la Roja, certes, mais qu'il se laisse légèrement aller au RM où il n'est pas si parfait.

Alors, oui, il participe aussi grandement au titre de campeon, mais je crois que Barcelone peut le remercier pour certaines cagades* dans sa remuntada. Et après ça, l'autre enflure du Barça qui crie a qui veut l'entendre que "nous savons tous que l'année dernière, la Liga ne s'est pas jouée à la régulière".... Breeef.

Le BO récompense un joueur sur sa carrière ou sur la compétition internationale qui dure 1 mois désormais? Peut-être bon à savoir pour la suite, pis y'en a qui risquent de pleurer. Toute manière, ça semble un vote à deux poids deux mesures où tout est faussé par des footixeries marketing. Le BO aurait dû rester ce qu'il était du temps de FF, qui plus est ça faisait deux récompenses avec le meilleur joueur FIFA, chacune avec des critères bien distincts sans pour autant enlever du prestige à l'autre. Pour le reste, c'est avec Devil007 que je suis ok, comme par hasard.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Quel destin pour Hulk ?
19 22